Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prêt immobilier et garanties


Rosalina

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je dois prochainement accepter un prêt immobilier. Si je connais le système de l'hypothèque que me propose une banque, d'autres me proposent la caution crédit logement ou SACCEF.

 

Quels sont les avantages, inconvénients, coûts des différentes options ; et toutes les informations que vous aurez la gentillesse de m'apporter.

 

Merci d'avance

Cordialement

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

En gros, en très gros: c'est un peu moins cher et on est censé en récupérer une partie lorsque l'emprunt est soldé.

 

Argument pour: ma fille juriste a compris, elle est pour et l'a choisi pour elle même.

Argument contre: rien ne dit que cette enfant est infaillible.(mais elle est radoche)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Le Privilège de Prêteur de Deniers ou l'hypothèque, est une garantie réelle qui grève le bien. Avec une Société de Caution Mutuelle, c'est un organimes qui se porte caution pour l'emprunteur moyennant une rémunération.

 

Le coût de la garantie réelle est plus élevé ; de plus, en cas de revente avant l'échéance du prêt + 2 ans, il faut également payer pour lever la garantie (elle tombe automatiquement 24 mois après la dernière échéance). Les prêteurs choisissent cette garantie en fonction du montant du prêt, de la durée, de la quotité de financement et du risque du dossier.

 

Quand le dossier est moins risqué, le prêteur accepte la grantie d'une S.C.M. Chaque banque a des accords avec certaines SCM (dont celles que vous citez). Il y a également des SCM liées certaines professions des emprunteurs (militaires, police, éducation nationale,...). Elles sont souvent moins chères, encore faut-il que la banque accepte cette garantie.

Le coût d'une S.C.M est généralement constitué d'un droit d'entrée et/ou d'une commission de gestion + d'un versement au fonds de garantie (partiellement remboursable après le paiement de la dernière échéance du prêt).

L'emprunteur s'engage à ne pas aliéner son bien ; il est souvent pris en parallèle un engagement d'hypothéquer à première demande.

En cas de revente avant la fin du prêt, le prêt doit être remboursé lors de la vente et la garantie cesse sans aucun frais de levée.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La garantie fournie par une société de caution mutuelle ne nécessitera pas de mainlevée (donc pas de frais).

 

Toutes les sociétés de CM ne remboursent pas en fin de prêt une part de la commission (CréLog oui, les autres… à voir au cas par cas).

 

Le coût de la garantie de la SCM varie de 0,5 à 2,5% du montant du prêt ; dans certains cas, c’est plus que pour une inscription de PPD ou une hypothèque.

 

Mon conseil : à étudier après un calcul précis du montant des frais ; il n’existe pas de solution toute faite.

 

NB- Tous les prêts ne sont pas éligibles à la garantie de ces sociétés ; mais, si on vous l'a proposé, c'est que votre prêt l'est. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup, je commence à mieux comprendre.

 

Concernant l'assurance : j'ai remarqué qu'elle est fixe, non dégressive, et difficile d'obtenir une délégation (et pour cause !). Est ce que cela se négocie ?

Dans l'immédiat, j'ai quatre offre de prêt entre 3,67 % et 4,10 % et difficile de faire le tri. Sachant que c'est le courtier qui a obtenu le meilleur taux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non le coût de l'assurance ne se négocie pas. Quant à la délégation, beaucoup de banques la refuse (les coût sont souvent moindres, mais les garanties aussi).

 

A vous de savoir si pour la différence de taux vous êtes prête à changer de banque. Vous pouvez aussi, mettre votre banque en concurrence avec le taux proposé par le courtier.

Il faut également comparer les frais de dossiers et essayer de négocier l'exonération de pénalités en cas de remboursement anticipé.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut aussi penser à vérifier ce qui est prévu en matière de modularité des échéances.

Certains contrats prévoient qu'il est possible de les augmenter ou de les réduire de 30% sans frais particuliers ; cela peut permettre de faire face aux alés de la vie. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...