Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Le corps humain est-il sacré ?


Saby*

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai une dissertation à faire en droit de la famille, avec comme question : Le corps humain est-il sacré ? Nous n'avons pas encore abordé ce sujet en cours, alors je bloque un peu . Je voudrais alors savoir, si quelqu'un pourrait m'aider à trouver quelques pistes sur le sujet !

Merci d'avance =)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 33
  • Création
  • Dernière réponse

Merci beaucoup Anissa =)

 

Je vais pouvoir commencer à traiter le sujet avec ces articleS !

 

Je pourrais te demander de vérifier mon plan lorsque je l'aurais trouver ? Me dire si il convient ou non, histoire d'avoir un point de vue autre que le mien ! =)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci, Anissa et Marsu =)

Alors pour commencer ma problématique serait : Quels sont les différents statuts par lesquels passe le corps humain ?

A vrai dire, je ne sais pas si ma problématique traite le sujet en lui-meme .. :s

 

Je ne sais pas si je répond au sujet. J'attends vos remarques, critiques et autres pour me permettre d'avancer.

Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce que je pensais ..

Pour les termes du sujets, le corps humain : c'est ce qui définit l'homme, c'est la matière, c'est la partie matérielle d'un être animé ce qui le différencie de l'âme et de l'esprit. Ce qui fait l'homme ce sont le corps et l'âme.

Pour le terme sacré ensuite, j'y voyait une connotation religieuse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben... sur une dissertation de droit...:rolleyes: (à moins que ce ne soit pour amener un sujet ou le fondement originel d'une Loi, mais bon...)

 

Par contre, comme sujet d'ouverture, je verrais bien une extension vers le droit pénal (ben quoi?! Faut bien que je défende ma boutique! :p)

 

(Lois bio-éthique, atteintes à l'intégrité d'autrui, respect dû aux morts...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord. Donc, en partant sur un terme plus juridique je dirais que le mot "sacré" serait plus quelque chose que l'on doit respecter, quelque chose qui a un caractère sacré est quelque chose d'inviolable ! Ainsi, le corps humain (l'esprit, et le corps en lui même) seraient sacrés, on doit le respecter .. comme dit dans les articles 16 à 16-9 du code.civ.

Cela dit, je bloque encore un peu sur la problématique ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que je vais continuer sur cette voie, je pense avoir compris ! Le corps est sacré car protégé par un texte, des lois ..

 

Problématique : Peut-on considérer que le corps humain, même après la mort garde ce côté sacré ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ou alors, de manière rapide et pas forcément valide pour un devoir: "Le corps humain est-il protégé de manière absolue par le Droit ?" Même si ce genre de problématique appelle un plan Oui - Non qui est probablement bateau. Mais déjà, on se rapproche d'une problématique juridique ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très bien maintenant je vais essayer de voir si je peux trouver un plan qui tienne la route et qui ne serait pas "bateau" !

Merci de m'avoir aider :)

 

J'ai plancher un peu sur un plan, dites moi ce que vous en pensez ! :)

 

I) Le droit à la vie, la protection du corps humain

 

A. Le statut du fœtus et de l’embryon

B. Le statut de l’homme

 

II) Le respect du corps humain

 

A. Le statut du corps malade

B. Le corps humain après la mort

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien, je compte y mettre la vie en elle-même, dire que l'homme est une personne juridique, qu'à partir de 18ans on acquiert plusieurs droits comme le droit aux tatouages, piercings ... le droit à la contraception en étant mineur, l'amputation, le don d'organe, la dignité de la personne humaine (avec l'exemple du lancé de nain par exemple !), la transsexualité ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La vie en elle-même, c'est pas super juridique ;) Vous pouvez y traiter du droit à disposer de son corps de son vivant par exemple (avec les atteintes volontaires qui ne sont pas interdites comme les tatouages, les scarifications, les piercings, les dons d'organes etc), en voyant bien qu'il y a des limites à ce sujet (majorité, gratuité, consentement préalable, respect du principe de dignité humaine...).

 

Mais avec ça, vous allez toujours avoir un plan équilibré ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...