Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Abandon de poste mais mon dernier salaire ?


Shelza

Messages recommandés

Bonjour tout le monde,

 

j'ai lundi dernier fait un abandon de poste, car cela fait des mois que je ne supporte plus bosser dans cette entreprise. J'ai pensé que l'employeur me licencierais pour raison économique étant donné qu'il y avait très peu d'activité, alors j'ai attendu plusieurs mois en vain, je n'ai pas été licencié. J'en ai parlé avec le patron, que je voulais partir, que je ne pouvais pas tenir plus longtemps, trajet trop long, problème de transport en commun trop fréquent, trop de bouchon, horraire qui ne me convient pas enfin bref la total sans oublier un salaire qui ne correspond pas à mon poste au vu de mes responçabilité. Je lui ai proposé plusieurs façon de me licencié comme le départ négocié par exemple mais il n'a rien voulu savoir.

 

Donc j'ai attendu de finir mon mois de janvier afin de toucher mon salaire et puis le 1er février j'ai fais mon abandon de poste, hors à ce jour je n'ai toujours pas reçu mon virement banquaire habituel. Que dois-je faire ?

 

Est-il en droit de ne pas me payer pour un mois que j'ai fais ?

 

Merci pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 175
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour

Nul ne peut obliger votre employeur à vous licencier. Le licenciement est un acte important et grave, cette décision incombe à l'employeur.

.

Ce n'est pas à vous de proposer un "éventail" de possiblités de licenciement à votre employeur parceque vous ne souhaitez plus travailler dans cette entreprise.

Si tel est vraiment le cas vous devez simplement demissionner.

 

En attendant la situation peut perdurer car votre patron s'il ne le souhaite pas, ne vous licenciera pas.

 

vous dites que vous avez fait votre mois de janvier complet et avez cessé de venir travailler depuis lundi.

En bref votre employeur doit vous payer le mois travaillé. maintenant nous ne sommes que le 3 février, les virements ne sont peut etre pas encore passés.

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

trajet trop long, problème de transport en commun trop fréquent, trop de bouchon, horraire qui ne me convient pas enfin bref la total sans oublier un salaire qui ne correspond pas à mon poste au vu de mes responçabilité.

Autant de raisons de démissionner, mais je ne vois pas là de raison pour votre employeur de vous licencier...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela fait tout de même 5 jours que j'attend mon salaire et toujours rien ce matin. J'ai essayé d'appeller plusieurs fois l'employeur pour avoir des explications mais il ne répond pas à mes appels que se soit sur le fixe ou le téléphone portable. Difficile de tomber sur une autre personne de la boîte étant donné que je suis le seul salarié.

 

Quelle est la date limite pour me payer mon salaire ? J'ai déjà préparé une lettre en recommandé à lui envoyer pour un non paiement de salaire, car j'ai pas l'impression qu'il compte me versé mon dû sinon je pense que je l'aurais déjà vu s'afficher sur mon compte.

 

En général la paie est viré le 30 de chaque mois, c'est du moins ce qui est affiché sur toutes mes fiches de paies.

 

Alors je me demande bien ce qui le pousse à ne pas vouloir me payer. En revanche, je me demande s'il ne compte pas me payer et me dire que j'ai été absent tout le mois de Janvier. Etant donné que je suis le seul employé, peut-il s'amuser à faire cela ? Si oui, je devrais prouver ma présence ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Cela fait tout de même 5 jours que j'attend mon salaire et toujours rien ce matin. J'ai essayé d'appeller plusieurs fois l'employeur pour avoir des explications mais il ne répond pas à mes appels que se soit sur le fixe ou le téléphone portable. Difficile de tomber sur une autre personne de la boîte étant donné que je suis le seul salarié.

 

Quelle est la date limite pour me payer mon salaire ? J'ai déjà préparé une lettre en recommandé à lui envoyer pour un non paiement de salaire, car j'ai pas l'impression qu'il compte me versé mon dû sinon je pense que je l'aurais déjà vu s'afficher sur mon compte.

 

En général la paie est viré le 30 de chaque mois, c'est du moins ce qui est affiché sur toutes mes fiches de paies.

 

Alors je me demande bien ce qui le pousse à ne pas vouloir me payer. En revanche, je me demande s'il ne compte pas me payer et me dire que j'ai été absent tout le mois de Janvier. Etant donné que je suis le seul employé, peut-il s'amuser à faire cela ? Si oui, je devrais prouver ma présence ?

 

Je comprends votre étonnement : vous le trouvez incorrect à votre égard, alors que vous êtes pour votre part un modèle de correction !

 

Avoir un seul employé, celui-ci abandonne son poste et on se permet d'être désagréable !

Quel malotru, cet employeur !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Cela fait tout de même 5 jours que j'attend mon salaire et toujours rien ce matin. J'ai essayé d'appeller plusieurs fois l'employeur pour avoir des explications mais il ne répond pas à mes appels que se soit sur le fixe ou le téléphone portable. [...]Quelle est la date limite pour me payer mon salaire ? J'ai déjà préparé une lettre en recommandé à lui envoyer pour un non paiement de salaire, car j'ai pas l'impression qu'il compte me versé mon dû sinon je pense que je l'aurais déjà vu s'afficher sur mon compte.

 

[...] Alors je me demande bien ce qui le pousse à ne pas vouloir me payer.

 

 

C'est-à dire qu'il a gagné au loto en vous embauchant !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est à dire : l'histoire de l'arroseur arrosé.

 

Vous plantez votre patron OK, vous ne respectez plus votre engagement, vous prenez vos responsabilités et connaissez les conséquences et votre patron se retrouve dans l'embarras..........

 

De son côté il ne respecte pas non plus son engagement et ne vous paie pas ou plus exactement il peut décider de le faire en dernière limite, il prend ses responsabilités et connait les conséquences.

 

La limite c'est celle qu'il se donnera, payer en retard, après mise en demeure, si procédure payer avant l'audience, à l'audience ou après le jugement.....

 

Mais il a peut être tout simplement un peu de retard et vous vous affolez pour rien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprends votre étonnement : vous le trouvez incorrect à votre égard, alors que vous êtes pour votre part un modèle de correction !

 

Avoir un seul employé, celui-ci abandonne son poste et on se permet d'être désagréable !

Quel malotru, cet employeur !

 

Bah je suis désolé mais ce n'est pas mon père, ni quelqu'un à qui je dois quoi que se soit. Jusqu'à présent il ma mit plus dans la galère qu'autre chose. C'est facile de porter un jugement sur une personne qui effectue un abandon de poste, mais quand un salarié ne peu pas se permettre de prendre une matiné pour régler des affaires importantes dans sa vie, ou que le force à travailler plus de 40 heures par semaine sans être payer, déjà je trouve que le comportement de l'employeur est plus que dégueulasse.

 

Sans oublier les nombreuses arnaques aux clients ! Plusieurs fois, j'ai tenté d'être honnête avec un client, et par derrière le patron que je ne dois pas dire ceci, cela. Je comprend que dans le monde des affaires il faut avoir un esprit de requin, mais arnaquer les clients de plus de 300 euros voir 500 euros. A chaque fois que j'ai essayé de dire la vérité au client, j'ai dû me faire rappeller à l'ordre par le patron.

 

Sans oublier les nombreux retard pour avoir mon salaire et ma fiche de paie. J'ai dû avoir mon contrat CDI sur papier au moins 6 mois après avoir travaillé officiellement. Pour quelle raison j'ai eu droit d'avoir mon contrat sur papier ? Simplement car le patron souhaitait avoir des aides de l'état et qu'il fallait prouver l'embauche avec le contrat signé.

 

Se sont des petites choses qui démontrent le non respect envers l'employé.

 

Je devrais embrasser les pieds de mon patron car il me fait bosser plusieurs semaines alors qu'il part s'amuser en vacances ? Qui se voit de tout gérer dans l'entreprise pour 1050 par mois ?

 

Je devrais également le remercier d'attendre l'heure où je dois partir pour me donner du travail histoire que je reste une ou deux heures de plus ?

 

Je dois également le remercier de travailler dans le froid, l'employeur étant tellement avard avec l'argent, qu'il n'est pas capable d'investir dans le chauffement de la pièce ?

 

Je pense que vous juger, et critiquer ouvertement, mais si j'ai décidé d'abandonner mon poste c'est que moralement je me sentais pas bien et que je ne pouvais pas continuer. Donc oui lancer moi la pierre, je suis un méchant qui veut profiter du système.

 

---------- Message ajouté à 10h35 ---------- Précédent message à 10h28 ----------

 

C'est à dire : l'histoire de l'arroseur arrosé.

 

Vous plantez votre patron OK, vous ne respectez plus votre engagement, vous prenez vos responsabilités et connaissez les conséquences et votre patron se retrouve dans l'embarras..........

 

De son côté il ne respecte pas non plus son engagement et ne vous paie pas ou plus exactement il peut décider de le faire en dernière limite, il prend ses responsabilités et connait les conséquences.

 

La limite c'est celle qu'il se donnera, payer en retard, après mise en demeure, si procédure payer avant l'audience, à l'audience ou après le jugement.....

 

Mais il a peut être tout simplement un peu de retard et vous vous affolez pour rien.

 

C'est un peu normal que je m'affole puisqu'il lui suffit de cliquer sur sa souris pour virer l'argent, rien de bien difficile en soit. Il n'a tout de même qu'un salarié, et virer 1050 euros via Internet, il n'y a rien de plus facile, ça prend seulement 10min à tout casser.

 

Certe je l'ai planté, mais je pense qu'il la cherché et le mot est faible. Mais quand je travaillais pour lui au noir pour seulement 300 euros par mois, il était bien content que je le dépanne, également quand je travaillais gratuitement pour lui en stage et que je faisais tout le boulot pour plus de 40 h par semaine. Je pense qu'à un moment il faut dire stop. Il ma parlé d'augmentation au cours de l'année, c'est uniquement pour ça que j'ai accepté le CDI, mais franchement, plus j'ai bossé avec lui, plus j'ai découvert à quel point c'est un escroc et profiteur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le monde ici veut bien vous croire, Shelza, moi comme Gudule, mais nous n'avons que votre version, impossible de juger votre patron ou vous même.

 

Ce qui ressort en premier c'est votre erreur d'abandonner votre poste et l'erreur de votre employeur de ne pas vous payer. L'employeur démontre facilement que vous n'allez plus travailler et vous démontrez facilement qu'il ne vous paie pas.

 

Pour le reste il faut également le démontrer et engager une procédure. Au passage demandez un coup de main à votre syndicat, si vous êtes syndiquée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le monde ici veut bien vous croire, Shelza, moi comme Gudule, mais nous n'avons que votre version, impossible de juger votre patron ou vous même.

 

Ce qui ressort en premier c'est votre erreur d'abandonner votre poste et l'erreur de votre employeur de ne pas vous payer. L'employeur démontre facilement que vous n'allez plus travailler et vous démontrez facilement qu'il ne vous paie pas.

 

Pour le reste il faut également le démontrer et engager une procédure. Au passage demandez un coup de main à votre syndicat, si vous êtes syndiquée.

 

Je comprend qu'il est difficile de trancher, mais bon, si j'ai décidé d'abandonner mon poste c'est qu'il y a plusieurs choses qui n'allaient pas. Je vais donc devoir prouver que j'ai travaillé le mois dernier ? Est-ce que le développement d'un site Internet devrait suffir à le prouver ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous avez travaillé le mois dernier vous n'aurez pas de difficultés à le démontrer, il suffit de recueillir tous les éléments le montrant, qu'il s'agisse de comptabilité, de travail sur le développement d'un site ou autre, il y a toujours des traces.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En insistant et en appelant en privé j'ai pu parler au patron, et ce dernier ma dit qu'il ne savait pas, qu'il va se renseigner. Je sais très bien que c'est un menteur et qu'il est au courant car c'est lui qui vire les paies chaque mois. Enfin bref, je lui ai dis que je l'appelais en espérant pouvoir faire sa "proprement" plutôt que lui envoyer un courrier recommandé et entamé tout la procédure afin de savoir ce qui se passe.

 

Il a pris du temps avant de parler, puis il voulait faire allusion à mon abandon de poste en reprenant le mot proprement, et puis il a dit qu'il va se renseigner, et il ma dit que la converssation a été enregistré et qu'il va devoir la signalé.

 

Je vois pas pourquoi il devrait signaler quoi que se soit, à moi qu'il a peur que je me retourne contre lui pour licenciement abusif ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bah je suis désolé mais ce n'est pas mon père, ni quelqu'un à qui je dois quoi que se soit.

Sans oublier les nombreux retard pour avoir mon salaire et ma fiche de paie. J'ai dû avoir mon contrat CDI sur papier au moins 6 mois après avoir travaillé officiellement. Pour quelle raison j'ai eu droit d'avoir mon contrat sur papier ? Simplement car le patron souhaitait avoir des aides de l'état et qu'il fallait prouver l'embauche avec le contrat signé.

 

[...]Je devrais embrasser les pieds de mon patron car il me fait bosser plusieurs semaines alors qu'il part s'amuser en vacances ? Qui se voit de tout gérer dans l'entreprise pour 1050 par mois ?

 

Je devrais également le remercier d'attendre l'heure où je dois partir pour me donner du travail histoire que je reste une ou deux heures de plus ?

 

[...] Donc oui lancer moi la pierre, je suis un méchant qui veut profiter du système.

 

---------- Message ajouté à 10h35 ---------- Précédent message à 10h28 ----------

 

 

 

[...]je travaillais gratuitement pour lui en stage et que je faisais tout le boulot pour plus de 40 h par semaine. Je pense qu'à un moment il faut dire stop. Il ma parlé d'augmentation au cours de l'année, c'est uniquement pour ça que j'ai accepté le CDI, mais franchement, plus j'ai bossé avec lui, plus j'ai découvert à quel point c'est un escroc et profiteur.

 

Il est normal de travailler gratuitement si le stage n'est pas rémunéré.

Le contrat écrit n'est pas obligatoire en droit français pour un temps plein.

Puisque la paie n'est pas souvent faite au début du mois, il n'y a rien d'anormal actuellement.

 

De nombreux employeurs prennent des vacances, la loi l'autorise (eh oui, quel abus !)

 

En principe, la correction est due à tout le monde, pas seulement à son père.

Quant à la suite, pour profiter du système, ça risque d'être compliqué sauf s'il vous licencie.

Vous verrez bien....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est normal de travailler gratuitement si le stage n'est pas rémunéré.

Le contrat écrit n'est pas obligatoire en droit français pour un temps plein.

Puisque la paie n'est pas souvent faite au début du mois, il n'y a rien d'anormal actuellement.

 

De nombreux employeurs prennent des vacances, la loi l'autorise (eh oui, quel abus !)

 

En principe, la correction est due à tout le monde, pas seulement à son père.

Quant à la suite, pour profiter du système, ça risque d'être compliqué sauf s'il vous licencie.

Vous verrez bien....

 

Certes je suis d'accord avec vous, mais durant un stage nous sommes là pour apprendre et avoir une expérience du métier, en aucun cas nous sommes là pour faire le même travail qu'un employé. Hors, en tant que stagiaire c'est comme si j'étais le technicien de la boîte. On ne demande pas un stagiaire de monter des ordinateurs, les installer, les réparer sans aucune tutelle. Quand j'étais stagiaire pour lui, c'est comme si j'avais un bon CDI avec beaucoup de travail. Le pire c'est qu'il ne voulait pas que je retourne en formation, et j'ai eu pas mal de problèmes avec mon centre de formation car j'allais travailler plutôt qu'en cours. Certes, j'ai abandonné mon poste, mais j'ai pris beaucoup de risque pour cet employeur pour avoir ma place et faire avancer l'entreprise.

 

Qui a développé un site internet pour l'entreprise pendant le stage gratuitement, bah c'est moi. Mais dans ce genre de cas, personne n'est là pour corriger un patron qui fait travailler un jeune plus d'un mois pour 300 euros et le tout au noir, qui profite le système de formation de l'anpe pour me faire travailler et me faire mentir sur les déclaration de formation.

 

Après mes stages, j'ai travaillé un mois au noir pour lui, puis ensuite il ma fait refaire des stages avec l'anpe histoire de m'apprendre le métier, hors personne ma rien appris. Le formateur c'était moi, et j'ai moi même rédigé tous les programmes de formation sur plusieurs pages. J'ai même décidé du temps associé à chaque apprentissage. Ah mais je devrais me faire mater pendant que d'autres profitent de moi et du système ?

 

Vous savez que j'ai encore les mails sur mon ordinateur où le patron me proposait de me payer un billet d'avion en échange d'un mois de travail au noir ? J'ai peu de preuves de ce que j'avance mais celle là, je la garde bien sur mon ordinateur. J'ai même encore le billet électronique !

 

J'ai abandonné mon poste car j'en peu plus, des fois j'ai envie de pleurer tellement c'est lourd de travailler pour pas un rond et d'être exploité et que le patron en demande toujours plus. J'ai même eu envie de me suicider dans les rails du rer tellement que j'en es marre de cette vie. J'en es déjà parler au patron, il ma dit que la regarde pas, qu'il n'est pas là pour faire du social.

 

Vous savez ce que ma dit le patron quand je lui ai dit je ne voulais plus faire 42h par semaine ? Il a commencé à me crier dessus, et me dire qu'il est hors de question que je quitte plus tôt ! Le pire c'est qu'il ne me payait pas les heures en supplémentaires, et il ne les as jamais payées ! Par la force, j'ai décidé de quitter plus tôt, et il se mettait à claquer les portes et taper sur les bureaux devant mes amis qui étaient venu me rejoindre à la sortie. Puis finallement il s'est aligné car il s'avait qu'il en tord, mais en a profiter pour me bloquer avec des horraires qui finallement n'ont rien changé, plus de pause le midi tout simplement.

 

Donc sympa le patron hein ! Et encore je pourrais vous racconter des tonnes en un an de travail dans cette TPE. Payer un technicien de maintenance informatique, qui répond au téléphone, reçois les clients, développe et gère le site de l'entreprise, qui réalise des diapositives pour une chaine de télévision, qui se trouve tout seul souvent à tenir l'entreprise, qui se déplace chez les entreprises, pour 1000 euros.

 

Ca fait pas un peu maigre quand même ? Sans oublier, que je n'ai jamais eu le droit de m'absenter pour des choses importantes. Pour aller à l'hopital pour une lourde opération d'un membre de ma famille j'ai dû le supplier et lui dévoiler ma vie privée en détail.

 

Mais bon, c'est vrai on doit me corriger, je suis le seul fautif de cet abandon de poste, et de la pression qui me pèse tout les jours :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Evidemment vous vous mettez en situation de faute par l'abandon de poste, c'est clair, comme votre patron est en faute de ne pas vous payer le mois de janvier.

 

Je ne comprends pas pourquoi vous vous laissez faire si c'est aussi horrible.

 

En avez vous parlé avec votre assureur, celui de l'assurance emploi?? Il devrait pouvoir vous aider à mieux vous défendre et anticiper ces situations, maintenant mais également dans l'avenir, car si vous êtes jeune vous allez en rencontrer d'autres et peut être pire encore.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Evidemment vous vous mettez en situation de faute par l'abandon de poste, c'est clair, comme votre patron est en faute de ne pas vous payer le mois de janvier.

 

Je ne comprends pas pourquoi vous vous laissez faire si c'est aussi horrible.

 

En avez vous parlé avec votre assureur, celui de l'assurance emploi?? Il devrait pouvoir vous aider à mieux vous défendre et anticiper ces situations, maintenant mais également dans l'avenir, car si vous êtes jeune vous allez en rencontrer d'autres et peut être pire encore.

 

Et bien, c'est pas si évident, du moins je ne demande qu'avoir une bonne situation pour m'en sortir dans la vie. Je suis bel et bien en faute pour l'abandon de poste, je suis bien conscient de cela et je suis prêt à l'assumer.

 

C'est vrai que je me suis bien laisser faire, mais que faire ? Sur mon lieu de travail, pas le temps de me renseigner surtout quand on a un patron qui est sans cesse derrière notre dos à vérifier ce qu'on fait. Le soir, trop fatigué pour faire des recherches, même si j'en es fais un peu d'où ma confrontation pour les 40h. Après je reconnais aussi que j'ai été bien naïf, et c'est clair que si je prend pas les devants je risque d'avoir toujours ce même type de problèmes. Je compte bien ne plus me laisser faire, c'est pour ça que j'ai abandonné mon poste et je compte partir faire une formation, j'ai d'ailleurs rendez-vous la semaine prochaine. J'ai envie de changer de vie, repartir à zéro et oublier toute cette histoire.

 

Actuellement, je vie chez mes parents, dans ma chambre avec ma petite copine, car j'ai pas les moyens d'avoir un appartement au vu de mes faibles ressources. Est-ce normal de travailler et vivre encore chez ses parents à 23 ans avec sa petite copine ? C'est vrai j'aurais dû prévoir, réfléchir avant de foncer tête baissé, mais je pensais que travailler nous donnait le droit de pouvoir avoir un logement, et se créer une situation. Si j'abandonne mon poste, c'est justement pour changer ma situation.

 

Je compte pas profiter du système et dormir en ayant mes assedics, c'est uniquement pour avoir le temps de rebondir, faire ma formation et trouver un travail où je me sentirais bien dans l'entreprise.

 

Après, difficile de dire que j'ai laissé en caraf mon employeur, car depuis pas mal de mois l'activité est morte, très peu de clients. Il reste là toute la journée à papoter avec ces amis, a regarder des vidéos sur Internet, et recevoir des amis dans l'entreprise. Alors, que je sois là ou pas, je vois pas la différence, ah si, y a plus personne pour faire le sale boulot.

 

J'en suis venu à un point où je supportais plus voir sa tête, et je ne supportais plus l'entendre me raconter sa vie et ses projets. Je me suis tirer, car c'est trop pesant comme situation. Sans oublier que je n'évolue même pas dans la vie.

 

J'ai abandonné mon poste, certe, c'est une faute grave, je le sais, bien avant de le faire, mais je voudrais simplement savoir que dois-je faire ?

 

Attendre encore ? Faire un croix définitive sur mon salaire ? Le fait de l'avoir appellé ma mis en tord une second fois ? Est-ce que je dois lui envoyé un recommandé concernant mon salaire ?

 

Après si je dois faire une croix sur mon salaire, je le ferais, car je préfère me passer de 1000 euros et avoir une meilleure situation avec ma compagne.

 

Je vous remerci tout de même et beaucoup pour vos réponses.

 

Par contre qu'est-ce qu'une assurance emploi ? Je doute en avoir une.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après si je dois faire une croix sur mon salaire, je le ferais, car je préfère me passer de 1000 euros et avoir une meilleure situation avec ma compagne.

Et vous ferez quoi si votre employeur ne vous licencie pas ?

Il n'en a aucune obligation et franchement, c'est pas bien compliqué pour lui de faire 12 fiches de paie à 0€ par an...

Et pendant ce temps, vous ne pourrez ni toucher le chomage, ni reprendre un autre emploi à temps plein.

Quand on en a marre d'un boulot comme c'est votre cas, il existe un truc qui s'appelle la démission...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et vous ferez quoi si votre employeur ne vous licencie pas ?

Il n'en a aucune obligation et franchement, c'est pas bien compliqué pour lui de faire 12 fiches de paie à 0€ par an...

Et pendant ce temps, vous ne pourrez ni toucher le chomage, ni reprendre un autre emploi à temps plein.

Quand on en a marre d'un boulot comme c'est votre cas, il existe un truc qui s'appelle la démission...

 

Hum quel intérêt de faire un tel truc aussi débile ?

 

Hum, quand on en a marre d'un boulot comme c'est mon cas, il existe un truc qui s'appelle la démission, qui ne donne pas droit au assedic, et qui me mettra dans une galère total dont je risque pas de me lever de si tôt.

 

Vous êtes sérieux, quand vous me dite de partir comme ça ? Et je fais comment pour payer mes factures ? Je fais comment pour payer ma carte de transport ? Je saute, et je m'entasse d'amande de la RATP ? Je paie comment le téléphone pour chercher du boulot ? Sérieux, vous trouvez pas un peu que votre solution est mauvaise ?

 

S'il veut pas me licencier, bah je retourne travaillé car j'aurais besoin d'argent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hum quel intérêt de faire un tel truc aussi débile ?

Ce n'est pas du tout débile. C'est même de plus en plus courant.

L'employeur n'est pas focé d'apprécier que vous le plantiez avec votre abandon de poste et s'il sait que votre seul but en faisant cela est d'être licencié, il a tout à fait le droit de ne pas vous faire ce plaisir...

Hum, quand on en a marre d'un boulot comme c'est mon cas, il existe un truc qui s'appelle la démission, qui ne donne pas droit au assedic, et qui me mettra dans une galère total dont je risque pas de me lever de si tôt.

 

Vous êtes sérieux, quand vous me dite de partir comme ça ? Et je fais comment pour payer mes factures ? Je fais comment pour payer ma carte de transport ? Je saute, et je m'entasse d'amande de la RATP ? Je paie comment le téléphone pour chercher du boulot ? Sérieux, vous trouvez pas un peu que votre solution est mauvaise ?

Ce n'est pas moi qui souhaite quittez le job !

En France, il n'existe que 3 façons de quitter ou perdre un job, le licenciement si seul l'employeur veut se séparer d'un salarié, la rupture conventionnelle quand les 2 (employeur et salarié) veulent se séparer et la démission quand seulement le salarié veut partir.

Il me semble bien que là nous sommes dans le troisième cas, non ?

Je vous rappelle au passage que les indemnités ASSEDIC sont prévues pour les salariés privés involontairement de leur emploi, ce qui n'est pas du tout votre cas.

S'il veut pas me licencier, bah je retourne travaillé car j'aurais besoin d'argent.

Et là, votre employeur pourra alors vous faire une mise à pied disciplinaire ou conservatoire ce qui rallongera encore un peu le temps où vous serez sans revenu...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous n'avez pas l'air de saisir, si vous abandonnez votre poste c'est encore plus débile, l'employeur ne vous paie plus, pas d'assedic, pas libre pour un autre emploi.

 

Vous reprenez le travail, l'employeur peut vous faire une mise à pied à titre disciplinaire, voyez ça reste galère aussi.

 

Donc, retournez vite au travail, cherchez un boulot au plus vite en prenant le temps de le faire, vous savez vous servir du net, utilisez le. Vous n'êtes pas le seul à galérer et à chercher un emploi en étant en poste, ce n'est pas impossible, il y a d'autres voies que celle de l'assedic.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par M_elle
      Bonjour :),
       
      Je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum mais je ne vois pas trop où placer cette conversation :
       
      Souhaitant développer davantage des compétences dans le milieu du soin animalier, j'ai trouvé, [date]une formation [en médecine douce] mais je n'y connaissais absolument rien dans ce milieu de médecine douce. La formation me semblait sérieuse "sur le papier" comme on dit. Il a fallu payer des frais de dossier et d'inscription à hauteur [tarif] puis la formation se déroulait en week-end de séminaire payant. Il y avait normalement [plusieurs]week-end séminaires.
       
      Au bout de deux week-end de séminaire, je me suis très vite aperçue de ce que la formation était.... déjà[cette médecine douce ]reconnue par l'Etat mais il existe quand même une Fédération[...]qui réglemente la pratique et les écoles or ce soi-disant centre de formation n'en fait pas partie et la "formatrice" est une ancienne élève d'une de ses écoles qui s'est mise à son compte mais en aucun cas une "formatrice" qui s'avère être un vrai métier : les cours étaient dispensés de façon très aléatoire, rien de construit mais plutôt à l'image d'un puzzle dont la formatrice disait que nous rassemblerions les morceaux à la fin de l'année et que ça n'était qu'au dernier moment que nous comprendrions, la pratique était très approximative et rien de bien concret, les attestations de présence fournies avec un numéro de SIRET sont au nom de son mari -osthéopathe équin- ne correspondent en aucun cas à une école, ni à un centre de formation et n'ont donc aucune valeur.... plein d'autres détails mais je ne suis pas là pour tout exposer (sauf si nécessaire)
       
      Bref, j'ai décidé de cesser cette formation et comme j'ai appris que [cette médecine douce] en fait, issue de la médecine chinoise car c'était exactement le même principe transposé de l'humain à l'animal, je suis allée voir si l'herbe était plus verte ailleurs : je me suis donc rendue aux portes ouvertes d'une des écoles reconnues [...]qui dispense des cours sur l'humain (finalement, c'est mieux que je commence par moi-même et le mode de fonctionnement chez l'humain avant de vouloir soigner un animal...mais la finalité de mon projet restera l'animal, ça me prendra plus de temps mais ça n'est pas grave), entendre le discours qui s'y tenait et la philosophie qui allait avec et j'ai été conquise car là nous étions dans un discours (oral donc.. et non un "papier") plein de vie, très positif et qui correspondait tout à fait à ce que j'attendais d'une école bien cadrée, bien structurée avec un règlement intérieur....
      De ce fait, je me suis inscrite et j'ai commencé le premier week-end de formation récemment qui n'a strictement RIEN A VOIR avec le premier que j'avais fait dans ma précédente formation.
       
      Bref, pour conclure, je souhaiterais savoir si je peux récupérer une partie [des frais d'inscription] et de dossier que j'ai payés sur la précédente formation étant donné que je ne suis allée qu'à deux séminaires de formation et que j'ai décidé d'abandonner cette formation sur des faits totalement justifiés.
       
      PS : Il faut aussi savoir qu'à un moment, la formatrice a choisi de m'exclure de la formation au motif que je me suis prise des remarques fortement désobligeantes (à chaque week-end de séminaire où j'étais présente) de la part d'un élève [plus âgé]que moi où j'ai demandé à la formatrice d'intervenir car j'estimais que c'était de son ressort, qu'elle a refusé en prétextant que ça n'était pas son rôle donc j'ai dû régler le problème directement avec lui et qu'ensuite il m'a été reprochée de perturber la bonne ambiance du cours et que je n'ai donc plus été admise en cours à la session suivante, de là j'ai protesté en disant que j'allais demandé à ma conseillère d'insertion professionnelle si c'était "normal" et savoir quel recours, je pouvais avoir et à partir de ce moment-là, la formatrice a décidé de me réintégrer..... uniquement après l'accord de l'élève qui initialement m'avait fait des remarques désobligeantes et pour lequel j'avais sollicité l'intervention de la formatrice qui, de ce fait, s'est transformé en victime (je parle toujours de l'élève) parce que la formatrice s'étant dédouanée de son rôle, j'avais dû régler le souci moi-même et ça s''est retourné contre moi.... mais étant donné tout ce contexte général, j'ai donc fini par choisir de partir.
       
      J'espère avoir été claire et compréhensible
       
      Merci de vos réponses.
    • Par Noyeb
      Mesdames, Messieurs,
       
      Ayant plusieurs sons de cloches concernant les temps de trajet, je me tourne vers vous.
       
      J'ai été employé en intérim pour une boîte de Télécom. Mon lieu de travail se situe sur Dijon (21) Et j'habite Sallanches (74). Le boîte me paie mes frais de transport via la SNCF. J'ai en gros le lundi 6h de train pour me rendre de chez moi sur mon lieu de travail et le vendredi 6h de mon travail à mon domicile.
      Est-ce que ce temps passé dans le train est comptabilisé comme temps de travail effectif ou pas? Cela dépend des conventions collectives?
       
      En vous remerciant par avance.
       
      [...]
    • Par Andromaque
      Bonjour,
       
      Et puisqu’il est encore temps, bonnes fêtes de Pâques.
       
      Je suis en appel contre mon ex employeur.
      Concernant mes demandes et suite à mes lectures est il possible de se référer et aux articles 565 et suivants du code de procédure civil? [EDIT de l'équipe de modération lien hors charte]
       
      Merci de votre aide.
    • Par rom_39
      Bonjour à tous,
      Je déterre le sujet, mais étant dans le même cas, j'aimerais savoir si @MRichard a eu une réponse précise de sa DRH ou de la DIRECCTE.
      Bonne journée à tous
       
      EDIT de l'équipe de modération : référence à cette discussion : Convention cadres de la métallurgie : Position et coefficient pour promotion d'un non diplômé - Travail et prestations sociales - Net-iris
    • Par Clarisse M
      Bonjour, ma responsable ma prévenu d'une réunion le mardi 27 avril à 19h30 mais voilà je fini ma journée à 13h30 et j'habite à 1h aller retour de mon lieu de travail de plus à la dernière réunion l'heure resté en plus ne nous à pas été payé se qui sera encore le cas.  La réunion étant à 19h30 il y en a pour au moins 1h se qui me fera rentré chez moi pas avant 21h ont t'ils ĺe droit de m'y obligé. Merci
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...