Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Declarer revenus location mobilhome


Katiaromu

Messages recommandés

Bonjour, je possède un mobilhome que j'ai loué l'année dernière, j'ai gagné 4880€, mes dépenses s'élèvent à 3088,40€. Le centre des impôts me dit de déclarer ses revenus en LMNP.

L'abattement forfaitaire de 50% en déclarant mes revenus en BIC n'est pas intéressant, quelqu'un peut il m'aider pour savoir comment je dois déclarer ces revenus en réel? quelles sont les charges que j'ai le droit de déduire? merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse
Bonjour, je possède un mobilhome que j'ai loué l'année dernière, j'ai gagné 4880€, mes dépenses s'élèvent à 3088,40€. Le centre des impôts me dit de déclarer ses revenus en LMNP.

L'abattement forfaitaire de 50% en déclarant mes revenus en BIC n'est pas intéressant, quelqu'un peut il m'aider pour savoir comment je dois déclarer ces revenus en réel? quelles sont les charges que j'ai le droit de déduire? merci

 

Je n'ai que cela, espérant que d'autres intervenants pourront vous aider :

www.dossierfamilial.com/.../revenus-decoulant-de-la-location-d-un-mobile-home-quelle-taxation,151

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci mais le lien n'est plus valide

 

 

Voilà l'extrait, valide à février 2009, donc à actualiser par les impots

"...

La location de mobile-homes réalisée dans un terrain de camping est assimilée à celle d’un logement meublé dès lors qu’elle constitue une véritable installation fixe. Elle est donc qualifiée de location saisonnière.

A ce titre, les revenus qui en découlent sont taxés fiscalement dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Les revenus relevant de la catégorie des BIC doivent être déclarés au sein de la déclaration d’ensemble des revenus (Cerfa n 2042 C .5 cadre C pour des revenus de nature non professionnelle).

Les revenus annuels inférieurs à 76 300 € se voient appliquer un abattement fiscal de 71%.

L’imposition ne s’applique donc que sur 29% des revenus locatifs déclarés...".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sudmanche, les info que vous avez date malheureusement d'il y a 2 ans.

 

On va faire simple, la location de mobilhomme, c'est de la location meublée, comme indiqué par le centre des impôts. Donc l'abattement est passé à 50% au 1er janvier 2009.

Quand on déclare au réel, sans comptable, le bénéfice est majoré de 25%. Donc chaque fois que le bénéfice est inférieur à 40%, la délcaration au réel simplifié est effectivement plus intéressante.

 

Question, vous réservez-vous ce mobil home une partie de l'année et le but est-il de vous créer une résidence de loisir, ou ce mobil home est-il destiné uniquement à vous crée de petits revenus à terme ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sudmanche, les info que vous avez date malheureusement d'il y a 2 ans.

 

On va faire simple, la location de mobilhomme, c'est de la location meublée, comme indiqué par le centre des impôts. Donc l'abattement est passé à 50% au 1er janvier 2009.

Quand on déclare au réel, sans comptable, le bénéfice est majoré de 25%. Donc chaque fois que le bénéfice est inférieur à 40%, la délcaration au réel simplifié est effectivement plus intéressante.

 

Question, vous réservez-vous ce mobil home une partie de l'année et le but est-il de vous créer une résidence de loisir, ou ce mobil home est-il destiné uniquement à vous crée de petits revenus à terme ?

 

 

J'entends.... je n'actualise hélas pas toutes mes documentations, c'est pour cela que je recommandais de se rapprocher des impôts.... Et pour le reste, je sais que mes petits camarades sont là pour compléter nos propos

En tout cas... Je serai à jour grâce àvotre post.

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...
Sudmanche, les info que vous avez date malheureusement d'il y a 2 ans.

 

On va faire simple, la location de mobilhomme, c'est de la location meublée, comme indiqué par le centre des impôts. Donc l'abattement est passé à 50% au 1er janvier 2009.

Quand on déclare au réel, sans comptable, le bénéfice est majoré de 25%. Donc chaque fois que le bénéfice est inférieur à 40%, la délcaration au réel simplifié est effectivement plus intéressante.

 

Question, vous réservez-vous ce mobil home une partie de l'année et le but est-il de vous créer une résidence de loisir, ou ce mobil home est-il destiné uniquement à vous crée de petits revenus à terme ?

 

Bonjour,

 

je réfléchis à l'acquisition d'un mobil home dans un village vacances dans le but de le louer et de compléter mes revenus. Je l'ai réservé et je dois donner ma réponse vendredi dernier délai et je n'arrive pas à me décider. L'investissement ne serait pas très élevé: mobilhome installé sur emplacement pour 10 400€. Pensez-vous que cela puisse générer de petits revenus annuels (location annuel du terrain : 3200 € sur un village vacances 4 étoiles).

Si vous avez une réponse, cela m'aiderait énormément.

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

je réfléchis à l'acquisition d'un mobil home dans un village vacances dans le but de le louer et de compléter mes revenus. Je l'ai réservé et je dois donner ma réponse vendredi dernier délai et je n'arrive pas à me décider. L'investissement ne serait pas très élevé: mobilhome installé sur emplacement pour 10 400€. Pensez-vous que cela puisse générer de petits revenus annuels (location annuel du terrain : 3200 € sur un village vacances 4 étoiles).

Si vous avez une réponse, cela m'aiderait énormément.

Merci d'avance.

 

Bonjour,

NI est un forum juridique. Votre question ne semble pas avoir vraiment une portée juridique : "Pensez-vous que cela puisse générer de petits revenus annuels ?"

Il y a surement des forums plus spécialisés dans votre problématique...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

a la louche vous ne louerez votre mobil home que le prix de la location du terrain

 

si vous le louez en moyenne 500 e la semaine sur 6 semaines +/- cela ne vous remboursera jamais votre investissement dont vous ne profiterez jamais en période estivale sinon le rendement baissera mais ce n'est que mon avis

 

meme si vous le louez plus cher en aout, vous le louerez moins cher debut juillet

 

donc revenus: entre 3000 et 4000 par an, les comptes sont vite faits et en plus avec un mobil home, n'oubliez pas qu'au bout de quelques années le camping peut vous demander de le retirer à vos frais bien sure car il est trop vieux et "fait tache" dans le standing du 4 étoiles

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si c'est uniquement pour les revenus locatifs, ce type de location n'est pas le meilleur. L'achat du MH, la location de la parcelle de 3200 euros, le changement du MH après 10 ou 12 ans à vos frais et invendable, font que le bénéfice est très limité.

Dans votre cas un MH de 10400 euros laisse à penser qu'il s'agit d'une occasion qui avance l'échéance pour son changement.

 

Maintenant, si vous investissez pour profiter à titre personnel de celui-ci, et le louez sur d'autres périodes pour limiter vos frais, le raisonnement est différent.

 

Mais dans les cas, si le MH ne dispose pas d'un toit à double pente, oubliez cet achat.

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Entièrememt d'accord avec Vignemale et Patoupaco. Ne pas envisager un tel achat pour obtenir des revenus. Sinon le village de vacances exploiterait lui même ses mobil-homes.

 

Mais s'il s'agitr d'un coin où vous comptez aller régulièrement en saison et hors saison, alors l'investissement vaut le coup et la location permet de réduire les frais. Et notamment l'entretien du mobil home pour rester dans l'air du 4 *.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par catox123
      Bonjour, l'échéance pour envoyer la déclaration d'impot approche et j'avoue que compte tenu de ma situation je suis un peu dans le flou quant à comment remplir cette déclaration!:sad:
      Voici mon cas: je suis masseur kinésithérapeute libéral, j'ai moins de 26 ans.
      En 2010 mon chiffre d'affaire s'élève a 29000 euros (donc régime micro BNC qui me permet un abattement fiscal de 40%?), de plus jusqu'en juin 2010 j'étais inscrite a l'université en tant quétudiante (donc 3*SMIC d'abatement?). Jusque la, ai-je raison? Ai-je le droit de cumuler ces 2 abatements?
      L'autre question est: comment dois je déclarer mes revenus:
      (29000-4000)*0,6=15000euros
      ou (29000*0,6)-4000=13400euros
       
      Merci beaucoup d'avance pour votre aide.:)
    • Par René De Provence
      Bonjour,
      je fais partie d'une petite association qui, sur un plan très local, quelques communes environ 5000 habitants, s'occupe de chats, proncipalement harets (sauvages), abandonnnés, etc...avec un budget à la mesure (env 9000€ annuels)
      Une personns de mes connaissances voudrait nous "coucher" sur son testament, c'est à dire en fait nous léguer une somme de son choix à son décès.
      Le problème est que nous sommes trop petits pour être d'utilité publique, nous pouvons recevoir des dons, mais pas de legs, à moins de payer des droits de succession importants.
      Un notaire consulté ne semblait pas être bien au courant.
      J'avais entendu dire que ces legs étaient possibles à travers la Fondation de France, mais un premier contact avec celle-ci m'a fait comprendre clairement qu'elle ne le ferait que si un leg substantiel ( bien sûr plus important) lui était fait en même temps... charité intéressée!
      Question donc: y-a-t-il d'autres moyens, d'autres Associations ou associations moins gourmandes. 30 Millions d'amis, consulté, ne peut pas.
      Je conçois tout à fait qu'il faille pour la collectivité s'assurer que l'Association bénéficiaire existe et remplit bien une mission d'intérêt général, ...
      Merci à ceux qui pourront me donner des pistes ou des infos.
      René de Provence (PS il pleut)
    • Par SuperBatman
      Bonjour,
       
      Alors voilà, cela fait maintenant quelques années que je travaille et je suis déclaré chez mes parents (mon adresse officielle, celle qui est connue de mon employeur, du service des impôts, etc.). Avant que je ne commence à avoir des revenus, on ne payait pas de taxe d'habitation (revenus trop faibles) mais à cause de mes nouveaux revenus, on la paie. Que se passe-t-il donc si je demande à un ami de m'héberger à titre gratuit dans un studio dont il est locataire ? Quelle taxe d'habitation vais-je devoir payer ?
       
      Merci pour vos réponses
    • Par galupo
      Bonjour,
       
      Je suis résident en Espagne depuis 2010 et dois déclarer mes revenus en Espagne avant le 30 juin 2011. Tous mes revenus proviennent d'une activité non salariée en France et sont donc imposé aussi en France. Je dois ainsi aussi déclarer ces revenus en France avant le 30/06.
       
      Je vais donc déduire l'impôt français payé en France sur ma déclaration espagnole. Je crois comprendre que je vais recevoir l'avis d'imposition en France fin 2011. Or, j'en ai besoin avant fin juin 2011 pour réaliser ma déclaration espagnole. Est-ce quelqu'un sait comment il faut procéder ? Comment ça se passe ce genre de situation dans les faits ?
    • Par Pascalc77
      Bonjour,
       
      Tout est dans le titre mais j'explicite un peu ma question :p
       
      Pourriez-vous m'indiquer les critères du fisc français pour déterminer le domicile fiscal d'un contribuable ?
       
      En l'occurrence, mes parents sont partis s'installer à l'étranger sans faire la moindre déclaration administrative en France.
       
      Mes parents sont propriétaires de leur ancien domicile principal et d'un appartement loué en France, ainsi que d'un appartement à l'étranger.
       
      Nous avons découvert, dans le cadre du règlement de la succession d'un de mes parents, que la valeurs des biens en France les rendaient théoriquement redevables de l'ISF.
       
      Compte tenu de leur lieu de résidence au moment du décès, quelle règle s'applique ?
       
      Dans l'attente de votre réponse,
      Cordialement.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...