Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

comment s'assurer de la solvabilité d'un acheteur d'un bien immobilier ?


Golfy

Messages recommandés

bonjour

 

Lors d'une vente d'un bien immobilier, comment s'assurer avant le compromis que l'acheteur potentiel a bien les fonds nécessaires, ou encore, qu'il a les reins solides et qu'il peut obtenir un prêt d'une banque, et sinon comment se prévaloir de mauvaises surprises au moment de la signature definitive (par exemple en insérant une clause particulière dans le compromis) ?

Merci pour vos suggestions et expériences : elles seront bienvenues.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 22
  • Création
  • Dernière réponse

Avant le compromis aucune possibilité d'être sûr à 100%.

 

Restent toutes les questions anodines dans une conversation qui permettent de situer le niveau de moyens de l'acheteur, son métier, s'il vend lui même pour acheter, etc... comment il envisage son plan de financement... et l'intuition :D

 

Par contre la clause suspensive d'obtention de prêt, bien bordée par le notaire, permettra de ne pas perdre trop de temps pour remettre en vente si la banque le lui refuse.

Cette clause est de toute façon systématique. Préférer aussi un compromis de type contrat synallagmatique à une promesse de vente qui est moins favorable au vendeur en cas de problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

Lors d'une vente d'un bien immobilier, comment s'assurer avant le compromis que l'acheteur potentiel a bien les fonds nécessaires, ou encore, qu'il a les reins solides et qu'il peut obtenir un prêt d'une banque, et sinon comment se prévaloir de mauvaises surprises au moment de la signature definitive (par exemple en insérant une clause particulière dans le compromis) ?

Merci pour vos suggestions et expériences : elles seront bienvenues.

Ben alors GOLFY et ton flair légendaire ? :p:D

Il faut demander à notre spécialiste :Sardine

imbattable pour débusquer le filou :p

 

Plus sérieusement GENNAKER t'a donné des pistes

En effet en essayant d'en savoir le plus possible sur l'acquéreur, mais même comme ça rien n'est garanti

Déjà quelqu'un qui se présente avec des simulations de prêt et qui a un dossier solide

 

En ce moment par exemple certaines personnes ayant des biens dont la vente est retardée provoquant des problèmes qui se répercutent et ceci ne veut pas dire qu'ils sont de mauvaise foi ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

Lors d'une vente d'un bien immobilier, comment s'assurer avant le compromis que l'acheteur potentiel a bien les fonds nécessaires, ou encore, qu'il a les reins solides et qu'il peut obtenir un prêt d'une banque, et sinon comment se prévaloir de mauvaises surprises au moment de la signature definitive (par exemple en insérant une clause particulière dans le compromis) ?

Merci pour vos suggestions et expériences : elles seront bienvenues.

 

Pas simple...comme de choisir un locataire.

Ceux qui ne parlent jamais d'argent mais seulement du chaaarme de l'endroit.

Qui se programment des travaux et des rénovations pendant que votre tête devient tiroir caisse à chaque nouvelle idée...Vous êtes déjà à 55 k€ et ils continuent à inventer des cloisons à abattre.

 

Ceux pour qui rien ne parait aller...age, situation, pas orphelins héritiers. Un manque de cohérence entre ce qu'on affiche et ce qui parait possible.

Essayer de connaitre la banque. Par l'intermédiaire de son propre banquier, on apprend parfois des trucs.

 

Je sais que, quand j'achète, je montre mes cartes et mon financement

au vendeur si je suis interessée.

Quand je vends, je demande, aussi nettement que je révèle.

 

L'avantage des bonnes agences, c'est qu'elles résolvent ce problème là avant de présenter le bien. J'ai une amie qui serait parfaite au FBI, pour les interrogatoires.

Les tatillons du détail doivent être aussi casse pied qu'en location...toujours à rechercher la petite bête à 1000€. Mais quand ils ont signé le compromis, ils sont plutôt surs.

Une bonne évaluation du bien, ne pas trop laisser de place au marchandage...Inutile de mettre à 450 pour vendre à 420. Plus on laissera de variables dans les paramètres, plus les problèmes surgiront.

Ceux qui doivent vendre pour acheter...le fait est qu'ils ne savent pas de quel capital exact ils vont disposer. Ni quand.

S'ils ont déjà signé un compromis avec un quidam qui a sa proposition de prêt. C'est bon.

Mais j'avoue que voir tous ceux qui cherchent à annuler une vente parce qu'ils ont trouvé un cafard derrière la plinthe, ça rend méfiant.

 

Mais les clauses particulières dans le compromis...personne n'est forcé de les accepter. Quiconque voudrait m'opposer des trucs criant "et puis d'abord, j'te fais pas confiance!" repartirait avec ses m2 sous le bras, ou bien je l'empoisonnerais avec les détails.

Avoir confiance en son jugement, peser l'adversaire et décider s'il a une tête de partenaire...éluder ou foncer.

 

En général, je décide un achat en moins de 10mn. Je fais assez confiance à ceux qui font comme moi.

Et j'avoue penser qu'une agence pro ne vole pas ses 6% d'honoraires.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en profite pour vous dire que, ayant trouvé la maison de mes rêves samedi matin vers 11 heures, je faisais une proposition à 14 heures, le vendeur une contre proprosition à 16 heures, que j'acceptais et signais une demie heure plus tard. Je signe le compromis cette semaine après visa de mon notaire.

Le tout ayant été décidé une semaine plus tôt....:)

 

Emménagement prévu en mai. Je suis trop trop trop contente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en profite pour vous dire que, ayant trouvé la maison de mes rêves samedi matin vers 11 heures, je faisais une proposition à 14 heures, le vendeur une contre proprosition à 16 heures, que j'acceptais et signais une demie heure plus tard. Je signe le compromis cette semaine après visa de mon notaire.

Le tout ayant été décidé une semaine plus tôt....:)

 

Emménagement prévu en mai. Je suis trop trop trop contente.

 

Bravo! Ça, ça s'appelle savoir vivre!!!:):):)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir ,

 

 

J’ajouterais (avec la coloration banque que vous me connaissez)

  • Se méfier des personnes qui souhaitent acheter mais qui ont un bien à vendre ; la mise en place d’un prêt relais ressemble souvent à un parcours du combattant pour ceux qui n’ont pas l’habitude. On ne le mentionne pas dans le compromis… mais on le demande à la banque… qui le refuse… et tout est à refaire !
  • Se méfier des personnes qui ont fait sur un coin de table un plan de financement avec un prêt à taux zéro… alors qu’elles n’y ont peut-être pas droit (il suffit que l’une d’elles ait été propriétaire de sa RP au cours des 2 dernières années… pour que les 2 co-emprunteurs ne soient pas éligibles).
  • Se méfier des personnes qui souhaitent acheter en indivision au moyen de plusieurs prêts (chacun un prêt dans sa banque). Cette technique alourdit le coût du prêt (cautionnements croisés avec affectation hypothécaire) et, pour des personnes qui étaient à la limite du taux d’endettement raisonnable, le risque de refus de prêt est évident.

Si j’ai d’autres idées… je reviens. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

allez-y, ne vous gênez pas, jetez moi vos idées :) merci dejà pour celles données et felicitations Anissa - bravo !

 

moi aussi je me décide vite à l'achat. Malheureusement à la vente, pas trop l'habitude ... et puis à lire toutes les discussions surtout récentes, je commence à me demander si ca ne pourrait pas m'arriver aussi, qu'un acheteur cherche les punaises pour se désengager (rassurez vous : y'en a pas de punaises mais on sait jamais). Un homme averti en vaut 2 ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un homme averti en vaut 2 ...

 

A la limite,je n'en suis pas complètement sure.

A force d'être averti, on atermoie, et du coup on inspire moins confiance, comme vendeur.

 

Finalement, tant qu'on ne signe pas la vente avant que le notaire ait les fonds, on ne risque pas grand chose, à part quelques mois de retard.

 

C'est un peu casse pied mais pas mortel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je ne cherche pas à savoir si le candidat acheteur est solvable ou pas, d'ailleurs, je ne le vois jamais avant de signer le compromis. C'est le boulot de mon agent immobilier, au prix où il est payé, il peut s'assurer que l'acheteur paiera...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je ne sais pas si cela peut aider Golfy mais je suis fan d'un blog intitulé "La triste vie d'un agent immobilier", vous tapez comme ça sur le moteur de recherche Internet et vous trouverez son blog. Très professionnelles, je pense que les astuces conseillées dans ce blog peuvent donner les idées à Golfy.

 

Cordialement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci Anachatou: effectivement le debut de lecture promet ! :p

à suivre ...

 

---------- Message ajouté à 16h54 ---------- Précédent message à 16h52 ----------

 

Personnellement, je ne cherche pas à savoir si le candidat acheteur est solvable ou pas, d'ailleurs, je ne le vois jamais avant de signer le compromis. C'est le boulot de mon agent immobilier, au prix où il est payé, il peut s'assurer que l'acheteur paiera...

 

oui et si justement, il n'a pas son credit ? ne paye pas ? vous avez perdu du temps ... et vous vous retrouvez 3 mois mini en arriére, quel que soient les honoraires de cet AI :cool: je n'ai jamais vu un AI payer des DI pour s'etre planté sur l'acheteur !

 

nous ne sommes pas pressés, de plus il y'a trop d'affectif dans ce bien pour se permettre de faire trainer les choses en longueur ... une fois la decision prise, il faudra que ca aboutisse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui et si justement, il n'a pas son credit ? ne paye pas ? vous avez perdu du temps ... et vous vous retrouvez 3 mois mini en arriére, quel que soient les honoraires de cet AI :cool:

 

nous ne sommes pas pressés, de plus il y'a trop d'affectif dans ce bien pour se permettre de faire trainer les choses en longueur ... une fois la decision prise, il faudra que ca aboutisse.

Jusqu'à présent, toutes mes ventes ont abouti dès le premier compromis. Je ne dis pas pour autant que je n'aurai jamais de problème...

Mais j'ai confiance dans mon AI qui a l'expérience que je n'ai pas. Par exemple, pour ma dernière vente, si j'avais du moi-même accepter ou refuser l'acheteuse, je l'aurais refusée car sa capacité d'endettement me semblait insuffisante. Or, elle a eu son crédit sans problème conformément au compromis...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Pour moi, je n'ai que deux fois travaillé avec les agents (une fois en vendeur, une fois en acheteur), et une fois en direct (j'ai acheté à mon proprio). Et je me suis rendu compte que 5% est vraiment trop cher par rapport aux services rendus.

 

La seule différence dans les deux cas (agence et Internet), c'est qu'à travers les agences, on peut avoir l'accès à la population qui ne connait pas l'Internet et qui fait confiance aux agences.

 

Cordialement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

La seule différence dans les deux cas (agence et Internet), c'est qu'à travers les agences, on peut avoir l'accès à la population qui ne connait pas l'Internet et qui fait confiance aux agences.

 

 

je vous rejoins tout à fait dans cette analyse.

Les fois où je suis passée par agences, j'ai dû me battre pour avoir les infos (primordiales comme PV, AG, comptes, TF, etc, etc ...) qui étaient dispensées au compte-goutte, en passant pour l'emm...se de service :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

La seule différence dans les deux cas (agence et Internet), c'est qu'à travers les agences, on peut avoir l'accès à la population qui ne connait pas l'Internet et qui fait confiance aux agences.

Cordialement,

 

Bémol.

Internet et les annonces vous déplacent beaucoup pour rien.

Evaluent généralement mal le bien. Selon l'amour qu'ils lui portent et la somme dont ils ont besoin.

 

Une agence sérieuse ne vous fera visiter que les biens qui correspondent à votre recherche.

Aura procédé à une évaluation raisonnable du bien.

 

Et puis, certains peut être sont doués pour le marchandage (négociation en français moderne).

Moi pas, et nous sommes assez nombreux dans ce cas. Et beaucoup de vendeurs et d'acheteurs peu doués pour le commerce connaissent très mal le marché, en plus!

 

Par contre, c'est l'agence qu'il faut savoir estimer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans mon cas d'achat, je sais ce que je veux et je sélectionne l'annonce qui me convient donc il faut avoir les photos, le quartier, ... et je téléphone/envoie un mail avant pour avoir les infos qui me manquent pour ne pas visiter que les choses qui m'intéressent.

Sauf que le bien que j'ai acheté a été vendu par un monsieur qui a certain âge et ne veut pas parler d'Internet.

J'ai visité, et on a fait le compromis une semaine après. L'agence a pratiquement rien fait.

 

Dans mon cas de vente, l'acheteuse est aussi dans la même catégorie (pas d'Internet). Suite à la faute de l'agence, la vente a fini très mal pour l'agence et un peu mal pour moi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Pour moi, je n'ai que deux fois travaillé avec les agents (une fois en vendeur, une fois en acheteur), et une fois en direct (j'ai acheté à mon proprio). Et je me suis rendu compte que 5% est vraiment trop cher par rapport aux services rendus.

 

5%, bah il est pas cher votre AI...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

5% c'est très cher quand la somme est grande mais je n'avais pas le choix, c'était moi l'acheteuse.

Et pour ma vente, j'ai négocié 4% pour toutes les agences, et puis lors de compromis cela devient 3% (car j'ai baissé aussi mon prix) et au final, suite à sa faute, l'agence a eu que 1,6% et moi aussi j'ai du accepté les arrangements au niveau prix.

Je n'avais pas de AI à moi, j'avais 8 agences devant chez moi, et 5 autres dans les 100 mètres, j'ai du fait la sélection. Il y avait une que j'aimai bien car très humaine mais l'acheteuse n'est pas venue avec.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

5% c'est très cher quand la somme est grande mais je n'avais pas le choix, c'était moi l'acheteuse.

Et pour ma vente, j'ai négocié 4% pour toutes les agences, et puis lors de compromis cela devient 3% (car j'ai baissé aussi mon prix) et au final, suite à sa faute, l'agence a eu que 1,6% et moi aussi j'ai du accepté les arrangements au niveau prix.

Je n'avais pas de AI à moi, j'avais 8 agences devant chez moi, et 5 autres dans les 100 mètres, j'ai du fait la sélection. Il y avait une que j'aimai bien car très humaine mais l'acheteuse n'est pas venue avec.

Dans mes ventes, je tourne aux alentours de 7 à 8% de frais d'agence, c'est pour ça que je disais qu'à 5% c'était pas cher. Mais bon, si vous trouvez des agences à 3%, chapeau !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La différence (je pense) vient du fait que nous ne sommes pas au même endroit et nous n'avons pas vendu au même moment. Dans la RP, le prix est très élevé. 5-6% est le tarif normal et lors de la crise, il vaut mieux avoir un peu que rien du tout.

Dans mes ventes, je tourne aux alentours de 7 à 8% de frais d'agence, c'est pour ça que je disais qu'à 5% c'était pas cher. Mais bon, si vous trouvez des agences à 3%, chapeau !
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...