Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

avertissement pour absence sans justificatif medical ?


Zigoto62

Messages recommandés

Bonjour,

je souhaiterais savoir si quelqu'un pouvait m'éclairer sur ceci:

peut-on recevoir un avertissement pour une absence sans justificatif médical? J'ai prévenu ma direction le jour même de mon absence mais à ce jour, il m'informe qu'il veut un justificatif avec risque de licenciement si cela n'est pas fait...

Dites-moi si je me trompe, mais il me semblait que l'on avait droit de ne pas justifé de une à trois journées (non consécutives) d'absence. Il me semblait avoir lu ceci quelque part ou on me l'avait dis je ne sais plus trop... Si la réponse est positive (comme négative) quelqu'un pourrait m'indiquer les articles du code de travail le mentionnant s'il vous plait? J'ai beau chercher un article sur les absences non justifiées et impossible de mettre la main sur un article à ce sujet.

De plus, cette absence peut elle mener directement à un licenciement? Ayant prévenu l'employeur de mon absence, ceci peut passer tout de même être percu comme un abandon de poste?

Merci beaucoup pour vos éclairages. :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 15
  • Création
  • Dernière réponse

J'ai cru lire dans des posts similaires (désole, je n'avais pas vu) que cela dépendait plus de l'etablissement et même la convention collective (CCN 66) ... mais cela revient au meme je ne trouve rien à ce sujet, sur les absences, les justificatifs, et si les absences non justifiées sont tolérées ou non. En soit, toujours besoin d'aide :-(

 

---------- Message ajouté à 00h12 ---------- Précédent message à 00h10 ----------

 

Je me suis absenté pour une journée et le motif etait bel et bien médical mais impossible de me déplacer! De plus, la direction était bien au courant de mes problemes médicaux car 2 jours apres cette absence, j'avais un rdv médical important a ce sujet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les absences doivent être autorisées si prévisibles, ou justifiées si imprévisibles, par exemple, en cas de maladie, par un arrêt de travail ou un certificat médical.

 

De là à fonder un motif de licenciement, il faudrait que votre absence ait eu une répercution importante sur le fonctionnement de l'entreprise dont vous aviez connaissance.

 

Pour les absences injustifées, en général, avertissement (licenciement si réitération).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En rien mon absence n'a causé de problème pour l'établissement. De plus, ce n'est pas comme si mes absences étaient chroniques! Premiere fois ou je ne justifie pas une absence...

Donc, je ne peux donc pas refuser cet avertissement? Même si je ne pouvais prendre de rdv ce jour la en vue de mon etat ou le déplacement jusqu'à mon médecin était impossible? Pas de lois stipulant à des journées autorisées d'absences injustifiées?

En tout cas, merci d'y répondre :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, pas de loi autorisant les absences injustifiées (il y a des dispositions pour enfant malade, mais c'est un cas spécifique).

 

Vous pouvez contester l'avertissement, mais il n'y a pas de fondement juridique, désolée.

 

Voyez peut être dans la CC, mais honnêtement, cela m'étonnerait.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai cru lire dans des posts similaires (désole, je n'avais pas vu) que cela dépendait plus de l'etablissement et même la convention collective (CCN 66) ... mais cela revient au meme je ne trouve rien à ce sujet, sur les absences, les justificatifs, et si les absences non justifiées sont tolérées ou non. En soit, toujours besoin d'aide :-(

 

 

Vous avez mal cherché

Absences.

 

Article 15

Toute absence du salarié doit être notifiée et motivée à l'employeur, soit préalablement dans le cas d'une absence prévisible, soit dans le délai de 2 jours dans le cas contraire.

Sauf cas de force majeure, le défaut de notification motivée, après mise en demeure par lettre recommandée avec avis de réception, non suivie d'effet dans un délai de 3 jours francs, pourra entraîner la rupture du contrat de travail du fait du salarié.

La constatation de la rupture doit être notifiée à l'intéressé par lettre recommandée avec avis de réception.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je souhaiterais savoir si quelqu'un pouvait m'éclairer sur ceci:

peut-on recevoir un avertissement pour une absence sans justificatif médical? J'ai prévenu ma direction le jour même de mon absence mais à ce jour, il m'informe qu'il veut un justificatif avec risque de licenciement si cela n'est pas fait...

Dites-moi si je me trompe, mais il me semblait que l'on avait droit de ne pas justifé de une à trois journées (non consécutives) d'absence. Il me semblait avoir lu ceci quelque part ou on me l'avait dis je ne sais plus trop... Si la réponse est positive (comme négative) quelqu'un pourrait m'indiquer les articles du code de travail le mentionnant s'il vous plait? J'ai beau chercher un article sur les absences non justifiées et impossible de mettre la main sur un article à ce sujet.

De plus, cette absence peut elle mener directement à un licenciement? Ayant prévenu l'employeur de mon absence, ceci peut passer tout de même être percu comme un abandon de poste?

Merci beaucoup pour vos éclairages. :-)

je pense normal que vs ayez un avertissement

le contester me semble mal venu

immaginez 50 % des salariés d un entreprise faisant ca le meme jour!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, pas de loi autorisant les absences injustifiées (il y a des dispositions pour enfant malade, mais c'est un cas spécifique).

Loulou, les jours d'enfant malade doivent eux-aussi être justifiés par un certificat médical ;)

 

---------- Message ajouté à 10h47 ---------- Précédent message à 10h45 ----------

 

En rien mon absence n'a causé de problème pour l'établissement. De plus, ce n'est pas comme si mes absences étaient chroniques! Premiere fois ou je ne justifie pas une absence...

Donc, je ne peux donc pas refuser cet avertissement? Même si je ne pouvais prendre de rdv ce jour la en vue de mon etat ou le déplacement jusqu'à mon médecin était impossible? Pas de lois stipulant à des journées autorisées d'absences injustifiées?

En tout cas, merci d'y répondre :p

Je ne comprends pas bien là ! Vous dites que cette absence est due à un rendez-vous, donc prévue. Pourquoi ne pas avoir simplement pris une journée de congé / RTT ? Avez-vous posé une telle journée et a t-elle été refusée par l'employeur ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Vous pouvez faire une lettre précisant que vous vous excusez car vous ne saviez pas que pour une absence aussi brève vous deviez avoir un certificat médical mais que vous en prenez bonne note.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord merci à tous pour votre aide.

En ce qui concerne mon absence non justifiée elle n'était pas l'objet d'un rdv médical. Je me suis mal exprimée... En fait, j'ai eu des grosses douleurs suite à une maladie dont l'établissement est bel et bien au courant. Mon rdv medical avaient lieu deux jours apres. Je pensais donc que ce rdv (prevu deux jours apres mon absence) aurait pu servir de preuve à ma bonne foi, étant donné que les resultat de ce rdv ont bel et bien révélés que j'avais des douleurs...

A ce que je vois, pas trop de lois à ce sujet donc je me suis planté. Je vais réfléchir sur la demarche à faire.

Merci à tous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Tout d'abord merci à tous pour votre aide.

En ce qui concerne mon absence non justifiée elle n'était pas l'objet d'un rdv médical. Je me suis mal exprimée... En fait, j'ai eu des grosses douleurs suite à une maladie dont l'établissement est bel et bien au courant. Mon rdv medical avaient lieu deux jours apres. Je pensais donc que ce rdv (prevu deux jours apres mon absence) aurait pu servir de preuve à ma bonne foi, étant donné que les resultat de ce rdv ont bel et bien révélés que j'avais des douleurs...

A ce que je vois, pas trop de lois à ce sujet donc je me suis planté. Je vais réfléchir sur la demarche à faire.

Merci à tous.

 

Si, si, la législation est claire : une absence pour maladie doit être justifiée par un certificat médical dès le 1er jour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En rien mon absence n'a causé de problème pour l'établissement. De plus, ce n'est pas comme si mes absences étaient chroniques! Premiere fois ou je ne justifie pas une absence...

Donc, je ne peux donc pas refuser cet avertissement? Même si je ne pouvais prendre de rdv ce jour la en vue de mon etat ou le déplacement jusqu'à mon médecin était impossible? Pas de lois stipulant à des journées autorisées d'absences injustifiées?

En tout cas, merci d'y répondre :p

 

Hormis votre Convention collective dans laquelle il pourrait être inséré la possibilité d'une absence injustifiée sans justificatif, le code du travail est muet à ce sujet et comme il vous l'a été déjà dit "la désorganisation du service entrainé par l'absence" pourrait amener à un licenciement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Hormis votre Convention collective dans laquelle il pourrait être inséré la possibilité d'une absence injustifiée sans justificatif, le code du travail est muet à ce sujet et comme il vous l'a été déjà dit "la désorganisation du service entrainé par l'absence" pourrait amener à un licenciement.

 

Jusqu'il y a peu, je ne demandais pas de justificatif pour un jour d'arrêt.

Je viens de changer car certains abusaient largement.

Ils ont des horaires irréguliers et étaient "malades" comme par hasard les jours où ils faisaient le moins d'heures.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...