Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

quitter un logement mal isolé contre le froid


Mercredi02

Messages recommandés

bonjour

 

voici ma question :

 

un locataire peut il quitter son logement avant la fin de son préavis au motif suivant :

 

la maison qu'il loue est mal isolé et qu'avec ces grands froids et malgres le chauffage électrique il est impossible pour lui de chauffer correctement la maison de plus sa femme étant enceinte.

 

le locataire doit il envoyer une lettre accusé reception pour informer son propriétaire qu'il quitte les lieux avant la fin du préavis en expliquant ses motivations ?

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Un locataire n'a pas besoin de raison pour partir avant la fin de son préavis, il peut même partir dès le premier jour. En revanche, il reste redevable des loyers jusqu'à la fin du préavis sauf si le logement est reloué avant. Dans ce cas, le locataire n'est tenu de payer le loyer que jusqu'à la date d'effet du nouveau bail.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lorsqu'on est enceinte, on souffre beaucoup moins du froid que lorsqu'on ne l'est pas ou qu'on est un homme.

 

C'est la plus mauvaise raison à donner.

 

 

a chacun son avis mais je penque que vous meme etant une femme '(d apres le pseudo) et si ce n est pas le cas je m en excuse peut etre avez vous été enceinte.

mais rester alllonger ( du a l etat de grossesse ) dans une maison ou l'on se les gele ce n est pas le top même si on met 3 couvertures ect...

 

mais celà est un autre débat

 

bonne soirée a tous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand vous dites que vous n'arrivez pas à chauffer, pouvez-vous développer ?

Avec tous les moyens de chauffage de l'appartement poussés au maximum, à quelle température arrivez-vous ? (fenêtres et portes fermées, bien sur...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un locataire peut il quitter son logement avant la fin de son préavis au motif suivant :

la maison qu'il loue est mal isolé et qu'avec ces grands froids et malgres le chauffage électrique il est impossible pour lui de chauffer correctement la maison de plus sa femme étant enceinte.

Je trouve abérant d etre obliger de payer un loyer alors que le locataire part justement parsque le bien qu'il loue devient invivable pour la santé et le bien etre de sa femme eneinte surtout en hiver c est honteux . mais bon si c'est la loi....

La loi n'est pas honteuse. La loi impose d'anticiper le départ par préavis.

Vous dites que le logement est invivable. Sachant qu'il est bien plus facile de trouver une solution pour "réchauffer" un intérieur si mal isolé soit-il que pour le rafraîchir lors des canicules, vous aviez toutes les informations en main pour anticiper si vous étiez déjà dans ce logement l'été dernier, sauf... la grossesse difficile...

Le propriétaire n'a pas à compenser les éventuelles carences de la loi. Nulle honte dans tout cela.

 

Vous êtes donc le locataire. Vous n'allez sans doute pas quitter précipitamment les lieux sans avoir trouvé un autre logement. Le futur logement est-il trouvé ? Son bail est-il signé, à quelle échéance... malgré le froid, avez-vous négocié sa date date d'effet , pour limiter la durée en "double loyer"? Là, dans le cas de la prise à bail, le propriétaire subit le marché et les diverses retombée des carences de la loi... Là, il doit gérer sa stratégie de recherche de locataire.

 

Ce futur logement est-il bien isolé, facile à chauffer ??? La loi impose les DPE. Aviez-vous celui du logement que vous quittez ? avez-vous celui du futur logement ?

 

Vous êtes donc dans une situation où vous devez (ou deviez avant de caler la date d'effet du futur bail) un peu vous assumer et compter vos sous. Quel est votre intérêt financier : ce "paiement de double loyer" ou un radiateur supplémentaire d'appoint et l'énergie qu'il va consommer ?

 

Un jour, tous les logements seront tenus à de bonnes performances thermiques mais c'est pas demain la veille...

 

N'oubliez pas que si vous quittez le logement avant la fin du préavis, état des lieux faits et clés rendues, et que si le propriétaire met un autre locataire avant la fin de votre préavis, il n'aura pas le droit de percevoir 2 loyers pour le même logement et qu'il sera obligé d'arrêter "votre compte" à la date d'effet du bail futur locataire.

 

S'il est réellement impossible de maintenir une température de 18 à 19°par -5° dehors, là, le logement n'est pas décent, mais pour faire valoir cela, vous auriez dû commencer par dénoncer la non décence afin d'obtenir de quoi obliger le propriétaire à le rendre décent... et pas forcément le droit à un préavis réduit ou a une absence de préavis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...