Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

droit travailleur saisonnier


Michel53

Messages recommandés

Bonjour,

 

Une entreprise agricole fait appel à une main d’œuvre saisonnière, étrangère appartenant à l’un des 27 pays membres de L’U.E. Mr X , salarié depuis deux mois dans cette entreprise à travaillé 150 heures rémunérées au SMIC.

 

Un matin il se trouve vraiment mal et le médecin local lui prescrit un arrêt de maladie.

Ce salarié saisonnier peut il prétendre à une indemnité journalière qui malgré qu’il n’a pas travaillé pendant un période de plus de 90 jours ?

 

Un salarié saisonnier venant d’un pays membre de l’U.E. peut il prétendre comme un travailleur saisonnier français aux prestations sociales françaises ?

 

Existe-t-il une règle d’exception concernant les salariés intermittents, saisonniers, temporaires et leur permettant d’avoir une indemnisation complémentaire ?

 

Dans le cas d’indemnisation complémentaire, le droit d’ouverture s’apprécie t’il au premier jour de l’absence ?

 

Les conventions collectives peuvent elles prévoir une condition d’ancienneté plus avantageuse ?

 

En cas de maladie ordinaire, d’un accident non professionnel, d’accident de trajet, si indemnité complémentaire possible, celle-ci prend t’elle effet avec délai, de carence ?

 

Dans le cas d’une indemnité pouvant être perçue par un salarié saisonnier étranger n’ayant pas travaillé 90 jours , comment sont calculées les indemnisations ?

Je vous remercie de votre aide pour résoudre mon cas pratique.

 

Cordialement

MICHEL

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse
Bonjour,

 

Une entreprise agricole fait appel à une main d’œuvre saisonnière, étrangère appartenant à l’un des 27 pays membres de L’U.E. Mr X , salarié depuis deux mois dans cette entreprise à travaillé 150 heures rémunérées au SMIC.

 

Un matin il se trouve vraiment mal et le médecin local lui prescrit un arrêt de maladie.

Ce salarié saisonnier peut il prétendre à une indemnité journalière qui malgré qu’il n’a pas travaillé pendant un période de plus de 90 jours ?

 

Un salarié saisonnier venant d’un pays membre de l’U.E. peut il prétendre comme un travailleur saisonnier français aux prestations sociales françaises ?

 

Existe-t-il une règle d’exception concernant les salariés intermittents, saisonniers, temporaires et leur permettant d’avoir une indemnisation complémentaire ?

 

Dans le cas d’indemnisation complémentaire, le droit d’ouverture s’apprécie t’il au premier jour de l’absence ?

 

Les conventions collectives peuvent elles prévoir une condition d’ancienneté plus avantageuse ?

 

En cas de maladie ordinaire, d’un accident non professionnel, d’accident de trajet, si indemnité complémentaire possible, celle-ci prend t’elle effet avec délai, de carence ?

 

Dans le cas d’une indemnité pouvant être perçue par un salarié saisonnier étranger n’ayant pas travaillé 90 jours , comment sont calculées les indemnisations ?

Je vous remercie de votre aide pour résoudre mon cas pratique.

 

Cordialement

MICHEL

bjr

un peu de lecture

 

Nouvelles règles pour les travailleurs saisonniers et les étudiants étrangers - Actualits - Service-public.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...