Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

autorité parentale


Tagliatelle

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je n'ai pas la garde de mes deux jeunes fils, je l'ai perdu bêtement, pas vraiment pour défaut de traitement, ni par incapacité. C'est un peu une histoire de fous.

 

Je pourrai aller jusqu'à dire que leur père est un manipulateur, je ne serai vraiment pas loin de la vérité.

 

Est ce que c'est un motif pour saisir un JAF ? Est ce que prouver ses manipulations, ses mensonges peut permettre une révision du jugement ?

Ou est ce peine perdue ?

 

Cordialement et merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 19
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

 

Taper sur le père ne sera jamais, jamais, jamais, un moyen efficace pour récupérer ses enfants.

 

La seule façon de modifier la décision est de prouver que c'est dans l'intérêt des enfants que de modifier la situation existante.

 

Vous devez prouver que le motif pour lequel elle ne vous a pas été accordé a disparu.

 

Vous devrez aussi prouver que l'intérêt des enfants est d'être avec vous, mais ce n'est pas parce que leur père est manipulateur qu'il est mauvais père. Si vous comprenez ça, vous aurez 50 % de chances en plus.

 

Car saisir le juge pour refaire le dernier procès, que vous avez perdu, est ue très mauvaise idée.

 

 

Enfin, changer de mode de garde si les enfants vont bien, dur. Le mieux est de solliciter une garde alternée, qui est de droit, en principe.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Bonjour Cleyo,

 

ce n'est pas parce que leur père est manipulateur qu'il est mauvais père

 

Comment est ce possible d'assumer de tel propos, un parent gardien, n'est il pas un exemple de moralité. Si leur père est un manipulateur,c'est un menteur et un voleur, l'un est dans la parole et l'autre est dans les actes. Ne croyez vous pas ?

 

De plus un parent qui ne respecte pas l'autorité parentale du coparent est un mauvais parent, c'est comme si nos enfants boitaient.

 

Au delà de notre séparation de couple, je ne vois pas comment il est justifiable de séparer le couple parentale.

 

J'ai l'impression et ce n'est peut être qu'un mauvais ressenti, à vous de me le prouver, ceux qui croient en la Justice, mais j'ai l'impression que la Justice se débarrasse de quelques problèmes. Prenons par exemple les non présentations d'enfants, comment est ce possible de tolérer cet acte ?

 

Un jour un avocat réputé me dit que la manipulation, le mensonge, sont de mise devant un JAF, tous les coup sont permis, tant qu'on ne se fait pas prendre. Et il m'a dit que le JAF présumai que chacune des parties exagéraient voire mentaient.

 

On se croirait dans une cour de récrée !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Force est d'avouer que Cleyo a raison. Un père peut être n'importe quoi face à des adultes et se révéler un très bon père aimant et attentionné. C'est d'ailleurs aussi valable pour les mères. Certaines mères prostituées sont des mamans super. Vous pouvez inculquer à vos enfants autre chose que ce que vous êtes et heureusement. La manipulation est souvent de mise avec les enfants, que ce soit du côté des pères ou des mères. Difficile de faire comprendre que l'intérêt de l'enfant est de voir ses deux parents.

Quant à la non présentation d'enfants, hélas, la liste est longue de pères ne pouvant plus voir leurs enfants. Faites un tour sur des sites de papas et vous serez étonnée. Mais je suis entièrement d'accord avec vous : c'est inadmissible.

Suivez les conseilles de Cleyo. Ils sont je pense, à suivre.

Bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excusez-moi, Tagliatelle, mais je vais être très direct.

 

Mis à part dire que vous êtes quelqu'un de très bien (ce dont je ne doute pas a priori, croyez-le bien) et que votre ex est quelqu'un de mauvais, vous n'apportez pas grand-chose comme exemples et justificatifs.

 

Idem pour l'autorité parentale qui semble non partagée et la non-présentation d'enfants. Vous restez dans le flou.

 

Si vous voulez trouver de l'aide sur ce forum, il faudrait en dire un peu plus, car on ne peut vous donner des conseils sur des écrits aussi vagues.

 

Le message de Cleyo est limpide et plein de bon sens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une mère prostituée, travaille illégalement, mais le fait de se prostituer n'influence pas la nature même de la personne, excepté certainement son moral. La moralité n'a rien à faire la dedans. Il n'est pas pour moi immoral de se prostituer, comme d'user de ses services ou de consommer du shit. Ce n'est certainement pas facile, l'exploitation humaine est immorale.

 

Comment pouvons nous inculquer à nos enfants autre chose que ce que nous sommes ? faites ce que je dis, pas ce que je fais :eek:. C'est schizo . Au delà de notre personnalité, nos actes font référence dans l'éducation de nos enfants. Et leur père n'est pas une référence, et ce n'est pas lui taper sur la gueule, c'est simplement dire je ne suis pas d'accord avec ce comportement.

 

Pourquoi est ce difficile de faire comprendre que l'intérêt de l'enfant est de voir ses deux parents au système judiciaire ?

 

Pour ma part, j'aurai préférer une médiation plutôt qu'une audition devant un JAF.

 

Quel est donc le champ d'action possible pour un JAF ?

 

A propos d'autorité parentale, je ne décide de rien en ce qui concerne la vie de mes enfants, je ne choisis pas l'école, je ne choisis pas le médecin ou quoique ce soit d'autre. Je ne reçois aucune infos de leur père.

 

Je suis juste une maman de loisirs, un faire valoir affectif. Et si je veux être autre chose, il faut que je demande la garde principale, que je leur demande de quitter leur copain, leur école etc...

 

Des pères comme des mères (cessons la guerre des sexes svp), souffrent et pour certains veulent se venger.

 

Est ce préserver la paix sociale que d'agir de la sorte ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il paraît logique que pour beaucoup d'actes de la vie courante, le parent gardien choisisse, notamment pour le médecin ou l'école, s'ils sont près de leur domicile. A moins qu'il soit vraiment dans l'intérêt des enfants d'aller chez un médecin en particulier, je ne pense pas que vous puissiez y faire grand-chose.

 

Si pour chaque acte de la vie des enfants, les deux parents devaient être d'accord, ce serait invivable pour tout le monde.

 

Après, bien entendu, il y a des limites, du genre "Je les envoie en internat à 50 km de chez moi et ils ne pourront sortir qu'un week-end sur deux, et par chance, ce sont MES week-ends" (je caricature, bien sûr).

 

Par contre, pour l'orientation des enfants vous avez votre mot à dire et l'école DOIT vous envoyer les bulletins scolaires, c'est la loi.

 

Vous êtes éloignée du domicile de vos enfants ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Tobias,

 

Il est un peu court de me faire dire que leur père est quelqu'un de mauvais. Il ne l'est pas mais c'est un con qui joue la facilité, et tant que personne ne lui dira que ce n'est pas la bonne voie, et pas bon pour ses enfants, ils me rejetera tout sur le dos.

 

Evidemment je ne raconte pas toute ma vie :D. J'aimerai juste comprendre comment ça fonctionne.

 

Comment pourrai je vous le prouver d'ailleurs ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

En intervenant sur ce forum, vous demandez des conseils, mais vous ne voulez pas clairement expliquer la situation.

 

Lancer de vagues accusations ou insultes envers votre ex ne démontre pas que cet homme est un mauvais père et que les enfants seraient mieux avec vous.

 

Vous êtes libre de ne pas vouloir raconter votre vie mais sans faits précis démontant la manipulation et les mensonges, impossible de vous dire si vous avez des motifs pour ressaisir le JAF.

 

Vous parlez également de non présentation d'enfant : votre ex vous a-t-il refusé de vous laisser vos enfants lors d'un DVH ou de vacances ? Si oui, avez-vous déposé plainte ?

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

votre ex vous a-t-il refusé de vous laisser vos enfants lors d'un DVH ou de vacances ? Si oui, avez-vous déposé plainte ?
Oui, j'ai déposé plainte.

 

ne démontre pas que cet homme est un mauvais père et que les enfants seraient mieux avec vous.
Je ne crois pas qu'il est foncièrement un mauvais père, mais en s'obstinant à ne pas vouloir que nos enfants viennent chez moi, ils les privent de ma présence et me blesse.

Je pense que nos enfants ont besoin de leur deux parents, puisque nous ne pouvons pas installer une garde alternée, soit nous coopérons en nous expliquant lors d'une médiation avec tiers, soit je continue à demander la garde de nos enfants, et ce sera obligatoirement violent, puisque ce sera une décision faite par tiers.

 

Et puis dire que c'est un con, c'est juste une forme d'expression pour dire que je ne suis pas d'accord avec son comportement, cela peut paraitre violent mais pas plus que de ne pas vouloir partager le temps de vie de nos enfants.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

puisque nous ne pouvons pas installer une garde alternée,
Pourquoi ?

Cela nécessite avant tout que vous viviez assez près, l'un comme l'autre, de l'école de vos enfants, pour qu'ils puissent sans problème aller chez l'un ou chez l'autre. Pas que vous passiez la moitié du temps l'un chez l'autre.

 

Si chaque fois que vous vous rapprochez dans ce but du domicil de votre ex, celui ci en change, ce n'est pas une bonne chose pour la stabilité des enfants. Et ça, c'est un élément concret. Même si se rapporcher n'est pas forcément simple professionnellement parlant.

 

Mais si vous n'avez que des paroles et non des actes à lui repprocher, vous n'y pourrez rien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tagliatelle, je viens de lire (en diagonale c'est vrai) les 3 pages de ce post.

 

1/ Vous exhumez une discussion vieille de 2 mois qui ne vous concerne en rien

 

2/ vous faites des affirmations moitié générales moitié personnelles sans énoncer clairement votre problème et soumettre un problème juridique.

 

Net-Iris est un forum juridique, pas le café du coin ou la séance thé avec des copines. Bien sûr les réponses débordent du cadre juridique, c'est normal, mais le fil directeur reste fixé à la jurisprudence et aux pratiques des juges.

 

Je pense que vous devriez, même de façon concise, exposer votre question, et le contexte dans lequel vous posez cette question, afin que l'on puisse vous aider au mieux.... non ?

 

Et il est préférable d'ouvrir son propre fil de discussion, puisque chaque cas est individuel et spécifique.

 

;)

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1/ Vous exhumez une discussion vieille de 2 mois qui ne vous concerne en rien

 

De quelle discussion parlez vous ?

 

---------- Message ajouté à 15h30 ---------- Précédent message à 14h51 ----------

 

Merci Maria C,

 

J'ai pris la décision d'habiter à coté du collège de mes deux enfants, c'est une décision qui m'a demandé beaucoup de temps de réflexions, puisque ma compagne et sa fille ne vont pas pouvoir me suivre de ce pas. A la rentrée prochaine, il serat possible d'installer une garde alternée, Il y a 5 ans , j'avais fait cette même démarche, et ce fut un échec, il est parti avec nos enfants deux ans plus tard à plus de 100 km. Aujourd'hui je renouvelle l'expérience, parce que nos enfants ont plus d'autonomie, et l'organisation ne tourne plus autour de lui, de plus j'ai cru comprendre qu'un JAF peut imposer une garde alternée, je ne pensais pas la chose possible auparavant. J'ai été très con sur ce coup là, j'en suis bien consciente, mais rien n'ai perdue et mieux vaut tard que jamais comme dit l'Autre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Merci Cleyo, je crois que ca vaut le coup d'essayer même si il y a des risques d'échec.

 

Je n'ai pas pu aller chercher mes enfants pour les vacances vendredi dernier, pour une raison de santé imprévue, mais finalement furtive. Puisque, j'ai eu tout simplement plusieurs hémmoragies nasales, accompagnées de vertiges, durant la journée de vendredi. J'ai vu un médecin, s'est passé comme s'est venu. J'ai des antécédents nombreux de ce genre, rien de grand alarmant quand c'est pris à temps. Malheureusement, le père de mes enfants considère cela comme un renoncement à notre droit, celui de nos enfants et le mien.

 

En ce qui me concerne, c'est un cas de force majeur, puisque 500 km sépare mon domicile du sien, depuis que j'ai déménagé pour des raisons professionelles.

 

Alors comment est défini un cas de force majeur, est ce à l'appréciation du JAF, ou est ce convenu par convention ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Bonjour,

 

Depuis le début de la discussion, vous expliquez que vous souhaitez une médiation pour récupérer la garde de vos enfants au motif que, d'après vous, le père est menteur et manipulateur. Vous précisez qu'à la prochaine rentrée, vous allez vous rapprocher du collège de vos enfants et demander une garde alternée...

 

Maintenant vous nous dites que vous aviez un DVH pour les vacances et que vous ne l'avez pas exercé à l'heure convenue. Même si vous estimez qu'il s'agit d'un cas de force majeure, le papa est effectivement en droit d'estimer que vous aviez renoncé à ce droit.

 

Puisque vous devez ressaisir le JAF pour demander la garde alternée, à vous de démontrer que vous souhaitez réellement vous rapprocher de vos enfants (géographiquement et relationnellement) et que le renoncement à votre DVH pour ces vacances était indépendant de votre volonté.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...