Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

L'école


Mika62

Messages recommandés

bonjour,mon fils a pertubé la classe et a ete sanctionné pour ce fait,depuis la prof lui demande regulierement son carnet de correspondance a peine rentrer dans la classe il vit ca comme une injustice et le supporte tres mal a t elle le droit de telles pratique ?

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 90
  • Création
  • Dernière réponse

oui oui oui la prof a le droit de faire celà, elle a meme le droit si elle le souhaite de mettre votre fils devant et seul a un bureau

elle a de part son metier le droit de faire son cours comme elle l'entend , et pour cela de se donner tous les moyens legaux afin que les elèves ne perturbent pas son cours

 

demander son carnet systématiquement à votre fils n'a non seulement rien d'illégal mais c'est au contraire une bonne démarche

 

et je n'en rajouterai pas plus pour eviter de trop donner mon avis... et pourtant j'en ai bien envie:(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Votre fils fait le dur apprentissage de la vie. En l'espèce, il va comprendre que tout acte emporte des conséquences. Maintenant, vous pourriez avoir un entretien avec ce professeur pour en discuter aimablement.

 

D'ailleurs, je note que vous ne dites pas ce que votre enfant a fait.

 

Cordialement

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un eleve qui perturbe le cours et pour lequel le prof prend le carnet, n'est pas un élève qui a fait cela une fois et ne recommencera pas si on laise faire

 

c'est ce que nous appelons un gamin pénible et qui a besoin d'etre canalisé

le fait de prendre le carnet avant de faire la betise va l'obliger a faire attention et si jamais il dérape, la sanction tombera automatiquement

 

venez voir vos chérubins en classe, vous serez tres surpris

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

 

J'ajouterai que ce qu'il faut que votre fils comprenne, c'est qu'il ne doit pas perturber le cours par peur d'une sanction, mais par respect pour l'enseignant et pour les autres élèves.

 

Ce n'est pas la peur de la sanction qui doit motiver les actes, mais les principes de la vie en société.

 

Un élève ne peut pas à la fois mal se comporter en classe et ensuite accuser la société parce qu'il est en échec scolaire.

 

Ma réflexion va plus loin que votre fil de départ, mais je pense qu'elle en découle assez naturellement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pareil que tout le monde, et, puisque vous nous y invitez, je vais donner mon avis sans langue de bois ;).

 

Ce n'est pas en invoquant à tout bout de champ les droits que l'on prétend disposer que l'on incite les mineurs à respecter l'autorité, et à leur faire comprendre que, parfois, l'autorité est injuste, parce que représentée par des hommes et femmes.

 

Si un jour votre enfant vous envoie devant un juge en disant "j'ai le droit", vous allez faire une drôle de tête.... mais qui le lui aura appris ?

 

Il a le DEVOIR de se tenir tranquille.

 

La tranquillité se gagne par la confiance. Et l'on sait bien que, une fois perdue, la confiance met longtemps à revenir.

 

Son prof n'est peut-être pas très malin, bon, on l'a tous vécu.

 

Il doit apprendre que, parfois, l'autorité est injuste, et ça peut être une motivation scolaire poussant à travailler, de façon à pouvoir choisir un métier où l'autorité pèse peu, soit parce que l'on est son propre patron, soit parce que l'on représente l'autorité.

 

Perso, j'ai travaillé mon bac pour 2 raisons principales :

- faire suer un prof qui, du fait de mon nom, m'avait prise en grippe et saquée durant les trois ans de lycée

ET

- pour partir de ce système qui était trop contraignant par rapport à ma manière de travailler et mon envie de liberté. La fac a été un véritable bonheur sur ce point, je ne supportais plus le lycée.

 

Voilà des motivations qui me faisaient éteindre la télé vite fait, je m'en souviens comme si c'était hier.

 

Faire appel à son orgueil et non à son prétendu statut de détenteurs de droit sera plus éducatif ET utile.

 

Qu'il prouve au prof que sa "mise sous surveillance" n'est plus utile. Seuls le temps et ses notes y parviendront. S'il est courageux, il n'a qu'à aller voir le prof et lui poser la question de sa durée de "purgatoire". Il verra la réponse, et informera par la même occasion le prof de son ressenti, sans pour autant se poser en victime.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci a tous pour vos reponses

je rajouterai,20 ans de laxiste de la societé dans la quelle nous vivont il va en falloir 40 pour remettre les valeurs a leurs niveaux bon couragea toutes les personnes qui si emploient

cordialement

 

 

Compte tenu de l'age de mes ainés, je rectifie:

 

30 ans de laxisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci a tous pour vos reponses

je rajouterai,20 ans de laxiste de la societé dans la quelle nous vivont il va en falloir 40 pour remettre les valeurs a leurs niveaux bon couragea toutes les personnes qui si emploient

C'est qui les "20 ans de laxisme" ? Les parents ? Les profs ? La société ? :confused:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est qui les "20 ans de laxisme" ? Les parents ? Les profs ? La société ? :confused:

 

Un mouvement de société.

Laquelle, comme une balançoire va et vient d'une extrême à l'autre, sans discontinuer.

 

On dirait que nous sommes à l'instant critique où le mouvement s'inverse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je dirais "le système", les ministres et gouvernants successifs qui nous ont privé de tout moyen de pression REEL et EFFICACE sur ces chers petits.

 

Je bosse en réseau ambition réussite, et chez nous, dans bon nombre de classes, c'est l'ensemble des carnets de correspondance de la classe qu'on "rafle" en début de classe, pour espérer travailler dans une ambiance à peu près correcte.

 

Les parents ne nous aident pas non plus : faux numéros pour qu'on ne les appelle pas chaque fois que "chéri chéri" se fait virer, râlent quand ils loupent leur série préférée, voire leur sieste, lorsqu'on les convoque pour une exclusion de l'établissement.... le tout en nous traitant de noms d'oiseaux très colorés.

 

Bilan : on a beaucoup de mal à travailler, et obtenir un niveau suffisant pour le brevet !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je dirais "le système", les ministres et gouvernants successifs qui nous ont privé de tout moyen de pression REEL et EFFICACE sur ces chers petits.

 

Je bosse en réseau ambition réussite, et chez nous, dans bon nombre de classes, c'est l'ensemble des carnets de correspondance de la classe qu'on "rafle" en début de classe, pour espérer travailler dans une ambiance à peu près correcte.

 

Les parents ne nous aident pas non plus : faux numéros pour qu'on ne les appelle pas chaque fois que "chéri chéri" se fait virer, râlent quand ils loupent leur série préférée, voire leur sieste, lorsqu'on les convoque pour une exclusion de l'établissement.... le tout en nous traitant de noms d'oiseaux très colorés.

 

Bilan : on a beaucoup de mal à travailler, et obtenir un niveau suffisant pour le brevet !

 

 

Le problème, c'est que passer des rênes courte à la grande liberté, ça se fait tout seul, au milieu de grands feux de joie.

En trois ans la société est "réformée".

 

La manoeuvre inverse est plus délicate et plus longue...ne serait ce que parce bien des garde fous ont été abattus, beaucoup de réflexes oubliés, et sur plusieurs générations.

 

Quand je me souviens des propos que tenaient les enseignants au début des années 80, la prestesse avec laquelle il m'a fallu migrer vers le "privé bagne" pour obtenir une éducation correcte...

 

Sans parler des factures...

 

Selon mon humeur, j'ai envie de ricaner cyniquement ou de vous plaindre de tout coeur.( Lorsque je me souviens que vous n'y êtes pour rien et que ce sont vos chers maitres, qui vous ont transmis cette aimable gabegie).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et oui, nos chères "huiles" nous ont bien mis dans le potage, voire la panade (vous me direz que c'est normal pour des "grosses légumes"), et encore, ils râlent quand on dit qu'on en peut plus de devoir gérer les résultats de leurs âneries.

 

Ca va prendre au moins une génération, pour renvoyer l'ascenseur.

 

Le pire que j'ai entendu ? "Eduquer mon enfant, pourquoi faire ? C'est vous l'Education Nationale, c'est votre problème. Moi, je le nourri et je l'habille, c'est déjà bien !"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis un tantinet agacée t'entendre parler de gouvernements, profs, société...Les enfants sont, en premier lieu, de la responsabilité de leurs parents. L'éducation, les valeurs transmises, les limites, c'est bien une affaire de parents, non ?

 

C'est vrai que parfois, certains feraient mieux de s'abstenir !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le pire que j'ai entendu ? "Eduquer mon enfant, pourquoi faire ? C'est vous l'Education Nationale, c'est votre problème. Moi, je le nourri et je l'habille, c'est déjà bien !"

 

Confidence pour confidence:

"Comment voulez vous être prise au sérieux alors que vous avez eu vos enfants dans le...mariage ?"

Année scolaire 1979-1980, institutrice d'école maternelle.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh oui, l'intelligence n'est pas vraiment la qualité la mieux partagée sur Terre. Beaucoup étaient derrière la porte le jour de la distribution.

 

J'ai bien eu une formatrice, en IUFM, qui m'avait fortement "suggéré" une idée de TP... qui aurait pu déclencher une épidémie !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh oui, l'intelligence n'est pas vraiment la qualité la mieux partagée sur Terre. Beaucoup étaient derrière la porte le jour de la distribution.

 

 

Soyons charitables. ;)

 

Nous dirons, dans votre cas comme dans le mien, qu'ils s'agissait des excès générés par une pensée à la mode.

 

Pour moi, tête de distillation

Pour vous, queue de distillation.

 

Entre les deux, trente ans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Attention au rappel à l'ordre "lamatien".;)

 

Mais ce n'étaient pas des gros mots, juste une fine allusion au phénomène de la distillation dont le début et la fin sont instables et impropres à la consommation, tandis que le centre l'est.

Et c'est vrai que les changements de civilisation sont instables et difficiles.

Mais contrairement au Calvados, il nous faut les boire!:D

 

Et c'est vrai qu'en ce moment, nous assistons au choc frontal des anciens et des modernes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...