Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Interruption de contrat expert comptable en cours


Herodote

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je souhaiterai vous soumettre une question relevant peut être du droit des affaires.

 

En tant que gérant de ma SARL, j'ai contracté une mission de presentation des comptes annuel auprès d'un expert comptable.

Pour la facturation, la somme global porte sur l'exercice entier mais les prélèvement se font par mensualité.

 

Ma question : à l'arrêt du contrat, la somme restant dû pour l'exercice entier est elle effectivement dû ou les mensualité d'arrête elle à l'interruption du contrat ?

 

un grand merci par avance pour votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 20
  • Création
  • Dernière réponse

Vous avez convenu d'un arrêt du contrat en cours d'exercice ? Si oui, et sauf disposition contraire dans la lettre de mission que vous aviez conclue, il faudrait appliquer un pro rata temporis des sommes dues et comparer avec ce que vous avez déjà payé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous les deux,

 

Merci beaucoup pour vos réponses.

 

Le contrat stipule des mensualités (qui peuvent donner lieu à des honoraires supplémentaire si le volume le recquiert) et je ne vois pas de clause particulière si ce n'est que toute modification au contrat doit être valider par le cabinet.

 

Sauf que pour le virer je vais pas lui demander son avis ;-) j'aurai peur d'y passé le jour de l'an pour pas grand chose ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous les deux,

 

Merci beaucoup pour vos réponses.

 

Le contrat stipule des mensualités (qui peuvent donner lieu à des honoraires supplémentaire si le volume le recquiert) et je ne vois pas de clause particulière si ce n'est que toute modification au contrat doit être valider par le cabinet.

 

Sauf que pour le virer je vais pas lui demander son avis ;-) j'aurai peur d'y passé le jour de l'an pour pas grand chose ..

 

Il vaut mieux négocier pour pouvoir récupérer vos dossiers car votre comptable les gardera jusqu'au paiement total des sommes du:(

Si vous voulez le quiter vous avez surement de bonne raison, des griefs a lui reprocher :confused:

 

Prenez RDV et dites lui ce que vous avez sur le coeur et proposez un dédomagement pour son travail (si travail il ya;)) ou menacez de demander l'arbritage de l'ordre c'est risqué mais vous ne devez pas rester sans vos dossiers

 

Si vos demandes sont justifiés et sérieuses vous trouverez certainement un arrangement.

 

Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour votre réponse.

 

J'arrête son contrat car je liquide ma société. Il me rend les travaux avec deux mois de retard en réclamant une somme qui correspond au contrat initial avec comme justification "il y a du temp passé". Il n'y a aucune base de facturation sérieuse, c'est clairement du raquette, je compte bien prévenir l'ordre des expert quoi qu'il ce passe.

 

Quel recours ai'je pour le mois de retard dans le rendu des documents ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est donc là qu'est le problème avec la question du préjudice... Mais si vous avez un contrat prévu pour une durée d'un an ferme, que vous donnez du travail au comptable pour cette durée et qu'il n'y a pas de clause de résiliation particulière, je ne vois pas ce qui vous permettrait de résilier comme ça si le comptable le refuse... Désolé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci marsu pour vos réponses.

 

Mon contrat contient une clause pour interrompre le contrat avec un mois de préavis. Chose que j'ai faites.

 

J'essai d'avoir des explications auprès du comptable directement sur la justification des sommes restant dû.

 

Je vous ferai un retour sur ce dossier en remerciement de votre "investissement".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'exercice chiffré dans notre contrat comportait 15 Mois, c'était mon premier exercice sur 2008 et 2009.

 

J'ai une facture émise en date du mois septembre correspondant à 15 mensualité pour l'exercice complet.

 

Quelques jours après j'ai notifié sa fin de mission à mon comptable par lettre avec A/R et coupé les prélèvements de manière a ce qu'il ai pu prélevé le montant des mensualitées lui revenant, soit 12 finalement, un exercice classique.

 

3 mois plus tard il intègre cette dette dans mon bilan et refuse dans l'immédiat de me donner un justification écrite de cette dette.

 

Ce qu'il appel du boulot c'est ce pour quoi je l'ai payer toute l'année. J'ai 40 factures au total sur un an pour une volumétrie au contrat de 50 mensuel. L'exercie est déjà très très bien vendu je trouve.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'a pas d'explication particulière à vous donner. Il vous a facturé ce qui était contractuellement prévu. Comme vous nous avez expliqué qu'il n'y avait pas de clause qui permettait de réduire le prix en cas de résiliation anticipée.

 

La seule chose que vous pourriez exiger de lui, c'est qu'il fasse le travail prévu jusqu'au bout (y compris donc le bilan de fin d'année). Mais si vous lui refusez l'accès aux données pour qu'il puisse remplir sa mission contractuelle, alors c'est de votre responsabilité et pas la sienne... Donc vous devez payer.

 

Vous avez signé un contrat à un tarif peut être trop cher, mais une fois que c'est signé, s'il ne veut pas négocier, c'est trop tard et il ne faut vous en prendre qu'à vous-même... Attendez l'échéance de la mission normalement prévue, résiliez à cette date et repartez pour un tarif moindre avec un autre prestataire.

 

Ce n'est pas la faute de votre comptable si vous n'avez que 40 factures mensuelles au lieu des 50 prévues...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai une clause qui me permet de résilier le contrat sous un mois dans le contrat. C'est pour cela que je dis ne pas vouloir payer des mois de retard puisque j'attend depuis 2 mois finalement.

 

Le "préjudice" et les 40 factures jou surtout dans le sensou si il s'agit d'un arrangement purement commercial c'est non.

 

Malheureusement il refuse tout dialogue autre que par téléphone car il veut faire du relationnel, il me fait perdre un temp précieux et je suis assez excédé je dois dire.

NB : je tiens à avoir une trace écrite des raisons qu'il me donne pour justifier une dette de 500 €. (Les 40 facture ça jou aussi là)

 

Autre point important : j'ai ma compta, j'ai mon bilan, il ne me manque que sa facture et des documents correcte venant de lui. Je dépose tout ça demain, mais le problème du comptable reste un peu en suspend.

 

J'aurai pu être généreu à la liquidation mais pas avec des manières comme celle la.

 

---------- Message ajouté à 19h39 ---------- Précédent message à 19h30 ----------

 

Voici la clause du contrat :

 

Le client ne peut interrompre la mission en cours qu’après en avoir informé l’expert comptable, par lettre

recommandée avec accusé de réception, un mois avant la date d’effet de la rupture et sous réserve de lui

régler les honoraires dus pour les travaux déjà effectués.

 

---------- Message ajouté à 19h50 ---------- Précédent message à 19h39 ----------

 

Selon vous marsu, au regard de la loie je suis redevable des mensualités après l'arrêt du contrat ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vu la clause que vous nous présentez, vous ne lui devez que les travaux qui ont été réalisés à la date d'effet de la rupture (soit la fion du préavis). S'il veut autre chose, laissez-le venir avec ses relances. S'il vous bloque vos opérations tentez une médiation par exemple via l'ordre des experts comptables.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je répondais en ayant pleinement compris que vous êtes le gérant ;)

 

Si vous avez suivi la procédure de résiliation, rien à redire vu les dernières précisions. Si le comptable vous relance pour obtenir le paiement des factures au delà de la période de validité du contrat en vous causant des tracas ou s'il venait à vous poser des problèmes, alors vous pourriez commencer par une demande de médiation auprès de l'ordre. Sinon, je ne vois pas bien ce que vous voudriez faire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par cdto
      Bonjour ,
       
      Dans le cas d'un litige entre un transporteur animalier (Sarl) et un éleveur de chats de race professionnel (numero siren) , considéré comme un agriculteur , est ce le tribunal de commerce qui est compétent ?
      ou quelle juridiction à la place ?
       
      merci
    • Par caroltiggs
      Bonjour,
       
      J'ai signé un contrat avec un agent immobilier de "15 jours reconductibles." (il n'y a pas écrit sur le contrat que c'est une tacite reconduction)
      Si au terme du contrat je veux arrêter, est-ce que je dois envoyer un courrier (mail) ? et combien de jours avant la fin du contrat?
      D'avance merci
      Caro
    • Par sam16
      Bonjour,
       
      Depuis 11 ans d'existences et 8 ans sur moteur de recherche, je viens de recevoir mon premier avis négatif à savoir :
       
      'Voleur' et "Très mauvais professionnel".
       
      Son avis se trouve en première position sur la fiche de mon établissement et d'après ce que j'ai lu, moteur de recherche ne fera pas grand chose.
       
      Elle a été remboursée avant même d'avoir posté son avis.
       
      Je dispose de l'identité et l'adresse de la personne.
       
      Je ne vais tout expliquer mais pour que vous puissiez cerner le personnage :
       
      Elle a menacé de procès, fait du chantage à l'avis négatif, que je ne devais pas être payé, que la perte du temps est normal. Elle donne des ordres et va jusqu'à me dire que j'aurais du fermer l'entreprise si je ne pouvais pas manipuler son appareil en période de confinement, sans penser aux autres qui ont besoins des mes services (essentiels) . Je précise que je la connaissais pas avant et qu'elle n'a jamais rien acheté chez moi avant cette intervention .
       
      Qu'est ce que je peux faire sans partir dans des procès et des milliers d'euros pour qu'elle comprenne qu'il y a des règles et enlever ces propos publics inacceptables ?
       
      Merci pour votre lumière.
    • Par cdto
      Bonjour,
       
      Soit un élevage professionnel de chats de race, et un transporteur animalier.
       
      Le 22 janvier 2020 un contrat est signé entre les 2 parties spécifiant le transport d'un chaton, futur reproducteur, de Berlin à Pau entre le 30 mars et le 10 avril. (Ce contrat ne comporte aucune "conditions générales ou particulières" )
       
      Début mai, le transport n'a pas été effectué, invoquant le covid .
       
      Le 6 mai l'éleveur adresse en LRAR au transporteur, une mise en demeure d'effectuer ce transport dans les plus brefs délais, à défaut de faire connaître les raisons qui rendent ce transport impossible, et dans ce cas de rembourser la somme de 550 euros réglés d'avance .
       
      Le recommandé est réceptionné, mais début juin, aucune réponse n'y est faite .
       
      Questions
      - La suite logique est-elle l'injonction de payer ?
      - si oui, est-ce bien auprès du tribunal de commerce du lieu de résidence du transporteur ?
       
      Merci, dans l'attente d'une réponse à ces questions pour les détails de la suite à donner.
    • Par Flo29dm
      Bonjour,
       
      Je m'appelle Florian et je suis directeur d'une agence de communication digital. Pour avoir plus de clients, j'ai eu pour idée d'aller déposer dans des boîtes aux lettres des flyers présentant nos services ou il serait également écrit que pour chaque client que la personne nous ramène, cette personne touchera une commission si le devis est signé avec le client.
       
      Ma question est la suivante: Ai-je le droit d'envoyer de l'argent à des particuliers parce que cette personne m'a ramené un client ? Si oui, sous quel forme dois-je faire ce payement ?
       
      Bien cordialement,
      Florian
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...