Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Salarié à domicile


Leonore33

Messages recommandés

Bonjour,

 

j'emploie une étudiante pour aller chercher ma fille à l'école et la garder le mercredi depuis 2 mois.

 

passée sa période d'essai, cette personne prend de plus en plus de libertés.

 

elle arrive fréquemment en retard à l'école, m'obligeant par là-même à payer en plus la garderie de l'école

me téléphone parfois le matin, parfos à 16h30 ( la sortie d'école est à 16h30) pour me demander si elle doit aller chercher ma fille

mardi m'a prévenue le matin qu'elle ne pourra pas aller chercher ma fille le soir car elle était malade ( ce que je ne conteste pas, je lui ai quand meme demandé un certificat médical)

hier, mercredi n'est pas venue, et n'a pas répndu non plus aux messages que je lui ai envoyé.

 

j'ai donc plusieurs questions:

 

- elle n'a pas travaillé pendant les vacances scolaires, soit 10 jours, alors qu'elle était en période d'essai, peut-on considérer que sa période d'essai court toujours a été prolongée d'autant ?

- comment puis-je faire pour la licencier , quel motif, sachant qu'elle m'a obligé de fait hier à prendre un jour de congé non prévu et à la dernière minute ?

- dois-je attendre qu'elle démissionne ou lui suggérer fortement ?

 

bref, tous les conseils avisés sont les bienvenus car je commence vraiment à saturer.

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse

Dans le droit commun du travail, les périodes de suspension du contrat (maladie) prolonge d'une durée équivalente la période d'essai. Mais vous êtes un particulier employeur. Il convient donc de vérifier cette question avec les textes qui vous sont applicables.

 

Lui suggérer "fortement" de démissioner ? Oubliez. Désolée d'être un peu brutale, mais ce type de pression n'est pas acceptable.

 

Pour un licenciement, par contre, je vous répondrais que vous pouvez l'envisager eu égard à tous les manquements qu'elle commet. Mais, là encore, informez vous sur les textes applicables au licenciement, et notamment concernant la procédure, pour le particulier-employeur.

 

Attendez d'autres réponses, certains ici s'y connaissent en la matière.

 

Rectification : en matière de prolongation de période d'essai, dans ce cas, je ne suis pas certaine que l'on puisse parler de suspension du contrat, et donc, je ne pense pas que vous puissiez la proroger.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

La période d'essai est d'un mois, sauf si vous l'avez renouvelée par écrit avant la fin du premier mois.

Il va falloir commencer par un avertissement.

Cela consiste à écrire quels manquements on a constatés, que le courrier vaut avertissement, qu'on ne tolèrera plus de tels fautes et que si des négligences devaient se produire à nouveau, on envisagerait des mesures moins agréables.

Soit la demoiselle est réceptive, manque seulement de "repères", comme c'est fréquent chez les jeunes, et s'amende.

Soit elle ne comprend rien , persiste et vous en viendrez à la licencier un peu plus tard.

Soit elle se vexe et vous avez toutes les chances de recevoir sa démission. Tant mieux pour vous.

Si elle revient sans pouvoir produire de certificat médical, je pense que vous pourrez envisager de la licencier directement.

 

Précision : l'absence de travail pendant les vacances scolaores, c'est prévu dans le contrat ou bien ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,LEONORE33 , vous trouverez tout les renseignements nécessaire sur le site CESU .Votre employé comme vous meme doit repectez ses devoirs et obligations ,sa jeunesse n'est pas une excuse ...1mois de préavis dans ce cas .Pour laremplacer si vous faissiez appel a une "sénior " ? SITE SENIOR .COM c'est peut-étre plus fiable avec en plus l'expérience et souvent l'affection en ++ !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour,

 

juste pour préciser qu'une jurisprudence récente impose que la lettre de notification du renouvellement de la période d'éssai doit être signée par le salarié avec indication manuscrite de la mention lue et approuvée

 

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/23527/la-seule-signature-du-salarie-sur-le-document-prevoyant-le-renouvellement-de-la-periode-essai-ne-vaut-pas-acceptation.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Dommage! je :Dvoudrai juste rectifier cela peut servir a d'autres employeurs le préavis pour licenciement en CESU est :

MOINS DE 6MOIS = 1semaine

DE 6MOIS A 2ANS =1mois

2ANS ET + = 2mois

 

SOURCE : CCN3180

Milles excuses.....a tous !!

 

La question n'est pas celle du CESU, mais de la convention du particulier employeur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...