Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Unique salariée dans l'entreprise et aucun moyen d'agir


Emilie S

Messages recommandés

Bonjour,

 

Voilà six ans que je travaille dans cette entreprise où je suis la seule salariée, et je n'ai eu aucune visite medicale a l'embauche, les normes de sécurité ne sont pas respectées (l'extincteur date de 1985), je n'ai jamais pu choisir mes congés, l'entreprise fermant au mois d'aout, je devais prendre mes congés quand des ponts se présentaient ne pouvant donc prendre ma derniere semaine.

 

Depuis que je me suis PACSEE avec ma compagne, je vois bien que les choses ne sont plus pareils. Ma chef me compare à Obélix, a un labrador et dernierement ils m'ont proposé sur le ton de l'ironie de m'embaucher comme gouvernante.

Cela fait donc six ans que je suis la 11 mois sur 12 seule, et subissant leurs médisance,

J'ai décidé donc de faire un CIF dans le domaine de la restauration de patrimoine ou gravure et prendre donc six mois de congé individuel de formation, qui fut refusé bien entendu. Et le cauchemar commença.

Pour eux ce fut une trahison, ma responsable m'a dit que je lui filais la nausée et lui de son coté que je ne serai bonne qu'a graver des pierres tombales, je ne supporte plus leur méchanceté.

 

Ils m'ont demandé de démissionner, et aujourd'hui je ne sais plus quoi faire...

Merci de me conseiller

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,surtout ne démissionnez pas.Si vous pensez qu il n est plus possible de travailler dans ces conditions,et que vous etes au bord de la dépression,consultez votre médecin,il vous mettra surement en maladie,cela vous permettras de faire le point,et voir ce qui se passe ailleurs,avant qu il ne soit trop tard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai omis de préciser, que j'ai énormément de responsabilités que mes responsables sont souvent partis soit en vacances, 15 jours tous les deux mois et de tres nombreuses abscences, gym, tennis etc... je tiens donc l'entreprise toute seule, je m'occupe de l'informatiique, de la compta, des courses, des clients, et je n'ai aucune reconnaissance, je veux sortir de là la tete haute mais sans perdre mes droits et je n'ai donc acces a aucun de mes droits de salarié.

 

Parfois on a beau donner de soi et être intègre, cela vous aliène à vos employeur au lieu de vous faire respecter.

 

COmment sortir de là, de façon légale sans perdre mes droits??

 

Me mettre en arrêt va attiser en eux le feu et ils votn encore plus me pourrir la vie, cela d'ailleurs me rappelle une anecdote, j'ai eu une entorse et je ne pouvais marcher ils m'ont dit texto quand je les ai prévenus: c'est pas la premiere fois que vous vous mettez en arret mais c'est surement la derniere...

 

Je vous remercie par avance pour les réponses que vous ferez

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est clair que la situation va se "dégrader" dès que vous allez commencer à refuser de vous laisser exploitée encore et toujours ... mais est-ce une raison pour vous laisser faire ?

Pensez plutôt à VOUS qu'à leurs petites réactions mesquines.

 

Voyez votre médecin qui seul pourra juger de la gravité de votre état ... et laissez-les se débrouiller avec la situation, au moins ils verront à quel point votre travail est indispensable.:):D

 

Concernant le mauvais état des locaux vous pouvez contacter l'inspection du travail, parlez-leur aussi de l'absence de visite médicale.

 

Vous êtes bien seule, peut-être pouvez-vous également contacter un syndicat actif dans votre branche professionnelle pour vous aider à y voir clair dans vos droits de salarié - par exemple le CIF s'applique différemment dans les très petites entreprise.

 

Ne démissionnez surtout pas ! mais pourquoi ne pas proposer à vos employeurs une rupture conventionnelle ?

 

Bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

que je ne serai bonne qu'a graver des pierres tombales, je ne supporte plus leur méchanceté.

 

Ceci-dit, marbrier-graveur est un très beau métier, qui rapporte pas mal et où il n'y a pas vraiment la crise, alors...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci, à tous pour vos réponses qui me confortent, quand on est unique salariée parfois on doute de ses bons droits...

 

J'ai bien pensée et je VEUX faire une rupture conventionnelle mai sje ne connais rien à la procédure à mettre en place.

 

Je ne voudrais pas que cela passe pour une démission, il me faut jouer tres serrée, et intelligemment sur la maniere de faire.

 

Si quelqu'un pouvait m"eclairer sur la mise en place..

Encore merci votre aide m'est très précieuse!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Emilie,

 

Je ne voudrais vous saper le moral, mais qui dit licenciement conventionnel, dit accord de l'employeur et du salarié. Vu les relations avec l'employeur, cela m'étonnerait qu'il accepte, surtout quand il verra que le coût est supérieur.

 

A vrai dire, si j'ai bien compris que les relations de travail sont difficiles, je n'ai pas très bien compris la situation.

 

Cordialement

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bien là mon problème.... une des raisons du refus pour le CIF étaient qu'ils auraient à me payer mes congés payés. vu quela formation aurait du se dérouler pendant les congés annuels...

 

Effectivement, je pense donc qu'ils vont tiquer à me donner un supplément. Que faire? c'est un réel casse tête.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous mélangez trop de choses :

une rupture conventionnelle n'est pas une démission

ils n'ont aucune obligation de l'accepter (cela va leur coute la même chose qu'un licenciement)

allez sur service public pour connaitre toutes les démarches

 

Mettez de coté ce sur quoi vous ne pouvez rien faire (congés payés , RAS, cela fait parti des prérogatives de l'employeur)

 

J'ai omis de préciser, que j'ai énormément de responsabilités que mes responsables sont souvent partis soit en vacances, 15 jours tous les deux mois et de tres nombreuses abscences, gym, tennis etc... je tiens donc l'entreprise toute seule, je m'occupe de l'informatiique, de la compta, des courses, des clients, et je n'ai aucune reconnaissance,

 

Désolée, mais l'employeur fait ce qu'il veut de son temps , donc pareil, n'allez pas sur ce terrain là (il part en vacances s'il veut)

pas d'augmentations, malheureusement, là aussi, aucune obligation

si les tâcehs que vous faies ne correspondent pas à votre descritptif de fonction, refusez de les faire

 

pour la visite médical : demandez en une (mais ce n'est pas un motif de rupture de contrat de travail)

pour la sécurité , faite venir l'inspection du travail

 

Pour les remarques, limites insultes , demandez fermement, sinon par lettre recommandée de cesser immédiatement ce traitement

 

 

Qu'en à demander un arrêt de travail, , d'abord c'est au médecin d'en juger, et cela ne résoudra pas votre probléme

 

Si vous voulez partir vous pouvez aussi chercher dés maintenant du travail ailleurs

 

Sachez que les recruteurs sont plus friands de personnes en poste que de personnes au chomage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dsl je n'avais pas vu votre question : La situation est que depuis que je leur ai annoncé:

1. mon pacs et donc le début d'une vie de famille ou j'ai une autre vie que l'entreprise.

2. ma reconversion dans la restauration de patrimoine, car je n'ai aucune possibilité d'évolution dans cette entreprise, de prendre des congés qqconques,

DEpuis ces deux changements, ils me pourrissent la vie, car moi meme je leur demande des droits que je ne demandais pas avant.

 

En bref, je n'ai aucun droit, ne participe depuis le début a aucune réunion commerciale avec nos fournisseurs alors que je dois vérifier chaque erreur que peuvent commettre mes responsables (nous sommes trois, un couple et moi la seule salariée).

Lorsque je me suis plains de cela, ils m'ont dit c'est rentré dans les moeurs que vous écoutez a travers les murs pour vous mettre au courant!!!!

 

Que faire face à ça, comment s'épanouir quand on est traité comme une femme de la basse classe, parce que pour ce genre de personne il y a ceux qui gagnent bcp d'argent et ceux qui ramassent les miettes.

 

Voila la situation, sinon je l'explique au début de la discussion

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il faut prendre date et faits avec ce qui se passe ; vous pourriez, par exemple, rédiger un beau courrier contenant tous vos griefs, notamment celui de faire cesser le harcèlement, le manque de respect...etc, et l'envoyer en recommandé AR.

 

Concernant votre fonction prévue au contrat de travail, est ce respecté ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...