Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

fin de mission interim et periode de souplesse


Avatar_14

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis en mission intérim du 21/10/09 au 31/12/09 avec une periode de souplesse permettant l'arrêt de la mission quelques jours avant le 31/12 ou quelques jours après le 31/12.

 

Personnellement pour des raisons qui m'appartiennent je ne souhaite pas renouveller le contrat de mission.

 

Ma question : si l'entreprise me dit que je suis obligé de rester après le 31/12 jusqu'à la fin de la période de souplesse qui s'acheve vers mi janvier 2010 suis-je obligé de m'y contraindre ? et si oui est ce que je ne prend pas le risque de devoir continuer et d'accepter un nouveau contrat de mission au risque de perdre le motif "fin de mission interim" et de voir apparaitre "fin de mission à l'initiative du salarié" sur mon attestation assedics ? car pour moi la periode de souplesse c'est surtout pour permettre à l'employeur de me garder si je le souhaite le temps qu'il recoit un nouveau contrat. Pour moi si je ne souhaite pas renouveller la mission je ne dois pas revenir après le 31/12. est ce bien cela ? et en procedant ainsi je pense pas perdre mon indemninté de fin de mission et j'aurais bien le motif sur mon attestation assedic "fin de mission interim"

 

Merci d'avance de votre aide car beaucoup d'interimaires se sont fait avoir; l'agence interim leur faisant croire qu'ils sont obligés de rester pendant la periode de souplesse et du coup je crois qu'ils sont coincés car ils se sont donc representés après la fin de mission pour accomplir la période de souplesse (croyant bien faire) donc s'ils partent après la période de souplesse c'est une fin de "mission à l'initiative du salarié"...

 

 

merci d'avance

 

bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse
Bonjour,

 

Je suis en mission intérim du 21/10/09 au 31/12/09 avec une periode de souplesse permettant l'arrêt de la mission quelques jours avant le 31/12 ou quelques jours après le 31/12.

 

Personnellement pour des raisons qui m'appartiennent je ne souhaite pas renouveller le contrat de mission.

 

Ma question : si l'entreprise me dit que je suis obligé de rester après le 31/12 jusqu'à la fin de la période de souplesse qui s'acheve vers mi janvier 2010 suis-je obligé de m'y contraindre ? et si oui est ce que je ne prend pas le risque de devoir continuer et d'accepter un nouveau contrat de mission au risque de perdre le motif "fin de mission interim" et de voir apparaitre "fin de mission à l'initiative du salarié" sur mon attestation assedics ? car pour moi la periode de souplesse c'est surtout pour permettre à l'employeur de me garder si je le souhaite le temps qu'il recoit un nouveau contrat. Pour moi si je ne souhaite pas renouveller la mission je ne dois pas revenir après le 31/12. est ce bien cela ? et en procedant ainsi je pense pas perdre mon indemninté de fin de mission et j'aurais bien le motif sur mon attestation assedic "fin de mission interim"

 

Merci d'avance de votre aide car beaucoup d'interimaires se sont fait avoir; l'agence interim leur faisant croire qu'ils sont obligés de rester pendant la periode de souplesse et du coup je crois qu'ils sont coincés car ils se sont donc representés après la fin de mission pour accomplir la période de souplesse (croyant bien faire) donc s'ils partent après la période de souplesse c'est une fin de "mission à l'initiative du salarié"...

 

 

merci d'avance

 

bonne journée

 

Bonjour,

 

le seul à décider d'utiliser la période de souplesse est le client (entreprise utilisatrice).

 

Donc oui, si l'entreprise pour laquelle vous êtes en contrat souhaite vous voir rester qq jours de plus elle peut utiliser toute ou partie de cette période de souplesse. Si vous refusez, c'est une rupture du contrat à votre initiative.

 

Par contre, rien ne vous oblige a accepter un nouveau contrat à la fin de la période de souplesse.

 

NOTEZ CEPENDANT : si le nouveau contrat qui vous est proposé est un CDI, le refuser vous fera perdre le bénéfice de la prime de précarité. Pour tout autre contrat (intérim ou CDD) la prmie est due.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Je vous remercie de votre reponse. Si l'entreprise veut utiliser la periode de souplesse doit elle me le notifier par ecrit ( mail ou autre ) ? une demande orale ou un coup de telephone de l'agence interim suffit il ?

 

Je vous remercie

 

 

Oui une simple demande orale suffit dans la mesure ou quand vous avez signé votre contrat vous avez de fait accepté cette période de souplesse... c'est comme une clause de non concurrence dans un contrat... elle est la, on la signe et après l'employeur la fait jouer ou non...

 

Ce qui fera foi seront les feuilles d'heures que vous ferez signer à votre supérieur.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

 

Je vous remercie pour votre réponse. Effectivement le fait de cocher la case "fin de mission" sur le relevé d'heures prouve qu'ils n'auront pas fait jouer la période de souplesse. et s'il la font jouer je cocherais la case à la fin de cette période. Suis je bête ! de toutes manières j'arriverais bien à tenir 15 jours de plus s'il le faut.

 

 

Merci beaucoup

 

Bonne soirée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...