Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

sci soumis IR / IS


Cassie

Messages recommandés

Bonjour,

j'aurais besoin de vos précieux conseils. voilà après avoir suivi les conseils, je monte une sci avec mon frère où je suis majoritaire. j'achète un immeuble ou se trouve mon futur logement, mon commerce et un studio que je compte louer. Je viens de souscrire un crédit immobilier sur 20 ans incluant également une enveloppe travaux. la question maintenant se pose et les avis divergent, j'ai donc besoin de vous. dois je me mettre en régime déclaration sur l'is ou l'ir. quel syteme est le plus intéressant, sachant que les loyers remboursent exactement le crédit et que j'ai un déficit du au travaux. crédit immobilier est aussi important que le budget travaux. si quelqu'un peu m'éclairer merci d'avance.

cassie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Comme je vous k'ai dit dans le précédent post, une SCI à l'IS est fiscalement avantageuse au départ et sur la durée. Mais la sortie en est plus lourdement taxée. Il faut donc le prévoir.

 

Question pratique, comptez-vous payez un loyer pour votre logement à la SCI ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme je vous k'ai dit dans le précédent post, une SCI à l'IS est fiscalement avantageuse au départ et sur la durée. Mais la sortie en est plus lourdement taxée. Il faut donc le prévoir.

 

Question pratique, comptez-vous payez un loyer pour votre logement à la SCI ?

 

bonjour,

merci de votre patience, je reconnais que j'ai un peu de mal à assimiler tout çà ce n'est pas mon domaine.

qu'entendez vous par lourdement taxé ? C'est un taux sur le prix de vente moins le prix d'achat et travaux ou ce que çà n'a rien à voir. en comparaison avec l'ir. Y A t il Un tableau à tout hasard ou je pourrais me donner une idée concrète sur le site ou ailleurs.

POur ce qui est du réglement d'un loyer pour mon logement personnel, la banque que j'ai vu pour le montage de mon prêt me dit que je ne peux verser un loyer à ma propre sci étant donné que j'ai un local co plus un studio avec locataire qui s'acquittent d'un loyer. Ils disent que je ne peux m'auto enrichir c'est le point de vue des impôts. Je n'arrive pas à avoir confirmation la dessus non plus.

merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un taux entre la valeur de la part à la création de la SCI et la valeur de la part à la cession de la SCI pour la vente des parts. Avec imposition à la plus value, soit actuellement dans les 30% tout compris

 

Si vous vendez dl'immeuble, c'est en gros 30% de la plus value entre (prix de vente) et ( reste à amortir au niveau du bilan). Les travaux n'entrent pas en ligne de compte, puisqu'ils sont amortis au fur et à mesure. Mais c'est justement l'intérêt de l'IS. Le taux est de 15% pour en gros les 38.000€ premiers euro de bénéfices et 33.1/3 pour le reste. Ensuite, il faut distribuer le bénéfice et la taxation globale est, grosso mode, au même niveau. En fait, les taux ne sont pas les mêmes, mais la législation évolue, et personne ne peut prévoir son évolution. Par contre, vous devez retenir ce principe de la double imposition en sortie, donc d'un montant qui peut absorber en gros la moitié voire plus du prix de vente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci maria C

c'est un peu plus clair vue sous cet angle. je me demande si je dois opter pour çà du coup. c'est bien au début mais comme là je sais que mon achat est bien en dessous du réel du marché vu les travaux important, je risque de perdre beaucoup à la fin. faut pas se tromper. et l'imposition à IR pouvez vous me dire à combien s'est taxé par an ? là je sais que je ne peux amortir mais je ne peux pas savoir à l'avance si je vais conserver ce bien 5/10 ou 20 ans.

Vous ne m'avez pas dit par contre pour le loyer dois je en payer ou pas en sci votre question m'a interpelé?

merci pour votre réponse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A l'impôt sur le revenu, votre SCI est taxé au niveau des revenus foncies. Vous avez le droit à un déficit reportable sur 10 ans sur les travaux de réparation ou d'amélioration que vous faites, déductible des loyers, et pour l'excédent, de votre revenu fiscal dans la limite de 10.700€ par an. La plus value est taxée au même taux, mais subit un abattement par 1/10 de la cinquième à la quinzième année et le calcul s'entend effectivement prix de vente -(prix d'achat + travaux).

 

Mais vous ne pouvez déduire les travaux de vos loyers que si vous payez vous un loyer normal à votre SCI en fonction du bien. Idem pouyr votre local commercial. Seuls un notaire ou les agences immobilières autour de chez vous peuvent vous renseigner sur ce qu'est un loyer normal

 

Et bien sûr, votre imposition au fil des ans en impôt sur le revenu, sera fonction de votre revenu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par bois
      [Bonjour,]
      Indivision post-succession sur un petit bois. Un acquéreur propose 300 €. Je préférerais  racheter la part de ma  soeur, mais vu le montant des frais de notaire, atteignant plusieurs fois la valeur du bien, on est "légalement" contraints de vendre. c'est absurde.
      [Merci de votre aide]
       
    • Par Cassabulle
      Bonjour,
       
      Deux maisons sont édifiées sur deux parcelles mitoyennes et occupées par une famille nombreuse. La taxe d'habitation mentionne des abattements résidence principale pour l'ensemble des deux maisons et cela depuis près de 20 ans.
       
      Si les maisons sont revendues séparément à deux acquéreurs distincts dans un proche délai est-ce que les deux maisons sont exonérées au titre de l'exonération de la résidence principale ?
       
      Cordialement
    • Par Kal-El
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Je me permets de créer ce sujet car j'ai sollicité les impôts pour faire modifier mon impôt 2018 sur les revenus 2017 (je suis encore dans les temps jusqu'au 31 Décembre de cette année).
      En effet, j'avais perçu des indemnités suite à mon licenciement et à l'époque, je ne connaissais pas du tout ce système de quotient.
       
      Ma question porte surtout sur la base de calcul, savoir si la déduction forfaitaire de 10% doit y être incluse ? Car les impôts ont tout calculé sur les montants déclarés sans tenir compte des 10%. Ce qui change tout.
      Si on me dit que c'est normal, aucun souci, je me plie à la décision de l'administration fiscale.
       
      Merci par avance pour vos réponses.
    • Par best of
      Bonjour
      Je me permets de vous demander de l'aide sur la question suivante :
      J'ai perçu de via les prudhommes une somme non imposable.
      Ma banque m'a incité à ouvrier un "livret" dont les montants sont également non imposables.
      Le fait que cette somme soit désormais sur ce fameux livret rend il obligatoire sa déclaration auprès de la caf?.
      Cordialement
    • Par Ginette13
      Bonjour, je viens vers vous afin de demander conseille :
      En effet je suis retraité et touche actuellement le minimum retraite ainsi qu'une aide de complément de retraite.
      Je suis actuellement dans l'achat d'un bien immobilier c'est pourquoi j'aimerais savoir si je deviens propriétaire, aurais-je toujours le droit a mon complément de retraite?
       
      Merci d'avance.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...