Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

AutoEntrepreneur - Quel statut ? Agent commercial ou non ?


Arnaudlh

Messages recommandés

Bonjour a tous,

 

Je voudrai passer AE mais j'ai toujours du mal a bien cibler le type d'activite exercee, je m'explique :

 

Je travail pour le compte d'un commercant etranger qui tient un magasin en ligne

J'ai cree un site web traduit en francais et presentant sensiblement les meme produits

Je repond au client par email en Francais et indique la procedure pour commander

Je n'encaisse aucun paiement, ne stock aucun produit, et ne me charge pas de l'envoi, je touche simplement des commissions.

Je ne suis pas libre de determiner les prix, les remises etc...je ne suis qu'un acteur pour le compte de ce commercant.

 

Sans vouloir devenir salarie, je pensai devenir independant en AE mais avec un seul client, a part le status d'agent commercial je ne vois rien d'autre ? Si je me decrit en tant que webmaster, le fait d'avoir un seul client peut etre considere comme du salariat deguise, right ?

 

Merci de m'eclairer.

 

Arnaud

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Si vous deveniez salarié, alors votre employeur serait obligeé de vous enregistrer en France et payer les cotisation sociales. françaises.

 

Il y a peut de chance qu'il choisisse cette alternative.

 

Autrement vous pouvez travailler comme agent commercial (AE).

 

Attention: vos frais ne sont pas déductibles. Donc il faudrait bien négocier le niveau de vos commissions, en vue que l'employeur lui économise the frais sociaux.

 

Cordialement,

 

giantpanda

 

http://www.auto-entrepreneur.fr/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je suis en mesure de vous répondre je suis AE depuis le premier novembre et mon activité ressemble de part la facturation à la vôtre.

Je vous conseille pas vraiment le statut Agent commercial mais plutôt Auto entrepreneur avec "prestation de services" soit 23% de charges sociales et impôts. ceci étant votre activités principale pour la déclaration CFE

Cependant si vous achetez en gros des produits au fournisseur, vous êtes donc alors en Négoce, achats et ventes de marchandises et là c'est à moindre, 13% ce qui peut correspondre à la seconde activité. (votre CA ne devra donc pas dépasser les 32000 euro correspondant à la prestation de services) La TVA n'étant pas applicable.

Le statut AE est plus avantageux que le statut agent co que l'on appelle au pôle emploi " statut batard"

En espérant vous avoir éclairé.

:o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos reponses,

 

Il est impensable que je devienne salarie, les sommes ramenees sont plutot faible. Je pense que le status AE-Agent Co est la solution a mon probleme.

 

Alexia92i, je parle bien d'etre AE prestation de services avec comme "fonction" Agent commercial, donc taxe a 23% mais pretendant a l'impot liberatoire et pas de frais si pas de comissions !

 

J'ai une question subsidiaire, je sais que en plus de s'inscire en tant que AE, les AgentCo doivent s'inscrirent aux greffes en tant que Agentco, est ce que le fait de faire partit des agents commerciaux implique des charges ou des cotisations supplémentaires ?

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous pouvez être AE en activité commerciale sans être Agent co, ce n'est pas la même chose. J'ai été en formation pour création entreprise et après 4 heure passées avec un ancien dirigeant, il y a beaucp de désavantages en tant qu'agent commercial.

J'ai bien compris que vous serez en démarches commerciales mais je vous conseille fortement L'AE en cochant activité commerciale sans pour autant devoir obtenir le statut Agent Co aux greffes. C'est ce que j'ai fais, cela fonctionne.

En fait le statut d'agent commercial est dit " de batard" car cela peut être considéré comme salarié camouflé, ce qui peut être génant par la suite.

Et oui je suis d'accord pas de CA pas de frais. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu confus, je n'achete et vends aucun produit donc je ne peux pas pretendre a une activite commerciale :s

J'offre une prestation de service, donc je suis bien dans les services par contre si j'ai un unique client, cela devient du salariat deguise, sauf en tant que Agent Co j'ai l'impression.

Quels sont les désavantages des AgentCo en tant que AE ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour les charges agent commercial, je vais me renseigner, en vous déclarant AE, on vous demande pas vraiment votre fonction, le principe AE est de creer votre emploi. Du coup vous êtes soit AE soit agent commercial. et pas les deux...c'est du moins ce que j'ai compris en formation.:(

Et comme vous avez pu le constater, le statut AE est nettement plus simple et "pas de frais d'inscription et désinscription" :D

 

Mais je suis d'accors avec vous sur le principe que ns ressemblons à des agents co mais dans les demarches .......:p

alexia

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

moi je suis actuellement en prestation de services en deuxème activité, en négoce principalement.

Seulement je peux facturer le client et transmettre directement la commande au fournisseur, touchant ainsi mes commissions, cela est considéré comme un service, commercial certes !:)

 

 

Je suis un peu confus, je n'achete et vends aucun produit donc je ne peux pas pretendre a une activite commerciale :s

J'offre une prestation de service, donc je suis bien dans les services par contre si j'ai un unique client, cela devient du salariat deguise, sauf en tant que Agent Co j'ai l'impression.

Quels sont les désavantages des AgentCo en tant que AE ?

 

---------- Message ajouté à 20h34 ---------- Précédent message à 20h30 ----------

 

j'ai peut être mal entendu pour la combinaison des deux statuts, jai retenu un truc c'est que cela n'est pas conseillé par le pôle emplo et ses formateurs eux-memes.

Je ne pourrai vous donnez des chiffres, je me rappelle juste d'un homme qui avait cette optique et qui a fait demi-tour.

:)

 

---------- Message ajouté à 20h41 ---------- Précédent message à 20h34 ----------

 

Je pense que j'ai raison : vous aurez des frais en tant qu'agent co:(

 

Voici ce qui est dit /////- Activité d’agent commercial :

Pour les agents commerciaux, le régime de l’auto-entrepreneur ne leur est pas ouvert. Cependant, l’agent commercial soumis au régime fiscal de la micro-entreprise peut tout en restant inscrit au Registre des Agents Commerciaux opter pour le micro-social et le régime du micro fiscal simplifié.

 

Quelles sont les conditions pour devenir auto-entrepreneur ?

Il faut :

- être une personne physique (sont exclues les sociétés) ;

- exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale ; (on vs en demande pas plus)

- être sous le régime fiscal de la micro-entreprise ;

 

---------- Message ajouté à 20h46 ---------- Précédent message à 20h41 ----------

 

Définition et formalités de l'auto-entrepreneur

 

Bon courage !

 

:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Bebnet
      Bonjour,
       
      Je suis actuellement en phase de création d'entreprise. Mon employeur actuel est OK pour m'accorder un congé création à compter de septembre.
       
      La question est la suivante : Puis-je immatriculer (donc créer) ma société avant cette date (juin), sachant que pendant ces 3 mois (de juin à septembre), je reste salarié auprès de mon employeur ?
      Si la société est créée en juin, elle n'aura de toutes façon pas d'activité avant Septembre, hormis des actions de prospection et de communication.
      Votre avis ?
      En vous remerciant par avance,
    • Par daolo
      Bonjour à tous,
       
      Je souhaite me lancer dans une activité de trading boursier.
      L'activité principale de la société est d'investir sur les marchés financiers américains.
       
      J'ai fais beaucoup de recherche sur internet mais en vain, pas trop d'information à ce sujet.
       
      Existe t-il une forme sociale de société qui permette ce type d'activité en france?
       
      Avez vous déja eu connaissance de personne ayant le meme projet?
       
      Merci de m'éclairer sur ce sujet..
       
      Je suis ouvert à toute autres propositions/informations sur ce sujet.
       
      Cordialement
    • Par verlaine06400
      Bonjour
       
      A-t-on le droit d'avoir une activité salariée quand on vient de créer une micro-entreprise (BNC) et qu'on a bénéficié de l'ACCRE (versement du capital et non pas revenu minimum).
      Cela pour aider à vivre en attendant de dégager des bénéfices.
       
      Si oui, peut on se réinscrire au chômage sans cesser l'entreprise (auto-entrepreneur) si au bout de quelques années, on ne dégage pas de bénéfice suffisant pour en vivre ?
       
      merci
    • Par franck lusala
      bonjour,
      je désir savoir si on devient "prête-nom" ,une lettre d avocat ou de la personne a qui on rend service ,disant qu on est que prête-nom peut nous couvrir en cas de problème ,car d'autre part,je suis actuellement auto entrepreneur et espere avant fin année être en EURL ,donc savoir si tout cela reste compatible
      cordialement Franck Lusala
    • Par Yoli
      Bonsoir à tous,
       
      Je souhaiterai savoir si l'acte de vente en sous seing privé du fonds artisanal de mon ami doit faire l'objet d'une publication légale aux petites affiches pour les oppositions dès lors que le vendeur du fonds (mon ami, inscrit au registre des métiers) et l'acquéreur l'EURL de mon ami qui est aussi locataire-gérant de son fonds) sont la même personne et que le fonds n'a aucune dette ni fiscale ni sociale ni bancaire ni autre ?
       
      Par la même, le sequestre (l'acquereur) étant la même personne que le vendeur : doit-il conserver les sommes de la vente, obtenues par prêt bancaire au profit de l'EURL, directement sur le compte professionnel de cette dernière ou sur un compte à part au nom du gérant, donc lui même, que le temps de la solidarité fiscale (imposition sur la plus-value à 27% environ). La vente se fait sans séquestre notarial.
       
      L'acte de vente doit-il obligatoirement comporter les mêmes clauses que celle d'une vente d'un fonds de commerce sous peine de nullité ?
      Il n'existe aucun exemple de ce type pour faire un sous-seing correct sauf à prendre exemple sur celui du fonds de commerce et ce malgré toutes mes recherches. Doit-il obligatoirement passer par un notaire pour l'acte et le séquestre ? Le banquier nous dit que non....mais je préfère avoir d'autres avis.
       
      Si vous pouviez m'éclairer un peu je vous en serais fortement reconnaissante.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...