Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

licenciement chèque emploi service


Damien14

Messages recommandés

Bonsoir a tous,

 

 

Je me suis cassé la cheville au mois d'aout 2008 en tombant chez moi. Suite à ça le médecin m’a mis en arrêt maladie durant treize mois. A mon retour, je contact mon employeur pour lui demander si il y avait possibilité de reprendre mon ancien emploi et là il me répond qu'il a trouvé quelqu'un d'autre.

 

Dois t il me licencier et si oui dois t il me verser des indemnités?

 

 

Je précise, je suis employé de maison. L'employeur me paie en chèque emploi service, j'ai mes fiches de paie de plus nous n'avons pas signer de contrat de travail écrie.

merci d'avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu

Il ne peut pas vous licencier au moment où vous revenez, car il n'a pas de motif.

Pendant votre absence, vous lui avez régulièrement fait parvenir vos prolongations ?

Il ne vous a pas mise en demeure de revenir ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je lui ai fait parvenir mes prolongations de plus je n'ai rien reçu de sa part. Je lui ai envoyé une lettre recommandé il y a 2 semaines lui demandant de me licencier si il ne voulait plus de mes services mais je n'ai toujours pas réponse, ma question est: que dois je faire maintenant?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Je lui ai fait parvenir mes prolongations de plus je n'ai rien reçu de sa part. Je lui ai envoyé une lettre recommandé il y a 2 semaines lui demandant de me licencier si il ne voulait plus de mes services mais je n'ai toujours pas réponse, ma question est: que dois je faire maintenant?

 

Attention, les écrits, ça laisse des traces et demander un luicenciement n'est pas forcément la meilleure idée qui soit

Vous avez commis une erreur en donnant à votre employeur le choix de vous reprendre : il est obligé de le faire, que ça lui plaise ou non.

 

Il risque maintenant de s'appuyer sur votre courrier pour dire qu'en fait vous ne vouliez pas reprendre.

 

Je vous suggère de vous faire aider par quelqu'un (un syndicat, peut-être) qui expliquera à l'employeur la situation juridique : il doit vous fournir du travail.

Il faudra aussi lui faire comprendre que vous êtes bien sympa si vous acceptez d'être licenciée, et que la moindre des choses s'il ne veut pas vous reprendre, c'est de procéder à ce licenciement. Cela dit, il prend un risque, il vaut sans doute mieux une ruipture conventionnelle.

 

En tout cas un conseil : n'écrivez pas sans qu'un juriste voie vos courriers...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...