Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Exigences du futur locataire


Zerbinette

Messages recommandés

Bonsoir,

J'ai mis en location une maison, par l'intermédiaire d'un agent qui a été chargé de la recherche du locataire, signature du bail, état des lieux, et gestion future, car je ne réside pas dans le même département.

Le locataire a longuement visité, (2 fois en aout) a signé le bail (en octobre), est venu plus tard faire l'EDL, et annonce son arrivée pour le 15 de ce mois, bien que la location ait débuté le 1°.

Mais, voila que maintenant, il demande:

-une porte de communication sécurisée entre le garage et le reste de la maison

-une porte en verre pour la douche d'une des salle de bains (je pensais qu'un rideau suffisait,elle est large et profonde

- des sèche serviettes soufflants en lieu et place des radiateurs soufflants que j'avais prévus.

-un équipement pour la lumière sur le mur extérieur

et j'en passe ...

Je précise qu'il s'agit d'une maison neuve, jamais habitée, que j'avais construite pour moi , avec tous les soins possibles. Jardin arboré et soigné, pelouse semée et tondue, plantes pour jardins secs car nous sommes dans le midi,enfin j'ai fait au mieux et aucun des visiteurs n'avait trouvé à redire. Lui non plus d'ailleurs,jusqu'à juste après la signature...

Ma question: je n'ai pas envie de céder car je trouve que ça devient exagéré . A t il les moyens de me contraindre? Les textes peuvent ils le conforter dans ses demandes?

Je pense qu'il aurait pu formuler ses observations avant de se décider.Est ce un argument juridique à lui opposer?

Pardon de la longueur de message, et merci d'avance pour vos avis et remarques que j'attends impatiemment!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 25
  • Création
  • Dernière réponse

pareil : refusez fermement, sans entrer dans la discution

 

question éclairage, le texte précise que doivent être éclairés "toutes les pièces et les accès", rien n'est indiqué sur les abords extérieurs, donc à mon a vis, aucune obligation d'avoir un éclairage extérieur au niveau de la porte d'entrée

 

j'espère que d'autres intervenants confirmeront

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je me posais une question très importante : votre futur locataire n'a pas eu d'exigences concernant l'installation d'un jacuzzi extérieur chauffé pour batifoler avec madame l'hiver. :confused:

 

Cordialement

 

Anissa

 

Ca, c'est prévu dans les 2èmes demandes, si notre intervenant accède aux premières :p

 

Ne vous laissez pas faire ! Vous êtes face à un locataire qui risque de vous e**erder assez souvent...

 

Restez bien en contact avec l'agence qui gère votre bien, et soyez clair et précis avec elle, qu'elle ne prenne aucune initiative de son plein gré :cool:

 

Et surtout, gardez toutes les traces de vos échanges futurs (lettre, recommandés etc. )

 

Bon courage :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être que nous avons mal compris, votre locataire vous demande t-il de faire à vos frais ces aménagements ou vous demande t-il l'autorisation de procéder lui-même à ces aménagements ?

Le second cas me semble plus logique...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci à tous pour votre réactivité .

Je dois dire que votre opinion me rassure et me fait du bien, je commençais à me demander si mon point de vue était réaliste.

Pour répondre en détail, sans abuser de votre patience, mais je sens comme vous que le problème risque de durer et de prospérer:

-oui,les travaux seraient à mes frais, il a même parlé d'une alarme.

-il y a une ampoule sur le mur extérieur, côté jardin , il veut que j'achète ce qui l'équipe, je ne sais comment dire. Je m'apprétais à le faire, mais devant cette avalanche, j'ai décidé de ne plus rien faire du tout, ce n'est pas une question de cout, mais il me prend pour une poire.J'avais déjà équipé la lumière du porche d' entrée, j'ai eu tort!

-enfin, le plus terrible pour moi, c'est que je ne peux plus compter sur l'agent.Ce locataire l'a conquis!:)L'agent l'a sélectionné et a soutenu son dossier , il m'a influencée pour que j'accepte de perdre un mois de location puisqu'il ne désirait entrer qu'en novembre et non en octobre pour cause de congé à donner ailleurs.

J'ai accepté ses raisons (stabilité dans le temps= gain sur l'avenir)mais depuis, il soutient toutes ses demandes, me disant qu'il renoncera à la location si je n'y accède pas.

Vous ayant consulté sur les risques juridiques,je vais répondre en recommandé que si les conditions ,qu'il connaissait ,ne lui conviennent plus, je serai enchantée qu'il renonce à cette location.

J'ajoute pour finir que ,au vu du marché locatif, le prix du loyer est tout à fait normal, que la cuisine a ses meubles intégrés et l'électro ménager , le tout neuf et mis à sa disposition hors loyer.(c'était pour moi, je ne l'ai pas retiré)

J'ai déjà écrit à l'agence qu'elle ne fasse aucune intervention technique sans mon accord, la maison et les installations étant tous garantis.

Je me demande effectivement qu'elles seront les prochaines demandes après son installation.Oui, un jaccuzi,bonne idée. Il a déjà pensé à l'alarme, peut être le gardiennage et le jardinage?

Tout ça, vient, je m'en rend compte, de ce que j'en ai trop fait, j'ai voulu que tout soit impeccable pour qu'il n'ait rien à dire! Hum...

Merci encore.Je me permettrai de vous informer de la suite, pour l'anecdote, car j'espère qu'elle ne sera pas juridique...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, hélas. L'agent avait mandat de recherche et de gestion.

Il a signé le bail et déjà, je commencais à m'interroger. J'ai reçu un exemplaire pour information avant signature la veille .

Ils n 'ont fait l'état des lieux que fin octobre et il emménage ce w end.

Je n'ai pas reçu copie de l'état des lieux et je me demande si il a formulé l'équipement elctro ménager comme je le lui avais demandé, soit mise à disposition gratuite hors bail. Sinon, je me trouverai un jour à le remplacer, voire le dépanner...

Pour ajouter de me couvrir la tête de cendre devant une telle sottise, j'ajoute que mon père qui a un terrain limitrophe avec un puits, a entretenu et surtout arrosé le jardin tout l'été et aurait continué si il le lui avais demandé poliment! De vrais poires vous dis je!Ce dois être génétique....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si votre maison est neuve, vous n'avez pas trop de souci à vous faire pour l'EDL d'entrée, ce serait un comble que votre agent note des trucs en mauvais état

 

à votre place je ressortirais mon contrat avec l'agence et je regarderais comment le dénoncer. Il y a certainement d'autres agences immobilières dans votre coin, essayez d'en trouver une plus professionnelle, ça m'étonnerait que vous soyez pieds et poings liés des années avec celle-ci.

 

je ne sais pas comment est rédigé votre EDL mais prudence sur le jardin : s'il n'est pas soigneusement décrit votre locataire peut vous le rendre d'en n'importe quel état.

Il faudrait "sauter" sur sa première demande concernant des aménagements à porter au niveau du jardin pour lui proposer de rajouter des descriptions à l'EDL à ce sujet (par exemple préciser qu'il y a une pelouse, des arbres taillés comme ci comme ça, etc...) mais juridiquement ça restera moins opposable que si précisé dans l'EDL lui même car rédigé après l'entrée dans les lieux.

 

à mon avis ça voudrait tout de même le coup d'avoir un des écrits contresignés décrivant minutieusement le jardin, c'est mieux que rien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben non justement. Comme je l'écrivais précedemment, je n'ai toujours pas copie de l'EDL signé fin octobre.Mais j'ai copie du bail signé avant.

Je m'inquiète plus de l'attitude de l'agent que de celle du locataire. Si il trouvait une attitude ferme et claire face à lui, il aurait surement rabattu de ses prétentions. Sans vouloir tomber dans la paranoia, j'ai l'impression d'une entente parfaite entre les 2. C'est juste que je ne comprends pas pourquoi et où se place l'intérêt de l'agent dans l'histoire.

Passé la recherche du locataire et l'installation, c'est quand même moi qui paie la gestion et qui suis le mandataire. J'"espérais de lui un soutien et non une alliance avec le locataire.

Je ne sais pas comment en sortir. Il s'agit d'une chaine d'agences connues, mais le gestionnaire est indépendant, je ne vois pas à qui me plaindre , à part en justice. Et je ne sache pas, pour le moment, qu'il ait fait des fautes de gestion caractérisées:J'ai agréé le locataire qu'il m'a présenté,j'ai accepté de réserver la maison un mois gratuitement, je ne peux qu'attendre pour voir la suite et rester ferme sur ma position qui est: il a pris la maison en l'état , il la garde telle quelle ou il part.:(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est peut-être tout simplement un copain de l'agent immo !!!

 

Je ne veux pas vous affoler, mais méfiez-vous, nous avons eu une personne qui s'est fait dépouiller son logement ( style meuble de sdb ancien remplacé par un meuble en mélaminé etc.) car l'EDL n'avait rien précisé quant à la nature des équipements !

 

Bon, ok, je suis peut-être pessimiste à force de passer du temps sur NI, mais il vaut mieux prévenir...

 

:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Réponse à Chippi:

je ne pense pas qu'il ait noté des choses en mauvais état, mais je crains qu'il ait noté tout l'electro ménager sans préciser qu'il s'agit d'une mise à disposition et ainsi je l'aurai à ma charge.

J'ai fait des photos du jardin,à tous les stades de l'aménagement.J'ai demandé un EDL précis, mais à la limite, ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus.Si il ne l'entretient pas, tant pis pour lui et on verra à son départ.

Je ne peux pas dénoncer le contrat de location, je ne pourrais que dénoncer le mandat de l'agent au bout d'un an avec préavis.

Pour le moment, j'exige copie de l'EDL avant toute reprise de discussion.

Merci à tous pour vos avis qui me sont précieux car je sens que je suis mal partie!

 

---------- Message ajouté à 12h26 ---------- Précédent message à 12h18 ----------

 

Le locataire vient de Lyon, loin de notre département. Je ne pense pas qu'ils se connaissaient. J'ai envisagé que ce monsieur ait été adressé à l'agence par un confrère de la même enseigne et qu'il le soigne?

Je pense aussi que ce monsieur, que mon père a rencontré qqs minutes sur le site, est très persuasif et pugnace, plus âgé que l'agent et qu'il l'a "embobiné" et flatté en lui disant qu'il était un excellent professionnel, parole de spécialiste etc...

Le corbeau et le renard, sauf que le corbeau, au final, c'est moi.

Je ne crains pas vraiment qu'il dépouille la maison. Je crains juste qu'il me soumette à pression permanente pour réaliser ce qui lui plait et j'avais justement besoin d'un peu de paix pour repartir sur un nouveau job et mes propres aménagement ailleurs.

J'espérais n'entendre parler de rien, vu l'état de la maison .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le locataire n'est pas en droit légalement d'exiger plus que ce qu'il a déjà. C'est ce qu'il faut lui répondre par une fin de non recevoir non négociable.

 

Il convient également de rappeler à l'agence qu'elle agit en votre nom et pour votre compte, payée par vos soins, et qu'il existe une multitude d'autres agences qui seraient ravies de vous compter parmi sa clientèle.

 

Soyez ferme nom d'un petit bonhomme en bois de cèdre !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.J'ai demandé un EDL précis, mais à la limite, ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus
si, c'est vraiment important ! voir les mésaventures d'1 connaissance de Rac8

les photos n'ont pas de valeur en cas de litige, seul compte au final le descriptif

 

peut être que votre locataire "embobine" votre agent, mais vous payez celui-ci pour appliquer la législation le plus scrupuleusement possible, et ça dans l'interet des 2 (locataire et propriétaire). Il connait bien mal son métier pour appuyer des demandes aussi fafelues

à votre place je dénoncerais le mandat de gestion à date anniversaire (vers juillet d'après ce que vous dites)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

re-bonjour Zerbinette,

 

bon au stade ou vous en êtes (bail signé, EDL fait, locataire qui va entrer), arrêtez de vous mettre martel en tête. le stress n'est pas bon ... et vous avez besoin de votre énergie ailleurs ...

 

 

il faut juste maintenant que vous répondiez clairement par écrit (LRAR) a l'agence

  • que vous refusez de payer les aménagements demandés, qui ne correspondent en rien aux obligations de la loi de 89. et que non seulement vous avez fourni une maison neuve avec tout le confort nécessaire ...
  • et que vous reclamez par la même occasion copie de l'exemplaire de l'EDL d'entrée détaillé signé par les 2 parties avant la fin du mois, ainsi que le versement du depot de garantie payé par le locataire (bien mieux dans votre poche que dans celle de l'AI ...).
  • et vous lui rappelez que selon votre accord, vous refusez que l'AI entreprenne tout appel à un artisan sans que vous en soyez informée par écrit auparavant (a moins que ce soit bien noté sur le mandat signé).

repérez bien la date de denonciation du contrat : il vous faudra agir avant par LRAR (inutile de le faire maintenant ...)

 

 

pour le moment, vous ne pourrez rien faire d'autre que de suivre de loin ce qui se passe; si votre père a un terrain a coté, peut-être peut-il "surveiller" de loin les agissements et l'entretien du locataire ...

 

courage, cela ne veut pas forcément dire que ca va être la cata ... vous avez eu un serieux avertissement, et maintenant vous serez sur vos gardes.

 

:)

 

**************************

 

PS: en tout cas vous voyez que vous faites l'unanimité !!! alors haut les coeurs, nous sommes derrière vous :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les hypothétiques travaux, j'irais plus loin : dans le courrier recommandé AR à l'agence (ferme je le rappelle), vous l'interdisez purement et simplement, toute demande devra vous être formulée directement.

 

Si le mandat est du même type que les miens, il y est clairement noté que l'agence se charge de faire des devis mais attend l'accord du propriétaire pour lancer des travaux, sauf travaux urgents. Et c'est là qu'il faut se méfier...

Je n'ai personnellement jamais eu de problèmes à ce niveau, bien au contraire, l'agence attend vraiment que les locataires se fassent très pressants avant de m'avertir de travaux à faire, mais bon, gaffe quand même.

 

---------- Message ajouté à 13h31 ---------- Précédent message à 13h28 ----------

 

Je crains juste qu'il me soumette à pression permanente pour réaliser ce qui lui plait et j'avais justement besoin d'un peu de paix pour repartir sur un nouveau job et mes propres aménagement ailleurs.

J'espérais n'entendre parler de rien, vu l'état de la maison .

Ne pas oublier que vous payez l'agence justement pour être tranquille, alors rappelez-lui !

Perso, je n'entends presque jamais parlé de mes apparts, je reçois les loyers de l'agence chaque mois et basta.

Faut vraiment un gros problème (ou qu'il dure depuis plus d'un an) pour que l'agence m'envoit un courrier...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Albertinho
      Bonjour 
      je paye mon loyer pour un appartement et il est inclus une cave elle devait être libre trois mois après la signature ( le temps de le laisser débarrasser et vider celle-ci)
      donc cela fait 13 loyers payer dont 10 sans avoir pu bénéficier de la cave puis-je les déduire du loyer ? 
    • Par Sev161109
      Bonjour ma mère fait une coloc avec sa sœur qui arrive plus tard que ma mère dans le logement mais elle et violente avec ma mère que peut elle faire
    • Par jac1980
      Bonjour
      Ma mère décédée avait hypothéqué sa maison au profit de mon frère et sa femme continue à payer l hypothèque .
      Comment peut se régler la vente de cette maison en faveur des héritiers et l' hypothèque doit elle continuer à être payée par la personne redevable ?
      L' hypothèque s' éteint elle au décès de celle qui s' est porté é caution avec sa maison ?
      Merci de me répondre
      Cordialement
      ****
    • Par Vinl
      Bonjour,
       
      A la suite d'une situation personnelle compliquée, [...] en centre d'hébergement [...]
       
      Pour me sortir de cette situation, j'ai pu retrouver, de moi-même et par l'intermédiaire d'une agence immobilière, un appartement.
       
      Pour rentrer dans les lieux, payer ma caution et les frais d'agence ainsi que le premier loyer, j'ai dû faire appel au Fonds Solidarité Logement qui m'a accordé un prêt et s'est aussi porté garant (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le principe de cet organisme) [...]
       
      A la visite de l'appartement, j'ai bien vu que c'était un appartement avec des hauteurs de plafond importantes, sans double-vitrage, ni volets mais il y a des choses auxquelles je n'ai pas fait attention [...]compte par la suite, en y vivant :
      - humidité, présence de moisissures dans un coin de l'appartement et infiltrations d'eau au niveau [de la fenêtre de toit]
       
      - mauvaise isolation (appartement situé au-dessus du hall d'entrée de l'immeuble et en dessous des toits) car j'entends tous les bruits avoisinants et extérieurs et j'ai assez froid malgré la présence de chauffages électriques qui ne me semblent pas suffisants en quantité et étant donné la hauteur des plafonds (plus de 3 mètres), les dépenses énergétiques vont être très conséquentes et obligation de mettre un chauffage d'appoint (poêle à pétrole car je n'ai que ça) qui est toxique et produit de l'humidité
       
      - absence de détecteur de fumée et disjoncteur général en dehors du logement dans le hall d'entrée au rez-de-chaussée)
       
      A la signature du bail, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ne m'a pas été communiqué mais j'avoue ne pas avoir pensé à le demander non plus.
       
      Quelques temps après, je l'ai réclamé et ai obtenu le DPE du logement voisin (l'adresse n'est pas la même). J'ai alors contacté l'agence immobilière pour lui demander de me fournir le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) qui doit comporter le fameux DPE. L'agence immobilière m'a bien envoyé ledit DDT correspondant à mon appartement, excepté que le DPE intégré est à nouveau celui de l'appartement voisin.
       
      Je sais que le DPE n'est, pour l'instant, pas opposable (il le deviendra en janvier 2021) sauf, d'après ce que je comprends, s'il a été volontairement caché : ce qui constitue un DOL. Peut-on considérer que c'est le cas, ici ?
       
      Pour l'état de l'appartement, j'ai effectué un Relevé d'Observation du Logement (RLO) que j'ai transmis au Plan Départemental de Luttre contre l'Habitat Indigne (PDLHI), j'attends la suite.
       
      Je soupçonne mon agence immobilière d'être volontairement malhonnête à plusieurs sujets et je m'en explique :
       
      [;..]J'ai fait l'état des lieux et suis rentrée dans mon appartement le 16 juillet 2018 or je constate, sur l'historique de mon compte locataire, que pour mon loyer du[année date] L'agence a décompté, sur le prêt qui m'était alloué, un prorata de loyer de 17/31 jours.. Or [...] il y a 16 jours [...] et non 17 jours.
      De plus l'état de lieux est édité au[1 jour avant la bonne date]mais je l'ai bel et bien signé [1 jour après](j'ai l'attestation du centre d'hébergement qui atteste les dates de mon hébergement [date]
       
      [...]
       
      Mon agence immobilière était parfaitement informée que j'avais droit à l'aide au logement parce que lors de la constitution de mon dossier à ce sujet, elle a dû remplir une partie et a demandé à ce que l'aide au logement soit versée directement sur son compte bancaire (à partir du moment où j'étais bénéficiaire du FSL, je ne pouvais m'opposer à ce versement direct) et c'est elle-même qui m'a dit que l'aide au logement allait probablement débuter [2 mois plus tard]
       
      [or en 2 mois après], l'agence immobilière a prélevé sur mon compte bancaire [...]ce prélèvement abusif a fini par mettre mon compte bancaire en situation de découvert non-autorisé (en effet, il n'était pas prévu dans mon budget que cette somme soit débitée) ce qui, d'une part, m'a empêché de retirer de l'argent, de payer quoi que ce soit et donc de vivre alors que je sortais à peine d'un centre d'hébergement (et l'agence immobilière le savait !) et, d'autre part, ce prélèvement abusif, mettant mon compte bancaire en situation de découvert non-autorisé, a généré des frais bancaires : rejet de chèques, agios.... Dès que je me suis rendue-compte de cette situation, j'ai contacté l'agence immobilière qui m'a confirmé qu'elle avait effectivement bel et bien perçu mon aide au logement mais qu'elle n'avait pas été informée des dates de prélèvement de la CAF et que les prélèvements automatiques des loyers étaient paramétrés en fin de mois précédent...Or l'agence immobilière savait pertinemment que j'allais probablement percevoir l'aide au logement en Septembre 2018 puisque c'est elle-même qui me l'a dit et pouvait donc paramétrer un prélèvement de 97€ quitte à ce que je régularise ensuite si le versement de l'aide au logement n'avait pas été effectuée !
       
      D'autre part, lorsque j'ai réclamé à l'agence immobilière le remboursement du trop-perçu, dans un premier temps elle m'a proposé de le conserver au crédit de mon compte locataire pour m'éviter de futurs prélèvements. J'ai refusé et elle m'a donc dit qu'elle me rembourserait par chèque en le postant ce jour ou le lendemain. Or, dans un second temps, l'ai téléphoné à l'agence immobilière deux jours après pour savoir si elle avait bien posté ledit chèque de remboursement, celle-ci m'a rétorqué que non mais qu'elle allait le faire ce jour, je l'ai recontacté deux jours ensuite et le chèque n'était toujours pas posté et elle me promettait, comme au cours des appels précédents, de me le poster le jour-même...
      Comprenant que cette situation allait certainement volontairement perdurer et accentuer mon découvert non-autorisé par des frais engendrés par la situation et étant dans l'impossibilité de retirer le moindre argent depuis plusieurs jours, j'ai envoyé un e-mail à l'agence immobilière exigeant le remboursement immédiat du trop-perçu et par virement en lui rappelant mon contexte de vie à ce moment-là ainsi que les conséquences du prélèvement abusif de loyer, et j'ai également demandé, sur présentation d'un justificatif établi par mon conseiller bancaire, le remboursement des frais bancaires générés par la responsabilité de l'agence immobilière. Celle-ci m'a bien remboursé, par virement, le trop-perçu de loyer mais a toujours refusé de me rembourser les frais bancaires.
       
      Pour finir, j'ai retrouvé un autre appartement beaucoup mieux et moins cher afin de m'aider à remonter la pente dans laquelle je suis tombée, et j'ai donc voulu donner, à l'agence immobilière, mon préavis (un mois en ce qui me concerne en fonction de ma situation actuelle) directement par "lettre remise en main propre contre décharge". J'avais prévu de quitter l'appartement pour le 05 janvier 2018. Je suis passée à l'agence immobilière le 04 et 05 décembre 2018 aux horaires d'ouverture et j'ai été systématiquement, au cours de ces deux jours consécutifs, confrontée à une porte fermée sans aucune information (absence temporaire, vacances d'hiver...???).
      J'ai donc été contrainte, par la force des choses, d'envoyer mon courrier en recommandé avec accusé de réception et ai donc barré sur mon courrier initial "lettre remise en main propre contre décharge" que j'ai remplacé par "courrier envoyé en recommandé avec avis de réception".
       
      Or en retour de mon courrier, l’agence immobilière m’a répondu que, pour mon préavis, seule la date de réception du courrier faisait foi (soit une résiliation de bail au 07 janvier 2019 puisque mon courrier a été reçu au 07 décembre 2018) et non la date d’envoi (le 05 janvier 2019) et refuse donc m’accorder mon préavis initialement prévu au 05 janvier 2019.
       
      J’aurais donc souhaité savoir quels autres recours, hormis ceux que j’ai déjà engagés, je pouvais avoir pour cette situation, et notamment pour récupérer les frais bancaires que l’agence immobilière refuse de me rembourser et pour faire valoir mon préavis au 05 janvier 2019 et non pas au 07 janvier 2019 car j’estime que l’agence immobilière m’a déjà bien assez arnaquée comme ça !
       
      Je vous remercie de vos réponses et vous prie de m’excuser pour la longueur du message en espérant avoir exposé la situation assez clairement.
    • Par Vinl
      Bonjour,
       
      [...]
       
      A mon arrivée, il n'y avait ni eau, ni électricité.
       
      J'ai contacté le fournisseur d'eau et d'électricité pour mettre en service qui ne pouvaient pas venir dans l'immédiat.
      Je suis restée quelques jours sans eau, ni électricité.
      Le technicien de l'électricité m'a dit que normalement, c'était à l'agence immobilière de s'occuper de tout ça avant l'entrée des lieux.
       
      Là, je viens de recevoir ma facture d'ouverture de contrat et elle est plutôt salée pour une première : 118 € qui comprennent l'abonnement + l'ouverture du compteur, sans la consommation d'eau.
       
      J'aurais donc voulu savoir si c'était effectivement dans les obligations de l'agence immobilière d'ouvrir le compteur d'eau et d'électricité. Et si oui, puis-je lui réclamer la somme relative à l'ouverture du compteur d'eau (sans la part d'abonnement, évidemment) ?
       
      Merci d'avance de vos réponses.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...