Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

récidive


Invité L627

Messages recommandés

Bonjour,

 

histoire de fou à vous raconter.

 

Une personne m'a accusé d'avoir retiré de l'argent sur son compte, sur lequel j'ai une procuration. Cette personne dépose plainte pour vol et abus de confiance. Les gendarmes m'appellent me disant que c'est très grave, qu'il y a une garde à vue probable à envisager. Ils veulent que je viennent "tout de suite". C'est pas possible, demain. OK.

 

Cette après-midi là, cette même personne débarque chez moi pendant mon absence, détruit la porte vitrée avec une énorme clef à molette et fait d'autres dégats...Bon :confused:. Ayant rdv avec les gendarmes le lendemain, je ne dis rien.

 

Le lendemain matin, le type débarque à nouveau chez, mais je suis là.

Il grimpe sur sa voiture, escalade mon protail, saute dans le jardin. J'essaie de le calmer, rien a faire. Il s'engouffre dans la maison, attaque mon ordi, puis mon écran plat et veut s'attaquer à mon bureau en verre.

 

Là, je lui attrape le bras et le dirige sur la terrasse. Il lève le bras et brandit son énorme clef à molette contre moi. Je lui dit qu'il ferait mieux de s'abstenir car cela va mal se terminer. Il met un énorme coup de ladite clef sur la table de la terrasse et y fait un trou.

 

Je lui attrape le bras à nouveau, il se dégage, et tente de me mettre un coup clef à molette.

 

Et bien là, je lui ai mis deux droites...et ouvert la lèvre et un peu l'arcade. Ca l'a calmé d'un coup d'un seul, étonné de se voir saigner. Il a fini par quitter ma maison, non sans me menacer de représailles et d'une plainte pour violences. Ce qu'il a bien sûr fait.

 

J'arrive à la gendarmerie car convoqué pour le soi-disant vol/abus de confiance. Il a déjà porté plainte pour violences.

 

Au bout de 3H30 et un gav évitée de justesse, le procureur décide de ne pas me poursuivre pour le vol/abus de confiance, normal, y'en a pas, j'ai juste pris ce qui m'appartient et rien de plus, preuves à l'appui.

 

J'ai donc déposé plainte contre le type pour destructions de biens privés et menaces avec armes, même si les gendarmes ont bien essayé de m'en dissuader.

 

Mais le proc a l'intention de me poursuivre pour violences volontaires et "peut-être" le type aussi:mad:. C'est une très mauvaise nouvelle pour moi. Voir plus loin.

 

Je quitte la gendarmerie, et m'arrête devant chez des amis.

Les gendarmes ont dores et déjà appelé le type pour lui dire que les poursuites pour vol/abus de confiance étaient abandonnées.

 

Le type me voit (même quartier !), fait ni une ni deux, sors de sa voiture...avec sa clef à molette et essaie à nouveau de m'en mettre un coup. Mais là je n'ai pas riposté...de peur de me prendre encore des poursuites pour violences volontaires.

 

Je vais donc retourner demain à la gendarmerie pour, à nouveau, porter plainte contre lui. Un ami et un type se sont proposés de témoigner.

 

Moi, ce qui me choque dans tout ça, c'est que je suis accusé à tort de vol, on détruit ma maison, mes affaires, on essaie de m'assomer à coups de clefs à molette, je rispote pour me défendre...et je vais être poursuivi pour violences volontaires?!

 

Et la légitime défense, dans tout çà ? Pourquoi elle n'a pas été retenue? Le type fait une tête et 15 kg de plus que moi...

 

Fallait que je me laisse assomer et/ou défigurer avant de riposter?

 

Le fait que je porte à nouveau plainte pour menaces avec armes + témoins pourrait faire pencher la balance et que le proc décide de ne pas me poursuivre ???

 

Car si je suis condamné pour violences volontaires, c'est super grave pour moi, je me retrouve en récidive (d'ailleurs pour un cas quasi similaire)...

 

Si vous pouvez m'éclairer, je vous en remercie d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 20
  • Création
  • Dernière réponse

Le type viens chez-vous, en votre absence, casse tout ce qui se présente devant lui, le lendemain reviens, et refait de même, mais pas de chance, vous êtes là, vous le sortez de chez-vous, il tente de vous frapper avec une arme par destination, vous ne faites que vous défendre à mains nues, et c'est vous qui êtes poursuivi?

 

Là, il y a quelque chose que je ne comprend pas!

 

Pourquoi ne pas avoir déposé plainte pour la première intrusions chez-vous, et pour les dégâts?

Pourquoi ne pas avoir déposé plainte pour l'agression, doublée de la violation de domicile, triplée par la destruction de biens privés?

 

Réveillez-vous, il y a agression physique avec arme par destination, violation de propriété privée, menaces, et témoins!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

vous n'avez pas bien compris.

 

Il est venu tout casser pendant mon absence. Etant convoqué à la gendarmerie le lendemain, j'ai donc décidé d'attendre le lendemain pour déposer plainte. Le lendemain (avant que je n'aille à la gie, donc), il est revenu tout casser et essayer de me casser la gueule. Là, j'ai fini par taper, ayant carrément peur pour mon intégrité physique.

 

Il quitte mon domicile, va à la gie, porte plainte pour violences.

 

J'arrive à la gie (car convoqué), suis entendu 3H30 pour vol et porte plainte pour dégradations de bien privés et menaces avec arme.

 

Les gendarmes appellent le proc pour voir si utilité d'une gav.

 

Réponse : "Non, car y'a pas vol. Mais je vais poursuivre L627 pour violences volontaires en état de récidive légale.

Quant à l'auteur des dégradations et menaces avec armes, nous verrons quand j'aurai le dossier... ".

 

C'est une histoire de malade...:mad:

 

Et je vais à nouveau porter plainte pour menaces avec armes pour l'attaque en public et devant témoins.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le lendemain (avant que je n'aille à la gie, donc), il est revenu tout casser et essayer de me casser la gueule. Là, j'ai fini par taper, ayant carrément peur pour mon intégrité physique.../...

 

Il quitte mon domicile, va à la gie, porte plainte pour violences.../...

 

Mais je vais poursuivre L627 pour violences volontaires en état de récidive légale.

 

Je ne comprend pas comment une telle plainte peut être légalement admise, dès lors que la personne qui dépose, est, elle venu, ayant pénétrée de manière illégale dans une propriété privé (sans y être invité à y rentrer), dans le but de tout casser, y compris l'occupant des lieux si il s'y trouve, et que pour se défendre, face à une personne armée, l'occupant ne fait que se défendre:confused:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai encore passé près de deux à la gie.

 

Il a simplement menti. Pour l'agression du matin contre mes affaires et MOI, il a dit que le portail était ouvert, qu'il était simplement entré...et que je l'avais attaqué sans prévenir.

 

Il s'est fait faire une ITT de 8 jours, bien sûr. Donc délit...et moi déjà été condamné une première fois.

 

Voilà. Mais ce n'est pas fini, nous sommes toujours en enquête de flagrance. Etant donné que je n'ai pas répondu ce qu'ils voulaient entendre (le proc, plutôt), la gav n'est pas loin.

 

De toute façon, l'affaire est extrêment complexe et ils ont sorti des trucs qui remontent à près de trois ans (normal).

 

Hors de question pour moi de tomber dans le piège, je vise donc la mise en examen. C'est la seule façon de m'en sortir correctement.

 

Donc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Que le portail soit ouvert, n'octroie pas le droit de pénétrer dans une propriété privée, et encore moins d'entrer dans une habitation...:mad:

 

Il entre dans une propriété privée, muni d'une arme par destination; et vous agresse...

Avez vous relevé ce point à la gendarmerie?

Car c'est aberrant cette histoire!

 

Après, votre passé, c'est votre passé, qu'ils le ressortent, c'est afin de vous faire peur, mais là dans cette histoire, vous êtes victime, et non l'agresseur!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

aberrant...le mot est faible. Mais si j'arrive à faire en sorte de les pousser à la mise en examen, je considérerais que c'est la "moins pire" ou la meilleure des choses pour moi.

 

Je connais l'abattage de la première instance en correctionnelle sans instruction, et ce coup-ci, ce serait la fin du petit cheval L627.

 

C'est ce qu'ils cherchent depuis longtemps, m'ayant toujours soupçonné de faire des choses graves et illégales. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, mais ils n'ont jamais pu me coincer étant donné que je suis clean.

 

Malheureusement, ils pensent avoir ce qu'il faut ce coup-ci.

 

Donc, rien à attendre d'eux.

 

Par ILS j'entends gendarmerie et magistrature (pas tous chez les uns et les autres, mais suffisamment pour pouvoir arriver à leurs fins).

 

Je vis en NC et même si c'est une grande île, cela demeure une île d'outre-mer où les mentalité, us et coutumes ne sont pas ceux de métropole.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous.

Je reviens au posts initiaux

Bonjour,

 

J'ai encore passé près de deux à la gie.

 

.../...

Hors de question pour moi de tomber dans le piège, je vise donc la mise en examen. C'est la seule façon de m'en sortir correctement.

 

Donc...

 

Il me semble que la direction indiquée est la plus dangereuse qui soit.

Les procédures sont irréversibles et la perte de controle est assurée.

Il faut au contraire faire tout son possible pour rester au niveau de la plainte initiale contre votre agresseur dont les motivations sont troubles.

Il faut que la gendarmerie vérifie les faits a votre domicile, vous devez rester la victime et non vous défendre d'être coupable.

La mise en examen ne peut que vous mettre dans le costume du coupable, et alors , je ne donne pas cher de vous L627.

Vous parlez par ailleur d'une liberté de déplacement menacée, rien ne vous interdit, pour l'instant de vous déplacer librement, si les autorités veulent vous trouver, ils vous trouveront, et si vous êtes en métropole, les gendarmes de la métropole valent bien ceux des iles, ils sont interconnectés, ce sont eux alors qui vous entendrons.

 

Cordialement

Impromptu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, j'avais prévu de faire un tour en europe, mais j'ai trop de boulot ici, donc non.

 

Les questions initiales et ce qu'il vient de se passer n'ont rien à voir.

 

Je vous le dis comme nous l'avons dit hier avec mon avocat : la gendarmerie fait son petit bonhomme de chemin contre moi et oriente par là même le procureur.

Il ne faut pas attendre d'eux de me considérer comme victime. On oublie !

 

Il vaut mieux s'expiquer face à un juge d'instruction que face à des gendarmes qui, quoi que je dise ou fasse, font et feront tout à charge.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment peut-on vous mettre à charge de vous être fait agressé chez-vous, par une personne qui s'y est introduite sans votre consentement, et qu'après avoir cassé tout ce qui se présentait devant elle, vous a agressé avec une arme par destination...

 

Moi, je reste bloqué là dessus.

 

Que pour les gendarmes, le "plaignant" prétende que le portail était ouvert, c'est un fait, mais de là à orienter la plainte d'agression à votre encontre, alors que le peignant s'est introduit illégalement dans une propriété privée, puis ensuite dans une habitation privée, cela ne les choquent pas?:eek:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

ce n'est pas que cela ne les choque pas, c'est que ça les arrange. Cela fait une éternité qu'ils essaient de me coincer pour n'importe quoi...ils ne vont pas laisser échapper une si belle aubaine.

Quand je me suis installé en NC, j'ai rencontré un type qui avait eu des prblèmes similaires avec la gendarmerie. Je ne sais pas, peut-être est-ce l'éloignement avec la métropole qui les rend comme ça.

 

Y'a un forumeur avec qui je suis en contact par mp qui a les mêmes problèmes là où il vit. Une île aussi. C'est étrange.

 

J'ai un hématome ça comme sur le bras. Ila du me mettre un coup, et c'est probablement ce qui a déclenché ma riposte. Le problème: je ne m'en souviens pas, j'été trop dans le truc et le déroulement des faits (je parle bien gie!) ne m'est pas super clair...Mais j'ai fait constaté par médecin et photo et ça ressemble bien à une trace de clef à molette...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce n'est pas que cela ne les choque pas, c'est que ça les arrange

 

Soit, admettons que les Gendarmes mais aussi le Parquet du coup (ça me chagrine encore plus d'ailleurs) se liguent pour retourner la situation à votre désavantage.

 

A un moment donné, ce montage va se retrouver éventuellement devant une juridiction de jugement et le Juge ayant à statuer (extérieur à ces rancoeurs, rancune, volonté de vous nuire) ne va pas comprendre un tel retournement de situation.:eek:

 

C'est ce dossier qu'il aura à juger pas les précédents vous concernant et qui n'ont pas aboutis (au grand damne semble-t-il des gendarmes)

 

J'ai donc l'espoir que c'est cela qui pourra les freiner dans leurs vélléités à votre égard.

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai donc l'espoir que c'est cela qui pourra les freiner dans leurs vélléités à votre égard.

 

cordialement

 

 

Bonjour,

 

"les" qui ??? Les gendarmes, vous voulez dire ?

 

Aucune chance !!! :rolleyes: du tout !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Saisissez le procureur vous-même, par courrier recoAr, relatant les fais, tels qu'ils sont réellement, expliquez que vous ne comprenez pas que cette procédure soit à votre encontre, alors que c'est vous qui êtes victime.

Expliquez que l'agression, c'est vous qui l'avez subis, par une personne s'étant introduite chez-vous, sur votre propriété privée, dans votre domicile, après avoir cassé tout ce qui lui tombait devant, que cette agression par un outils est une agression avec arme par destination.

Que vous n'êtes aucunement l'agresseur, mais tout juste la victime ayant tenté par tout les moyens possible, sous l'effet de la surprise, de vous défendre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, mon avocat va s'en occuper, mais il a une grosse semaine et avec le 11 nov au milieu, ce n'est pas super pratique. Mais possible qu'il s'en occupe quand même jeudi ou vendredi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...