Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Rachat de crédit


Defi29

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je cherche quelques conseils avisés.

Mon petit ami que j'ai rencontré il y a 6 mois, et avec qui je vis depuis 2 mois, me demande d'être co-titulaire pour une demande de rachat de crédit (dettes s'élevant à un peu plus de 40 000 €, issue d'un premier mariage).

Nous ne sommes pas mariés, ni pacsés, juste concubins. Nous avons tous les deux un travail en cdi.

 

Il me dit que pour que le dossier soit pris par une banque afin de racheter tous ses crédits, il faut que je sois avec lui dans sa demande. Même si il me promet que c'est lui qui payera les remboursements et qu'il me demandera rien.

 

Il me propose de me faire une attestation sur l'honneur comme quoi il me dégage de toute responsabilité vis à vis de ce crédit, et que cette attestation a une valeur juridique.

 

Ma question est : est ce que cette attestation me protège vraiment dans le cas d'un crédit où je suis co-titulaire avec lui ?

 

Merci d'avance pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 11
  • Création
  • Dernière réponse

Vous serez donc co-emprunteur c'est à dire que chacun d'entre vous est totalement engagé vis-à-vis de l'établissement de crédit pour le montant total prêté. Vous êtes dans la même situation lorsque l'un emprunte et l'autre est caution solidaire.

 

Donc à mon sens cette attestation c'est du gros flan...elle n'a de aucune valeur envers les tiers et les créanciers...

En plus, si vous voulez plus tard faire un crédit (auto par exemple), le montant de la datte contractée (40.000 euros et ce n'est pas rien) ou ce qu'il en reste avec le temps sera pris en compte pour calculer votre taux d'endettement tant que le crédit ne sera pas remboursé et donc vous serez peut être un peu bloquée dans les montants que vous voulez emprunter.

 

Si votre petit ami ne paye pas, c'est contre vous que les créanciers se retourneront...

J'immagine que pour un rachat de crédit de ce montant là il doit en avoir pour un sacré paquet d'année (7?)

 

Qui dit que dans 7 ans vous serez toujours ensemble....

Exemple : Vous vous immaginez être appelée à payer parce que votre petit ami ne paye plus dans 5 ans, alors que vous êtes mariée à un autre avec des enfants ???

 

Un conseil : ne signez pas cet acte de caution, vous savez l'amour ça va ça vient :p

 

Il c'est mis dans cette situation tout seul, il devrait s'en sortir tout seul. :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour,

si vous co-titulaire du contrat de pret, vous etes autant responsable du paiement que le débiteur principal. En cas d'impayés le créancier pourra se retourner indifféremment sur l'un ou l'autre.

par ailleurs les arrangements entre concubins, pacsés ou époux n'ont aucune valeur vis a vis des créanciers.

si votre conjoint ne peut rembourser seul, direction la banque de france

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Indochine pour ta réponse rapide. Et je pense un peu comme toi. Mais apparemment c'est son courtier qui lui a sorti cette "solution" d'attestation selon lui de valeur juridique... Et çà me laisse perplexe. Je cherche à savoir si c'est vraiment une protection ou pas.

 

(je suis d'accord sur le fait que rien ne dit que dans 7 ans je serai toujours avec lui, mais on part sur une base de relation sérieuse et durable, donc on pense plus "à 2", et les problèmes de finances de l'un joue sur les finances globales du couple.. alors il me propose çà comme une sorte d'aide pour lui et de possibilités de perdre moins d'argent.. qu'on pourrait profiter.. bref)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Idem, laissez tomber. Cette reconnaissance de dette envers vous est valable, mais, parce qu'il y a un gros mais, s'il ne paie pas, la banque se retournera inéluctablement contre vous à raison, puisque vous serez tenue à la totalité de la dette, au même titre que lui.

 

Ensuite, vous pourrez vous retourner contre lui par une action récursoire, mais, parce qu'il y a aussi un gros mais, cela signifie ordonnance d'injonction de payer, signification par huissier, peut être insolvabilité de sa part.

 

Donc, c'est du pigeonnage à des kilomètres cette histoire.

Et puis 6 mois à compter fleurette, je ne voudrais pas être méchante, mais cela me semble léger pour s'endetter à 40 000 euros..

 

Cordialement

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ne faites surtout pas cette betise

 

au pire si vraiment vous tenez a le faire, assurer vos arrières en faisant une reconnaissance de dette devant notaire

reconnaissance évaluée sur la base du capital restant du de ce fameux credit

 

si vous restez ensemble vous ne lui demanderez rien

 

mais c'est vraiment la pire des solutions

 

en plus vous serez vous meme endettée, cela signifie que si vous voulez personnellement un pret, celle valeur de remboursement sera calculée dans votre taux d'endettement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ne faites surtout pas cette betise

 

au pire si vraiment vous tenez a le faire, assurer vos arrières en faisant une reconnaissance de dette devant notaire

reconnaissance évaluée sur la base du capital restant du de ce fameux credit

 

si vous restez ensemble vous ne lui demanderez rien

 

mais c'est vraiment la pire des solutions

en plus vous serez vous meme endettée, cela signifie que si vous voulez personnellement un pret, celle valeur de remboursement sera calculée dans votre taux d'endettement

Et lorsque Patoupaco écrit pire des solutions, cela signifie que c'est le dernier homme sur la terre qui a survécu à une invasion de coléoptères anthropophages et amateurs de viande rouge.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et lorsque Patoupaco écrit pire des solutions, cela signifie que c'est le dernier homme sur la terre qui a survécu à une invasion de coléoptères anthropophages et amateurs de viande rouge.

Mdr !

Oui je pense avoir bien compris le message. ;)

 

Parcontre on parle aussi de se pacser.. dans un but de réduction des impots évidemment.

Je dois peut être préciser qq chose dans la convention de pacs pour bien signaler que je ne suis pas solidaire de ses dettes ? même si je crois avoir compris que les pacsés ne sont pas solidaires des dettes "antérieures" de l'autre et que le régime par défaut est celui de la séparation de biens.

Savez vous où je peux trouver un modèle de convention de pacs par hasard ?

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur internet, vous devriez pouvoir trouver, sinon, sur papier libre, cela fera l'affaire (nous soussignons Mr X et Melle Y, date de naissance...blablabla, souhaitons dans le cadre de notre pacs enregistré le...à...., convenir ce qui suit : et vous faites la liste).

 

Honnêtement, le PACS avec ce monsieur très endetté, est ce bien raisonnable dans l'immédiat ? Et puis vous ne le connaissez que depuis 6 mois, cela me paraît un peu court pour, disons, avoir "fait le tour de la question"...Enfin, cela ne me regarde pas...!;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et lorsque Patoupaco écrit pire des solutions, cela signifie que c'est le dernier homme sur la terre qui a survécu à une invasion de coléoptères anthropophages et amateurs de viande rouge.

 

oh non celui là c'est le plus doux de ces messieurs:p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par mcs1376
      Bonjour,
      Mon mari a acheté son véhicule sous LOA il y a un an. Il s’avère qu’il ne peut plus conduire à cause d’un cancer inguérissable et qui généralisé.
      Je souhaite me « débarrasser » de cette auto avant la fin de vie de mon époux sinon je ne serai pas en mesure d’en payer les mensualités et détenir 2 véhicules n’ont aucun sens.
      Quelles solutions pourrais-je envisager sans que cela me demande de débourser de l’argent ?
      Merci pour votre aide 🙏🙏🙏 
    • Par sickle
      Bonjour
       
      Puis-je revendre ma maison mais conserver mon crédit immobilier ?
       
      Ma femme est atteinte d'un cancer. Nos mensualités sont remboursées pendant son arrêt maladie. Si nous déménageons et mettons fin au crédit, j'imagine que l'assurance du crédit prends fin, et cet avantage aussi. Est-ce ainsi possible de conserver le crédit après la revente pour continuer de bénéficier de cette sureté ?
       
      Le crédit prendra fin dans 5 ans.
       
      Cordialement
    • Par pbloc
      Bonsoir,
      J'ai prêté de l'argent à mon ex durant notre vie commune.
      Je n'ai pas de reconnaissance de dette, mais un sms dans lequel il dit me devoir x euros.
      J'ai rendez-vous avec un huissier pour faire certifier ce sms.
      Quelle chance ai-je devant le tribunal de récupérer cette somme ?
      Quels conseils pouvez-vous me donner afin que mon dossier soit le plus complet ?
      Je vous remercie par avance de vos réponses qui me seront précieuses.
      Bonne soirée
    • Par Annaïg77
      Bonjour à tous,
      Je démarche actuellement des banques et courtiers pour financer un bien dont je souhaite faire l'acquisition avec mon compagnon. Il est de son côté déjà propriétaire d'un appartement qu'il n'a pas fini de financer et qu'il a mis en vente. Nous souhaitons donc trouver une solution de financement qui soit la plus intéressante pour nous (qui nous coûte le moins cher). Les solutions proposées sont plutôt du type prêt relais mais on nous a aussi parlé de l'achat-revente. Pourriez vous m'expliquer les différences principales (atouts et inconvénients de chacun de ces deux produits) et me confirmer que le fait que nous ne soyons pas tous les deux propriétaires du premier bien qui reste à solder n'est pas un frein à la fusion des deux prêts dans le cadre d'un prêt achat-revente?
      Je vous remercie par avance pour votre aide,
      Cordialement,
      A. Anquetil
    • Par Annaïg77
      Bonjour à tous,
       
      Mon compagnon estpropriétaire d'un appartement qui n'est pas encore vendu mais dont la vente participera en partie au financement d'une nouvelle acquisition, commune celle-ci et nous souhaitons souscrire pour la financer un prêt de type prêt relais ou achat-revente.
       

      Dans le cadre du prêt achat-revente, la banque propose de racheter le prêt qui finance actuellement l'appartement de mon compagnon (prêt non soldé) et de le « fondre » dans un prêt global incluant le financement de cette somme restant à rembourser pour l'appartement et le financement de la maison.
       
      Ceci étant, un point nous pose problème ; je ne suis pas propriétaire de l'appartement et si je finance en partie celui-ci avec le prêt achat-revente (du fait de la fusion des deux prêts) je me retrouve à assumer aussi en partie le financement de ce logement.
      Or, nous calculerons les quote parts pour la maison que nous sommes sur le point d'acquérir au prorata des sommes engagées par chacun d'entre nous mais tant que l'appartement n'est pas vendu, le prêt associé à cet appartement ne peut pas être soldé et nous en assumons tous les deux le remboursement...nous ne pouvons donc pas déterminer, tant que l'appartement n'est pas vendu, quelle est la part investie par chacun de nous dans le financement de ce bien.Pouvez vous nous aider à y voir plus clair ?
       

      Est-il tout simplement possible de souscrire un prêt achat revente lorsque le bien en attente de vente n'est pas la propriété des deux personnes qui souhaitent acquérir le nouveau bien immobilier en commun suite à la vente du premier ?
       
      Je vous remercie par avance pour votre aide et vous souhaite un bon week-end à tous,
       
      A. A.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...