Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Technicien CDI (5ans) vers Promotion cadre + période d'essai


Sulfat

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Actuellement technicien supérieur échelon V2 (cinq/deux) dans la metallurgie dans une fonction de management, mon chef d'entreprise vient de me proposer via la création d'un nouveau poste important dans l'entreprise une promotion pour passer cadre.

 

Bonne nouvelle me direz-vous :p, la résultante de mes 6années d'expériences & d'engagement dans l'entreprise.

 

Cependant, je n'ai rien signer, juste entrevue ma nouvelle fiche de fonction, on m'informe que je ne passerais pas cadre de suite mais après une période d'essai de 9mois!!! :eek::eek::eek::eek:

 

Je ne comprend pas, je connais un peu les conventions collectives autant celles des ouvriers/techniciens que celle des cadres.

 

Il est clairement stipulé qu'une promotion technicien==>cadre doit se faire via une lettre d'engagement stipulant la fonction, l'indice hiérarchique cadre, les conditions, le salaire... mais à l'exclusion des clauses concernant la période d'essai (contrairement à un embauché, la période d'essai je les déjà faite sur mon poste actuel après signature de mon CDI)

 

Voilà en gros le contexte, un technicien en CDI qui de pars la création d'un nouveau poste pour passer cadre peut-être resoumis à une période d'essai????

 

 

NB: Je suis assez navré ce nouveau poste demande de manager des ingénieurs si je reste technicien, je vais avoir du mal à réussir dans ma nouvelle fonction... :rolleyes: Mon dieu, j'a besoin de motivation via ce nouveau statut pas d'une hypothétique carotte...

 

 

Voilà j'attend vos avis experts sur ce sujet, promotion cadre, période d'essai, que pourrait-il se passer, comment puis-je négocier, suis-je dans mon droit?

 

---------- Message ajouté à 22h56 ---------- Précédent message à 22h44 ----------

 

Petite question supplémentaire, un technicien passant cadre passe niveau II ok mais échelon 100 ou 108?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

En réalité, l'employeur devrait vous passer cadre avec le salaire et les avantages afférents pour une période probatoire de neuf mois, c'est à dire qu'à l'issue des neufs mois il peut, si la période n'est pas concluante, vous remettre à votre ancien poste, fonction, statut et salaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans votre cas, on ne parle pas de période d'essai mais de période probatoire. Et c'est parfaitement légal (à vérifier pour la durée de 9 mois en revanche).

Vous serez donc "en essai" sur le nouveau poste. Si à la fin de la période probatoire, vous ne convenez pas, vous reviendrez à votre ancien poste.

 

Edit : pour la durée, c'est d'un commun accord, donc pas de durée imposée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la durée probatoire possède-t-elle une durée max comme celle de période d'essai (3mois renouvelables donc 6mois), je suppose que ces informations (ainsi que le poste, la rémunération, le lieu de travail...) doivent être indiqués dans une lettre d'engagement ou de notification?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la durée probatoire possède-t-elle une durée max comme celle de période d'essai (3mois renouvelables donc 6mois), je suppose que ces informations (ainsi que le poste, la rémunération, le lieu de travail...) doivent être indiqués dans une lettre d'engagement ou de notification?

Si on pousse un peu le raisonnement, je trouve que c'est plutôt à votre avantage de ne pas avoir d'écrit. Vous changez de poste, votre salaire augmente, le tout, sans écrit, surtout rien qui stipule qu'il existe une période probatoire. A l'issue de cette période probatoire, qui n'a pas d'existence légale, je vous le rappelle, si votre employeur estime que vous ne faites pas l'affaire à ce nouveau poste, il est coincé. En effet, il s'agira à ce moment d'une modification essentielle de votre contrat de travail qui ne pourrait avoir lieu qu'avec votre accord (rétrogradation et baisse du salaire de base).

 

Bon, je ne vous cache pas que l'ambiance risque de s'en ressentir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui enfin actuellement sa proposition est que je reste technicien avec le nouveau poste durant cette période... Il veut me faire signer une lettre pour nous (lui & moi) couvrir (si le poste me convient & si je conviens au poste), est-ce légal?

 

Comment faire valloir que je dois passer direct cadre?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui enfin actuellement sa proposition est que je reste technicien avec le nouveau poste durant cette période... Il veut me faire signer une lettre pour nous (lui & moi) couvrir (si le poste me convient & si je conviens au poste), est-ce légal?

 

Comment faire valloir que je dois passer direct cadre?

Vous voulez dire que, durant ces neuf mois, vous restez au statut et salaire actuel ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Messieurs, j'ai vraiment besoin de votre aide,

 

1/la durée probatoire possède-t-elle une durée max comme celle de période d'essai?

 

2/est-elle renouvelable?

 

3/Comment faire valloir que je dois passer direct cadre, est-ce qu'une période probatoire (car j'ai compris qu'une d'essai c'est uniquement lors d'une embauche) peut-être comme mes employeurs le stipulent par mon passage cadre seulement à cette fin de période probatoire?

 

4/je dois signer une lettre m'indiquant qu'à la fin de cette période, je passerais cadre, est-ce légale? Dans ma convention, il est clairement établi qu'une promotion doit être validée via une lettre de notification indiquant mon statut, fonction, ect... hors clause de période d'essai justement mais rien n'infique cette fameuse période probatoire?

 

---------- Message ajouté à 20h46 ---------- Précédent message à 20h09 ----------

 

je viens de fouiller un peu sur le net, je crains qu'ils ont le droit de me donner mon nouveau statut qu'à la fin de la période probatoire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Messieurs, j'ai vraiment besoin de votre aide,

 

1/la durée probatoire possède-t-elle une durée max comme celle de période d'essai?

 

Non on dira que ça doit être une période raisonnable

 

2/est-elle renouvelable?

 

C'est toujours possible, c'est du cas par cas, mais elle doit être prévue dans la lettre ou avenant que vous signerez.

 

3/Comment faire valloir que je dois passer direct cadre, est-ce qu'une période probatoire (car j'ai compris qu'une d'essai c'est uniquement lors d'une embauche) peut-être comme mes employeurs le stipulent par mon passage cadre seulement à cette fin de période probatoire?

 

A vous de le négocier

 

4/je dois signer une lettre m'indiquant qu'à la fin de cette période, je passerais cadre, est-ce légale? Dans ma convention, il est clairement établi qu'une promotion doit être validée via une lettre de notification indiquant mon statut, fonction, ect... hors clause de période d'essai justement mais rien n'infique cette fameuse période probatoire?

 

Je crains que votre employeur ne vous accorde justement la promotion qu'à l'issue, ce sera donc validé ensuite.

 

---------- Message ajouté à 20h46 ---------- Précédent message à 20h09 ----------

 

je viens de fouiller un peu sur le net, je crains qu'ils ont le droit de me donner mon nouveau statut qu'à la fin de la période probatoire...

 

A vous de négocier pour passer cadre avec le statut, la fonction et le salaire, en acceptant la période probatoire, mais sachant que si elle n'est pas concluante, vous retournerez à votre ancienne fonction, ancien statut et salaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...