Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prêt immobilier : assurance limitée aux 75 ans de la personne


Youlforever

Messages recommandés

Bonjour,

Nous souhaitons faire moi et mes parents (63 ans) un emprunt immobilier (20 ans) en tant que co-emprunteurs. La banque nous a informés que l’assurance du prêt concernant mes parents s’arrêterait dès leur 75 ans et que nous ne serions plus assurés les concernant (décès ou autres) à partir de cet âge…Je suis fort surpris et ca me fait un peu peur. Si mes parents venaient à décéder à 76 ans par exemple, je me retrouverais avec la totalité du prêt sans contrepartie de l’assurance et par conséquent, peut-être pas en mesure de rembourser l’intégralité du prêt ? (cas non probable car je suis fils unique)…

Etes-vous au courant de cette règle ? Y-a-t-il un moyen de diminuer les risques liés à cet état de fait ?

Grandement merci pour votre participation,

Bernard,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

Si le décès de vos parents devaient intervenir entre leur 75 ans et 83 ans (année de fin de remboursement) une bonne partie du capital à leur charge sera remboursé.

En général les assurances fixent la fin de leur prise en charge en cas de décès à 70 ans, 75 ans c'est pas trop mal.

Vous pouvez peut-être étudier suivant vos possibilité un emprunt d'une durée moindre.

Attention également à ne rien omettre sur le questionnaire de santé, à 63 ans ce n'est pas vieux, mais on peut parfois avoir connu quelques soucis de santé, la moindre omission entraine la nulité du contrat d'assurance, vigilance, le risque peut être plus important de ce côté.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui réduit encore le risque en cas d'assurance à 50% dur leur tête.

Il participe à hauteur de 50% du financement, il décède alors qu'il ont remboursé la moitié des 50%, il reste donc 25% du capital à rembourser.

Avec une assurance à 50% (sur leur 2 "têtes" ou 25% sur chacune) le capital concerné est fortement réduit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

C'est effectivement la règle pour les assurances : leur garantie cesse souvent au 70 ème, voire au 75ème anniversaire de l'assuré.

Votre banque a raison de vous mettre en garde car si vos parents décèdent après 75 ans, vous devrez payer seul les échéances.

De plus, même s'ils ne sont pas très âgés, la cie d'assurance risque de demander des examens médicaux avant d'accepter de les assurer et peut donner sa garantie avec certaines restrictions et/ou une majoration des cotisations.

 

D'autre part, s'il arrivait malheur à vos parents, vous toucheriez peut-être un petit héritage qui vous permettrait de rembourser partiellement votre crédit.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui réduit encore le risque en cas d'assurance à 50% dur leur tête.

Il participe à hauteur de 50% du financement, il décède alors qu'il ont remboursé la moitié des 50%, il reste donc 25% du capital à rembourser.

Avec une assurance à 50% (sur leur 2 "têtes" ou 25% sur chacune) le capital concerné est fortement réduit.

 

Bonjour,

 

Oui c'est tout à fait vrai...maintenant si cela devait arriver...la banque réétudierai mon dossier seul et elle pourrait éventuellement forcer la vente car pour rembourser la totalité du pret, mon taux d'entemment serait trop élevé...Pfff

 

POur faire court, c'est suite à une séparation avec une maison que je veux garder...je ne peux la reprendre seul car les banques refusent (50%) d'endettement...Avec un notaire et mes parents, nous avons trouvé la solution (accord de principe de la banque) pour que moi et mes parents soient co-emprunteurs (donc taux endettement OK) et par la suite je rembourserait environ 90% du pret, mes parents 10%...mes parents seraient propriétaires de 2% de la maison et moi 98% (pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le sujet)....donc je ne sais meme pas quel pourcentage d'assurance nous devrions mettre sur mes parents (50, 10, 2)??

 

Bonne continuation, c'est le we!

 

Bernard

 

---------- Message ajouté à 17h38 ---------- Précédent message à 17h33 ----------

 

Bonjour,

 

Si vous héritez, vous pourrez probablement renouveller ou continuer le prêt.

 

Cordialement,

 

giantpanda

 

Oui c'est vrai, vous et yooyoo avez raison..de plus je suis fils unique...

Mes parents n'ont pas d'argents mais sont propriétaires de leur maison...pensez vous que ma banque pourrait m'accorder un petit délai afin de vendre cette maison et rembourser partiellement le pret? (et non pas me dire directement, taux d'entemment trop elevé, contrat annulé...car c'est ce qui me fait peur)...

 

En tous cas, je trouve pas normal que nous continuions à payer l'assurance de mes parents aprs 75 si elle ne couvre plus rien non?

 

Merci de votre participation

 

bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Yooyoo et GiantPanda : oui effectivement, si mes parents décèdent, j'hérite et en théorie, je peux rembourser leur part du pret...mais il faudrait un certain temps. Dans ce genre de cas, un délai peut-il être accordé le temps que tout rendre dans l'ordre ou la banque réétudie t-elle le dossier "dans la foulée"?

 

Sardineb : Je n'arrive pas à faire la différence entre nantissment et hypothèque...Concernant mes parents, ils veulent se porter caution (une banque serait d'accord sur le principe), je pense que l'acceptation de leur caution passe aussi par le fait qu'ils sont propriétaires et ont fini de rembourser leur pret? D'après ce que j'ai compris, si il y a nantissement, mes parents ne seraient plus propriétaires de leur bien jusqu'à la fin du pret et ça, je m'y refuse..

 

Merci d'avance à tous, bon courage

 

Bernard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...