Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Bon professionnel pour mes travaux ?


Marine.grouillet

Messages recommandés

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Par les devis en ligne, vous allez tomber sur des artisans qui ont tout compris au marketing et aux démarches commerciales et c'est peut-être parfois au mépris de l'énergie qu'ils devraient fournir sur l'exécution des travaux proprement dits.

 

Faire des devis en ligne reste pour moi utopique car il faut au moins de bons relevés des lieux et se rendre sur place pour faire des devis très fiables et ne pas tomber dans les risques des travaux supplémentaires.

 

Bien préparer "la rénovation de son appartement" commence d'abord par bien savoir ce que l'on veut.. par bien appréhender s'il ne s'agit que de faire des peintures et revêtements ou s'il faut y ajouter de l'électricité, de la plomberie... des modifications de cloisons... Bien préparer, c'est donc commencer par concevoir. Et si on part sur une idée de tout refaire, on a très souvent intérêt à faire concevoir par un professionnel et c'est lui qui vous aidera à trouver les artisans et il canalisera cette recherche par le descriptif des travaux à faire. Ce descriptif des travaux à faire, c'est la clé de voute du succès. Cela impose tous les candidats entrepreneurs à vous présenter des devis pour la même chose... là, on peut les comparer.

 

Il y a encore un élément qui permet d'être satisfait après travaux ==> se comporter soi même de bonne façon : exprimer clairement ce que l'on veut, bien exposer ses limites de budget, ne pas attendre une liste à commission ou une carte comme au restaurant. Il faut partir sur un objectif, s'il ne colle pas avec le budget qu'on veut y mettre, on travaille avec l'entrepreneur la façon d'infléchir les choses mais on ne lui demande pas 50 hypothèses pour en choisir une. Il faut faire clairement préciser à l'entrepreneur les limites des prestations qu'il propose dans le devis (par exemple qui va s'occuper de déplacer les meubles, de retirer les lustres... ).

 

Il est préférable de s'orienter vers des professionnels qui avouent clairement qu'ils n'agissent que dans leur métier et il faut un peu se méfier de ceux qui vous font un grand sourire en vous promettant de s'occuper de tout... et mieux vaut évier de leur confier des tâches administratives... elles vous sont réservées. C'est à vous de vous occuper des éventuels accords de copropriété ou autre... C'est à vous de vous renseigner, au préalable, pour savoir si vous en avez besoin. Ensuite, libre à vous de préparer les dossiers vous-mêmes ou de les faire préparer... les faire préparer a un coût... les plus à mêmes de faire ces préparations ne sont pas les artisans. Ne l'oubliez pas.

 

La bonne opinion que nous conservons d'un entrepreneur repose pour 50 % sur notre propre qualité.

 

Pendant les travaux, il ne faut pas être sur son dos à lui exprimer son stress en permanence. Mais il faut être ferme (pas borné) dès que quelque chose nous déplaît et il ne faut pas hésiter à se faire expliquer ce qu'on ne comprend pas. Il est préférable d'éviter de donner des leçons techniques à l'entrepreneur, sauf si on peut lui indiquer en quoi on peut se permettre de "la ramener". On peut se permettre de la ramener si on a soi-même été ou si on est "réputé compétent" dans d'autres univers (son métier par exemple) . Si cela est le cas, autant annoncer la couleur dès le départ ou se taire à jamais ! Mais on ne peut pas se permettre de "la ramener" si on a été ou si on est le secrétaire ou la femme de ménage d'un "réputé compétent".

 

Il faut prévoir des délais cohérents.

 

En dernier lieu, il faut payer ce qu'il faut et quand il faut.

 

Quand on respecte un minimum de discipline pour soi-même on trouve, comme par hasard des professionnels de bonne qualité. Car, ils existent et son nombreux, les bons professionnels... mais si on les "chauffe trop", ils deviennent moins bons.

 

Nous sommes en octobre 2009. Avec "la crise", il y a eu "le plan de relance". Ce plan de relance impose de mener à bout des engagements d'investissements en tout genre pris dès mars 2009. Le bâtiment, c'est long à préparer. Les travaux liés au plan de relance sont en cours ou doivent commencer incessamment et se finir avant fin 2009 pour les opérations millésimées "plan de relance 2009". Les entrepreneurs et artisans sont donc actuellement subookés... et, dès début 2010, nombre d'entre eux auront des carnets de commandes assez vides.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...