Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

pmi et chien


Sweetgoth

Messages recommandés

Bonjour à tous, je poste car un couple d'amis a des problèmes avec une assistante sociale de la pmi.

Ils viennent de recevoir un recommandé avec accusé de réception leur indiquant qu'elle a transmis un dossier au procureur concernant leur chien (une jeune chienne dogue argentin croisée boxer d'un et demi) car selon elle, le chien représente un danger physique et psychologique pour leur enfant d'un an. Déjà on peut se demander comment un chien peut représenter un danger psychologique pour un enfant. Quand au danger physique, je connais bien la chienne, les parents, je me suis rendue à plusieurs reprises chez eux, sans y voir le moindre danger. Les parents sont responsables, surveillent, ne laisse pas l'enfant et la chienne seuls dans la même pièce et la chienne est équilibrée, gentille comme tout, très douce en présence du petit. Son seul défaut : elle est encore un peu fofolle car ces chiens mettent longtemps à mûrir et à se poser mentalement, donc quand une personne arrive dans l'appartement, elle fait la fête et saute partout, mais sans aucune aggressivité. Au bout de dix minutes, elle est calmée.

Le principal problème, je crois est que l'assistante sociale a peur du chien, et du coup elle leur fait payer sa phobie.

 

Je leur ai conseillé, d'aller au plus vite chez le vétérinaire pour faire un certificat attestant que leur chien a un comportement normal et ne présente pas de danger potenciel au niveau comportemental. Je leur ai également proposé d'envoyer une attestation au procureur pour lui donner mon point de vue, car si rien n'est fait avant, il risque d'engager une procédure en se basant sur le rapport de l'assistante sociale. Donc ils risquent d'être obligés de se séparer de leur chien, ce qui leur fend le coeur (et à moi aussi ), car elle est vraiment caline et adorable. Ils sont dépassés par la situation et ne savent pas quelles démarches entreprendre, d'autant qu'ils n'ont pas accès au dossier car ils n'ont pas d'avocat (je pense que vu leur faibles revenus, ils devraient avoir la possibilité d'une aide juridictionnelle partielle, mais ça sera dur pour eux, car les fins de mois sont justes, il n'ont qu'un smic pour subvenir à leur besoins).

 

Est ce que quelqu'un aurait des conseils à me donner, des démarches à faire afin d'éssayer d'améliorer la situation et d'éviter si possible le procès, car de mon point de vue, l'envois de ce rapport est d'une incohérence et d'une mauvaise foi totale. J'ai grandie avec des chiens à la maison comme des milliers d'enfants, sans aucun problème, depuis quand nos compagnons à quatres pattes sont stygmatisés de la sorte? :eek:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 26
  • Création
  • Dernière réponse

A mon avis, l'assistante sociale de la PMI cherche à se couvrir au cas ou un problème surviendrait.

Elle a fait un signalement et vous a envoyé un recommandé comme preuve qu'elle a fait son travail de signalement.

 

Dans la pratique, je conseillerai à votre ami de faire quelques séances de dressage chez un dresseur professionnel, avec attestation à l'appui.

OIl est vrai que ce type de chien peut être très méchant mais aussi que s'il est "ami" avec l'enfant, il va le surprotéger....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et d'éviter si possible le procès

 

Mais quel procès, visant quelle infraction à la loi pénale :eek:

Détention de chien dont l'assistante sociale à peur :D

 

Je rejoins le post de Solitrid

j'ajouterai que vos amis ne doivent pas développer une psychose judiciaire et s'engager dans des frais (même partiels) inutiles.

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon avis, l'assistante sociale de la PMI cherche à se couvrir au cas ou un problème surviendrait.

Elle a fait un signalement et vous a envoyé un recommandé comme preuve qu'elle a fait son travail de signalement.

 

Dans la pratique, je conseillerai à votre ami de faire quelques séances de dressage chez un dresseur professionnel, avec attestation à l'appui.

OIl est vrai que ce type de chien peut être très méchant mais aussi que s'il est "ami" avec l'enfant, il va le surprotéger....

 

Étant un sujet que je connais plus que bien, je vais juste reprendre les termes:p;)

 

Le dressage n'existe pas, sans qu'il n'y avant de l'éducation canine.

Celle-ci porte sur deux sujets: Le chien (bien évidemment), et le/les maitres.

 

Donc, il ne faut pas faire dresser le chien, mais lui apposer de l'éducation canine, doublée de séances de sociabilité.

Ceci se fait dans des centre d'éducation et de dressage canin.

 

En général, en moins de 10 leçons, les changements opèrent.

 

Non pas que dans ce cas, c'est considérer les maitres comme des personnes n'ayant pas l'autorité sur leur canidé, mais bien afin de démontrer qu'ils sont responsables, et qu'ils voient un professionnel.;)

 

L'éducation, c'est apprendre au chien et à obéir à des ordre simples (assis, debout, couché, halte, pas toucher, au pieds) . Mais c'est également apprendre au maitre (aux maitres) à savoir quel comportement adopter, quel ton employer, quelle stature avoir pour un ordre donné.

Le dressage, c'est l'obéissance complexe d'ordres particuliers (décombres, avalanche, pistage, mordant..)

L'éducation ainsi que le dressage, sont l'apprentissage de réflexes acquis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je ne pense pas que le dressage soit le terme approprié à la situation.

Dresser un chien équivaut à le soumettre par la contrainte et la force.

 

En revanche une bonne éducation basée sur des méthodes de renforcement positif permettrait de canaliser en douceur la chienne et notamment d'obtenir qu'elle ne saute pas sur les gens qui arrivent, qu'elle s'asseoit sur ordre, se couche ... le tout uniquement basé sur des apprentissages avec récompenses afin de ne développer aucune peur, aucune crainte de l'humain et donc aucune agressivité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En général, en moins de 10 leçons, les changements opèrent.

Leçons qui, je suppose, sont payantes ? Les personnes semblent avoir de faibles revenus...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Leçons qui, je suppose, sont payantes ? Les personnes semblent avoir de faibles revenus...

 

Il s'agit de professionnels canin, donc oui, c'est payant.

Mais les prix ne sont pas réservés à une élite.

Somme toute, certaines villes, ont vu leur mairie privilégier l'ouverture de régies de quartier, permettant à des foyer de très faibles revenus, accéder à ces professionnels.

 

Il faut pour cela aller se renseigner à la mairie.

 

Le but, là, c'est qu'un professionnel canin, atteste de la condition psychologique du chien, et de son aptitude sociable.

Seul un éducateur/dresseur canin peut le faire.

 

On lis/vois/entends trop souvent à tord, que les vétérinaires sont des "comportementalistes canin"... mais jamais les gens se demandent pourquoi alors leur généraliste n'est pas psy...:rolleyes:;)

 

A chacun ses études;)

 

Par ailleurs, l'inscription dans un club d'agility, pourrait parfaitement aider le chien (là non plus, la cotiz n'est absolument pas cher) à se défouler, tout en s'amusant, et permettrait de canaliser le trop plein d'énergie due à son jeune age (deviendra mature vers ses 3ans, 3ans et demi).

Cela permet également l'éducation à l'obéissance à distance.;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos renseignements, ça me semble encourageant. Pour l'éducateur canin, ils vont essayer de voir, car il y en a un qui se déplace à domicile (il n'ont pas de voiture, donc pas facile pour aller dans un club canin, je suis confrontée au même problème avec mon loulou). Donc pour l'instant le défoulage à lieu dans les bois quand un ami veut bien nous emmener en voiture où alors dans le parking du sous sol, où il n'y a quasi pas de voitures et où ils jouent ensemble comme des fous. Pas facile la vie de chien urbain, on manque cruellement de structures, mais du moment qu'ils peuvent courir et jouer, c'est bien le principal. :) Même si je partage l'avis d'olivier017, m'étant beaucoup renseignée pour le mien, le dressage est superflu pour un chien de compagnie (à moins qu'on en est envie), mais l'éducation est primordiale, et pas toujours facile vu que ces races mettent vraiment du temps à se poser dans leur tête. Mais à force de patience et d'obstination, ça finit par rentrer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf erreur, vu le croisement, et vu la description que vous faites du caractère du chien, j'aurais tendance à dire qu'il tire sur le boxer... foufou, saute, tjs contant... que des signes d'un chien qui va bien dans sa tête, qu'ils ne désespèrent pas;) (je préfère mes BA et autres tervu:p)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qu'ils ne s'affolent pas trop.

La situation est que l'assistante sociale a pris peur.

Le chien ne semble pas dangereux outre mesure.

Quelques séances et tout ira bien, et les factiures prouveront que le chien est bien suivi.

Rien ne pourra être reproché aux maîtres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Remarque, en sortant un peu du fil du sujet, on pourrait se demander quelles compétences ont les assistantes sociales, pour juger qu'un animal est dangereux, nuisible ou non pour les enfants...:rolleyes:

 

Ca ne vaut pas mieux que la loi sur les chiens dangereux, faite par des politiciens, qui n'ont même pas pris la peine de consulter des professionnels canin, pour rédiger cette loi imbécile (c'est mon avis, il n'engage que moi), qui désigne que tel type de chiens est nuisible pour la société, juste en surfant sur deux faits d'actualité qui touchent aux sentiments les auditeurs des infos, tout en oubliant d'ajouter (par exemple) le labrador dans cette liste... Labrador, qui à été la cause de la première femme opéré du visage en France...:rolleyes:

 

Mais là, je m'égare:o

 

L'assistante sociale a-t-elle constaté des conditions de vie déplorables, des situations qui pourrait être interprété (interprété, ne signifie pas être certain) comme mettant en danger l'intégrité physique et/ou morale des enfants vis-à-vis de ce canidé vivant dans cette famille?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Remarque, en sortant un peu du fil du sujet, on pourrait se demander quelles compétences ont les assistantes sociales, pour juger qu'un animal est dangereux, nuisible ou non pour les enfants...:rolleyes:

 

je vous rejoins Olivier017

Je crois que c'est pour ça que l'on voit fleurir des parapluies en toute saison:D

 

Ca ne vaut pas mieux que la loi sur les chiens dangereux, faite par des politiciens, qui n'ont même pas pris la peine de consulter des professionnels canin, pour rédiger cette loi imbécile (c'est mon avis, il n'engage que moi), qui désigne que tel type de chiens est nuisible pour la société, juste en surfant sur deux faits d'actualité qui touchent aux sentiments les auditeurs des infos, tout en oubliant d'ajouter (par exemple) le labrador dans cette liste... Labrador, qui à été la cause de la première femme opéré du visage en France...:rolleyes:

 

+1 avec vous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas, donc je pose la question:

 

Peut-on demander quelles compétences l'assistante sociale a, pour décider que la possession d'un chien fait qu'elle estime que cela est dangereux pour les enfants du foyer, autre que le faciès, la corpulence?

 

Pour un tel sujet, fait-elle office d'expert en comportement canin? J'en doute fortement, puisqu'en France, cela n'existe pas...:o

N'outre passe-t-elle pas là ses fonctions?

 

Car là, il me semble que sont travail aurait été justement de se rapprocher de professionnels canin, afin de leur demander leur avis.

 

Je le re-précise, je ne connais pas, donc si on pouvait me renseigner;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Je ne sais pas quelle est sa compétence (quoique pour l'avoir vu à l'oeuvre et étant du domaine médicale, perso je la virerait), mais ça tourne mal... Les parents sont convoqués le 12 devant le juge au tribunal pour enfant... Le seul truc positif de cette histoire, c'est qu'ils vont enfin pouvoir connaître le contenu du dossier et donc ce qu'on leur reproche. Ca devient vraiment une histoire de dingue, je sais pas comment les parents font pour tenir, ils sont en train de détruire une famille totalement épanoui à la base... Je n'ai pu que leur conseiller de trouver vite un avocat, car s'ils se présentent seuls comme c'est possible, ils vont se faire bouffer tout crus sans pouvoir se défendre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le sujet a dévié sur l'éducation canine mais si on en revient au sujet intial, il serait bon de savoir pourquoi l'assistante sociale est venue chez eux?

est ce pour le chien ou pour un autre sujet qui lui a fait découvrir le chien?

et voir un lien avec la possession d'un animal quelqu'il soit

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hélas non, le sujet n'a pas dévié vers l'éducation canine Patoupaco:o

 

Le sujet de départ était, je cite:

 

Bonjour à tous, je poste car un couple d'amis a des problèmes avec une assistante sociale de la pmi.

Ils viennent de recevoir un recommandé avec accusé de réception leur indiquant qu'elle a transmis un dossier au procureur concernant leur chien (une jeune chienne dogue argentin croisée boxer d'un et demi) car selon elle, le chien représente un danger physique et psychologique pour leur enfant d'un an.

 

Partant du fait accomplis que seul un professionnel canin peut estimer de l'état de dangerosité ou non d'un canidé, de sa sociabilité, et de la maitrise qu'en ont les maitres, arrivant de fait à la conclusion que se défendre face à la position de l'assistante sociale qui à établie un rapport partial (ayant -elle- peur des chiens:rolleyes:) à l'encontre de la présence de ce canidé dans le foyer familial, est peine perdue, et estimant donc que seul une attestation d'un professionnel canin peu ou non établir que cet animal a sa place ou non dans ce foyer familial, non, conclure que parler d'aller voir un éducateur-dresseur canin serait dévier du sujet, est hélas une erreur:o

 

Maintenant, effectivement, comme vous le dites Patoupaco, il serait également bon de savoir comment cette assistante sociale est venue chez-eux:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca a commencé sur un truc bête. Comme ils ont de petits moyens, on leur a proposé un suivi par la pmi pour éviter de payer le pédiatre. Ils ont acceptés en toute bonne fois. Le soucis, c'est que le petit est un petit gabarit, il a un appétit d'oiseau, même s'il reste dans les normes de poid normal, ce qui n'est pas étonnant vu la morphologie des parents qui d'ailleurs étaient également dans la zone basse des courbes de croissance aussi étant enfants. Du coup il leur ont proposer un suivi qu'ils ont accepté naïvement sans savoir qu'on allait leur coller une assistante sociale 3 jours par semaine, 4 où cinq heures par jour. Le problème c'est que l'assistante sociale a vu le chien et s'est mise en panique toute seule, sans rien vouloir entendre... Sa présence aggrave la situation car l'alimentation devient un enjeu et non plus quelquechose de naturel pour l'enfant qui sent très bien la tension de sa mère qui est maintenant incapable de se comporter de manière détendue avec son enfant à force de critiques stupides et sans fondements... Bref, tout allait bien dans la famille avant que ce suivi soit instauré, mais là avec la tension ambiante, ça se dégrade, la mère est stressée, ce qui stresse le petit, etc, ça devient un cercle vicieux... La preuve en est que le petit s'alimente normalement en fin de semaine quand l'assistante sociale n'est pas présente et qu'il commence à refuser de manger dés le dimanche soir, car il a integré le rythme et sait qu'elle reviendra le lendemain, il ne peut pas la voir en peinture... J'en suis même a penser qu'un arrêt du suivi serait la meilleure solution pour que l'enfant puisse à nouveau se nourrir normalement et avec plaisir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ils ont accepté naïvement sans savoir qu'on allait leur coller une assistante sociale 3 jours par semaine, 4 où cinq heures par jour. Le problème c'est que l'assistante sociale a vu le chien et s'est mise en panique toute seule, sans rien vouloir entendre... .

 

Elle est donc à mi temps chez eux.

Elle n'a rien d'autre à faire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en suis à me demander si elle a pas trouver la bonne planque et veut la garder... En plus j'ai vu son attitude, pas un conseil, juste des critiques, elle n'observe même pas le comportement du chien et de l'enfant : par exemple, j'y étais une fois pendant sa visite, elle a laissé l'enfant et le chien seuls dans la même pièce (avec moi heureusement) pour aller regarder la mère faire cuire une pomme de terre! Hallucinant! Le problème va être de prouver que son attitude nuit à la famille et que ses conclusions sont erronées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste assistante sociale, elle ne fait rien sauf suivre la mère partout (même aux toilettes)! De la folie furieuse . Et elle ne s'occupe pas du tout du petit pour l'éveiller ni rien, elle surveille c'est tout.:eek:

 

Ce ne serait pas une assistante maternelle au lieu d'assistante sociale, par hasard?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...