Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Activité sportive et autorité parentale


Beautemps

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Je souhaite inscrire mon enfant à une activité sportive.

 

Comment dois je procéder concernant l'autre parent ?

 

 

Je m'explique :

 

puis-je inscrire notre enfant à sport et en aviser l'autre parent tout simplement ?

 

Ou bien dois-je avoir son accord avant de l'inscrire ?:confused:

 

Merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Yaka-de-retour

Sauf exceptions justifiées, l'autorité parentale est normalement accordée aux 2 parents. Si l'inscription à une activité sportive ne lèse pas le parent non gardien ds l'exercice de son DVH, il n' y a aucune raison que ce dernier s'y oppose. Il faut qd même penser au bien de l'enfant en 1er.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir et merci !

 

Wicket :

 

Les deux parents ont l'autorité parentale.

 

yaka de retour :

 

Notre enfant veut pratiquer le judo ou le Karaté (n'a pas encore 5 ans ...)

 

J'aimerais l'inscrire vers décembre ou janvier.

 

Non, ce ne sera pas pendant le DVH de l'autre parent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

puis-je inscrire notre enfant à sport et en aviser l'autre parent tout simplement ?

 

L'autorité parentale étant partagée c'est possible mais il est toujours mieux d'obtenir l'adhésion du conjoint plutôt que de le mettre devant le fait accompli: ça ce n'est pas du droit, juste de la diplomatie :)

 

Comme en plus la demande émane directement de l'enfant il n'y a pas, à priori, de raison que l'autre parent s'y oppose: il ne s'agit pas d'un cours de dressage de tigres ou quelque autre activité à haut risque ;)

 

Maintenant si les parents sont en désaccord le JAF peut théoriquement être saisi mais pour une inscription à des cours de judo cela serait complètement ridicule: la justice à autre chose à faire et si les parents n'arrivent pas à s'entendre sur un tel sujet alors que l'enfant n'a que 5 ans cela ne laisse rien augurer de bon pour son avenir.

 

Salutations,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toutubu, abstenez vous de faire ce genre de commentaire si vous n'avez aucune réponse à donner à ma question.

 

Je suis là et je pose des questions pour justement tout conflit. Je me pare de la perversité de mon ex dans l'unique but de ne pas laisser à l'autre, l'occasion de créer des conflit comme il sait si bien le faire et c'est notre enfant qui en subit les conséquences... je contourne tous les conflits mais tout en préservant mon enfant et de sa perversité ; il faut s'attendre à tout de la part d'un ex pervers sans ampathie qui utilise son propre enfant pour m'atteindre et se fiche complètement des conséquences délétères que l'enfant subit... et j'en passe car là n'est pas le sujet.

 

Alors s'il vous plaît ...

 

---------- Message ajouté à 09h49 ---------- Précédent message à 09h16 ----------

 

Bonjour WICKET :) et merci de votre réponse

 

Bonjour,

 

 

 

L'autorité parentale étant partagée c'est possible mais il est toujours mieux d'obtenir l'adhésion du conjoint plutôt que de le mettre devant le fait accompli: ça ce n'est pas du droit, juste de la diplomatie :)

 

Vous confirmez ce que je pensais mais je n'en étais pas sûr. Me concernant je n'ai aucun contact ni physique ni téléphonique. J'évite pour éviter toute polémique... je ne peux lui laisser tout occasion de nous nuire. Je vis sur le qui viv. Je verrais le moment venu : "je" (par intermédiaire) lui dirais que "notre enfant veut pratiquer tel sport, je vais l'inscrire..." etc. Je connais très bien sa perversité et c'est pourquoi je ne peux lui dire "serais-tu d'accord pour qu'on inscrive notre enfant à tel sport ?" car je lui donnerais l'occasion de lancer une offensive contre moi.

Il faut l'avoir vécu pour comprendre.

 

Comme en plus la demande émane directement de l'enfant il n'y a pas, à priori, de raison que l'autre parent s'y oppose: il ne s'agit pas d'un cours de dressage de tigres ou quelque autre activité à haut risque ;)

 

Notre enfant a vu des vidéos sur le judo et le karaté et veut que je l'inscrive au deux activités :)... mais bien sûr ce sera l'un ou l'autre.

 

Maintenant si les parents sont en désaccord le JAF peut théoriquement être saisi mais pour une inscription à des cours de judo cela serait complètement ridicule: la justice à autre chose à faire et si les parents n'arrivent pas à s'entendre sur un tel sujet alors que l'enfant n'a que 5 ans cela ne laisse rien augurer de bon pour son avenir.

 

Je suis tout à fait d'accord avec vous Wicket. Lui ne manquerait pas l'occasion de le faire. L'autre jour il est venu me demander la photocopie des PI de notre enfant en prétextant l'ouverture d'un compte bancaire (il me prend pour une prune) et lorsque "je" lui ai dit de formuler sa demande par écrit (pour être couverte car il pourra le nier par la suite) il a répondu "par écrit ou bien par le tribunal". Il pense me faire peur (menaces, chantages) car c'est comme cela qu'il procède même et surtout avec son propre enfant qui est complètement tétaniser à chaque fois qu'il vient le chercher.

 

Je me sens impuissante...

 

Salutations

 

Je vous souhaite une excellente journée

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Toutubu, abstenez vous de faire ce genre de commentaire si vous n'avez aucune réponse à donner à ma question.

 

Je pense qu'il a donné une réponse : "prévenez le". Légalement vous êtes deux à avoir l'autorité parentale. Le père saura effectivement que l'enfant fait du judo et comme le dit Toutubu, il vaut mieux éviter des conflits.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je posais une question simple : faut il prévenir le père avant ou après. C'est a dire lui demander son avis ou bien l'inscrire et l'informer de cette inscription, that's all !

Si je pose la question c'est justement pour éviter tout conflit. Car il est au aguêt et je ne veux surtout pas lui donner l'occasion de le faire et ce dans l'intérêt de notre enfant.

 

J'ai eu une réponse sensée et claire de la part de Wicket.

Merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Je posais une question simple : faut il prévenir le père avant ou après. C'est a dire lui demander son avis ou bien l'inscrire et l'informer de cette inscription, that's all !

Si je pose la question c'est justement pour éviter tout conflit. Car il est au aguêt et je ne veux surtout pas lui donner l'occasion de le faire et ce dans l'intérêt de notre enfant.

 

J'ai eu une réponse sensée et claire de la part de Wicket.

Merci !

 

Je pense que nous sommes tous d'accord avec Wicket puisque nous vous avons conseillé de le prévenir, donc de lui dire avant. Sinon, nous aurions dit de l'avertir de l'inscription.

Il parait évident que si vous lui dites après l'inscription, puisqu'il semble que ce monsieur aime les conflits, il risque de ne pas apprécier. Et comme l'a dit Wicket, il n'y a pas à priori de raisons pour qu'il refuse ce plaisir à son enfant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...