Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

peur d'avoir perdu devant le conseil des prud'hommes


Skylineblu

Messages recommandés

bonsoir, j'ai été victime d'une discrimination de la par de mon employeur en 2007, mon ex employeur m'a volé une fiche de pointage ki prouver mes heures supplémentaires effectuer afin de ne pas me les payé.

g été en arrêt pour état dépressif pui licencier pour inaptitude avec la medecine du travail.*

en première instance, donc en conciliation, la société était représenter par le directeur administratif qui a bien confirmé l'exactitude de nos fondements, c'est à dire une mise à pied sans fondement et le fait d'avoir repris la fiche de pointage ainsi ke d'avoir fait l'objet de ne pas me payer mes heures supplémentaires.

le burreau de conciliation a ordonné ke la société me paie et me donne ma fiche de pointage.

Hors cela n'a pas aboutit et nous avons demandé ke soit représenter l'affaire au tribunal des prud'hommes.

donc 1 ans c écouler depuis la conciliation et le directeeur administratif à démissioné de la société pour lui ossi les attaquer au prud'hommes.

l'entreprise c fai représenter par un avocat.

lors de la séances au tribunal, le jour J, la société a tout démenti, et a dis kil n'y a jamais eut mise à pied sans fondement malgrès le courrier ke je leur avait fait cette année là suite à la mise à pied , afin d'avoir une trace de ceu ki c passé.

ils ont ossi tout démenti mé il m'ont rendu ma fiche de pointage attendu depui + de 1 ans, et pour courroné le tout, il prétende m'avoir payé les heures suppl alors ke ma fiche de paie prouve le contraire.

je suis tré déçu du déroulement car le président fesé les yeux doux à l'avocate adverse et couper sans cesse la parole à mon représentant pour parler gentiment à l'avocate.

j'ai vrément été déçu et traité de menteur par la parti adverse.

je croi bien ke g perdu, la déscision me sera rendu le 20 octobre prochain, et ma kestion se pose sur le fait es ce ke le tribunal prend en compte ke durant la conciliation, la société a reconnu tous leur erreures mé kil n'on pas appliké l'ordre du président ce jour là.

y'a t il une trace écrite de ce ki c di en conciliation pour complété mon dossier?

car si c n'est le cas, et ke l'entreprise ment à ce jour au tribunal, je ne suis pas sûr d'avoir remporté mon affaire vu les sommes de préjudice ke g demandé face à ceux ke g vécu moi et le mal qu'a vécu ma femme ossi.

le tribunal peut il juger les sommes trop élevé et décider autrement?

cela dit je compte sur la cour d'appel déjà mais suis vrémenty dégouter de la façon dont tout c dérouler.

Merci pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 40
  • Création
  • Dernière réponse

ben, le délibéré c'étai pour aujourd'hui, mais lorsque je suis arrivé au tribunal des prud'hommes, j'ai vite constater que je n'était pas affiché, mais j'ai vu le nom et prénom de mon ex employeur qui siège au conseille de ce jour, trés vite je suis allé voire la secrétaire pour info sur moi, et elle me dis, votre affaire est repoussé à un mois, donc pas de réponse, mon conseiller représenté n'étant pas là, je lui téléphone pour lui dire, et apparement, je suis sûr qu'il se passe quelque chose qui tourne pas en ma faveur.

pour quel raison ce renvoi, je ne sais guère mais je sen très bien que ce n'est pas bon du tout.

j'ai même croisé mon ex employeur, et les autres conseillers qui ont siégé à mon affaire, es ce que c'est possible qu'il y est de la magouille dans tout cela?

je ne sais plus quoi pensé tellement je réfléchis.

je n'en peu plus, plus d'espoir, plus envie de continuer ce combat, envie de tout arrêter et de demander juste qu'il me paye mes heures supplémentaire effectuer qu'il n'a jamais voulu validé et ensuite fermer le dossier et m'en aller...

merci de vos réactions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mais pensez vous que mon ex employeur en siégeant conseiller pratronal au sein du tribunal, et en relation avec les autres conseillers joue t-il en sa faveur?

car je ne savais pas que il était élu conseiller depuis que je suis licencié.

Car je ne suis pas le seul à le trainé en justice.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui mais bon, sa commence à faire comme ma parole contre sa parole.

il connait ses droits mais il est en train de mentir, alors a t-il le droit de mentir? au lieu de reconnaître ses tords et d'accepter .

il avoue en conciliation, puis en jugement il nie tous. c'est pas simple et puis, je ne sais même pas si il y a eu un départage.

confusion total mais sans espoir.

merci de vos réactions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ben, je stresse tellement!!

le fait d'apprendre qu'il siège au conseille des prud'homme me destabilise énormément .

surtout qu'il est en contact directe avec les conseillé qui ont juger mon histoire.

J'ai simplement plus confiance, et j'ai vraiment peur que les conseillers employeur se soutiennent mutuellement.

car employeur conseillé veut aussi dire employeur de bonne foi?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il s'agit (logiquement) de la rédaction des conclusions, autrement dit le memo qui exprime les revendications de l'un ou la défense de l'autre.

 

Bon, comme le temps de rédaction des conclusions est maintenant limité à 3h par dossier, cela ne devrait pas tarder :cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peu importe le délai imparti pour rédiger, qui n'est pas de 3H maxi, il faut que le conseiller chargé de l'écrire dispose d'un créneau horaire disponible pour le faire. Il y a des impondérables, des imprévus etc qui peuvent différer la rédaction.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

me revoilà, le résultat est tombé, je suis débouter de toutes mes demandes, c'est à dire que j'ai tout perdu, je suis certain que le tribunal des prud'homme est corrompu, car j'ai appris que toutes les personnes qui ont attaquer l'ex employeur sont tous débouter eux aussi.

je ne comprend pas, car les preuves étaient là et eux n'avait même pas de quoi répondre à mes demandes, la seules défense qu'ils ont eut c'est de dire que je suis un menteur.

je suis vraiment rassasié de cette désicion .

comment faire maintenant? demander appel?

ou attaquer le tribunal des prud'hommes ?

merci de votre écoute.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...