Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Messages recommandés

Ma situation ; c’es-a-dire mon question est :

complexe mais j’essaierai la résumer.

Important à dire est que mes agressions son débuté au Mans mais actuellement j’habit en Allemagne depuis 2006 et je subie la même agressions.

Je subie deux principales agressions : la persécution et l'empoisonnement avec les substances chimiques ou médicaments par inhalation, quotidiennement 24h sur 24/ 7 jours sur 7, depuis 2001, par tout où je vais ; la bibliothèque, la rue, les magasins, en France, en Allemagne etc. et sur tout dans mon appartement.

Il sagaie d'une véritable torture.

Accoter de ses agressions ; je suis manipuler de mes droits sociaux, j'ai été emprisonné contre ma volonté l'hôpital psychiatrique, la police n'accepte pas ma plainte, en Allemagne j'ai été emprisonné sans justificative, expulser de la chambre sociale par la police, bref mes droits fondamentaux sont mis en cause de la par des fonctionnaires des institutions nationales et la police, l'quel je peux justifie et documenter.

 

En 2004 j'ai déposé la plainte par lettre AR à TGI Paris, elle n'a pas été enregistre ; j'ai essayé encore une fois, mais la même chose ; en 2008 j'ai la postulé à TGI Strasbourg et que je n'ai pas eu la réponse, à janvier 2009 j'ai déposé la personnellement à TGI Strasbourg et la plainte et finalement enregistres.

Je dois vous dire que chaque fois j'avais accusé de réceptionne retournée et signer.

Puisque, après six mois encore je n'ai pas eu la réponse de M. Procureur malgré caractère d'urgents de ma plainte j'ai fait récure auprès de REFERE-LIBERTE de Tribunal Administrative de Strasbourg. Réfère m'a été répondu et il se prononce non compétant et il m'a dirigé vers Conseil d'état de faire récure.

J'ai demandé un avocat par l'aide juridictionnelle puisqu'il est obligatoire à Conseil d'état, mais j'ai eu rejet quel m'a été transmet bizarrement par consulat de la France à Munich (sans accuser de réception). Puisque, il s'agit de bureau d'aide juridictionnelle de conseil d'état j'ai fait recoure en près de Madame de Garde des Seaux bien sûr par lettre AR, mais encore je n'ai pas de réponse comme quand j'ai déposé ma plainte à TGI Paris.

 

Ce n'est pas la peine vous souligner que je suis constamment surveillé et espionner et que c'est la police avec les fonctionnaires à origine de tout.

J'ai demandé différentes avocates de me présenter mais jusqu'à présent les avocats me refusent

 

Je subie toujours la torture et je ne sais pas quoi faire et comment ?

PS. pardonnez moi pour mes fautes d’orthographes

Mercie à donner votre opinion sur ma situation.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Avant toute action juridique, le plus sage serait d'appeler ce numéro (ou son équivalent allemand):

Croix-Rouge Ecoute (aide psychologique par téléphone) : n° vert national 0800 858 858 (appel gratuit).

Service anonyme et gratuit pour l'accompagnement de toutes formes de détresse. Réception des appels du lundi au vendredi de 10 heures à 22 heures, et le week-end de 12 heures à 18 heures.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon avis, il ne s'agit pas d'un troll, mais des caractéristiques typiques d'un délire de persécution (à titre d'exemple, un empoisonnement 24/24h et 7/7j, ça n'existe pas à ma connaissance !).

Je ne peux pas poser de diagnostic, je ne suis pas médecin psychiatre, et même un médecin psychiatre ne peut pas poser un diagnostic à distance (c'est même interdit par l'Ordre des Médecins, du moins en France).

 

Le délire n'est pas une maladie, c'est un symptôme (au même titre que de la fatigue et une fièvre à 38,5°C ne sont pas des maladies, mais des symptômes), qui peut être provoqué par différentes maladies ou causes (il peut y avoir une cause iatrogène, par exemple avec un traitement antidépresseur ou un psychostimulant, un trouble de l'humeur, un trouble de la personnalité (le trouble de la personnalité borderline est le plus connu, et il peut y avoir des symptômes psychotiques dans ce trouble, mais il existe d'autres troubles de la personnalité moins connus), une psychose de type schizophrénique...).

Cependant, ce symptôme a un caractère d'urgence car la personne peut devenir dangereuse pour elle-même et/ou pour les autres (mais surtout pour elle-même, pas tellement pour les autres), et surtout, elle ne peut pas se rendre compte qu'elle délire et donc, elle ne peut pas critiquer son délire. Ceci n'est pas de sa volonté, elle n'a aucune prise sur ses troubles (comme pour les tremblements d'une personne avec la maladie de Parkinson).

 

La seule solution étant une hospitalisation en psychiatrie sans son consentement, afin qu'elle soit soignée et que l'on puisse mettre en route un traitement (essentiellement à base de neuroleptique ou, en terme plus actuel mais désignant strictement la même famille de médicaments, antipsychotique. D'autres traitements peuvent être ajoutés, tel qu'un thymorégulateur si la personne est diagnostiquée comme ayant un trouble de l'humeur), et surtout afin que l'on puisse la mettre hors de danger pour elle-même comme pour les autres (car même si ça représente moins d'1% des cas, une personne en crise psychotique peut commettre des crimes. La personne en délire est surtout dangereuse pour elle-même, par exemple car elle ne mange plus et ne dort plus).

Je ne connais pas les modalités des hospitalisations sans consentement en Allemagne, mais en France, la HDT ou la HO peuvent etre appliquées. Explication sur ces modalités d'hospitalisation expliquées dans ce cours de médecine (par chance, une personne qui n'est pas étudiante en médecine ou médecin peut le comprendre sans aucun problème :))

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Invité Adoai
      Par Invité Adoai
      Bonjour à tous ,
       
      Je pense que ma question est bête mais bon je le pose quand même au cas où
       
      [Je suis un jeune majeur]et il y a quelques jours avec un ami on est allé sur un site de cam en ligne pour rigoler un peu et quand on a vu un homme on a décidé de se faire passer pour une fille de 17 ans pour voir s il mord à l hameçon (juste pour rigoler) il nous dit qu il a 18 ans
       
      Donc on a une conversation avec lui ou il nous fait jouer à des jeux et ou le gagnant donne un gage en gros on lui fait haha enlève ton tee shirt lui aussi nous dit ça (sachant que forcément on a pas de caméra nous)
       
      A un moment on fait croire qu on doit avoir notre première relation avec notre supposé copain le week end qui arrive et qu on a jamais vu de .... et que ça serait bien que j en vois une avant le jour fatidique, a un moment dans son jeu il fait allusion au fait qu il pourrait montrer la sienne mais évidemment on dit non désolée pas ici (parce qu en vrai on voulait pas voir) et ensuite on parle juste comme ça et il me donne des « conseils » et encore une fois on discute un peu (rien de trash juste des bêtises sur la taille des trucs comme ça)
       
      Et enfin je ne sais plus comment il vient à nous dire qu il avait en fait 17 ans et quasiment 18 ans mais pas vraiment 18 ans (mineur en gros) là on a de suite quitté la conversation
       
       
      Ma question qui est sûrement bête mais je suis très anxieux dans la vie donc j ai besoin de demander et d avoir quelques réponses est : Est ce que vu qu il est mineur et qu on a un peu parlé de sexe peut être répréhensible ? Sachant que je pensais qu il avait 18 ans qu il y a rien eu de trash et qu on a rien vu de plus qu un torse nu, je vis encore chez mes parents et j aimerais éviter des problèmes...
       
      Merci d avance pour vos réponses et désolé pour le message un peu long
       
      Bonne journée
    • Par mediana
      Bonjour 
      J'ai le même soucis nous avons un conciliateur qui ne veut pas donner de constat d'échec .
      La conciliation dure depuis le mois d'octobre  et c'est un échec pour le conciliateur qui n'arrive pas à faire comprendre à l'autre partie et nous en subissons les retombées financières.
      Notre avocat a écrit au conciliateur afin de lui réclamer qu'il acte que la conciliation est infructueuse et nous n'avons pas de retour.
      Que faire nous sommes au bord du désespoir ?
      En vous remerciant pour votre conseil.
      Cordialement
    • Par Ac21
      Bonsoir 
      Je vous écrit car j avais un crédit avec ma banque et on m'as clôturer mon compte et envoyer mon crédit à un huissier qui était de 5000 euros 
      Je paie par mensualité tout les mois depuis 1 ans, 150 euros par mois mais l'huissier charger de mon dossier m'as pris à l'année plus de 2000 euros de pénalité légale , d'échange de crédit et intérêt 
      Résultat je me retrouve avec un montant de 7000 euros à payer après un an a payer tout les mois 
      Je me suis renseigner on me dit que ce n'est pas normale 
      Car je n'arriverais jamais a rembourser la totalité si malgres le fait que je rembourse déjà tout les mois . Mes remboursements ne couvrent même pas les frais 
      Pouvez m'aider s'ilvous plait 
      Merci 
    • Par Airikota
      Salutations, il y avait ce soir une soirée chez un ami. Nous sommes tous des mineurs de 15/16 ans. Deux adolescents de 16 ans ont pris la clé de la voiture (une camionnette) à la mère de mon ami. Ils étaient sous l'effet de l'alcool et avaient du THC dans le sang et n'ont évidemment pas le permis et ne font pas la conduite accompagnée.
      Sachant que c'est leurs premiers délits, qu'encourent ces deux individus si mon ami porte plainte contre eux ?
       
      Quelle démarche devrait faire mon ami, y aura-t-il dédommagement? Et surtout, que risquent-ils VRAIMENT, que va-t-il réellement leur arriver?
       
      Je vous remercie d'avance, bonsoir.
       
       
      [...]
    • Par Emilie69
      Bonjour 
      J ai une question 
      J ai retirer une plainte contre une personne et aujourd'hui je viens de recevoir une convocation est ce que si il aurai des poursuite la personne aurai été convoquer à ma place ? 
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...