Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Fuite sur le joint du robinet d'entrée des eaux: responsabilité du locataire?


Manolo91

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

je viens vous trouver car je suis actuellement locataire et rencontre quelques soucis de "tuyauterie".

 

J'ai constaté récemment que j'avais deux fuites d'eau liées à des joints:

-> l'une sur un des tuyaux dans mon appartement: j'imagine que c'est de ma responsabilité :)

-> la deuxième, plus problématique, intervient sur le tuyau d'arrivée d'eau dans mon appartement.

 

Pour faire simple, j'ai une canalisation qui dessert tous les étages et passe dans mes toilettes. Dans cette pièce, il y a un embranchement sur le tuyau pour amener l'eau jusqu'à mon appartement.

 

J'ai un robinet pour ouvrir/fermer l'eau de mon appartement: le souci, la fuite provient d'un joint juste AVANT ce robinet.

Cela m'embête car du coup, à moins de couper l'eau dans tout l'immeuble, je ne suis pas en mesure de changer ce joint (j'ai colmaté partiellement le souci avec de l'adhésif étanche).

 

Un ami m'a dit que ce n'était pas à moi de m'occuper de cela, mais qu'il fallait prévenir le syndic.

Ma propriétaire est assez difficile... ainsi, j'aurai voulu savoir ce qu'il en était réellement avant de lui envoyer une LRAR pour la prévenir. Sur quels articles puis-je me reposer pour la rédiger?

 

 

Merci par avance à tous ceux qui pourront m'apporter leur aide,

à votre disposition si vous avez besoin d'informations complémentaires.

 

 

Manolo91

 

PS: je vais très prochainement quitter cette propriétaire, et aimerai régler cette histoire en ayant des arguments à lui faire valoir (je redoute qu'elle refuse de me rendre ma caution, et soit difficile lors de l'EDL à cause de ce problème).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Théoriquement, vous devez signaler cette fuite à votre propriétaire qui alertera le syndic pour que ce joint, qui relève de la copropriété soit changé par le plombier habituel de l'immeuble.

Cette intervention, par ailleurs rapide et peu couteuse nécessite de couper l'eau dans tout le bâtiment.

Il vous est possible de demander à ce plombier de changer également l'autre joint, celui dont vous avez la responsabilité.

Demandez lui de vous facturer cette seconde réparation à votre nom.

 

Ceci dit, il m'est souvent arrivé, en tant que propriétaire bailleur, de faire procéder à ce genre d'entretien, à mes frais et au plus vite, afin d'éviter des dégats des eaux dont les conséquenses sont beaucoup plus lourdes. Il en coute dans les 80€.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le remplacement du joint sur un tuyau propre à votre logement est effectivement de votre responsabilité Détail d'un texte

 

La réparation sur la conduite d'alimentation de tout le bâtiment n'est pas de votre responsabilité, même si cela si situe dans votre logement et sur une bifurcation qui ne concerne que votre logement car cet élément me semble être une "partie commune" de l'immeuble.

 

Puisque vous indiquez que votre propriétaire n'est pas forcément très au fait de ses devoirs de propriétaire, je vous conseille de procéder comme suit si vous avez décidé de faire venir un professionnel pour réparer le joint dont vous avez la responsabilité :

Vous faites venir le plombier. Vous lui demandez de réparer le joint dont vous avez la responsabilité. Vous lui demandez son avis sur l'aspect "partie commune" ou pas du deuxième joint. Vous le priez d'indiquer sur un papier à son en-tête la raison pour laquelle il ne peut pas intervenir.

Vous envoyer un courrier (lettre recommandée avec avis de réception) à votre propriétaire en y joignant la copie de l'attestation de votre plombier.

 

Vous n'avez pas à vous inquiéter de savoir si le propriétaire fera suivre au syndic car les réparations sur les parties communes doivent impérativement être sous le contrôle du syndic.

 

Votre lettre sera votre protection contre toute tentative de reproche de votre propriétaire si cette réparation n'est pas encore faite le jour de votre état des lieux de sortie.

Vous avez bien fait de poser de l'adhésif pour limiter la fuite car cela est la mesure conservatoire que le locataire doit prendre en toutes circonstances.

 

Si vous décidez de réparer le joint dont vous êtes responsable par vous-même, je suppose que vous saurez comment transcrire le mode opératoire... en l'absence du document d'un plombier exposant pourquoi il ne peut pas intervenir. Ne faites pas passer quelqu'un rien que pour ce constat car la dépenses resterait à votre seule charge.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous les deux,

 

merci pour vos précisions.

 

Je pensais changer le joint accessible moi-même, mais effectivement, il serait probablement plus judicieux d'appeler un plombier pour qu'il constate par lui même et me permette ainsi de me "couvrir" en cas de soucis par la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème est qu'il vaut mieux changer les deux simultanément.

Et vous ne pouvez pas vous autoriser à changer celui de la copropriété.

 

Mais, compte tenu du prix d'un joint, du temps necessaire à son changement, le plombier qui se sera déplacé pour la copropriété, aura pris du temps "copropriété " aller fermer le compteur général de l'immeuble, à venir frapper chez vous, toujours au compte de la copropriété, ce plombier, dis-je risque de ne rien vous compter pour le second joint.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...