Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Détecteur de mensonges


Invité Hoshi

Messages recommandés

Je le mets en détente , cela permettra de faire des réponses sérieuses

où délirantes , au Choix :D:D

Aux Etats Unis , ce systeme est parfois utilisé ( j'ignore d'ailleurs

s'il constitue un élément probant)

Je pense que la justice devrait utiliser tous les moyens pour

rechercher la vérité et comme c'est dans les commissariats et palais de Justice

qu'on trouve la plus forte densité de menteurs au monde :D pourquoi

se priver de l'usage d'un telle technique ne serait ce qu'a titre

informatif ?:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 156
  • Création
  • Dernière réponse
Puisque nous sommes dans la section détente, je dirai que le détecteur de mensonge est inutilisable en France. Il se détraque de trop dés qu'on l'utilise sur les femmes et nos hommes politiques .

Pas taper... :D

 

je ne dirai qu'une chose :

 

Les hommes mentent plus que les femmes - Société - 28/09/2009 - leParisien.fr

 

:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et parce que la présomption d'innocence souffre déjà assez en France...

 

Elle a au moins le mérite d'y exister, ce qui est loin d'être le cas partout....

 

De toutes façons, il suffit de lire les forums de certains quotidiens pour se rendre compte que la présomption d'innocence est fortement connotée politique...

 

Suivant si vous êtes de tel ou tel bord, vous avez vos "coupables" d'office et vos "victimes" d'office....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elle a au moins le mérite d'y exister, ce qui est loin d'être le cas partout....

 

De toutes façons, il suffit de lire les forums de certains quotidiens pour se rendre compte que la présomption d'innocence est fortement connotée politique...

 

Suivant si vous êtes de tel ou tel bord, vous avez vos "coupables" d'office et vos "victimes" d'office....

Raison de plus pour la préserver et développer ce droit qui me semble essentiel pour une vie sereine en société... Non ? ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les détecteurs de mensonges captent des signaux nerveux ou sanguins (pression sanguine pour être plus précis) et on observe les variations des mesures en posant une grande quantité de questions tantôt anodines (du genre vous vous appelez bien Quesiton123 ?) tantôt plus délicates (du genre avez-vous tué Karamelle ?), toutes des questions fermées avec comme réponse à donner uniquement "OUI" ou "NON". Un technicien est chargé de poser les questions et d'observer les variations des mesures prises en direct. Si des variations sont trop importantes, en recoupant avec les questions posées (une seule ne suffit pas) on déduit, à tort ou à raison, que statistiquement la personne a menti sur tel point ou tel autre.

 

Quand je dis une seule ne suffit pas, cela veut dire que si vous avez une variation cyclique de l'activité nerveuse par exemple, qu'on vous pose des questions ou pas, le fait de poser "LA" question au moment de cette variation ne sera pas significatif de la réponse par exemple. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Finalement le détecteur ne détecte que des "émotions", émotions qui ne font pas pour autant du "détecté" un menteur. C'est assez aléatoire finalement.

 

---------- Message ajouté à 14h13 ---------- Précédent message à 14h12 ----------

 

Personne ne m'a encore tuée :D Vous voulez me voir disparaître Marsu :confused:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, il s'agit effectivement de détecter les variations d'humeur, de stress, donc d'émotions. C'est effectivement ce qui fait le résultat est aléatoire. Même si a priori le questionnaire est fait dans un environnement neutre et ne suscitant pas en soi d'émotion.

 

PS: non, je ne veux pas que vous disparaissiez, mais votre pseudo était juste sous mes yeux quand je faisais mon message... :p désolé :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un qui saurait parfaitement se maîtriser peut tout à fait passer le test du détecteur de mensonge sans se faire prendre, oui. C'est d'ailleurs une partie de l'entraînement des forces spéciales et services secrets, au cas où...

 

Heureusement qu'il reste la torture auquelle aucun être humain même entrainé ne peut résister.:D

 

Blague à part, je confirme le post de Marsu (voir même les posts de Marsu):Aucune fiabilité car déjouable sur simple maitrise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Heureusement qu'il reste la torture auquelle aucun être humain même entrainé ne peut résister.:D

 

Blague à part, je confirme le post de Marsu (voir même les posts de Marsu):Aucune fiabilité car déjouable sur simple maitrise.

 

Mais Habéas,

 

La torture, est totalement illégale, vous êtes souffrant ? :confused:

 

Le détecteur de mensonges est nul devant des personnes fortes pleines de "self control", tout le monde le sait depuis longtemps.....:rolleyes::)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien que tout le monde le sache depuis longtemps, la méthode est encore employée dans plusieurs pays (malheureusement !).

 

Et les chercheurs cherchent toujours la méthode infaillible :

 

IsraelValley | News: SCIENCES ISRAËL - DETECTER LES MENTEURS. Une analyse graphologique pour détecter un mensonge ? C'est le pari proposé par une équipe de scientifiques de l'Université de Haïfa.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais Habéas,

 

La torture, est totalement illégale, vous êtes souffrant ?

 

 

Bonsoir Artégore:)

 

Permettez moi de vous corriger, la torture est devenue illégale. Auriez-vous oublié la question préalable du moyen âge? :rolleyes:

 

Mais il faut bien qu'il en reste trace dans nos pratiques actuelles. Aujourd'hui, le modernisme, c'est l'annuaire:D ... ou plus récemment le minitel:p

(Pourquoi croyez-vous que ces denriers aient disparu des postes de police:D)

 

(Nota: C'est uniquement de l'humour, noir;))

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'empêche que c'était rudement efficace : un bon coup de savate dans les parties et le suspect reconnaissait immédiatement être coupable, et on le raccourcissait vite fait..

Le bonnes gens pouvaient dormir en paix.

 

Et parfois le hasard aidait même la police des années après, quand elle cravatait le gars qui avait pressé la détente. Encore un truand de moins, braves gens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon ... la solution c'est peut être l'utilisation en alternance de 3 méthodes :

- on démarre l'interro sous penthotal

- on enchaine avec le détecteur de mensonges

- on compare ,et en cas de réponses non concordantes entre celles faites sous penthotal et celles sous détecteur , on enchaine par des "chatouilles " , permettant de mesurer la "resistance a l'émotion " j'aime pas le mot torture :p c'est pas urbain !!

En 2 où 3 passages avec "chatouilles "allant crescendo pour bien rire :D, on devrait avoir un résultat satisfaisant :D

" Peu importe les moyens , seul le résultat compte ":)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Taratata...le pentotal, c'est cher et c'est difficile d'en trouver...

 

Un détecteur de mensonsges, idem....

 

Prenez un suspect, laissez le s'endormir tranquillement. Au bout d'1/4 d'heure de sommeil, réveillez-le et soumettez-le à un interrogatorie serré.

 

Quand il n'en peut plus, laissez-le aller dormir, disons, une toute petite heure, et recommencez à des intervalles irréguliers...

 

Il arrivera forcément un point où le suspect n'osera plus s'endormir de lui-même, tellement il aura peur d'être réveillé...

 

Je vous garantis qu'au bout de 48 heures de ce traitement, il avouera avoir tué Kennedy, brulé Jeanne d'Arc et dévoilé la recette de la jelly anglaise à la face du monde....

 

Ce sont hélas des pratiques "douces" qui se pratiquent dans pas mal d'endroits....:(:mad::eek:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous avez effectivement des mesures très douces, Tobias... J'ai eu l'occasion, à l'été 2008 de visiter l'expo sur les instruments d'interrogatoires utilisés notamment par la Sainte Inquisition à travers l'Europe. Rien que la vue des appareils (et la lecture de leur mode d'emploi) donnait envie d'avouer tout et n'importe quoi, dès lors qu'on me le demandait...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous aurez compris, Marsu, que lorsque je parle de méthodes "douces", cela signifie simplement qu'il n'y a pas de traces de violences physiques visibles sur le corps...et qu'en aucun cas, il n'y a de "préférence" de ma part pour l'une ou l'autre méthode...;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...