Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

divorce consentement mutuel


Brockenarrow

Messages recommandés

aprés divorce par consentement mutuel ,ou mon ex et moi avions la garde partagée,ne voulant pas perturber les enfants je n'ai pas demandé de recompense afin que ces derniers gardent un toit,aujourd'hui je me retrouve avec les enfants,bref rien a voir avec se qui devais etre fait dans l'acte de divorce, en fait tout a été calculé par madame au moment du divorce ,car elle est partie en gardant tout l'argent de la vente de la maison, les meubles (m'empechant de partager),le linge,la voiture alors que j'ai investi dans tout, maison ,voiture (que j'ai payée)et afin de moins payer de pension ,bien qu'ayant vendue la maison (lui appartenant,mais construite par mes soins a 99%) ,elle s'est apauvrie en redonnant a ses parents des biens lui appartenant (maison et plusieurs terrains).Ce divorce a été pour elle une facon de m'escroquer car des le départ elle s'etait fixé des objectifs avec l'aide de ses parents ,payant l'ISF ,aujourd'hui j'ai mes 3 enfants et ai du mal a assumer financiérement ,et n'ai rien de mes 25 de travail dont elle a profitée, elle même n'ayant travaillée que 5 ans

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse
heuuuu!!! quest ce ??,je ne pense pas

 

Lors d'un divorce par consentement mutuel, vous signez (en principe), un acte d'acquiescement (vous et madame). Ce qui signifie que ni l'un ni l'autre ne peut revenir sur ce qui a été dit.

 

Quand vous vous apercevez ensuite que vous vous êtes fait "berner", exemple, votre ex avait vidé des comptes d'assurances, a triché sur ses revenus ou autre, vous n'avez plus de recours, c'est trop tard!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh, deux choses sur lesquelles je veux bien une explication :

 

- vous payez l'ISF et vous êtes à la rue financièrement ? Huh ? Ou alors, vous vous exprimez mal. Et je vous assure que faire des phrases avec une ponctuation aide à la compréhension du lecteur. :p

 

- vous avez divorcé par consentement mutuel et vous n'avez fait aucun partage ? Il y a forcément eu un jugement de divorce. Et ce jugement de divorce, s'agissant d'un divorce par consentement mutuel, a forcément homologué un partage que vous avez signé avant.

Et d'ailleurs, pour anticiper la suite, ce partage est forcément devenu impossible à remettre en cause si les voies de recours contre le jugement sont épuisées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je vous remercie te tout vos conseilles qui m'aide beaucoup dans mes demarches, pour l'avocat,c'est fait ,pas de certificat d'acquiessement,j'ai appris de plus que pour ,avoir moins de biens payer moins de pension mon ex epouse avait fait une donation a ses parents assez conséquente portant sur de l'immobilier ( maison et terrains),privant ainsi nos enfants de ce bien par la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que dans les posts il y a confusion avec le principe d'acceptation du principe de la rupture et le consentement mutuel.

 

Le premier est en effet signé lors de l'audience. Mais la copie n'est pas remise aux époux le jour de l'audience, mais avec l'ordonnance de non-conciliation aux avocats.

 

Le second suppose une convention réglant les effets du divorce signée avant la saisine du juge.

 

Le jour de l'audience, en matière de consentement mutuel, les époux ne signent et ne reçoivent rien le jour de l'audience, car ils ont déjà tout signé avant.

 

Ils auront copie de la convention avec le jugement, plus tard.

 

Les deux procédures sont totalement différentes.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...