Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Messages recommandés

  • Moderateurs

Alors que Net-iris a publié un article de veille faisant état des arbitrages concernant la taxe carbone et suite à la publication de précisions concernant cette taxe.

 

Au-delà (ou pas) de ces questions de chiffre, que pensez-vous du principe de cette taxe ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 40
  • Création
  • Dernière réponse

Après "travailler plus pour gagner plus (moins)", ils ont trouvé "payer plus pour consommer moins (plus)". On peut dire que nous avons (ils) ont porté aux frontons de la république des champions de la formule politiquement idiomatique.

 

On a eu, dans la série, "la france d'en bas (qui regarde de haut)", "les nouveaux pauvres (qui travaillent)", et, le plus succulent à mon sens, "la crise économique (parce que ceux qui "font tourner le monde (je cite excusez du peu)" n'ont pas pu faire construire leur spa cette année)".

 

Plus injuste que la TVA, le gouvernement a réussi à trouver. Et donc, la taxe sera reversée aux professionnels avec un fond de roulement à -100 et aux plus "nécesiteux" sous forme de....Ils ne savent pas encore, mais ils trouveront rapidement sans doute. Sans doute après que tout le monde ait mis la main à la poche (vide).

 

Ne me parlez pas de taxe carbone, je vois rouge...!!! :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

N'a-t-on pas mis, dans la précipitation comme d'habitude, la charrue avant les bœufs ?

Avant de taxer, avec la certitude qu'elle ne manquera pas d'augmenter dans le futur immédiat, encore aurait-il fallu proposer AVANT des solutions de rechange. Je songe par exemple à la Loire-Atlantique qui assure depuis peu tous les déplacements, quelle que soit la distance parcourue par le bus, avec un ticket à 2 €, à la Côte-d'Or qui le propose à 1,50. Quid de tous les autres départements ?

Lorsque des solutions efficaces seront mises en place, une nouvelle taxe, contrairement à certaines promesses, pourrait être étudiée...

A la condition qu'elle ne prenne pas le chemin de taxes précédentes comme la vignette automobile pour les Vieux, qui est rapidement tombée dans l'escarcelle publique sans fond. Et sans fonds d'ailleurs.

Et lorsque l'on imagine que la France est l'un des pays les moins pollueurs, si cet alourdissement fiscal n'est pas rapidement adopté par les autres, merci pour notre Économie !

On aimerait sans doute que tous, à tous les niveaux, envisagent de faire un effort. Ne serait-ce que de ne plus creuser indéfiniment dans le Budget national.

Cela ne semble pas être le cas.

Au risque de me faire traiter de copieuse, je vois rouge ! :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi aussi, je vois rouge !

Je fais 30000km par an rien que pour venir bosser. Comme je suis en région parisienne, on va me dire t'as qu'à prendre les transports en commun ! Seulement, en voiture ou moto, je mets 3/4 d'heure de trajet, en transport 2h30 (soit 1.5 heure par jour contre 5 heures), y trouve ça normal Sarko ?

C'est vraiment du grand n'importe quoi !

D'un coté on vous mets du bonus et des primes pour acheter des voiture, mais à condition de ne pas les utiliser...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi aussi, je vois rouge !

Je fais 30000km par an rien que pour venir bosser. Comme je suis en région parisienne, on va me dire t'as qu'à prendre les transports en commun ! Seulement, en voiture ou moto, je mets 3/4 d'heure de trajet, en transport 2h30 (soit 1.5 heure par jour contre 5 heures), y trouve ça normal Sarko ?

C'est vraiment du grand n'importe quoi !

D'un coté on vous mets du bonus et des primes pour acheter des voiture, mais à condition de ne pas les utiliser...

Moi aussi, lorsque j'allais bosser, je mettais 1/2 h en moto et moins d'1 h en voiture, et au minimum 2 heures en transport, et encore, quand il n'y avait pas panne/grève du RER ou RATP !!! J'imagine surtout l'inquiètude des bas salaires, des professionnels touchés de plein fouet par la crise (de rire ?).

Je suis particulièrement excédée par le message qu'ils veulent faire passer : si vous êtes des citoyens responsables, vous allez payer sans rechigner.

 

Message à Lag0 : avec mon mari, on dit toujours qu'une personne qui aime le 2 roues avec un moteur ad hoc entre lesdites roues ne peut pas être complètement mauvais.:cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur le volet financier, les commentaires ont déjà été apporté

Sur le volet scientifique -sur lequel je peux me prononcer en connaissance de cause-, je peux vous garantir que cette taxe est plutôt aberrante, notamment pour la taxation sur le pétrole et son impact sur le climat (non, je ne travaille pas pour Total).

 

C'est en fait très facile à démonter qu'une taxe sur le pétrole ne peut pas avoir un impact sur le climat.

Je vais tenter de vous l'expliquer:

*La durée de vie du CO2 dans l'atmosphère est de 100ans (source GIEC). En clair ce qui compte pour le climat c'est la somme des émissions de CO2 sur les 100 dernières années.

*Les réserves mondiales de pétrole seront épuisées d'ici 50ans (source USGS).

Il est virtuellement impossible d'étaler la consommation de pétrole au delà des 70ans (cause: chine, inde et baisse du prix baril si baisse de consommation).

 

L'impact d'un étalement de la durée de consommation de pétrole a un impact strictement nul sur la quantité de CO2 dans l'atmosphère (puisque c'est la somme sur 100ans qui compte, 50 ou 70ans d'émissions, en 2100 le résultat est le même).

Le seul et unique moyen d'avoir un impact sur le climat c'est de limiter physiquement la quantité de pétrole disponible en interdisant l'exploitation de tout nouveau gisement pétrolifère (haute mer, sables bitumeux, ...). C'est le seul moyen de réduire l'intégrale sous la courbe des émissions et donc l'impact sur le climat.

Sauf que cette solution n'est jamais proposée :)

 

En clair: si vous payer une taxe carbone sur le pétrole, ça n'est pas pour le climat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Message à Lag0 : avec mon mari, on dit toujours qu'une personne qui aime le 2 roues avec un moteur ad hoc entre lesdites roues ne peut pas être complètement mauvais.:cool:

Heureusement alors que j'ai avoué être motard, sinon vous me considériez comme totalement mauvais...:mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a un point qui me chagrine quand même : nous n'en sommes plus à l'adage "pollueurs payeurs" ?
Ce qui me chagrine, c'est qu'on répète dans tous les médis que l'on fait ça pour sauver la planète, alors qu'en fait on fait ça au mieux* pour sauver notre mode de vie...

 

* Quelqu'un vous a-t-il jamais démontré que l'optimum des températures était le niveau actuel ?

On vous dit que la hausse des températures c'est la catastrophe, alors qu'on sait très mal simuler (et j'en ai vu tourner des simulations et des papiers de climato) les conséquences de cette hausse de température : gulf stream ? el nino ? couverture nuageuse ? NAO, AMO, PDO, ... ? Permafrost sibérien ? C'est le flou total... alors ses conséquences sur l'homme, c'est encore plus flou !

 

Et que l'on arrête de nous faire pleurer sur l'ours blanc (dont la population en 50ans soit dit en passant) ou sur les quelques îles qui pourraient être submergées...

La disparation de quelques espèces et de quelques bouts de terres émergées, on en a vu beaucoup beaucoup d'autres !

 

Je suis très intéressé par le parallèle entre la pensée judéochrétienne et l'actuel discours sur le réchauffement.

Avant c'était le jardin d'Éden tout était parfait, tout le monde vivait heureux et en harmonie.

Puis le méchant homme moderne est arrivé et a tout pollué (pêché originel).

Maintenant la période de rédemption avec la taxe carbone, le tout-vert.

Pour finir dans un nouveau paradis où tout sera vert... ou dans un enfer invivable.

 

Gaïa nous remerciera....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le principe du pollueur - payeur a-t-il été déjà sérieusement appliqué ? Quand on voit les condamnations de la France par l'UE pour la pollution des eaux en Bretagne (et ailleurs) alors que tout le monde sait d'où cela vient... C'est un beau principe, mais c'est aussi un principe très politiquement incorrect parce qu'il met des gens plus ou moins au pilori. Je n'ai pas d'exemple en tête de l'application concrète de ce beau principe...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Réponse à Question123...

 

Tout à fait d'accord avec toi...

Il suffit de regarder l'évolution de la terre pour voir qu'on est passé par tous les extrèmes en matière de température...

On nous prédit la fin du monde pour 3° de plus d'ici 150 ans (chiffres que j'invente totalement) alors que la France était tantot recouverte de glace, tantot couverte de foret luxuriante.

La terre n'est pas figée, elle évolue. Pourquoi vouloir absolument bloquer cette évolution ?

Et si l'évolution de la terre est de voir l'humanité disparaitre au profit d'une autre espèce, pourquoi vouloir s'y opposer par des moyens dérisoires ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon, de là dire qu'il n'y a pas de réchauffement climatique et/ou qu'il ne serait pas dû à l'homme, je crois qu'il y a quand même une contestation assez originale... Si on regarde l'évolution des courbes des températures et celle de la présence de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, je crois que c'est assez clair.

 

De là à dire que la taxe carbone est la bonne réponse... J'ai un doute... L'exemple suédois est intéressant à cet égard. La taxe carbone existe depuis longtemps déjà là-bas et son montant est assez énorme. Est-ce qu'on a pour autant moins roulé en voiture ? Pas sûr...

 

Le problème de la pollution et de l'émission de gaz à effet de serre (entre autre, parce qu'il ne faudrait pas non plus oublier les particules émises par les diesels, par exemple...) c'est de trouver une alternative au mode de vie et de déplacement actuel. Or, de ce côté là, toujours rien alors que les solutions existent (et depuis longtemps...). Juste un exemple: Guy Nègre, que beaucoup traitaient de professeur nimbus et d'escroc intellectuel (pour ne pas dire pire...) a vendu des véhicules à air comprimé à une grande compagnie aérienne franco-néerlandaise pour les déplacements sur les hubs de Paris et Amsterdam...

 

Certes, le coût en carbone et gaz à effets de serre est compliqué à calculer, mais bon... Déjà, on n'ajoute pas grand chose à ce qui est déjà... On serait même plutôt à réduire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La terre n'est pas figée, elle évolue. Pourquoi vouloir absolument bloquer cette évolution ?
Très honnêtement il y a quelques années quand j'entendais "luttons contre le changement climatique" je rigolais.

Maintenant, je pleure.

 

Les politiques (en général, verts inclus) n'y comprennent strictement rien, et c'est désolant.

J'adore les émissions de N.Hulot, mais il n'y connait rien en climatologie !

Il fait des documentaires sur la planète, point ! Il filme un ourse qui nage dans l'océan et ça y'est c'est l'urgence climatique...

 

Et si l'évolution de la terre est de voir l'humanité disparaitre au profit d'une autre espèce, pourquoi vouloir s'y opposer par des moyens dérisoires ?
Sauf que l'espèce humaine n'est en rien menacée par le changement climatique. Ce sont les politiques qui disent ça, mais aucun scientifique ne le dit.

Seul le mode de vie d'une partie des habitants de la planète est menacé.

 

Oui on pollue. Oui on doit faire mieux. Mais franchement.... calmons nous un peu :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Depuis le temps qu'on parle de ferroutage en France, sans jamais le faire... Ceci dit, pour avoir eu l'occasion d'en parler avec des responsables de grosses sociétés de transport routier, à 30km/h de moyenne pour le fret ferroviaire et avec la sensibilité aux grèves, c'est compliqué de faire quoi que ce soit sur le sujet en l'état...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De là à dire que la taxe carbone est la bonne réponse... J'ai un doute... L'exemple suédois est intéressant à cet égard. La taxe carbone existe depuis longtemps déjà là-bas et son montant est assez énorme. Est-ce qu'on a pour autant moins roulé en voiture ? Pas sûr...
De toute façon il faut bien réaliser que quand la consommation mondiale baisse, le prix baisse aussi.

Réduire notre consommation de pétrole de manière significative en Europe, c'est faire un cadeau à la Chine, à l'Inde et aux USA.

 

Certes, le coût en carbone et gaz à effets de serre est compliqué à calculer, mais bon... Déjà, on n'ajoute pas grand chose à ce qui est déjà... On serait même plutôt à réduire...
Les gens (vous en faîtes sans doute partie -et je ne dis pas ça agressivement du tout-) ne réalisent pas l'importance du pétrole dans nos sociétés modernes.

 

Personnellement pour avoir étudier un peu les chiffres en présence je pense que l'on ne s'en sortira pas sans une baisse significative de notre niveau de vie. A l'heure actuelle il n'existe aucune énergie de substitution au pétrole. Toutes les solutions de remplacement dont on parle actuellement (solaire, hydraulique, éolien, nucléaire, etc....) ne sont construites que dans une infrastructure utilisant des fossiles à profusion : construction des usines, béton, acier, tous les métaux, les plastiques, les transports, le bitume des routes, etc.. Les fossiles entrent de façon innombrable à plein d'étapes de leur fabrication, de façon totalement invisible tellement nous avons eu l'habitude d'en être environné.

 

On a eu 150ans de croissance exponentielle, qui avait un impact visible pendant la durée de vie d'un homme (et c'était une première dans l'Histoire). Aucun système physique ne peut croitre de cette manière pendant une durée significative (idem pour la population). Il va nécessairement y avoir une régulation et une stabilisation à un niveau plus faible que le niveau actuel (population et niveau de vie).

 

Le problème de la fin des énergies fossiles est autrement plus important que le réchauffement climatique (et paradoxalement les deux sont antinomiques).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un peu pour ça que certains s'étonnent que l'électricité ne soit pas taxée. Quand on voit tout le carbone qu'il faut dégager pour construire une centrale, même nucléaire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce changement climatique a été annoncé il y a plus de 30 ans dans l indifférence générale

maintenant, on y est , et on se rend compte qu on croyait pouvoir maitriser et que la circulation des vents etant dereglees, on a plus nos modèles climatiques

adieu l oscillation nord atlantique, on ne nous parle plus de l anticyclone des açores

en quoi la taxe va eviter de se prendre 10 degres de plus quand on passe sous la clim d un magasin

a mon avis, la chaleur des routes goudronnées, la prolifération de toits brulants, le rejet des calories des clims, la circulation dans l atmosphères d avions qui réchauffent l air par le simple frottement des molécules , les satellites au ballet incessant, concourrent tout autant que nos emissions de CO2 a perturber les masses d air qui régulaient notre climat.

ceci dit, le problème , c est où va passer l argent récolté?

developpement des transports en commun?

leur gratuité ?

on a un problème? on crée une taxe.

 

et pour rire un peu : l exemple de la vignette auto

il y a encore plus de vieux que lors de sa création

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca va être un peu long, mais il y a tant à dire ...

. La France agit isolement et "espère" que l'Europe suivra. Et les autres continents ?

. Le fond du problème, c'est la consommation inutile : comment se fait-il que l'on n'incite pas tout simplement à consommer moins ? J'ai vécu la chasse au gaspi des années 70, ce n'était pas dénué de sens.

. La taxe ne vise pas l'électricité !

.. Aujourd'hui, on oublie que l'électricité est encore souvent fabriquée à partir de charbon, même celle qui est consommée en France, car on en importe des pays du nord!

.. Combien de gasoil pour fabriquer et transporter les éléments nécessaires à la construction, à l'entretien et à la démolition des centrales nucléaires et des installations de transport d'électricité et à la réalisation et l'entretien des voies de circulation sur laquelle transitent les camions ? Les centrales nucléaires, outre les danger sur l'avenir de la planète, du fait des déchets, de la chaleur qu'elles rejettent, outre le fait que leur carburant de base est loin d'être abondant, sont génératrices d'une consommation indirecte de carburant à effet de serre que nous n'imaginons pas.

.. Les dispositions actuelles ne visent pas l'électricité et incitent donc à diriger la consommation future vers l'électricité. Que représenteront les quelques % de taxe carbone face à l'augmentation planifiée de l'électricité -> beaucoup, beaucoup moins ! de là à penser que la taxe carbone est une vaste propagande pour faire monter le cours de l'action EDF... l'augmentation du prix de l'électricité qui ira dans des poches privées sera d'un impact financier pour les ménages bien plus grand que l'impact de la taxe carbone sur le carburant

. de toute façon il va y avoir pénurie de pétrole, alors, c'est bien plus pour préserver la possibilité de se déplacer encore quelque temps que pour ne pas réchauffer l'atmosphère que l'on devrait se bouger.

. si on maintenait une nature en harmonie avec sa destination, en cultivant, en entretenant , en consommant arbres, élevages et cultures adaptées aux terrains et à proximité des lieux de consommation, afin d'en réduire le transport et l'arrosage, ou le chauffage sous serre, et adapter notre consommation aux productions locales.

Dans ce domaine, aucun conseil, aucune incitation pour l'instant.

et enfin, mon idée fixe mais si "basique" :

une taxe carbone sur les carburant des bateaux et des avions !

On équilibrerait les flux de transport et par la même, on rendrait l'impact de la mondialisation beaucoup plus raisonnable et juste.

La meilleure chose sur laquelle on devrait travailler, c'est d’inciter à une concertation mondiale afin que le prix du carburant brûlé quelque soit l’endroit sur toute la planète le soit au même prix.

Sur ce point, je voudrais voir émerger des suggestions pour gérer le revenu d'une taxe mondiale permettant de donner au transport par avion et par bateau son vrai coût, en concurrence loyale avec le transport par camion.

. CCE, CEE confusion des gens inattentifs. La taxe carbone ne concerne pas le CEE à ce jour. Que des espoirs, pas d'actions.

. protection de la Chine qui pollue notre planète pour produite ce que nous allons consommer à moins que le coût de fabrication ? Ce sera jugé taxe de protectionnisme et totalement impossible à mettre en application dans l'état actuel des choses. Quelles chances a ce beau discours?

. L'état français et les medias prennent les Français pour très bêtes (vrai ou faux?). Tous supposent que le seul levier de motivation est l'argent ou la menace.

Or de plus en plus de personnes sont conscientes de la gravité de la situation écologique de la planète.

Et pas de discours de conseil, de ralentissement des consommations inutiles. Tout passe par des taxes qui font rentrer de l'argent dans les caisses de l'état mais ne semblent pas maîtrisables à chacun de nous. On ( la masse des gens qui passent leur journée à travailler sans temps pour s'arrêter et prendre du recul) va subir sans avoir de leviers d'action. Et l'effet sur les comportements est donc nul.

Il n'est que de regarder la consommation de tabac. A-t-on vu beaucoup de bureau de tabac fermer ? Sûrement pas en proportion des augmentations de taxes encaissées par l'état !

La aussi, personne n'a tenté de contraindre les fabricants de tabac à supprimer les produits hautement dangereux ajoutés dans la composition des cigarettes au seul but d'augmenter l'addiction des fumeurs

à la cigarette.

. Un vaste sommet ou l'on envisagerait vraiment de freiner les échanges internationaux inutiles par bateaux et par avion et ou l'on chercherait à redonner vie aux terres brûlées en y plantant les bois et cultures adaptées aux besoins de consommation des populations locales.

... et tant pis pour les profits financiers de quelques directeurs de firmes multi nationales et des joueurs de pokers qui tissent et exploitent les bulles financières virtuelles qui affolent la planète.

Les solutions actuelles me semblent toutes être rentables pour l'économie nationales et donc la collecte de l'impôt;

mais elles me paraissent discutables :

- eco-prêt à taux zéro : cela ne permettra pas aux personnes dont le salaire ne permet pas de faire la moindre épargne de payer les investissements, a moins que ceux-ci ne permettent de réaliser effectivement des économies. Et elle n'est pas nécessaire à ceux qui ont des moyens financiers et qui si la dépense est rentable en économie future n'attendront pas après cette aide de l'état.

- Les énergies renouvelables : qu'est-ce que c'est ? Je veux remplacer ma chaudière aujourd'hui. Quand je demande au chauffagiste ses propositions "écologiques", il me répond, "ça coûte 10 fois plus cher en investissement" ou c'est mac Gayver et nous on fait pas. Alors, votre chaudière à gaz neuve, vous la voulez avec condensation pour toucher l'aide de l'état même si ça n'apporte rien dans votre configuration d'habitation ?

Pas d'études grande diffusion sur les éoliennes, on sait que pour les panneaux solaire, l'économie d'énergie que l'on réalisera dans les 10 ans est déjà consommée par le fabricant pour fabriquer le panneau et au bout de 10 ans, le panneau impossible a recycler ira polluer un peu plus notre planète. C'est quoi, donc ma solution énergie renouvelable ?

- Bonus-malus sur les voitures ? pourquoi n'arrête-t-on pas de vendre tout simplement des 4x4 aux conducteurs qui ne feront jamais que de la ville et de l'autoroute ? Mais celui qui roule sur la neige et habite au fond d'un chemin empierré, pourquoi payerait-il un malus ? sa voie de circulation n'a pas usé de goudron et sa sécurité est en jeu.

- Incitation a jeter des véhicules qui roulent à la ferraille : en voila une belle logique : de l'énergie pour la détruire, de l'énergie pour la recycler, de l'énergie surtout pour la remplacer. Alors qu'elle roulait !! Elle aurait consommé 1000 litres d'essence en plus ? Combien faut-il d'énergie pour fabriquer inutilement une voiture neuve ?

- Constructions aux normes plus exigeantes : tout a fait d'accord. Mais faut-il que ces normes soient les mêmes en Alsace et à Nice ?

A force de légiférer, taxer et standardiser, on rend les gens et les actes inadaptés à leur environnement.

Je regrette que l'état, les services d'urbanismes et les spécialistes de la construction et de l'innovation dans le bâtiment ne se mettent pas au travail pour procurer ensemble une base de conseils éclairés, des études synthétiques sur les différents choix de construction, aux personnes souhaitant construire. Que ce ne soit pas le promoteur qui conseille sur les choix techniques dont il va tirer plus ou moins profit.

Que d'énergie passée à donner d'un coté, reprendre de l'autre pour financer les dépenses (somptuaires pour ce qui est de notre classe dirigeante) de l'état : déplacements en voiture, en avion, logements, éclairage, entretien des bâtiments, consommation des ordinateurs, paperasse, tracts, pages de journaux et de manuels..

alors que le nombre de fonctionnaires de base diminue chaque jour pour nous rendre les services que nous attendons d'eux et que la panique s'installe devant la masse des statistiques à fournir pour tenter de justifier les actions.

Allez, je m'arrête,

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et enfin, mon idée fixe mais si "basique" :

une taxe carbone sur les carburant des bateaux et des avions !

Pourquoi dites vous ça, la taxe carbone telle qu'elle est concerne bien aussi bateaux et avions, non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi dites vous ça, la taxe carbone telle qu'elle est concerne bien aussi bateaux et avions, non ?

 

Le kerosène et le mazout des bateaux qui livrent nos ports ne supportent aucune taxes car le ciel et la mer où leur carburant est brulé n'appartiennent à aucun pays. Et cela évite qu'ils ne s'approvisionnent que dans les "paradis fiscaux".

Je ne parle pas des petits bateaux de pêche. Je ne sais pas ce qui est prévu pour eux, car leur cout de carburant pese déjà très lourdement sur une rantabilité très aléatoire.

 

Je parle du commerce international par avion et bateau qui déverse des haricots ou des fraises en hiver et des produits fabriqués pour "pas de rémunération" dans les pays d'Afrique ou d'Asie, mais surtout des céréales pour notre betail, de la viande d'élevages intensifs et du bois prélevés sur des terres qui n'arrivent plus à nourir les populations locales.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après nous avoir copieusement pompé l'air avec notre "pouvoir d'achat" durant la dernière année, il est intéressant de voir combien ce theme est absent du débat sur la taxe carbone.

 

Pourant, inéluctablement son coût se verra répercuté sur le prix de biens et services.

 

Le particulier qui dit "ouf" lorsqu'on lui explique qu'il y aura deux montants à cette taxe, l'un pour les particuliers, l'autre pour les entreprises, tout rassuré de constater qu'il subsite dans ce pays une justice sociale, ne voit-il pas que, in fine, il est le seul lésé dans l'affaire ?

 

Je ne vois pas comment cette nouvelle taxe s'insère efficacement dans le plan de relance du gouvernement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par bois
      [Bonjour,]
      Indivision post-succession sur un petit bois. Un acquéreur propose 300 €. Je préférerais  racheter la part de ma  soeur, mais vu le montant des frais de notaire, atteignant plusieurs fois la valeur du bien, on est "légalement" contraints de vendre. c'est absurde.
      [Merci de votre aide]
       
    • Par Cassabulle
      Bonjour,
       
      Deux maisons sont édifiées sur deux parcelles mitoyennes et occupées par une famille nombreuse. La taxe d'habitation mentionne des abattements résidence principale pour l'ensemble des deux maisons et cela depuis près de 20 ans.
       
      Si les maisons sont revendues séparément à deux acquéreurs distincts dans un proche délai est-ce que les deux maisons sont exonérées au titre de l'exonération de la résidence principale ?
       
      Cordialement
    • Par Kal-El
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Je me permets de créer ce sujet car j'ai sollicité les impôts pour faire modifier mon impôt 2018 sur les revenus 2017 (je suis encore dans les temps jusqu'au 31 Décembre de cette année).
      En effet, j'avais perçu des indemnités suite à mon licenciement et à l'époque, je ne connaissais pas du tout ce système de quotient.
       
      Ma question porte surtout sur la base de calcul, savoir si la déduction forfaitaire de 10% doit y être incluse ? Car les impôts ont tout calculé sur les montants déclarés sans tenir compte des 10%. Ce qui change tout.
      Si on me dit que c'est normal, aucun souci, je me plie à la décision de l'administration fiscale.
       
      Merci par avance pour vos réponses.
    • Par best of
      Bonjour
      Je me permets de vous demander de l'aide sur la question suivante :
      J'ai perçu de via les prudhommes une somme non imposable.
      Ma banque m'a incité à ouvrier un "livret" dont les montants sont également non imposables.
      Le fait que cette somme soit désormais sur ce fameux livret rend il obligatoire sa déclaration auprès de la caf?.
      Cordialement
    • Par Ginette13
      Bonjour, je viens vers vous afin de demander conseille :
      En effet je suis retraité et touche actuellement le minimum retraite ainsi qu'une aide de complément de retraite.
      Je suis actuellement dans l'achat d'un bien immobilier c'est pourquoi j'aimerais savoir si je deviens propriétaire, aurais-je toujours le droit a mon complément de retraite?
       
      Merci d'avance.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...