Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Mauvaise qualité du travail d’un avocat : raison valable pour contestation honoraires ?


Salomée

Messages recommandés

Bonjour,

 

Quelles sont les raisons pour lesquelles on peut contester les honoraires d’un avocat ?

 

Pour ma part je n’ai malheureusement pas fait de convention d’honoraire écrite pour ma procédure d'appel…

Mon avocate n'avait annoncé par courrier électronique 1500 euros HT maximum (180 euros HT de l’heure) et elle réclame une facture de 2300 euros HT (soit un dépassement de plus de 50 % sans que je n'ai été prévenue).

Elle a fourni un décompte des heures passées mais je me demande à quoi les a passées…

 

En effet, entre les conclusions de première instance (10 pages) et celles en appel (simple reprise avec ajouts) il n'y a que trois pages de plus dans la version que voulais produire l'avocate (13 pages). Cette version était bourrée de fautes car l'avocate avait repris un ancien fichier de première instance au lieu de prendre le dernier.

 

Il m’a fallu passer des heures à corriger les fautes.

Le plan était tellement mauvais qu'il m'a fallu tout refaire (23 pages, soit 10 pages écrites par mes soins)… J'ai demandé à l'avocate ce qu'elle pensait de mon plan par rapport au sien et elle a dit qu'il était plus clair….

 

Je n'ai pas de convention d'honoraire. Je n’ai que le mail d'estimation des frais.

Mais la mauvaise qualité du travail de mon avocate est-elle une condition suffisante pour demander la révision de la facture ?

 

Dans ces cas-là, il faut que j'imprime ses conclusions pour montrer qu'elle a écrit que trois, et que j'imprime les conclusions finales pour montrer que j'ai dû en écrire 10 pour avoir quelque chose qui tient la route ?

Où est-ce que le bâtonnier n'est pas apte à juger du contenu du travail ?

 

D'avance merci pour vos conseils…

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Merci pour ta réponse. Tout cela me parait trop compliquer (démontrer que j'ai fait une grande partie du travail et que mon avocate n'avait pas fait un très bon "plan"). J'ai un mail où elle dit que mon plan est mieux. Enfin, je ne pense pas que le bâtonnier tranchera en ma faveur car je doute que son rôle soit de juger la qualité du travail.

je pense donc laisser tomber.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

Je pense que vous ne devriez pas, dans la mesure où vous avez un écrit de sa part mentionnant ses honoraires maximum. Cela vaut convention....

 

C'est au professionnel d'évaluer le temps probable qu'il devra passer sur l'affaire. Là, si elle a écrit honoraires maximum, c'est qu'elle a évalué le temps probable, puis l'ajout possible en cas de complexité inattendue, et a déterminé un maximum. Sauf à ce que la rédaction exclut le temps d'audience, par exemple, sinon elle s'est elle-même coincée.

 

Que risquez-vous, comme il vous est indiqué ?

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

j'ai contacté le bâtonnier pour avoir un avis à l'amiable en lui expliquant que j'avais passé beaucoup de temps à réécrire les conclusions (j'ai fait les 3/4).

J'ai aussi envoyé le mail de prévision maximale de l'avocate. Il m'a répondu que ce mail n'était pas une convention d'honoraire et que puisque mon avocate avait utilisé le conditionnel "ne devrait pas dépasser 1500 euros HT", je lui doit bien la facture qu'elle me réclame...

Il m'indique qu'il convient de le saisir officiellement si je ne suis pas d'accord.

 

D'après moi même si elle a utilisé le conditionnel (normal pour une estimation) ce n'est pas normal de dépasser la facture de plus de 50% sans me prévenir (connaissant en plus ma situation financière)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...