Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

pointage par email harcelement ?


Greg75

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Ma situation est un peu compliquée étant tout de même, je l 'avoue, reponsable.

 

Je suis en CDI depuis 3ans 1/2 maintenant.

 

Il m'est arrivé d'arriver en retard sur mon lieu de travail (uniquement les matins évidemment..), les premières fois on ne m'avait trop rien dit, mais je m'excusais platement et à toujours fait en sorte de rattraper ce temps perdu dans la meme journée (mes horaires : 8h-12h / 14h17h) pour prouver mon honneté.

Le problème est que je suis quelqu'un qui a un sommeil très profond et suis obligé de mettre plusieur reveils (je vous avoue que ce n'est pas du tout marrant pour moi) et même avec plusieurs reveils il m'arrive de ne rien entendre du tout ! je ne suis pas non plus un couche tard ... 22h30 au lit pour me lever à 7h .. bref !

Suite à pas mal de retard, il m'a été demandé de "pointer" en envoyant un mail chaque matin pour prouver mon heure d'arrivée, aucune poiteuse "officielle" dans la société, le patron refusant catégoriquement d'en installer une (..de peur de devoir payer les heures supp de tous ses employés ?? :/). Etant dans mon tord, j'ai évidement accepté cet envoi de mail quotidien (arrivé matin, depart midi, retour midi, depart soir..).

malheureusement.. il m est encore arrivé par la suite de me presenter en retard (entre 1min et 20min ... erf :s honte à moi je sais ! je suis le premier à m en vouloir!!).

De plus, la situation avec mon grand patron (entreprise familiale je precise) n'a jamais ete de tout repos .. celui ci ne connait toujours pas mon prenom depuis 3ans1/2 :eek: et prefere m'appeler par des prenoms completement idiot (prenom de maitre d hotel) ou meme par un nom d origine etranger qui n'a de plus rien a voir avec mes vraies origines....

De ce fait, j'ai un jour craqué et nous nous sommes reelement 'engueulé' lui disant que c'etait "discriminatoire" de m appeler ainsi qui plus est devant mes collegues .. et ses enfants (qui eux sont responsables d'equipe precisons le ... ). Depuis j'ai l impression d etre un fantome à ses yeux et ne m adresse meme plus la parole, ne me repond pas quand je lui dis bonjour (je tiens a rester polis envers lui tout de meme..) et ne fait que m engueuler qd bon lui semble, meme si l'erreur n'est pas de moi ..

L'un des enfants fait maintenant pareil, en me parlant limite comme un chien et ceci encore une fois, devant tous les collegues ! j'ai en effet gueuler qqs fois qd l engueulade n'etait pas justifier envers moi et ne me suis pas laissé faire en prouvant par A+B que j'avais raison..

 

Cette situation de prises de bec avec mes superieurs ne sont pas d hier.

 

Je comprends que ces derniers ne soit pas content de moi à cause de mes retards, j en suis tout a fait conscient. Mais j'ai reelement l impression qu'ils veulent me faire porter le chapeau pour la moindre betises faites par l 'equipe (derniere histoire en date, un carton qui tranait dans un rayon, ..alors que je revenais de 2 semaines de vacances). Ils me poussent vraiment à bout je ne sais plus quoi faire ..mise à part faire en sorte d'arriver à l heure evidemment !

 

Pour en revenir sur le sujet du "pointage", ont il le droit de me "forcer" de pointer de cette facon ? alors que je suis le seul à devoir le faire dans cette société ?

Suite à ces retard, ils m ont changé mes horaires (avant je faisait donc 8-12 et 14-17, donc encore une fois , le seul a avoir 2h pour manger .. ridicule.. et le samedi matin 8-12, ce qui fait donc 35h +4h d heure supp.)

maintenant, je suis repassé à 35h normal .. mais en finissant à 16h du lundi au vendredi tout en continuant de venir 4h le samedi matin.. si c'est pas essayer de me mettre la pression je ne sais pas ce que c'est ..

 

Un moment j'ai uniquement pointé le matin et arreté de le faire midi et soir.

 

Donc, suite à un retard, j'ai eu une lettre d'avertissement, qui soulignait également que je "me soustraillais de mon propre fait à cette obligation".

 

Que faire ? avez vous des conseils à me donner ? J'en ai vraiment plus qu'assez que l'on me trouve diverses excuses pour pouvoir m engueuler alros que mon travail est fait ... Le patron cherche délibéremment à me mettre dehors, peut il utilisé "ces mails" contre moi devant les prud'hommes si jamais nous nous y retrouvions un jour ? tout ceci me fait peur..

 

 

J'en aurai long à vous raconter mais j'ai deja fait un treeees long texte pour ce seul soucis..

Merci à vous de m'avoir lu et désolé pour la longueur de mon texte.

 

cdt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 11
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Le "pointage" (sauvage !?) ne vous a pas été demandé par écrit mais oralement je suppose, donc rien d'officiel. Toutefois, je vous conseille fortement de continuer à "pointer" régulièrement, ne vous mettez pas en tort. Bien entendu que ce serait une preuve éventuelle en justice pour votre employeur en cas de nécessité.

 

Pour le harcèlement, je ne saurais trop vous conseiller d'acter TOUS les éléments factuels par écrit et de les envoyer en recommandé AR à votre employeur pour lui demander de faire immédiatement cesser de tels agissements. Vous lui rappelez la manière dont il vous appel au bout de plus de 3 ans, l'attitude de ses collaborateurs responsables, votre obligation de pointer (heu.....inutile d'insister par écrit sur vos retards, contentez vous d'évoquer quelques retards ponctuels). Faites un résumé détaillé, circonstancié, daté...

Ce courrier aura pour but d'obliger votre employeur à vous répondre. Il ne le fait pas, c'est douteux ; il le fait, il sera obligé de s'expliquer. Dans les deux cas, cela vous constituera un commencement de preuve pour un dossier prud'hommes éventuel. N'oubliez pas de mettre en avant le fait qu'il tente d'après vous de vous pousser vers la porte.

Soyez bien entendu très courtois.

Il faut TOUJOURS répondre à un avertissement, même justifié.

 

Cordialement

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, il faut toujours répondre à un avertissement, le silence équivaudrait à un acquiescement. Reconnaissez quelques retards ; n'oubliez pas que vous travaillez depuis quelques années dans cette entreprise, vous ne pouvez pas devenir le pire des salariés du jour au lendemain.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Expliquez aussi (mais vous allez vous faire des copains...) que, comme le sait certainemet l'employeur, un moyen de poitage fiable et infalsifiable doit être utilisé.

Que l'envoi d'un mail ne répond pas forcément à ce critère (à vérifier toutefois).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous avez avant tout également un problème de santé a régler avec un médecin (apnée du sommeil ? autre trouble ?)

De plus, une reconnaissance médicale de vos problèmes, tout en soulignant les efforts que vous faites pour régulariser la situation, vous permettra d'entamer un dialogue avec votre patron. Il peut probablement accepter des pointages irréguliers si vous et lui peuvent souligner à vos collègues que c'est votre cas, voire sur aménagement médical de votre poste de travail, si vos problèmes médicaux ne trouvent pas de solution.

 

En attendant, répondez à votre patron, comme le souligne Anissa.

 

A noter que l'heure d'envoi d'un mail (du moins l'heure système de l'ordinateur qui envoie le mail) se trouve dans les données du mail. Si les ordinateurs sont synchronisés dans l'entreprise, ils peuvent donc faire foi par rapport à l'heure où ils sont envoyés. Par contre, l'ordinateur peut lui être rétif au démarrage. C'est la lacune de ce système.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous avez avant tout également un problème de santé a régler avec un médecin (apnée du sommeil ? autre trouble ?)

De plus, une reconnaissance médicale de vos problèmes, tout en soulignant les efforts que vous faites pour régulariser la situation, vous permettra d'entamer un dialogue avec votre patron. Il peut probablement accepter des pointages irréguliers si vous et lui peuvent souligner à vos collègues que c'est votre cas, voire sur aménagement médical de votre poste de travail, si vos problèmes médicaux ne trouvent pas de solution.

 

Bonjour,

 

Ce n'est pas parce qu'on a un sommeil lourd qu'on a forcément un problème médical...

 

J'ai personnellement un compagnon très dormeur, et qui a déja été licencié pour des retards répétitifs.

 

Cela ne provient pas du tout d'un problème de santé, mais juste du fait que c'est une marmotte.

 

Après, je ne dis pas que l'intéressé en question ne peut pas être touché par cela.

 

Mais personnellement, je ne baserai pas ma "défense" la dessus.

 

Mieux vaut partir sur autre chose, même si rien n'empeche paralèllement de creuser cette piste.

 

Des retards répétitifs peuvent malheureusement être utilisés dans le cadre d'un licenciement pour faute réelle et sérieuse : vous perturbez le bon fonctionnement de l'entreprise et ne respectez pas les horaires de travail imposés par votre employeur.

 

Concernant le harcèlement, vous devez réunir des preuves, des témoignages, mais un changement d'horaire (avenant à l'appui) ne peut pas vraiment être considéré comme du harcèlement (l'employeur fixe lui-même les horaires). Etes-vous le seul a travailler le samedi ?

 

Concernant les mails, c'est sur que cela ne joue pas en votre faveur : l'employeur pourra s'en servir pour prouver vos différents retards.

 

Le problème est que vous avez accepté librement ce système.

 

Le mail est considéré comme preuve dans tous les autres cas, pourquoi l'employeur ne pourrait-il pas s'en servir dans celui-ci ?

 

En revanche, cela ne veut pas dire bien sur que votre employeur peut vous obliger a pointer par mail. Avez-vous déja eut une trace écrite (mail sur le fait de ne plus le faire par exemple) par rapport a cela ?

 

Lilinou

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lilinou, si votre marmotte de mari se couche à des heures correctes (ici, il est dit le soir à 10h30), ne peut pas se lever le lendemain vers 6H30/7H00, il vous faut savoir que l'hypersomnie est un trouble du sommeil au même titre que l'insomnie et peut avoir des conséquences graves. Voir par exemple >> ce texte sur un site universitaire

III - TROUBLES DE L'EVEIL ET HYPERSOMNIES

Ces troubles, qui concernent entre 2,5 et 8,7 % de la population selon les études, correspondent à une vigilance altérée en durée (hypersomnie) ou en qualité (somnolence diurne). A l'inverse de l'insomnie, ces troubles sont souvent méconnus, négligés, difficiles à diagnostiquer et à traiter d'autant que la déstructuration du sommeil est parfois mal perçue par le patient.

1 – CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

1 - Cliniques

L'excès de sommeil est plus ou moins permanent ou paroxystique : sommeil de nuit très allongé ou somnolence diurne.

Il constitue le symptôme unique ou s'inscrit dans un contexte pathologique. Il peut être physiologique à certaines heures ou à certains âges. Ailleurs il est nettement anormal, dépendant de maladies diverses.

2 - Conséquences

Elles peuvent être lourdes, responsables d'une diminution des performances professionnelles et cognitives.

Aux U.S.A. la somnolence et la fatigue au volant constituent la première cause de mortalité sur les autoroutes (28 % en France de 1988 à 1991). Il en est de même des accidents du travail.

La médecine du travail existe et au bout de plus de 2 décénies de Comité hygène et sécurité dans le public (=CHS-CT dans le privé), il y a des remarques du médecin du travail qu'on finit par retenir. (sans oublier, mais accessoirement, la pratique syndicale)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...