Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Depression


Messages recommandés

Pour la 1 ere fois de ma carriere je me suis faite mettre en arrret maladie pour depression par ma psychiatre car j arrive a un point de non retour.

 

Responsable de magasin je subis des pressions de toutes sortes et des remontrances . De facon polie, correcte mais que je ne supporte plus .

 

Justificatifs sur mes moindres faits et gestes ainsi que celle de mon équipe, coup de téléphone meme pendant mes jours de repos, cp, mails pendant ma maladie etc...

 

Plusieurs personnes d autres boutiques ont démissioné ou on fait des abandons de poste car elles 'peter un cable' .

 

Je compte partir aussi mais j aimerais savoir si la depression est considéré comme maladie professionellle. On m a dis qu il fallait d abord prouver un harcelement moral mais comment ?

 

Merci d avance pour vos réponses .

 

Je cherche une reponse pour pouvoir partir et leur faire payer tout ce qul m ont fait subir sans pitié . Mais je suis un peu perdue et je ne veux en aucun cas leur faire plaisir en démissionanant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu

Pour prouver le harcélement moral, il faut en priorité qu'il existe.

Le fait de contrôler le travail d'un salarié et de lui faire le cas échéant des remontrances polies et correctes ne constitue pas en soi un harcélement, mais la preuve que l'entreprise est dirigée. C''st assez répandu dans les entreprises qui réussissent..

La plupart des employeurs essaient de suivre le travail de leurs collaborateurs et leur font des observations s'ils veulent des améliorations.

Selon ce que vous nous exposez, le harcélement ne semble pas constitué, mais peut-être avez -vous d'autres arguments.

Votre travail ne semblant pas vous convenir, le mieux est probablement d'en chercher un autre, avec une ambiance qui vous satisfasse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il vous faut des témoignages, des preuves écrites, des faits réels, informer le CHSCT, les délégués du personnel...... Et ensuite démontrer qu'il s'agit d'agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet :

 

"une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits de la personne du salarié au travail et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour votre reponse rapide c gentil.

 

Qu elle sont les preuves que je peux apporter pour prouver un harcelemnt moral on m a parlé de preuves ecrites et/ou de deux temoignages.

 

Et si je leur fait venie l inspection du travail ? J ai peur des remontrances que je pourrais avoir !

 

Merci

 

---------- Message ajouté à 00h51 ---------- Message précédent posté à 00h47 ----------

 

Merci pour votre réponse !!!! Mais le probleme c qu au delais du personnel y a mes deux superieures hierarchiques !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il vous des preuves de la situation impossible et anormale que vous vivez et pour les témoignages, il vous en faut un maximum. Et il faut que ce soit des faits répétés, comme je vous l'indique précédemment.

 

---------- Message ajouté à 00h59 ---------- Message précédent posté à 00h55 ----------

 

Et comme vous le dites ici :http://www.net-iris.fr/forum-juridique/travail/28576-depression-nerveuse-inaptitude-2.html#post807805

Je suis dans le meme cas de depression que cette dame pour des raisons simlaires de pression, harcelement au travail ( sans trace et temoins bien entendu !!!) est ce la depression est reconnu comme maladie profetionnelle ?

 

merci bcp

 

Sans traces et témoins c'est impossible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

C'est même pire mon patron à été punit en correctionnelle pour harcelement avec un procés contre l'inspection du travail avec justificatif de harcelement contre les employées donc il y avait la preuve dans mon dossier j'avais gagnée au prud'homme et la pas en appel cour d'appel mais maintenant je sais pourquoi et mon avocat me conseille la cassation mais c'est une affaire de 7000 euro et apres encore proces je suis déjà malade moralement je vais arrêtée une chose me rassure comme m'a dit l'inspecteur du travail vous avez gagnée avec nous et là je suis sure

Je m'en fou des salaires qu'il me doit encore et que je verrais plus non plus

De plus là il va fermer et tous les faut témoignages avec preuve à l'appuit les employées qui l'ont fait sont puni aussi vous voyer il y a toujours un bon Dieu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...