Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

le mariage musulman donne-t-il des droits?


Splatch

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Mon ami et moi-même avons l'intention de "légitimer" notre union. C'est ainsi que nous comptons nous pacser.

 

Cependant, mon conjoint est arabe musulman, nationalisé français depuis peu. Je suis en ce qui me concerne athée.

Mon ami souhaite se marier religieusement, afin de légitimer notre relation auprès de ses proches.

 

Dans la mesure où nous ne nous marions pas civilement, le mariage musulman a-t-il une légitimité? Donne-t-il des droits selon le code français (genre : si une athée se sépare de son mari musulman, elle n'aura pas la garde de ses enfants, si le mari décède, c'est un parent musulman qui en aura la garde, etc...)?

 

Merci pour vos lumières

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 27
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Yaka-de-retour

Le seul mariage légal est le mariage civil. Vos droits ne seront jamais ceux d'une personne mariée mais simplement d'une personne pacsée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Code Penal Article 433-21 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

 

 

Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.

 

 

 

Je suis moi même aussi athée et je me contrefout du mariage religieux, qui faisait par contre plaisir à ma femme. Quand je me suis marié, le curé, qui voulait sans doute éviter la prison m'a demandé le livret de famille qu'avait rempli la mairie avant de procéder à la céremonie.

 

J'ignore si des imams ou des ayatolahs pratiquent différement en France, quid d'alleurs de la polygamie? mais ils se mettraient dans l'illégalité, je ne sais pas non plus si cette loi de la république est appliquée avec rigueur.

 

De toute facon, le mariage religieux n'a pas de valeur juridique en France, sauf a considérer le droit canon comme une vraie branche du droit. Donc pour un athée, c'est bien pratique: la mariée est engagée à vie par le droit canon plus code civil et le marié n'est lui tenu que par le code civil.

 

Ce serait d'ailleurs amusant d'ouvrir une section droit canon dans les forums de net-iris, j'ai une amie qui est "notaire & modérateur de la chancellerie du tribunal de l'officialité interdiocésaine d'appel d'XXX" et je ne désespère pas de la convraincre d'intervenir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cependant, mon conjoint est arabe musulman, nationalisé français depuis peu. Je suis en ce qui me concerne athée.

Mon ami souhaite se marier religieusement, afin de légitimer notre relation auprès de ses proches.

De toute façon, si vous êtes athée, vous ne pourrez pas vous marier puisque pour ce faire, vous devrez être musulmane...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ma réponse précedente n'était valable que pour la France, dans un pays islamique l'interprétation changera radicalement. Imaginons un scénario catastrophe: Vous n'êtes mariés que religieusement, au cours d'un voyage touristique en arabie, votre époux, séduit par une danseuse du ventre, décide de rester sur place, de vous répudier et de garder votre enfant sans vous accorder de droit de visite.

 

Comment allez vous défendre vos droits...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Houlala, tout se bouscule!

 

donc, si j'ai bien compris, en me mariant selon les rites musulmans, je perdrais tous mes droits dans un pays régi par la loi islamique. Fantastique! Et même si mon ami est citoyen français ?

 

Et d'autre part, le mariage religieux est interdit s'il n'y a pas de mariage civil... ceci expliquerait pourquoi il me propose de nous marier à l'étranger...

 

Et pour finir, on a même pas le droit de se marier religieusement dans la mesure où je suis athée!!!

 

Décidément, c'est bien compliqué tout ça. Je crois qu'on va finir en concubinage:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Houlala, tout se bouscule!

 

donc, si j'ai bien compris, en me mariant selon les rites musulmans, je perdrais tous mes droits dans un pays régi par la loi islamique. Fantastique! Et même si mon ami est citoyen français ?

 

 

J'aime pas trop bien la religion quelle qu'elle soit, donc je suis peut être exagérement précautionneux. Cela dit, je ne suis pas le seul à être inquiet: regardez ceci et faites vous votre religion

Le point sur les répudiations musulmanes en France - Droitetcriminologie

Le Talâq est un arrêt provisoire du mariage - islamophile.org - L'islam en français

 

Quand vous décrivez votre conjoint par le terme arabe, on est bien d'accord que c'est l'arabie (emirats), et pas le maghreb?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pour finir, on a même pas le droit de se marier religieusement dans la mesure où je suis athée!!!

 

Ca c'est uniquement une question religieuse, avec une marge d'appreciation pour le curé/imam/rabin/pasteur. Rien à voir avec le droit français.

 

Mon curé m'a marié selon le rite catho alors que je suis athée, je ne me suis pas converti [je m'en fiche tellement que ca ne m'aurait pas géné du tout de faire semblant de me convertir]. La seule contre indication formelle du curé: il m'a fait signer un papier certifiant que je n'étais pas franc maçon. Ca ne m'a pas géné vu que je ne le suis pas et si je l'avais été, je lui aurais menti sans vergogne. A l'école communale, mon instit m'a appris que "ce n'est pas mentir que mentir à un curé!"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si ça a changé, mais à une époque, impossible de se marier devant un curé sans être baptisé...

Pour la religion musulmane, c'est encore plus strict me semble t-il...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Houlala, tout se bouscule!

 

donc, si j'ai bien compris, en me mariant selon les rites musulmans, je perdrais tous mes droits dans un pays régi par la loi islamique. Fantastique! Et même si mon ami est citoyen français ?

 

Et d'autre part, le mariage religieux est interdit s'il n'y a pas de mariage civil... ceci expliquerait pourquoi il me propose de nous marier à l'étranger...

 

Et pour finir, on a même pas le droit de se marier religieusement dans la mesure où je suis athée!!!

 

Décidément, c'est bien compliqué tout ça. Je crois qu'on va finir en concubinage:)

 

En France et dans de nombreux pays occidentaux seul le mariage devant une autorité civile (maire) est reconnu au sens légal et juridique.

 

Pour éviter toute contestation ultérieure (pour un couple qui serait "marié" religieusement mais pas civilement) les autorités religieuses en France n'ont pas le droit de procéder à un mariage religieux si les époux ne sont pas au préalable mariés devant l'autorité civile.

 

Mais il existe des pays où le droit civil et le droit religieux ne sont pas séparés - dans ce cas le mariage religieux a force légale, parfois c'est même la seule forme de mariage possible.

 

Concernant l'islam, il existe traditionnellement des restrictions au choix du conjoint pour un musulman : la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman, alors que l'homme musulman peut également épouser une juive ou une chrétienne (adepte d'une religion dite "du Livre" c-à-d monothéiste et qui respecte la Bible).

Évidemment la question d'un conjoint athée ne se pose pas, les religieux quels qu'ils soient sont tous d'accord sur ce point et rejettent les athées !!

 

Vivre au quotidien avec une personne qui guide toute sa vie et ses actions sur sa foi et le respect de principes religieux (quels qu'ils soient) quand on est soi-même athée, cela demande mûre réflexion. Toute discussion rationnelle est impossible quand le seul argument opposé est "Dieu/Allah/Yahvé le veut ainsi " .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le temps m'a manqué, désolée, mais il me semble de bon ton de répondre...un peu quand même.

 

A Jar Jar Binks, je précise que mon ami vient en fait de la région syro-libano palestinienne...je lui ai donc collé l'étiquette d'arabe:), j'espère n'avoir abusé personne.

Merci pour les liens qui m'ont donné un nouvel éclairage sur cette affaire.

 

A LagO, je pense aussi pouvoir mentir sans vergogne à une "puissance" religieuse. J'avoue être athée de conviction, mais que mes parents ont eu la bonne idée de me faire passer sous la douche du curé, alors du coup, j'ai d'autant moins de scrupule, si ça peut arranger.

 

Enfin, à Nedelka, je suis consciente de la difficulté de vivre à 2 dans ces conditions. Cependant, chaque croyant n'est pas forcément radical et la religion ne se vit pas de la même façon pour tous. Preuve est qu'à ce jour, elle n'a jamais posé de problème. Elle n'est pour moi qu'un détail de l'autre, qu'une partie de ce qui fait sa personne.

 

Merci à tous de m'avoir donné les moyens de mieux comprendre et de choisir avec plus de tact, et en connaissance de cause.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A LagO, je pense aussi pouvoir mentir sans vergogne à une "puissance" religieuse. J'avoue être athée de conviction, mais que mes parents ont eu la bonne idée de me faire passer sous la douche du curé, alors du coup, j'ai d'autant moins de scrupule, si ça peut arranger.

OK, moi je suis athée "militant", donc elle est pas encore née celle qui pourrait me conduire devant la moindre autorité religieuse pour m'y soumettre...

De toute façon, ça tombe bien, ma compagne est aussi athée que moi et en plus, on n'est pas mariés...:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, bon. Se marier à l'église catholique présente tout de même l'avantage d'être rigoureusement inoffensif puisque le papier qu'exigera votre curé, en sus du certificat de baptême (si,si) sera votre certificat de mariage civil.

 

Qui vous place sous la protection d'une loi dont on peut dire qu'elle n'écrase pas les femmes.

 

Ce que vous propose votre ami, c'est tout de même autre chose et s'apparente plus à "Angélique chez les barbaresques" qu'à autre chose.

 

Si j'étais votre mère, c'est en haut d'un donjon sans escalier que je vous mettrais à l'abri.

Et ce ne sont pas les musulmanes de ma connaissance qui me contrediraient

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chère inconnue,

 

Si tu décides de te marier avec lui sous la religion musulmane, je te souhaites d'avoir beaucoup de chances. Qui plus est, si tu décides de te rendre dans son pays (ou un autre pays ou c'est la religion musulmane qui gouverne), alors je t'en souhaites encore plus!

 

Je suis moi-même une musulmane mais sache que je n'accepterais jamais de me marier sous la religion musulmane. Je ne doutes pas que tu aies confiance dans ton ami, mais des histoires vraies de femmes qui restent emprisonné dans un pays arabe parce que leur mari leur interdit d'en sortir, j'en ai connu plusieurs. J'ai même une connaissance personnelle qui a vécu de dures épreuves dans cette situation. Et dernièrement, une canadienne suppliait le gouvernement canadien de l'aider à retourner dans son pays car elle y était restée emprisonnée à cause de son mari.

 

Avec tout mon respect,

Ctrl_Life

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci encore pour vos témoignages. Je suis à présent bien achalandée pour savoir ce qu'il faut faire et ne pas.

Je pense avoir pris ma décision, de manière irrévocable : comment envisager sereinement une vie à deux en sachant qu'une épée de Damoclès se balade au dessus de ma tête?

 

La question du droit qui percute la religion est à mon sens intéressante. J'y ai été confrontée et suis ravie d'avoir obtenue des réponses avant de m'engager naïvement.

C'est à regret que je constate que cette question n'est finalement que peu abordée, que les informations ne sont pas clairement fournies par les médias, et qu'il faut faire des démarches personnelles pour ne pas se faire avoir.

 

En espérant que ces témoignages et informations feront tâche d'huile...

Bien à vous!

 

---------- Message ajouté à 12h42 ---------- Message précédent posté à 12h34 ----------

 

Si j'étais votre mère, c'est en haut d'un donjon sans escalier que je vous mettrais à l'abri.

 

ma ptite mère a bien tenté de me coller dans un donjon, mais j'ai du courir plus vite qu'elle! :D

Finalement, elle a été plus maline que moi : elle me fait confiance. Et le poids de la confiance accordée vaut tous les donjons du monde, avec ou sans escalier.

Merci Sardined pour la vigilance et l'intérêt porté

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

-ma ptite mère a bien tenté de me coller dans un donjon, mais j'ai du courir plus vite qu'elle! :D

Finalement, elle a été plus maline que moi : elle me fait confiance. Et le poids de la confiance accordée vaut tous les donjons du monde, avec ou sans escalier.

Merci Sardined pour la vigilance et l'intérêt porté

 

 

C'est que ça court vite, à cet age!

 

Bonne chance à vous, finalement vous étiez tout à fait digne de sa confiance!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Chère inconnue,

Je suis moi-même une musulmane mais sache que je n'accepterais jamais de me marier sous la religion musulmane.

Ctrl_Life

Juste une parenthèse, parce qu'en dehors du sujet direct : je te trouve bien courageuse de lutter contre ce qui t'es "dicté", surtout maintenant que je sais la pression que les hommes sont capables de faire pour arriver à leurs fins.

Tiens bien la rampe!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si vous désirez vous marier religieusement, pourquoi faire l'impasse sur le mariage civil ? ça simplifierait tout de même pas mal les choses (le mariage religieux serait possible en France) et le mariage civil protège tout de même bien les époux en cas de mésentente... j'avoue que je ne pige pas trop pourquoi, si vous vivez tous les 2 en France et que l'1 d'entre vous est Français, vous allez vous marier religieusement en dehors du territoire français :confused: sans officialiser votre union en France, à mon avis vous y perdez pas mal en protection juridique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

normalement les Imams ne font plus de mariage religieux sans avoir vérifié que le mariage civil a été célébré ou va être célébré...

 

et le mariage religieux est célébré aprés avoir vérifié que les deux époux soient convertis à l'Islam

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La seule véritable protection, quelque soit le culte envisagé est que le mariage civil ait été célébré.

Il prévaut sur tout et son existence neutralise toutes les dérives possibles.

 

Ceci dit, je connais aussi des femmes musulmanes, de ma génération et qui ont mené dans leur pays des existences d'épouses et de mères bien semblables à la mienne, des carrières professionnelles laborieuses ou brillantes. D'autres plus jeunes aussi.

Tout pareil que chez nous, quoi!

 

Ce qui était inquiétant dans cette histoire c'était l'aspect romanesque, qui pouvait avoir n'importe quel sens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si vous désirez vous marier religieusement, pourquoi faire l'impasse sur le mariage civil ? ça simplifierait tout de même pas mal les choses (le mariage religieux serait possible en France) et le mariage civil protège tout de même bien les époux en cas de mésentente... j'avoue que je ne pige pas trop pourquoi, si vous vivez tous les 2 en France et que l'1 d'entre vous est Français, vous allez vous marier religieusement en dehors du territoire français :confused: sans officialiser votre union en France, à mon avis vous y perdez pas mal en protection juridique

 

A dire vrai, je ne suis pas pour le mariage. C'est compliqué, il faut préparer quantité de choses pour que ce soit "le plus beau jour d'une vie", et tout le tralala, sans compter qu'il faut faire avec les histoires de familles, et qu'en plus de ça, c'est la ruine financière. Bref, le pacs me semble bien plus adapté à mes propres convictions:). Donc si ça ne tenait qu'à moi, ça serait vite réglé : concubinage, ou pacs éventuellement.

Sauf que pour mon ami...il y a la tradition, et surtout ses parents, qui ont déjà les cheveux dressés sur la tête parce que je ne suis pas vraiment la belle-fille de leurs rêves. Alors si nous nous étions mariés religieusement, ça aurait UN PEU apaisé ses parents, et ses oreilles auraient moins sifflé quand il les a au téléphone.

Moi, je pensais que ça ne m'engageait à rien de passer devant un imam. Mais au regard de ce que chacun d'entre vous m'a dit, j'ai bien compris dans quoi je mettais les pieds. Et je retourne ma veste, hors de question de me faire rouler dans la farine:).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...