Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Convention collective et congés


Lauryn

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je travaille dans une société de recouvrement comme secrétaire juridique et je poursuis en parallele mes études de droit.

J'ai demandé à mon patron des congès pour mes examens et là il m'a dit que si je prenais un vendredi mon samedi était decompté aussi!

Du coup j'ai besoin de 2 vendredis et donc j'ai deux jours en plus de décomptés...

J'ai regardé sur ma convention collective mais je ne trouve rien là dessus...

Ma convention est la suivante: Prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire.

Pouvez vous me renseigner?

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Ce n'est pas dans la convention collective, c'est tout simplement du à la façon de compter les jours de congé en jours ouvrables.

On commence à compter à partir du premier jour ou le salarié aurait du travailler et on arrête le dernier jour ouvrable avant la reprise.

Donc dans votre cas, le premier jour de congé est le vendredi et le dernier le samedi (dernier jour ouvrable avant votre reprise le lundi).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah d'accord... Merci pour ces informations.

 

J'ai une autre petite question:

Je suis embauchée pour remplacer un congès maternité, est-ce que je dois être payée comme l'était la personne que je remplace (à travail égal salaire égal) ou comme le patron le décide?

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous n'avez pas automatiquement le même salaire

 

Pendant son travail, le salarié titulaire d’un contrat à durée déterminée dispose des mêmes droits que les autres salariés de l’entreprise : il exécute son travail dans des conditions identiques (durée du travail, travail de nuit, repos hebdomadaire, jours fériés, hygiène et sécurité…) et peut accéder aux mêmes équipements collectifs : transport, restauration, tickets restaurant, douches, vestiaires, bibliothèque, salles de repos, crèches… Sa rémunération doit être au moins égale à celle que percevrait, après période d’essai, un autre salarié de l’entreprise, sous contrat à durée indéterminée, de qualification équivalente et occupant le même poste de travail. En cas de maladie ou d’accident, le salarié en contrat à durée déterminée peut avoir droit aux indemnités complémentaires prévues par la convention applicable à l’entreprise, s’il remplit les conditions posées par cette convention (par exemple, les conditions d’ancienneté).
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...