Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

apparence physique entretien d'embauche


gogogadget

Messages recommandés

Bonjour,

lors d'un entretien d'embauche pour travailler dans le commerce ( magasin de bricolage ) on m'a fait remarquer " que j'étais mal rasé ", cela m'a un peu surpris...

est ce que pour travailler dans le commerce il faut être toujours rasé de prés c'est à dire chaque jour?

est ce légal? quel texte de loi mentionne cela?

cela peut il être une raison valable pour légitimer un refus d'embauche?

merci pour vos réponses.:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 76
  • Création
  • Dernière réponse

je m'étais rasé la veille donc je pensais qu'on allait pas m'en tenir rigueur, jugé des demandeurs d'emploi sur l'apparence physique je trouve cela trés faible..:mad:

peut etre n'avait elle pas d'autres arguments pour me dire qu'en fait ils n'avaient pas de postes à m'offrir... allez savoir

cela pose le problème de l'apparence physique et de la discrimination à l'embauche.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'abonderai dans le sens de conseil 13, effectivement l'apparence physique est un élément déterminant dans un poste, même si vous n'avez pas de relation avec la clientèle c'est une question de respect.... Enfin surtout pour soi-même ;-)

Maintenant il m'est arrivé de me rendre à un entretien et d'être reçu par un responsable en tong, short chemise ouverte et un superbe collier en or Oo !

J'était habillé comme je le devais, pantalon chemise et cravate.... C'est une question de personalité mais honnêtement éviter de partir dans des travers qui n'en valent pas la peine comme la discrimination à l'embauche ;-)

 

Prenez le comme une remarque qui prete à faire sourire que comme un refus ferme et définitif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[quote name=

gogogadget]est ce que pour travailler dans le commerce il faut être toujours rasé de prés c'est à dire chaque jour?

est ce légal? quel texte de loi mentionne cela?

Le code du travail ne prévoit pas de dispositions obligeant à être aimable avec les clients, à saluer ses collègues et à les aider... et pourtant, on le fait tous les jours... et on trouve cela normal.

 

Chaque employeur a ses critères de recrutement dans lesquels le savoir-être compte souvent plus que le savoir-faire. L'apparence peut être considérée comme un élement du savoir-être ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le code du travail ne prévoit pas de dispositions obligeant à être aimable avec les clients, à saluer ses collègues et à les aider... et pourtant, on le fait tous les jours... et on trouve cela normal.

 

Chaque employeur a ses critères de recrutement dans lesquels le savoir-être compte souvent plus que le savoir-faire. L'apparence peut être considérée comme un élement du savoir-être ;)

 

je ne vois pas en quoi le fait d'être rasé de la veille va faire de moi une personne qui ne sera pas aimable avec les clients, ne saluera pas mes collègues et ne les aidera pas?

on ne peut pas opposer qualités humaines( amabilité, entraide, ..)/relationnelles/compétences au fait que je ne sois pas rasé du jour même.:confused:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je crois que vs faites exprès de ne pas comprendre

vs savez tres bien au fond de vs meme qu en ne vs présentant pas sous les meilleurs aspects vs a vez réduit considérablement vos chances

ce qui n empeche certainement pas d autres qualités que vs possédez à n en point douter

faites des efforts a votre prochain entretien d embauche

je fais souvent des entretiens d embauche et suis attentif a l image que veulent donner les futurs collaborateurs et collaboratrices

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis patron dans un commerce, et je comprend un peu la remarque qui vous a été faite. Même si il s'agit d'un magasin de bricolage, vous êtes amené a entrer en contact avec les clients. Le patron de ce magasin souhaite comme tout patron que son entreprise ai la meilleure image possible, que ça soit a travers lui qu'au travers de ses employés.

 

Ma réflexion sur l'apparence physique est primordiale, car je me dis que si, pour un entretien d'embauche, la personne ne fait pas d'effort, que risques-t'il de se passer lors d'un jour de travail ordinaire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

[quote name=

gogogadget]merci à vous pour vos avis,

si je comprend bien c'est plus pour une question d'image de l'entreprise qu'en rapport avec mes compétences.

Bon Week end ou fin de semaine (en français);)

 

En effet, je ne pense pas que l'employeur craigne que vous ne sachiez pas utiliser un rasoir.

 

Il considère probablement, d'une part qu'un homme mal rasé donne une image négligée qui n'est pas forcément celle qu'il souhaite pour son entreprise.

D'autre part (en tout cas dans mon cas c'est le principal) que le candidat montre une mauvais compréhension de la situation en ne faisant pas l'effort de se raser pour venir à un entretien d'embauche. Je craindrais pour ma part qu'il ne sache ou ne veuille adapter son comportement aux situations qu'il peut rencontrer avec les clients.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ma réflexion sur l'apparence physique est primordiale, car je me dis que si, pour un entretien d'embauche, la personne ne fait pas d'effort, que risques-t'il de se passer lors d'un jour de travail ordinaire ?

On m’a enseigné cela aussi quand j’étais enfant… et j’y ai toujours prêté une grande attention (même quand je n’avais pas beaucoup de vêtements présentables à porter).

 

Je pense qu’il est excessif de parler de discrimination à l’embauche.

La discrimination, c’est quand on vous refuse un poste parce que vous êtes noir, femme, handicapé, musulman, vieux,…

 

Vous n’étiez pas rasé… mais, si moi, je m’étais présentée pas coiffée, je n’aurais pas eu le poste non plus.

 

On vous l’a probablement dit souvent, c’est la première impression qui compte. Si elle est bonne, on continue l’entretien ; si elle est mauvaise, c’est terminé, même si on est la personne la plus compétente de la région.

 

Vous avez de la chance… l’employeur vous a dit pourquoi vous lui faisiez une mauvais impression. Vous allez donc pouvoir vous corriger. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour dire toute la vérité rien que la vérité (levez la main droite et dites je le jure:D) je n'étais pas plus motivé pour ce poste que cela non plus.

 

mais ça, comme le dit la chanson, c'est une autre histoire..

 

Où je veux en venir, c'est que cette remarque m'a interloqué et laissé pantois quand aux dérives que cela pouvait engendrer...

 

je m'explique: si aujourd'hui on me dit que je n'ai pas le poste parce que je ne suis pas rasé, demain on peut me dire que ma chemise n'est pas assorti à mon pantalon, que mes ongles ne sont pas bien coupés, que j'ai deux poils qui dépassent du nez....

 

et la liste peut être longue et d'ailleurs cela peut il justifier un licenciement pour faute grave de ne pas être suffisamment bien rasé?

voilà vers quelle genre de réflexion on peut aboutir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Là vous passer du coq à l'âne.... licencier pour justifier un comportement vestimentaire à déjà fait jurisprudence.

Je pense à ce salarié - cadre me semble t'il d'une trés grosse entreprise - licencié pour avoir porter un bermuda en plein été...

Aprés les libertées individuelles peuvent être mise en avant pour justifier de se raser ou pas..... Vous devriez alors ouvrir un post dans la section débat..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

[quote name=

gogogadget]pour dire toute la vérité rien que la vérité (levez la main droite et dites je le jure:D) je n'étais pas plus motivé pour ce poste que cela non plus.

 

[...] Où je veux en venir, c'est que cette remarque m'a interloqué et laissé pantois quand aux dérives que cela pouvait engendrer...

 

je m'explique: si aujourd'hui on me dit que je n'ai pas le poste parce que je ne suis pas rasé, demain on peut me dire que ma chemise n'est pas assorti à mon pantalon, que mes ongles ne sont pas bien coupés, que j'ai deux poils qui dépassent du nez....

 

et la liste peut être longue et d'ailleurs cela peut il justifier un licenciement pour faute grave de ne pas être suffisamment bien rasé?

voilà vers quelle genre de réflexion on peut aboutir...

 

C'est vrai que dans le commerce, la tenue vestimentaire a une importance non négligeable. Cela peut dans certains cas entraîner un licenciement mais ici on parle de ne pas embaucher.

 

Une personne mal résée prouve effectivement qu'elle n'est pas motivée pour le poste. Allez savoir pourqui, on préfère en embaucher une qui semble avoir vraiment envie de travailler dans l'entreprise qui la reçoit...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

il y a quelques temps lors d'un entretien d'embauche on m'a fait remarquer que j'étais mal rasé ( rasé de la veille pas la barbe ).

l'entretien s'est soldé par une réponse négative certainement du au fait que je n'étais pas plus motivé que cela pour le poste également.

 

Cependant cette mesaventure m'a fait réflechir sur la question suivante:

peut on en France en 2009 licencié pour faute grave un employé qui n'est pas correctement habillé ( tenue vestimentaire non assorti, bermuda en été,...) ou qui a les cheveux trop long pour un homme,..:cool:?

 

cela remet bien evidemment en question la notion des libertés individuelles mais aussi l'image qu'on veut donner de l'entreprise dans laquelle on travaille..

Aussi j'aimerais bien que vous me donniez votre avis sur la question quelle dérive peut on craindre concernant les libertés individuelles au travail?

 

merci pour vos réponses:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[quote name=

gogogadget] Aussi j'aimerais bien que vous me donniez votre avis sur la question quelle dérive peut on craindre concernant les libertés individuelles au travail?

Les experts en droit du travail qui interviennent sur ce forum (si ils ne sont pas à la plage) pourront vous donner des références de jurisprudences en quantité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

de toutes les façons , il faut le "look" qui vas avec le poste ; ma femme c' est faites "remonté les brettelles" ; elle avait un tee-shirt jaune fluo , et en étant en relation avec les usagers , sont chef lui a "lourdement" fait remarqué......

 

cordialement charmeail ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois qu’il faut cesser de faire de la question vestimentaire… une question spécifique aux salariés.

 

Nous vivons dans une société qui a des normes (qui évoluent dans le temps) ; l’important est de les connaître… à moins d’aller vivre dans une ile déserte… car leur non-respect peut coûter cher.

 

Même si certaines célébrités ont décidé de ne pas se raser la barbe tous les jours et de se gominer les cheveux, le moins que l’on puisse dire est que cette apparence est loin d’être accueillie favorablement dans toutes les entreprises.

 

Un patron de DRH que j’ai rencontré le mois dernier me disait au-delà de l’aspect négligé que cela donne, cela traduit surtout une attitude moutonnière qui ne présage rien de bon pour la suite (je lui laisse la responsabilité de ses propos ;)).

 

Quand je dis que la question n’est pas spécifique aux salariés c’est parce que, même quand on est chef d’entreprise, on rencontre des clients et des fournisseurs qui nous jugent sur notre apparence dont ils vont (à tort ou à raison) estimer le sérieux et la solvabilité de notre entreprise.

 

Un peu de jurisprudence (mon document de formation est ancien et je n’ai pas les liens vers Légifrance… désolée ;)). Si des experts en droit social passent par là, ils vous communiqueront des décisions plus récentes.

 

Licenciement possible dans les cas suivants :

· port d'un survêtement par une salariée en relation avec la clientèle de l'agence immobilière, malgré l'interdiction qui lui en avait été faite par son employeur, Cass.soc., 6 novembre 2001

· femme qui porte un chemisier transparent (Arrêt de la chambre sociale de la cour de cassation du 22 juillet 1986)

· comportement d'une salariée travaillant avec une blouse transparente sur une nudité complète du buste alors qu'elle était amenée à se déplacer dans les bureaux de l'entreprise. CA Nancy, 29 novembre 1982

· la tenue malpropre d'un ouvrier charcutier qui a fait l'objet de remarques défavorables de la part de la clientèle est une cause réelle et sérieuse de licenciement .Cass.soc., 24 janvier 1991

· un chauffeur livreur qui modifie un élément important de son apparence par une coupe de cheveux excentrique, crâne rasé avec queue sur la nuque, qui crée pour l'entreprise un risque économique non négligeable CA Reims, 6 mars 1996

 

Est injustifiée l'interdiction faite, par note de service, aux salariés de porter un pantalon, sous leur robe réglementaire de caissière, à moins qu'il ne soit invisible et donc couvert par des bottes arrivant à la hauteur du bas de la blouse CA Paris, 7 juin 1990

 

Le fait d'interdire le port du bermuda uniquement aux hommes ne constitue pas une pratique discriminatoire sexuelle - CA Rouen, 13 novembre 2001.

 

Par un arrêt du 13 novembre 2001, la Cour d'appel de Rouen a rejeté la demande du salarié d'annuler son licenciement au motif que la liberté de se vêtir à sa guise ne compte pas au titre des libertés fondamentales.

 

D'autres intervenants ne vont pas manquer de compléter cette réponse succincte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[quote name=

gogogadget]pour dire toute la vérité rien que la vérité (levez la main droite et dites je le jure:D) je n'étais pas plus motivé pour ce poste que cela non plus.

 

mais ça, comme le dit la chanson, c'est une autre histoire..

 

Où je veux en venir, c'est que cette remarque m'a interloqué et laissé pantois quand aux dérives que cela pouvait engendrer...

 

je m'explique: si aujourd'hui on me dit que je n'ai pas le poste parce que je ne suis pas rasé, demain on peut me dire que ma chemise n'est pas assorti à mon pantalon, que mes ongles ne sont pas bien coupés, que j'ai deux poils qui dépassent du nez....

 

et la liste peut être longue et d'ailleurs cela peut il justifier un licenciement pour faute grave de ne pas être suffisamment bien rasé?

voilà vers quelle genre de réflexion on peut aboutir...

 

dites nous gogogadget vs ouvrez pleins de post

peut etre que celui ci est en trop http://www.net-iris.fr/forum-juridique/debats-interpretations/127201-travail-apparence-physique.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dites nous

gogogadget vs ouvrez pleins de post

peut etre que celui ci est en trop http://www.net-iris.fr/forum-juridique/debats-interpretations/127201-travail-apparence-physique.html

 

c'est sur les conseils d'un intervennant que j'ai ouvert ce post dans la section débats et vu le nombre de réponses je pense que ce post était utile pour avoir notamment quelques jurisprudences à se mettre sous la dent concernant les libertés individuelles au travail.

 

cordialement:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bah mince alors ! A vous lire, vous trouveriez normal que je sois au chomage depuis longtemps, cela doit faire depuis 1985 que je ne me suis plus rasé (sortie de l'armée).

Si j'ajoute que je n'ai pas une seule cravate ni un seul costard dans ma garde-robe, je devrait peut-être même être SDF ?

***** alors, on est au 21ème siècle si vous ne l'avez pas remarqué :eek:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un patron de DRH que j’ai rencontré le mois dernier me disait au-delà de l’aspect négligé que cela donne, cela traduit surtout une attitude moutonnière qui ne présage rien de bon pour la suite

Alors là, chapeau le mec ! Parce que porter la même tenue triste que l'ensemble de ses collègues uniquement pour se faire bien voir, c'est pas une attitude moutonnière peut-être ?

Avec ce raisonnement, on va continuer longtemps d'avoir affaire à des mecs bien rasés, bien habillés, qui sentent bons et sont de vraies brèles au boulot !

Alors que le mec ultra-compétant restera au chomage parce qu'il a une barbe de 3 jours !

Putain, les années 70 sont bien loin...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

désolé je n ai pas trouvé de jurisprudence a propos des rasoirs

blague a part, si vs ne pensez pas qu il faille etre sur son 31 pour un entretien d embauche, se présenter convenablement, ne vs déplacez plus a ces entretiens

voila

je trouve que ce post ne merite pas plus

au revoir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...