Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Problème salaire


Snk59

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous.

 

Voila depuis le 25 Juin, je travaille dans un restaurant à côté de Cannes.

Je suis en CDD jusqu'au 15 septembre et mon contrat stipule 151.67h de travail par moi avec un salaire brut de 1496.61€.

 

Cependant pour passer du BRUT au NET au mois de Juillet, on retire 32.5% du salaire, soit presque 500€ pour arrivé à un salaire NET de 1010€.

Vient ensuite un autre problème, le contrat, comme j'ai mentionné auparavant, dit que je doit faire 151.67h par mois. Mais voila je note toujours mes horaires et je m'aperçois qu'au mois de Juillet je suis à 248,91h de travail, soit plus de 97h supplémentaire qui ne sont ni payé ni récupérable.

De plus, le contrat mentionne ceci "sous réserve d'une visite médical et d'une période d'essai de 15jours, le contrat pourra...", je n'ai toujours pas passé la visite médical à ce jour, puis-je donc casser le contrat a tout moment?

 

Je voulais savoir si cela été normal, ce que je ne pense pas.

J'ai essayé de lui parler mais il me dit que je ne peux pas récupéré mes heures ni partir aujourd'hui même et qu'il ne veut pas me payé toutes mes heures.

 

Que dois-je faire le plus rapidement si cela continue?

 

En attendant vos réponses rapides j'espère.

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 21
  • Création
  • Dernière réponse
Cependant pour passer du BRUT au NET au mois de Juillet, on retire 32.5% du salaire, soit presque 500€ pour arrivé à un salaire NET de 1010€.

Vous pouvez facilement controler les retenues faites sur votre fiche de paie. Il y a manifestement des erreurs, les retenues tournent en général autour de 22 à 25%.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Ne seriez-vous pas logé, par hasard ?

Et ne retirerait-on pas de votre salaire un montant correspondant à cet avantage ?

Regeardez sur votre bulletin de paie.

Non, pas de visite médicale, ça ne justifie pas de partir du jour au lendemain.

 

Heures supplémentaires : vous pointez, vous avez signalé ces heures, qui vous les a demandées ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas logé mais je suis nourrir tous les soirs et 3 midis par semaine.

Cette avantage fait environ 148€ brut qui ai ajouté au salaire BRUT.

Ensuite les 20% habituel sont retirés du salaire et enfin sont retirés les 148€ d'avantage.

 

Je ne pointe pas, on arrive a heures fixe et on part quand le restaurant est vide et rangé, en moyenne voila les heures :

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi : 18h - 23h30

Vendredi, Samedi, Dimanche : 9h - 15h 18h - 23h30

 

Personne ne m'a demandé mes heures mais on m'a toujours dit de les noter, ce que j'ai fait, et pour un total en Juillet de 248h travailler, etre payé 1010€, je trouvais ça un peu juste non ?

Je lui ai signalé que j'avais fait autant d'heures supp' pour tel mois mais il n'a rien voulu entendre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas logé mais je suis nourrir tous les soirs et 3 midis par semaine.

Cette avantage fait environ 148€ brut qui ai ajouté au salaire BRUT.

Ensuite les 20% habituel sont retirés du salaire et enfin sont retirés les 148€ d'avantage.

Donc tout est normal de ce coté alors ! En parlant de 32.5% de retenues, vous nous induisiez en erreur (volontairement ?), c'est pas sympa...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non pas du tout, je m'en excuse alors mais c'est ma première saison je ne connais pas bien.

 

Et sur le fait qu'il ne fait rien pour les heures supplémentaires?

Si la visite médical n'a pas été faite, ca signifie quoi pour l'employeur comme pour moi ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Pas grand chose, sauf si vous avez un accident ou une maladie qui découle d'une inaptitude.

 

LEs heures supp, c'est délicat, il faut prouver qu'on vous les a demandées.

Puisqu'apparemment vous n'avez pas envie de rester, n'en faites plus et attendez leur réaction.

Mais blindez-vous, ça sera peut-être un peu chaud.

 

Restez zen, surtout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas logé mais je suis nourrir tous les soirs et 3 midis par semaine.

Cette avantage fait environ 148€ brut qui ai ajouté au salaire BRUT.

Ensuite les 20% habituel sont retirés du salaire et enfin sont retirés les 148€ d'avantage.

 

Je ne pointe pas, on arrive a heures fixe et on part quand le restaurant est vide et rangé, en moyenne voila les heures :

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi : 18h - 23h30

Vendredi, Samedi, Dimanche : 9h - 15h 18h - 23h30

 

Personne ne m'a demandé mes heures mais on m'a toujours dit de les noter, ce que j'ai fait, et pour un total en Juillet de 248h travailler, etre payé 1010€, je trouvais ça un peu juste non ?

Je lui ai signalé que j'avais fait autant d'heures supp' pour tel mois mais il n'a rien voulu entendre.

 

Il y a plusieurs choses qui m'interpellent

 

1 - la premiere etant les repas

on vous paye puis deduit 148 euros

Or l'avantage nourriture ou indemnité compensatrice de nourriture dans la restauration est à 3.31 taux secu

en conséquence si je divise 148 par 3.31... j'arrive à 44.71 repas ???? alors que le nb de repas devrait etre tout rond !

 

merci de regarder sur votre fiche de paye et nous donner le montant exact svp et le nb de repas en face et le montant de l'an//ICN

 

2 - à mon sens votre fiche de paye est parfaitement juste

 

3 - lorsque vous calculez votre temps de travail vous devez en deduire les temps de pause (donc de repas)

 

par contre certaines choses ne sont pas correctes de la part de votre employeur

 

- vous n'etes pas sensé travailler 7 jours sur 7... dans la restauration meme en tant que saisonnier vous devez avoir au minimum 1 jour de repos dans la semaine ce qui n'est pas le cas

 

- en partant sur le fait que vous avez des pauses repas de 45 minutes (dans la restauration c'est ou 30 minutes ou 45 minutes ou temps de repas compris dans le temps de travail) : j'en suis arrivée à 49h par semaine ce qui depasse le temps de travail legal maximum qui est de 48h

 

- en tout etat de cause et en partant sur ma base de calcul plus haut et de votre planning, vous avez donc généré au mois de juillet 59.36 d'heures supplémentaires majorées que vous devez noter bien préciseusement

Soit à la fin de votre contrat vous en demandez le payement

soit elles doivent etre récupérées

 

Votre patron ne vous a donc pas grugé sur votre bulletin de salaire, les heures sup il pourra parfaitement vous les donner en récuperation plus tard

 

par contre je vous conseille bien de les noter

ou de photocopier votre planning de travail avec vos horaires histoire de prouver plus tard si jamais il se doit que vous avait fait toutes ces heures.

:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, merci de toutes ces réponses.

 

En effet, j'ai donné un chiffre approximatif pour le montant de l'avantage nature. C'est 48h à 3.31€ donc 158.88€ BRUT (oui en plus je me suis trompé :))

 

De plus il compte 48h de repas, mais je n'ai aucune pause en dehors du repas qui ne dure que 30 minutes au grand maximum. J'ai compté les repas que j'ai fait au mois de Juillet, le nombre étant de 44.

Si je ne me trompe pas, 44 repas de 30min, cela ne fait jamais 48h mais plutot 22h au taux de 3.31.

 

Je travaille en effet 7 jours sur 7, il m'a signifié que j'avais le droit à 2 jours de repos par semaine qui a été divisé pour donner 4 demi-journée (lundi, mardi, mercredi, jeudi), ça je ne sais pas si c'est légal ou pas également ?

 

Comme je le disais concernant les heures supplémentaires, c'est une moyenne que j'ai donner pour vous montrer les heures que je fais.

Sinon ayant calculé la totalité des heures que j'ai fait au mois de Juillet, j'arrive à cela :

 

248h et 55min au total

44 repas de 30 min = 22h de "pause"

248h55 - 22h = 226h55min de travail effectif. (moyenne avoisinant les 55h de travail par semaine)

Sur le contrat est spécifié 151.67h (donc 151h40min) pour un travail de 35h par semaine.

On arrive donc à 75h15min d'heures supplémentaires (226h55 - 151h40 = 75h15)

Ceci n'est qu'un simple constat pour que j'en vienne à la suite.

 

J'ai parlé à mon patron pas plus tard qu'hier et il ne veut pas me payé mes heures supplémentaires car il dit que seul les grands groupe de restauration les payent au vrai tarifs et que lui ne peut soit disant pas se le permettre, mais je ne peux pas non plus les récupéré d'après lui pour finir plus tôt par exemple ou ne pas travailler certains jours.

 

Au final, que dois je faire ?

Merci d'avance!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Vous devez sauf erreur avoir au moins un jour de repos par semaine, de 0h à 24h.

Pas 48 heures de repas, 48 repas.

Votre ^patron se f... du monde, les heures supplémentaires, si on ne veut pas les payer, on ne les demande pas. Surtout dans de telles proportions.

Dites-lui d'utiliser la baisse de TVA pour ça, ça va lui plaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous devez sauf erreur avoir au moins un jour de repos par semaine, de 0h à 24h.

 

Quelles sont les durées maximales de travail ?

 

La durée légale du travail peut être dépassée dans le cadre de la réglementation sur les heures supplémentaires.

Sauf autorisation de l’inspecteur du travail, la durée du travail des travailleurs âgés de moins de 18 ans ne peut dépasser la durée légale du travail.

Toutefois, il existe des durées maximales au-delà desquelles aucun travail effectif ne peut être demandé. Ces durées maximales de travail s’imposent également au salarié qui cumule plusieurs emplois.

Sauf dérogation, les durées maximales sont fixées à :

puce.gif 10 heures par jour ;

puce.gif 48 heures par semaine ;

puce.gif 44 heures en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives. En outre, les salariés doivent bénéficier d’un repos quotidien de 11 heures au minimum et d’un repos hebdomadaire de 24 heures auquel s’ajoutent les heures de repos quotidien.

La durée légale du travail -Durée du travail - Fiches pratiques - Informations pratiques - Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

gudule a parfaitement raison

 

1 - il faut au minimum un jour de repos soit 24 heures d'affilées et non pas donné sous forme de demi journées c'est interdit

 

2 - vous depassez le temps de travail maximum legal par semaine qui est fixé à 48h

puisque en semaine complete avec le planning que vous nous avez donné et en comptant maintenant des pauses de 30 minutes vous faites 51h30

 

==> lorsque vous calculez vos heures, deduisez vos temps de repas

ne deduisez pas ce qu'il vous a calculé sur votre fiche de paye

mais le réel

 

en bref vous avez fait 73h15 majorées supplémentaires au mois de juillet

 

Mon conseil reste le meme

si vous souhaitez conserver votre taf pour l'instant, continuez comme si de rien n'etait

 

toutefois photocopiez votre planning de travail, accumulez les preuves comme quoi vous travaillez chaque jour de la semaine, les heures de début, les heures de fin

 

à la fin de votre contrat saisonnier et avant le solde de tous compte demandez le payement des heures supplémentaires

 

S'il ne veut toujours pas vous les regler faites appel alors immédiatement aux prudh'ommes, vous n'aurez aucun mal si vous avez toutes les preuves en main à gagner.

 

et comme dit si bien GUDULE, rappelez lui quand meme que le gouvernement a baissé la TVA à 5.5%

ce n'est pas pour qu'ils s'en mettent plein les poches

le contrat prevoit bien qu'1/4 devait etre destiné à la baisse des tarifs, 1/4 à la mise aux normes et aux refections des etablissements et enfin le dernier quart etait destiné à augmenter le personnel ! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et j'ajoute que le refus de paiement des heures supplémentaires par l'employeur est un motif légitime pour refuser de faire de nouvelles heures supplémentaires (jurisprudence).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis completement d'accord lag

sauf que dans la restauration ccn HCR, les heures sup non recuperées sont payées à la fin de l'année soit au 31 décembre

dans le cas de ce jeune homme qui est en saisonnier ses heures sup devraient etre soit recuperées soit reglées à la fin de son contrat

 

s'il insiste vraiment pour demander le paiement des heures sup, son patron peut arguer qu'il les lui fera recuperer à la fin de son contrat voir les lui payera à ce moment là

A priori à l'oral il lui dit qu'il ne payera rien et ne recuperera rien, mais s'il sent le vent tourner et que SNK59 lui envoie un courrier, il va se servir de ça.

 

donc à mon avis si snk59 veut continuer son job d'été il vaut mieux qu'il la mette en veilleuse pour l'instant mais tout en accumulant bien toutes les preuves qui lui seront necessaires pour faire valoir ses droits une fois le contrat terminé.

qu'en pensez vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je continue comme ci de rien n'était.

J'ai calculé toutes les heures supplémentaires que j'ai fait depuis le 25 Juin (date de début de mon CDD) et en récupérant ces heures, j'aurais pu finir dès la semaine prochaine (alors que mon contrat dure jusqu'au 15 septembre).

J'aurais souhaiter arrêter le 23 août à l'amiable avec le patron mais il n'a pas voulu, donc est ce que je dois garder toutes mes heures supplémentaires de côté pour pouvoir arrêter le 23 août en les faisant passer en RTT ?

A t-il le droit de refuser dans ce cas la? (étant donné qu'il ne veut ni les payer, ni que je puisse les récupérer)

 

Merci d'avance.

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1- quand vous calculez vos heures sup : je vous rappelle que vous devrez deduire vos pauses repas (vous m'avez dit 30 minutes mais validez bien ce point)

et les majorer comme la ccn le prevoit

 

2 - n'arretez pas avant la date de fin notifiée sur votre contrat

ce n'est pas à vous de décider de quand est ce que vous prenez des recuperations ou pas... (et non pas RTT)

c'est votre patron qui est sensé vous dire vous récuperez vos heures de telle date à telle date

ou bien .. je vous les paye

 

si vous partez avant la fin de votre contrat il pourrait vous opposer que vous avez abandonné votre poste... et qu'il allait vous payer ou vous faire récuperer vos heures mais que vous ne lui en avez pas laissé l'opportunité

 

Mon avis est que vous restiez jusqu'à la date notifiée dans votre contrat.

il vous a dit qu'il ne voulait pas entendre parler d'heures sup ou autre mais par oral...

une fois le stc établi, vous le contestez immédiatement aux prudhommes....

et demandez le payement des heures sup majorées

 

je serai vous je demanderai egalement une compensation pour depassement du nombre d'heures legale par semaine + aucun repos dans la semaine

 

ça devrait le calmer pour les prochains saisonnier !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord.

 

Pourtant, je ne pourrais surement pas rester jusqu'à la fin du contrat (c'est à dire le 15 septembre) car je commence à avoir des soucis au niveau de mon logement d'une part, et que d'autre part je vais devoir rentrer avant pour des raisons privées.

C'est pourquoi je voulais arrêter au 23 août et que je cherche une méthode pour pouvoir le faire légalement tout en étant payé au prix juste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans ce cas si vous n'avez pas la possibilité absolue de rester jusqu'au bout assurez vos arrières

faites lui un recommandé avec accusé de reception l'informant que suite à votre entrevue vous avez bien pris note qu'il refusait le payement des heures supplémentaires que vous effectuez.

Qu'à ce titre il convient par conséquent que celles ci soient récupérées et que par conséquent vous devant XXX heures vous les recupererez de telle date à telle date.

Au moins ça prouve votre bonne foi

 

par contre là vous vous exposez au fait qu'il ne vous envoie pas votre solde de tous comptes avec fiche assedic, etc....

puisque vous ne serez plus sur place pour les recuperer !

apres vous pourrez toujours faire appel aux prudhommes pour le forcer à vous etablir les documents

 

vous avez aussi la possibilité immédiate de faire appel à l'inspection du travail de votre departement

vous les appelez, leur exposez clairement le prb (51h30 par semaine, pas de jour de repos, refus de payer les heures sup ou de les recuperer, etc...)

normalement ils devraient soit envoyer un inspecteur soit lui envoyer un courrier

mais vous vous exposez ensuite au couroux de votre employeur et à devoir travailler ensuite dans une ambiance detestable !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Attention, ce que vous comptez faire est assimilable à une démission et la démission n'existe pas en CDD.

Vos seules possibilités sont la rupture amiable du CDD ou déclarer une faute grave de votre employeur (le juge devra alors dire s'il y a bien faute grave).

Ce n'est pas parce que votre employeur se met dans l'illégalité en ne vous payant pas les heures supp qu'il faut, à votre tour, vous mettre dans l'illégalité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
apres vous pourrez toujours faire appel aux prudhommes pour le forcer à vous etablir les documents

 

vous avez aussi la possibilité immédiate de faire appel à l'inspection du travail de votre departement

vous les appelez, leur exposez clairement le prb (51h30 par semaine, pas de jour de repos, refus de payer les heures sup ou de les recuperer, etc...)

normalement ils devraient soit envoyer un inspecteur soit lui envoyer un courrier

!

 

Surtout au mois d'août, vers le 15, ils sont tous pleins d'ardeur !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces réponses. En fait j'ai lintention d'utiliser tout cela pour faire une rupture a lamiable du CDD avec mon patron (faire en sorte qu'il accepte). Si il refuse toujours, jutiliserai tous ces moyens a bon escient pour faire valoir mes droits. Mais bon a la base je souhaite avant tout trouver un accord voir un compromi avec lui et ne pas le mettre tout de suite face à linspection du travail par exemple.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Alors pour le repos hebdomadaire vous ne vous trompez pas, juste une petite précision, c'est qu'il faut 35 heures consécutifs au minimum (une journée + le repos quotidien qui ne peut être inférieur à 11h).

 

Après pour les heures supplémentaires, je pense que vous avez raisons. Toutefois, je conseil de bien les noter effectivement car en cas de contentieux en fin de saison, la preuve n'incombe à aucune des parties toutefois, en cas de contestation, l'employeur doit démontrer par tous moyens les horaires que le salarié a effectivment effectué.

Il ne peut s'appuyer sur un simple planning (pas une preuve en soit) et doit donc montrer un relevé de pointeuse, ou des feuilles d'émargement etc...

S'il n'en a pas, le doute profite aux salariés (jurisprudence également).

 

Ensuite pour le taux de 3,31 €, c'est conventionnel???

Parce que il me semble que pour l'avantage en nature pour les repas est de 4 € environ (taux déterminé par la sécurité sociale)..

Mais je peux me tromper..

 

Bien cordialement,

 

---------- Message ajouté à 17h13 ---------- Message précédent posté à 17h09 ----------

 

La rupture amiable reste une possibilité, en prévoyant par le biais d'un avenant au contrat, une rupture du contrat de plein droit à une date fixée d'un commun accord.

Cela a l'avantage de vous permettre de conserver vos indemnités de fin de contrat - congés payés et prime de précarité (toutefois la prime de précarité n'est pas due, pour les contrat saisonnier - il me semble - et les contrat conclus avec des étudiants durant leurs périodes de vacances scolaires)

 

Bien cordialement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...