Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

La discrimination positive


Invité Hoshi

Messages recommandés

Je rebondis sur le post qui se trouve en "salon détente" car a mon sens

la nomination de Dati releve de la Discrimination positive même si

d'autres considérations sont intervenues dans sa nomination :D.

 

Partons d'une définition de la discrimination positive :

La « discrimination positive » est un principe : il s’agit d’instituer des inégalités pour promouvoir l’égalité, en accordant à certains un traitement préférentiel. On espère de la sorte rétablir une égalité des chances compromise par deux phénomènes : la généralisation ou la persistance de pratiques racistes ou sexistes d’une part, une accentuation des inégalités socio-économiques d’autre part. Selon que l’on se trouve dans le premier ou le second cas, la mise en œuvre des politiques de discrimination positive obéira à deux logiques très différentes : quand il s’agira de résorber des pratiques racistes ou sexistes, cela nécessitera la définition d’une « population-cible » à partir de traits innés et indélébiles, appartenant à l’identité de l’individu (le sexe et la race aux Etats-Unis, le sexe et l’origine étrangère en France) ; en revanche, quand il s’agira de réduire des inégalités socio-économiques, la définition des bénéficiaires passera par le critère de leur situation socio-économique. Il y a donc deux formes de discrimination positive à ne pas confondre.

 

La discrimination positive est tout simplement de la Discrimination .

De la même manière et on s'aperçoit du caractere inique du mot positif

accolé a Discri si on instituait le " racisme positif " " la Xénophobie positive " :D etc....

Je suis même étonné qu'aucun politique ( a ma connaissance) n'ait saisi le

Conseil constitutionnel , car cette philosophie est contraire a nos valeurs

inscrites dans le marbre de la déclaration des droits de l'homme et du

citoyen ( ce dernier mot étant d'ailleurs souvent oublié dans les citations )

Engager quelqu'un par préfèrence ethnique c'est bien le cas de la

Discri Positive est une atteinte a l'égalité .

On crée donc délibèrement des inégalités ( hallucinant ) pour créer l'égalité :confused:

C'est un nouveau concept :D

Je précise , au cas où ma vision serait mal interprétée que les inégalités existent ,

qu'elles doivent etre combattues mais a la racine .

On ne règle jamais un probleme en s'attaquant aux consèquences , mais aux causes .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 42
  • Création
  • Dernière réponse

Fervent défenseur du système français (assimilation/intégration) face au système américain (communautaire) -j'ai connu les deux- depuis l'élection d'Obama on entend tous les commentateurs dire que "ça n'arriverait jamais en France".

Ils semblent tous oublier que à 6 mois près, Gaston Monnerville aurait pu être président de la république après 21ans de présidence du Sénat :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a un sacré travail qui commence à se faire dans les lycées, et sous le patronnage de quelques grandes écoles.

 

Ceux qui en bénéficient le doivent à leur mérite personnel.

 

Il y a bien longtemps, le pauvre paysan auvergnat montait à Paris et livrait le charbon.

Son fils faisait Bougnat.

Le fils de son fils y adjoignait quelques chambres et faisait hotel.

Son fils devenait médecin ou avocat. Comme il gardait les pieds sur terre et pas mal de malice, il faisait fortune.

Ses enfants maintenaient à peu près.

 

Les petits enfants bouffaient tout et se disaient que la vie est bien injuste!:D

Et leurs enfants se remettaient au travail.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Ganushi

La discrimination positive est tout simplement de la Discrimination .

De la même manière et on s'aperçoit du caractere inique du mot positif

accolé a Discri si on instituait le " racisme positif " " la Xénophobie positive " :D etc....

Je suis même étonné qu'aucun politique ( a ma connaissance) n'ait saisi le

Conseil constitutionnel , car cette philosophie est contraire a nos valeurs

inscrites dans le marbre de la déclaration des droits de l'homme et du

citoyen ( ce dernier mot étant d'ailleurs souvent oublié dans les citations )

Engager quelqu'un par préfèrence ethnique c'est bien le cas de la

Discri Positive est une atteinte a l'égalité .

On crée donc délibèrement des inégalités ( hallucinant ) pour créer l'égalité :confused:

C'est un nouveau concept :D

Je précise , au cas où ma vision serait mal interprétée que les inégalités existent ,

qu'elles doivent etre combattues mais a la racine .

On ne règle jamais un probleme en s'attaquant aux consèquences , mais aux causes .

 

Pas toujours, c'est du droit public, le droit administratif reconnaît depuis longtemps la "discrimination" : CE. Sect., 10 mai 1974, Denoyez et Chorquez, à situation différente, traitement différent.

 

Des personnes sont mises dans une situation très peu confortable, c'est à la loi d'intervenir. Cela ne me choque pas. Si la mentalité ne veut évoluer, il faut l'y pousser.

 

Mais la question centrale, c'est la légitimité de la personne positivement discriminée, notamment auprès de ses collègues de travail, de ses camarades de classe...

 

Et je suis assez d'accord avec ces Américains, la France n'est pas prête pour avoir un homme politique d'influence de couleur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas toujours, c'est du droit public, le droit administratif reconnaît depuis longtemps la "discrimination" : CE. Sect., 10 mai 1974, Denoyez et Chorquez, à situation différente, traitement différent.

 

 

Des personnes sont mises dans une situation très peu confortable, c'est à la loi d'intervenir. Cela ne me choque pas. Si la mentalité ne veut évoluer, il faut l'y pousser.

 

Mais la question centrale, c'est la légitimité de la personne positivement discriminée, notamment auprès de ses collègues de travail, de ses camarades de classe...

 

Non , si la personne est légitime au poste pas besoin de discrimination positive pour l'engager , on l'engage sur sa valeur , Point .

Et si on engage une "tripe" en application de cette discrimination dite positive alors on fait de la discrimination a l'envers tout simplement ( c'est a mes yeux inacceptable) a l'égard de celui dont le seul défaut serait d'etre meilleur .

La discrimination est sanctionée par les textes que je sache !

Nous sommes dans un monde où l'on invente des mots , des concepts absolument contraires a notre République .

Posez vous la question suivante :

Le génocide est un crime , alors inventons le génocide positif ;) Le racisme positif etc...

Ce terme positif accolé a des mots définis comme délits dans le droit est un non sens complet .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Ganushi
Non , si la personne est légitime au poste pas besoin de discrimination positive pour l'engager , on l'engage sur sa valeur , Point .

 

Je suis tout à fait d'accord.

 

Mais encore faut-il que cette personne puisse montrer sa légitimité, puisse avoir une chance, aussi minime qu'elle puisse l'être, d'occuper ce poste en question. Or, on ne la donne pas cette chance. C'est à la loi d'intervenir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Supposons que depuis 20 ans on observe que pour une corvée quelconque le Grand Schtroumph désigne 9 schtroumphs du nord pour un seul du sud sur les 100 volontaires (50 de chaque région).

Les schtroumfissime exige l'égalité et on nomme 5 nordistes et 5 sudistes.

 

Eh bien dans ce cas parmi les recalés on a maintenant 45 nordistes sur le carreau au lieu de 41 et 45 sudistes au lieu de 49.

 

Normalement les nordistes devraient protester de ce que leur situation empire et exiger le retour aux 41 recalés. Par soucis d'égalité, il faut alors recaler 41 sudistes.

 

Donc porter le nombre de sélectionnés à 18.

Et là tout le monde est égal.

 

On peut compliquer la situation en tenant compte des Schtroumphs noirs mais bon...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Même sans crème! Croyez en un connaisseur! :D

 

(OK, le loup y sort... :o)

 

 

Bon, alors on va se les génocider un peu mais pas trop.

 

Ce serait bête d'éteindre l'espèce.

 

On va se les discriminer positif tranquille, pour garder les plus dodus de la cuisse. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:D

Supposons que depuis 20 ans on observe que pour une corvée quelconque le Grand Schtroumph désigne 9 schtroumphs du nord pour un seul du sud sur les 100 volontaires (50 de chaque région).

Les schtroumfissime exige l'égalité et on nomme 5 nordistes et 5 sudistes.

 

Eh bien dans ce cas parmi les recalés on a maintenant 45 nordistes sur le carreau au lieu de 41 et 45 sudistes au lieu de 49.

 

Normalement les nordistes devraient protester de ce que leur situation empire et exiger le retour aux 41 recalés. Par soucis d'égalité, il faut alors recaler 41 sudistes.

 

Donc porter le nombre de sélectionnés à 18.

Et là tout le monde est égal.

 

On peut compliquer la situation en tenant compte des Schtroumphs noirs mais bon...

 

Correction du devoir .

Vous avez voulu sous un angle humoristique participer au débat sur la Discrimination positive . C'était de bon aloi .

Mais c'est raté , vous êtes hors sujet :rolleyes:

Le rappel de la définition de la Discri positive indiqué en début de post s'impose ( vous avez une mauvaise lecture) :

Il s'agit de créer des inégalités pour promouvoir l'égalité .

Or dans votre humour les schtroumpfissime ont réglé un problème d'inégalité non pas par

la Discrimination positive ( qui es l'objet du débat) mais par la suppression pure et simple de l'inégalité .

Cf votre alinéa 1 : inégalité 9-1 , suppression de cette inégalité par l'égalité 5-5 indépendamment

de tout favoritisme sur lequel est fondé la discrimination positive .

 

La situation étant devenue égale vous indiquez dans les alinéas suivants que les schtroumps

devraient protester .

Ainsi vous êtes un adepte de la protestation inutile lorsque l'égalité est réalisé

C'est étonnant comme philosophie :rolleyes:

Quant a la demonstration utilisée , Trop marrant :p mais peu perspicace ,vu

que l'égalité est réalisée au 1er alinéa .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et donc chacun est payé deux fois moins car le Grand Schtroumpf n'a pas un budget illimité :D

 

Ah non, si on pratique à budget constant on sélectionne 18 et on vire 20 des volontaires de l'échelon inférieur (10 du nord et 10 du sud bien sûr) .

 

---------- Message ajouté à 17h42 ---------- Message précédent posté à 17h33 ----------

 

:D

 

Correction du devoir .

Vous avez voulu sous un angle humoristique participer au débat sur la Discrimination positive . C'était de bon aloi .

Mais c'est raté , vous êtes hors sujet :rolleyes:

Le rappel de la définition de la Discri positive indiqué en début de post s'impose ( vous avez une mauvaise lecture) :

Il s'agit de créer des inégalités pour promouvoir l'égalité .

Or dans votre humour les schtroumpfissime ont réglé un problème d'inégalité non pas par la Discrimination positive ( qui es l'objet du débat) mais par la suppression pure et simple de l'inégalité .

Cf votre alinéa 1 : inégalité 9-1 , suppression de cette inégalité par l'égalité 5-5 indépendamment

de tout favoritisme sur lequel est fondé la discrimination positive .

 

La situation étant devenue égale vous indiquez dans les alinéas suivants que les schtroumps

devraient protester .

Ainsi vous êtes un adepte de la protestation inutile lorsque l'égalité est réalisé

C'est étonnant comme philosophie :rolleyes:

Quant a la demonstration utilisée , Trop marrant :p mais peu perspicace ,vu

que l'égalité est réalisée au 1er alinéa .

 

Pas du tout ! Je démontre qu'en créant une discri positive pour parvenir à une égalité on en crée seconde discrimination qu'il fau(drai)t résoudre.

En que ce faisant on arrive à une égalité parfaite. :D (à ce stade, vive la discriminationà

Juste en modifiant l'un des des points du début du problème qui n'était pas dans le cadre de la discrimination.

 

Je vous signale quand même que c'est ce qui se pratique dans la réalité en particulier dans les administrations.

Le cas extrême était celui des armées impériales russes d'avant guerre (l'avant-dernière dernière) où on arrivait à avoir X armées sur le papier dont Y ne comportaient qu'un état-major. Par discrimination positive envers les nobles, qui ne pouvaient qu'être généraux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

hum....... je partage votre point de vu , Bonnevolonté.

 

réflexion : au vu du nombre de Schtroumphs du Sud vivant en France , il y a deux fois trop de schtroumpfs du Nord qui ont un travail MDR-mort-de-rire.gif.

 

mais bonnevolonté a raison , et ce serait logique , a compétence égal , poste égal ; handicapé , coloré , etc.....

 

cordialement charmeail ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais parlé d'égalité de compétence, seulement de nombre ;)

 

Les schtroumphs du nord et du sud ne sont pas égaux, la preuve le Grand Schtroumpf ne les choisissait pas à égalité.

Comment seraient-ils égaux quand certains appellent tire-bouschtroumpf un stroumpf-bouchon ?

 

L'égalité ne vient que de la volonté du schtoumpfissime de favoriser ouvertement certains en raison d'un critère d'origine, indépendamment et même en dépit de la compétence de certains autres.

 

C'est en cela que la seule solution logique est alors d'augmenter le nombre d'élus afin de conserver les compétences. Le problème étant quand celle-ci se résume à avoir le portrait du schtoupfissime dans son portefeuille.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais parlé d'égalité de compétence, seulement de nombre ;)

 

Les schtroumphs du nord et du sud ne sont pas égaux, la preuve le Grand Schtroumpf ne les choisissait pas à égalité.

Comment seraient-ils égaux quand certains appellent tire-bouschtroumpf un stroumpf-bouchon ?

 

L'égalité ne vient que de la volonté du schtoumpfissime de favoriser ouvertement certains en raison d'un critère d'origine, indépendamment et même en dépit de la compétence de certains autres.

 

C'est en cela que la seule solution logique est alors d'augmenter le nombre d'élus afin de conserver les compétences. Le problème étant quand celle-ci se résume à avoir le portrait du schtoupfissime dans son portefeuille.

 

C'est maintenant clair .

Il est manifeste que vous êtes dans un débat hors du sujet ouvert .

Le Grand schtroumpf ( si j'ai bien compris) faisait selon vous de la

Discrimination ( c'est possible mais non certain )

Les schtoumfissime ont rejeté cette discrimination en y substituant

l'égalité .Cà c'est un fait incontournable .

Egalité que vous contestez car source de ...discrimination :confused:

On ne voit pas où elle est , mais bon :D:D

En effet s'il ya bien un truc qui n'est pas discriminant c'est bien l'égalité !

Et in fine alors que le débat porte sur la Discrimination positive , votre schtroumpherie a pour finalité de préconiser 18 candidats a égalité 9-9 pour Nord et Sud afin dites vous d' élargir le champ des compètences . Autrement dit the "Right man in the "Rigt Place"

Vous etes bien aux Antipodes de la Discrimination dont le but n'est pas

d' ouvrir le champ des competences , ni de mettre the right man in the Right place , mais au contraire

de favoriser les " Discriminés "

Question , si vous voulez bien y répondre :

Sur quels critères avez vous sélectionné les 9 - 9 du nord et Sud ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Ganushi

Et si le grand schtroumpf ne peut avoir recours qu'à 10 ? il faut en licencier 8...donc 4 sudistes et 4 nordistes, mais comme il prefere ceux du nord...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question , si vous voulez bien y répondre :

Sur quels critères avez vous sélectionné les 9 - 9 du nord et Sud ?

 

Pour tout dire j'ignore comment le Grand Schtroumpf avait choisi ses 10 gagnants parmi les volontaires ces 20 dernières années.:o

Pour autant que je sache, il pouvait même avoir changé les règles régulièrement ou ne pas en avoir.

Plus simplement il peut très bien lui-même habiter au nord et un matin où il a décidé d'accomplir une tâche, demander à tous ceux qu'il croise s'ils acceptent et la confier aux 10 premiers volontaires.

 

Ce que je sais en revanche c'est que le schtroumfissime (attention à votre méprise, c'est une personne) a considéré cela comme injuste et demandé qu'une discrimination positive équilibre la balance nors-sud.

Ce qui fut demandé fut réalisé : Le Grand Schtroumpf se vit "contraint" de moduler sa méthode de façon à choisir 5 schtroumpfs du nord et 5 sud-schtroupmpfs.

Je suis dans le sujet ?

 

Le schtroumpfissime vit alors une nouvelle inégalité pour les schtroumpfs du nord, car rejetés en plus grand nombre qu'avant.

Il demanda que soit appliqué le principe souverain de la discrimination positive.

Accordé.

Je suis dans le sujet ?

 

Il en résulta l'égalité.

Si A=B et C=D, alors A+C=B+D donc je ne peux pas être hors sujet.

 

Cependant la décision du Grand Schtroumpf d'appliquer simultanément les deux discriminations a un défaut : elle n'assure pas (ne garantit pas) la conservation des compétences pour la tâche concernée, même si cela peut se réaliser. ;)

Mais elle a un avantage, et c'est la sagesse du grand schtroumpf d'appliquer les deux cas et de rétablir l'égalité : le degré de compétence est avec certitude au moins égal à ce qu'il était auparavant.

 

Bien sûr dans certains cas absurdes dans le contexte schtroumpfesque, comme celui de la dépense constante, cela revient à sacrifier la base (les villageois schtroumpfs) pour payer le "élus"

Nul doute que la nomination d'une commission pourrait résoudre ce problème, à condition que le schtroumpfissime institue un groupe d'étude en vue de nommer les sages qui détermineront la façon d'entretenir ce groupe plus important que requier l'égalité (un jour de travail gratuit ?).

 

Appliqué au monde réel, je paraphaserai une saynète vue récemment à la télé : deux trous du cul ne font pas un meilleur travail qu'un seul.

 

Et malheureusement, en ne considérant les gens que d'après la minorité à laquelle ils appartiennent, on a plus de chances de tomber sur les trous du cul que sur des cerveaux (ceux là sont déjà in place).

 

Autre problème à soulever : comment définissez-vous la minorité à discriminer positivement ?

J'ai abordé brièvement la question des schtroumpfs noirs qui pour éviter toute discrimination sont violets dans les dernières éditions de la BD de référence. Le schtroumpfissime n'a jamais parlé d'eux :( Ni vous Archimède.

Auriez-vous un préjugé contre eux ?

 

---------- Message ajouté à 22h17 ---------- Message précédent posté à 22h13 ----------

 

Et si le grand schtroumpf ne peut avoir recours qu'à 10 ? il faut en licencier 8...donc 4 sudistes et 4 nordistes, mais comme il prefere ceux du nord...

 

Ah non, il se devra d'être impartial, au nom de la Discrimination Positive.

 

Au fait, tous les Grands Schtroumpfs passés sont des nordistes. Ne devrait-on pas là aussi pratiquer la discrimination positive ? On pourrait appeler ça l'alternance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toutes façons, les schroumpfs du sud se sont mis en grève, exigeant une prime de déménagement et de réinstallation, la construction de quelques cases à eux réservées.

Et une maison de repos parce que le climat ne leur convenait pas.

 

Alors, les schtroumpfs du nord ont trouvé qu' eux aussi méritaient une prime parce que c'était sinistre de toujours rester à la même place et d'être privé du soleil du sud.

Ils ont trouvé parfaitement injuste de vivre dans de vieille cases alors qu'on en avait construit des neuves pour ceux du sud.

 

:p:p:p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toutes façons, les schroumpfs du sud se sont mis en grève, exigeant une prime de déménagement et de réinstallation, la construction de quelques cases à eux réservées.

Et une maison de repos parce que le climat ne leur convenait pas.

 

Alors, les schtroumpfs du nord ont trouvé qu' eux aussi méritaient une prime parce que c'était sinistre de toujours rester à la même place et d'être privé du soleil du sud.

Ils ont trouvé parfaitement injuste de vivre dans de vieille cases alors qu'on en avait construit des neuves pour ceux du sud.

 

C'est un peu exagéré parce que suite à l'installation du premier contingent de sud-schtroumpfs au nord, les indigènes ont estimé que le seuil de saturation était atteint.

Le schtroumpfissime est donc rentré d'urgence des Iles Paradisiaques et suite à un concert de la schtroumpfette a décidé que la minorité nordiste installée au sud devait être aidée, de même que les sudistes migrant au nord. Une discrimination positive s'imposait.

Une contribution volontaire (une semaine de travail gratis) a donc permis la réfection des logements libres du sud et la migration de nordistes pour les occuper.

Les groupes de migrants ont donc bénéficié des primes de déménagement et de réinstallation, tandis que les sédentaires se sont vu octroyer une prime de maintien à résidence.

 

Mais les caisses sont maintenant vides, les schtroumpfs noirs grondent, et les métis sont mal vus au nord comme au sud.

On envisage de leur réserver certains emplois à l'avenir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...