Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Dvh enfant malade


Vanhille

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai besoin d'aide urgente, ma fille à est hospitalisée avec examens jusqu'à mi aout. Mon ex veut absolument que les médecins reportent les dates de rendez vous (elle en a jusqu'à mi aout) dans le but de la prendre en DVH sachant que celui ci démarrait au 1er.

En a t'il le droit et puis je m'opposer à ce qu'il la prenne sachant qu'aucune garantie de non complications ne pourraient survenir. Nous habitons à 700 km l'un de l'autre, jusqu'à ce jour lorsqu'elle était malade il n'a jamais voulu lui faire administré de soin. Et également, il a connaissance de son état, la au téléphone tout les jours ainsi que les médecins et menace d'informer le juge qu'il n'a pas de nouvelle d'elle.

Il exige de savoir ou elle se trouve, quand, comment et pourquoi et lorsque je ne répond pas au téléphone il me menace ou lorsque ma fille est absente de sa chambre.

Merci j'ai besoin d'aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 20
  • Création
  • Dernière réponse

Je ne pense pas pouvoir faire une action en référé étant donné les congés de ces Mesdames et Messieurs qui nous jugent et en qui j'ai perdu toute confiance et également mon avocat à qui j'envoie plusieurs mails ne me répond pas. De toute façon je me sens perdue, à ceci il ajoute d'autre soucis supplémentaires entre autre il téléphone chaque jour à notre fille à l'hopital, mais lorsqu'elle n'est pas dans son lit ou présente il hurle et il m'a menacer d'écrire aux avocats disant qu'il n'avait pas de nouvelles d'elle, qu'il ne connaissait pas son état de santé et bla bla. Nous passons devant le juge pour modifier le DVH et il m'a précisé que ceci serait bon pour son dossier. C'est une tactique qu'il emploi depuis trois ans et qui m'a toujours fait du tort. Au jour d'aujourd'hui il a dit à notre fille qu'il viendrait la chercher en voiture (700 km), il ne veut pas m'en informer il se sert de notre fille comme intermédiaire et ne veux en aucune façon me préciser les modalités de retour.

Merci de me soulager un peu par vos expérience et vos conseils.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Bonjour,

Je ne comprends pas bien. Votre fille a été hospitalisée en urgence ? Si non, pourquoi avoir pris la date du DVH du papa pour des examens ? Cela ne pouvait pas être fait en juillet, durant votre période ? Comment les médecins connaissent-ils la durée de l'hospitalisation ? Est-ce une maladie reconnue ? Récente ? Votre fille est-elle intransportable ?

Qu'en disent les médecins ? Votre fille doit rester allongée, avec des soins importants ?S'il s'agit uniquement d' examens qui pouvaient être effectués à une autre date, je comprends assez la colère du papa. Et dans ce cas là, effectivement, cela pourrait être bon pour lui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Je viens de retrouver un fil que vous aviez ouvert il y a quelques mois

http://www.net-iris.fr/forum-juridique/personne-famille/121108-droit-de-visite-dhebergement.html

Et dans ce fil, vous expliquiez qu'il y avait déjà des problèmes avec votre ex pour ses DVH puisque vous étiez partie à 800 kms de chez lui.

Le problème semble toujours d'actualité.

Mais j'attends les réponses à mes questions posées dans le post précédent pour pouvoir éventuellement vous conseiller.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours eu des problèmes avec mon ex et ce depuis trois ans, et également je n'ai jamais de bol non plus. Les dernières nouvelles, nous nous étions arrangés pour qu'il la prenne le 1er au lieu du 2 ou 3 aout, il a décrété la prendre le 29 avec un billet de train pour la moitié du chemin et je me démerdais avec l'autre, (le jugement actuel précise qu'il vienne la chercher à domicile) je ne voulais pas l'envoyer le 29 mais le 30 elle a commencé par des consultations de médecin le 27 jusk'a son hospilisation fin de semaine, elle a un traitement à l'hospital pendant 6 h un jour sur deux et une permission de sortie un jour sur deux et plusieurs examens entre deux et ceci jusk'au 12 aout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Donc elle a été hospitalisée en urgence. Un diagnostic a été fait et vous pouvez donc avoir un certificat de l'hôpital disant qu'elle ne pouvait pas attendre, que son état nécessitait une hospitalisation d'urgence, et qu'elle est totalement intransportable du fait de l'obligation de soins a effectuer en milieu hospitalier et que le diagnostic de..... a été fait lors de cette hopitalisation. Avec ça, pas de problème.

Il aurait pu y en avoir s'il ne s'agissait que d'examens programmés et qui pouvaient attendre ou être fait 15 jours plus tôt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon ex mari a réussi, il a fait en sorte que les rendez vous futur soit repoussé. A t'il le droit de venir quand sa lui chante à partir du dernier rendez vous, sans me prévenir, sans me donner les modalités de départ et retour.

Merci de me répondre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

 

Vous envoyez une LRAR au père avec justificatifs médicaux à l'appui en lui indiquant qu'il ne sera pas possible que l'enfant aille chez lui pour le DVH, compte tenu de cette urgence médicale.

 

Vous prévenez l'hôpital de ce que le père ne doit pas emmener l'enfant sans votre accord, en laissant un courrier au médecin qui la soigne.

 

Vous gardez un double de tout.

 

S'il dépose plainte, cela n'aboutira probablement pas. Comment un père pourrait-il refuser la prise en charge médicale de sa fille, sauf à prouver qu'il n'y avait aucune urgence et que c'est une manoeuvre de votre part. A vous de vous couvrir en faisant établir un certificat médical circonstancié. Sinon, il passe pour un père irresponsable, et posant question quant à sa capacité à s'occuper de l'enfant. Donc tentez bon, en pratique si médicalement les traitements sont justifiés, vous ne craignez pas grand chose.

 

Par contre, dès les examens terminés, et même si vous voulez la cajoler, direction papa, voyage à ses frais à lui, intégralement.

 

Enfin, oui, les juges sont en vacances (ils en ont le droit, comme les autres....) mais, non, pas tous. Des audiences se tiennent tous les jours de l'année, et même le WE.... vous pouvez donc saisir le juge par une procédure de référé d'heure à heure, afin d'être autorisée à ne pas donner l'enfant. Mais la difficulté va être de trouver un avocat car ces procédures prennent beaucoup de temps, bloquent tout car c'est une urgence absolue, et la plupart des avocats sont aussi en vacances ou en cours de départ, donc déjà débordés.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le médecin qui devait la voir la semaine prochaine veut repporter le rendez vous, il dit ne pas avoir la totalité des résultats (ce que je comprends). Mais pour que Monsieur puisse faire valoir son droit de visite il voudra les remettre à plus tard c'est à dire peut etre au moi de septembre. J'ai un peu peur qu'il la prenne (il ne lui fournit pas toujours les soins nécessaire et ne la même pas sur sa carte de sécu, elle aura un traitement oral avec surveillance et régime) elle se trouvera de plus dans un autre département.

Aussi il me prend pour une gourde et ne veux pas m'informer de son intention de la prendre mais plutôt me faire une petite visite (j'ai su qu'il venait la chercher mais je ne sais pas quand par des intermédiaires).

Merci sa me fait du bien d'en discuter

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Le médecin qui devait la voir la semaine prochaine veut repporter le rendez vous, il dit ne pas avoir la totalité des résultats (ce que je comprends). Mais pour que Monsieur puisse faire valoir son droit de visite il voudra les remettre à plus tard c'est à dire peut etre au moi de septembre. J'ai un peu peur qu'il la prenne (il ne lui fournit pas toujours les soins nécessaire et ne la même pas sur sa carte de sécu, elle aura un traitement oral avec surveillance et régime) elle se trouvera de plus dans un autre département.

Aussi il me prend pour une gourde et ne veux pas m'informer de son intention de la prendre mais plutôt me faire une petite visite (j'ai su qu'il venait la chercher mais je ne sais pas quand par des intermédiaires).

Merci sa me fait du bien d'en discuter

 

De quelle maladie souffre votre fille ? Quel âge a-t-elle ? Depuis quand le diagnostic a été fait ? Le père n'a jamais eu à la soigner auparavant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vahnille, de deux choses l'une :

 

- l'état médical de votre fille n'est pas urgent, et les examens peuvent être reportés à septembre, avec un traitement oral

 

OU

 

- l'état médical de votre fille est urgent et/ou nécessite une surveillance constante en milieu hospitalier.

 

Tant que vous ne répondrez pas à cette question, on pourra sur ce forum vous tapoter la main pour vous dire que vous n'êtes pas seule, mais on fera de la psycho, pas du droit.

 

Or, nous sommes sur un forum juridique.

 

Donc répondez à la question, on a bien compris sinon que le père voulait venir la prendre.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
on a bien compris sinon que le père voulait venir la prendre

 

Et j'ajouterais que vous n'êtes pas d'accord pour lui laisser.

Maintenant, comme vous l'a dit Cleyo, l'hospitalisation a-t-elle été faite en urgence ou avez vous décidé de faire faire des examens à cette période ? Pour le père ce n'est pas la même chose et pour un JAF non plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elle a été hospitalisée en urgence, est sortie ce soir, à un examen demain, un autre le 12. Avec traitement jusqu'au 12. Je ne sais pas à ce jour si tout les examens seront interprétés d'ici le 12. Monsieur veut la prendre ce que je comprends.

Dans le cas où je n'ai pas tout les comptes rendus, Monsieur peut-il débarquer comme bon lui semble après le 12, doit-il me prévenir ou dois-je rester à mon domicile à attendre son bon vouloir et espérant qu'il n'y aura pas de complications pendant son DVH.

J'essaye de répondre clairement, tout le monde n'a pas la faculté de s'adresser à un forum. Merci de votre compréhension.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Je vais avoir l'air de me répéter, mais quel âge a ce bout de chou ?

Un diagnostic a-t-il été posé lors de cette dernière hospitalisation ou est-ce une maladie chronique ? Les examens peuvent-ils attendre ou non ? Qu'en disent les médecins ? Peut-elle sortir de l'hôpital pour aller chez son père ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elle n'est pas en âge de décider, il y a un diagnostic mais pas de résultat (à ce matin) pour la cause de la maladie. Les médecins disaient hier matin qu'elle auraient tous les résultats pour le 12, après non, et hier il m'ont dit qu'elle les auraient pour aujourd'hui (ce dont je suis moins sûr). Ils disent également qu'elle peut partir, faire de la route et qu'ils la reverront dans quelques semaines.

Je m'inquiète elle prend des corticoïdes, est sous régime et son papa voudrait venir la chercher mais je sais pas quand, il ne veut pas entendre parler de moi. Nous ne pouvons pas discuter de notre fille et de plus il m'interdit de lui téléphoner lorsqu'il là. A-t'il le droit de débarquer n'importe quand dans le mois ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Comme vous l'avez déjà dit dans un autre post, vous n'acceptez pas de vous passer de vos enfants pendant les vacances et il semble évident que votre objectif est de tout faire afin que votre ex ne puisse exercer normalement son DVH.

 

En ce moment votre fille devrait être avec son papa et rien de l'empêche de venir la chercher puisque les médecins confirment qu'elle peut partir et qu'ils la reverront dans quelques semaines.

Demandez au médecin de préparer un courrier précisant le traitement et le régime que doit suivre votre fille afin que le papa soit en mesure de le respecter.

 

Si vous continuez à faire obstacle à ce DVH, le JAF peut très bien décider de compenser en autorisant votre ex à avoir votre fille à Noël ou à Paques, en plus de Février et la Toussaint.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Demandez au médecin de préparer un courrier précisant le traitement et le régime que doit suivre votre fille afin que le papa soit en mesure de le respecter.

Si vous continuez à faire obstacle à ce DVH, le JAF peut très bien décider de compenser en autorisant votre ex à avoir votre fille à Noël ou à Paques, en plus de Février et la Toussaint.

 

Je n'ai jamais dit que je n'acceptai pas de me passer de mes enfants. Ensuite, je ne me fais pas de bile mon ex à demander toutes les vacances à l'exception et même Toussaint et Pâques sauf les grandes vacances un mois sur deux (il y a bien longtemps que j'ai appris à passer ces vacances sans aucunes nouvelles de ma fille, c'était dur). Une mère à le droit de s'inquiéter pour son enfant. Pour info, il a toujours excercé ce droit sans difficulté au moins avec une des deux, les problèmes qu'il pose s'est à moi directement. Et si vous relisez bien mais mail, j'ai précisé que Monsieur ne lui donnait pas les traitements quand elle en a besoin (ça c'est déjà produit), je n'ai pas demandé comment lui supprimer.

Je suis une maman qui s'inquiète qui essaye plutôt de faire ça dans les règles sachant que son ex l'attend à chaque virage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...