Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Diffamation sur un forum.


Alpha59

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis inscrit depuis 5 ans sur un forum professionnel.

Sur ce forum est inscrite une de mes ancienne maître de stage que je ne fréquente plus car j'ai claqué la porte de chez elle car son enseignement était douteux.

Celà fait un an que je ne poste plus sur ce forum mais j'y vais de temps en temps pour voir ce qui s'y passe.

Ce week end J'ai été victime de diffamation de la part de cette personne et d'un ce ces amis qui a aussi été un de mes maître de stage pendant un mois.

Le soucis est que je ne suis pas nommé directement juste par "ancien stagiaire" ou "prédécesseur de ma stagiaire actuelle".

Les écrits a mon encontre sont "une des expériences les plus décevantes de lma carrière", "mon pire souvenir", "il a écoeuré des maîtres de stage", "personne que j'ai reçut en stage et avec qui celà c'est mal passé".

 

J'ai rendez vous ce vendredi avec un huissier de justice pour faire établir un constat.

 

J'ai voulu porter plainte a la police suite aux conseils d'une avocate. Ils ne m'ont pas pris ma plainte mais juste une mai courante.

 

J'ai envoyé tout a l'heure un mail a l'administrateur du forum lui demandant d'enlever le sujet, il m'a répondu qu'il n'y avais rien de diffamatoire et que ce n'était que de la liberté d'expression.

 

La sincérement j'en ai plus que marre de toutes ces histoire.

 

Que doit je faire ? Le constat d'huissier ? Retourner a la police ? Reprendre contact avec l'avocate ?

 

Merci .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

Je pense être nommé en tant qu'ancien stagiaire et il est facile de retrouver mon pseudo avec lequel je déclarais être en stage avec elle et elle qu'elle m'avais pris en stage.

 

De plus la loi du 29 juillet 1981 stipule que la diffamation s'applique "dès lors que "l'identification est rendue possible par les termes d'un discours".

 

Est ce mon cas .?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de diffamation puisque vous n'êtes pas nommé.

Le nom n'est pas une condition sine qua non. Il faut que la personne soit identifiable (un sobriquet ou un pseudonyme par exemple). D'après ce que j'ai pu lire d'ailleurs il suffirait que la personne se reconnaisse pour prouver qu'elle est identifiable....

En tout cas "prédécesseur de ma stagiaire actuelle" est plutôt explicite à mes yeux.

 

Maintenant à mon sens:

"une des expériences les plus décevantes de ma carrière", "mon pire souvenir", "personne que j'ai reçut en stage et avec qui cela c'est mal passé"

ne sont pas diffamatoires. Ce sont des ressentis personnels qui en plus sont corroborés par les faits (vous avez claqué la porte).

 

Par contre

"il a écoeuré des maîtres de stage"

me semble beaucoup plus vaseux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui je comprend. Donc c'est bel et bien de la diffamation.
Non j'ai dit que c'était vaseux... :D

Seul un juge pourra dire si il y a diffamation ou pas.

 

Tout cela me paraît très subjectif et mon analyse rejoint celle de l'administrateur du forum concerné : c'est de la liberté d'expression. Vous allez faire les choux gras d'un avocat et d'un huissier.

Je pense aussi que ça risque d'être un coup d'épée dans l'eau.

Il faut quand même respecter la liberté d'expression. La plupart des propos sont des avis subjectifs et il est fort possible qu'un juge n'y voit pas de la diffamation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas parce qu'on croit se reconnaitre, qu'on était en cause.

 

Et ce n'est pas parce qu'on se reconnait - ou croit se reconnaitre que les autres vont nous reconnaitre.

 

Tous les romanciers vous diront que la moitié de leurs amis se reconnait dans les personnages de leurs romans...sauf que ce n'est pas comme ça qu'on construit un personnage crédible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'avais lu ça ici :

L'injure et la diffamation publique | e-juristes.org

De même, François Léotard, président de l’UDF, mis en cause dans le même ouvrage sous le sobriquet « d’Encornet » obtint du Tribunal correctionnel de Paris un million de francs de dommages et intérêts, bien que les noms des intéressés n’est pas été cité. Le simple fait qu’ils se soient reconnus l’un et l’autre suffit à les rendre identifiables
Avec une jolie faute d'orthographe en plein milieu... qui maintenant me fait douter de la validité du contenu :confused:
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans vouloir blesser Alpha59, il lui manque probablement la notoriété nécessaire à une bonne vieille diffamation irréfutable.

 

D'où le dicton: "Pour vivre heureux, vivons caché":D

 

Oui tout a fait, je pense d'ailleurs que ce sera une de mes lignes de conduite désormais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...