Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Problèmes de fin de DVH -


Zetoiles

Messages recommandés

Bonjour,

 

J’aurais (encore) besoin d’aide.

Le père de mon fils continu de me pourrir la vie.

 

Pour résumer, il a un DVH pour la première moitié des vacances cette année (dans un jugement toujours en cours).

Il devait le prendre au premier jour des vacances, soit, le 3 juillet, et il a adressé un fax (une copie d’un email qu’il m’avait adressé) à mon avocat le 3 juillet, disant qu’il viendrait prendre le petit le 2 juillet.

Bref, il n’a pas eu ce qu’il voulait, j’ai fait respecté le jugement, mais, l’exemple permet de voir le genre de personne.

 

Aujourd’hui, il me dit, que le petit reviendra chez moi le 31 juillet à 18h (avant la fin de son DVH).

Mais voilà le souci :

 

1/ Ce n’est pas lui qui le ramènera, il ne veut pas dire qui sera « sa personne de confiance » (il en a le droit, je sais, mais, je sais aussi, qu’il n’a pas d’ami, la personne de confiance sera sûrement le « beau-père » qui n’a plus le permis, et s’il ne me dit pas qui le ramène, je ne peux rien faire avant leur arrivée, et il met volontairement en danger la vie de mon fils).

 

2/ Il a décidé de ne pas m’avertir du lieu ou il veut ramener mon fils (soit chez moi, soit à une gare à 80 km de chez moi), mais l’heure de « dépôt » ne change pas.

 

Je suis passée devant le juge des affaires familiales il y a peu, le jugement a été rendu, mais pour le moment, il ne m’a pas été signifié, et en plus, il comporte des erreurs tel que le fait que c’est moi qui doit une pension alimentaire, alors que j’ai la garde de mon fils.

 

Le futur jugement dit qu’il doit m’amener/récupérer le petit à la gare (mais, qu’il doit me prévenir de l’exercice précis de son DVH trois semaines avant), l’ancien, dit bien qu’il doit le ramener/le faire ramener par une personne de confiance dûment mandatée à mon domicile.

 

Je lui ai déjà adressé un courrier, lui expliquant bien les choses.

Mais, Monsieur fait un beau mélange des 2 jugements, et prend ce qui l’arrange dans chacun.

 

Quelles sont concrètement mes recourt ?

- il me ramène le petit avant la fin de son DVH (il est hors de questions que je refuse, je ne peux pas le laisser seul dans la rue, il n’a que 6 ans)

- il refuse de dire qui est la personne qui le ramène (on ne refuse pas sans raison)

- il refuse de me dire où il le ramène (sachant qu’il ne le laissera à personne d’autre qu’à moi, et que je ne peux pas être à deux endroits à la fois)

 

Je vous remercie d’avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 15
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Shintoku

Bonjour

Vous avez refusé que le père prenne son fils le 2 juillet au lieu du 3 ??? Désolée, mais ça ne nous fait pas voir le "genre" de personne qu'est le père !

Il n'a aucune obligation de vous dire qui va ramener le petit à partir du moment où lui considère que c'est une personne de confiance

Son DVH doit s'arrêter quand puisque vous dites qu'il doit le ramerner avant la fin de son DVH ? Il a aussi l'enfant sur aout ? Je ne comprends pas bien, il aura pris son fils durant 4 semaines. Que dit le jugement, il a droit à tout l'été ?

Le DVH est un droit et non une obligation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Vous avez refusé que le père prenne son fils le 2 juillet au lieu du 3 ??? Désolée, mais ça ne nous fait pas voir le "genre" de personne qu'est le père !

Il voulait effectivement le prendre le 2 juillet, le petit avait école, même si ce n'est pas très important le dernier jour d'école, il a 6 ans, et l'école est obligatoire. Je ne pense pas que c'est être une mauvaise mère, que d'agir ainsi.

Et ce que j'ai écrit sur le genre de personne qu'il est, c'est sur le fait d'avertir après être passé, sans parler des menaces que j'ai reçu.

 

Il n'a aucune obligation de vous dire qui va ramener le petit à partir du moment où lui considère que c'est une personne de confiance

Son DVH doit s'arrêter quand puisque vous dites qu'il doit le ramerner avant la fin de son DVH ? Il a aussi l'enfant sur aout ? Je ne comprends pas bien, il aura pris son fils durant 4 semaines. Que dit le jugement, il a droit à tout l'été ?

Je n'ai pas dit qu'il devait le ramener avant la fin de son DVH, mais, il a décidé de le faire ramener d'avance, le DVH est de moitié de vacances, donc, se termine normalement le 2 août.

Et vous, vous laisseriez votre enfant se faire conduire par quelqu'un qui n'a plus son permis, si vous étiez au courant ?

 

Le DVH est un droit et non une obligation.

Je le sais, mais, il l'a toujours pris et ramené quand il voulait, alors que des dates étaient fixées par jugement. Il ne m'averti toujours qu'au dernier moment pour me le ramener (obligé d'être là, je ne peux pas laisser un enfant de 6 ans seul), encore heureux que je sois chez moi, sinon, je ferais comment ? Je ne peux jamais rien prévoir pour moi, quand il a le petit chez lui, il faut que je reste à sa disposition.

 

Mimie50, je trouve vos phrases agressives envers moi, limite à dire que c'est moi qui suis en tord, alors que dans ce que je cite, c'est le père qui ne respecte en rien le jugement (je suis obligée de faire respecter au mot le jugement, il y a impossibilité de meilleurs accords possibles).

 

Vendredi, mon fils sera entre les mains de quelqu'un que je ne connais pas, qui laissera mon fils, je ne sais où, à une date qui n'est prévu que depuis peu, je pense qu'il est légitime que je m'inquiète.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Ce n'est pas de l'agressivité. Je cite :

"Pour résumer, il a un DVH pour la première moitié des vacances cette année (dans un jugement toujours en cours).

Il devait le prendre au premier jour des vacances, soit, le 3 juillet, et il a adressé un fax (une copie d’un email qu’il m’avait adressé) à mon avocat le 3 juillet, disant qu’il viendrait prendre le petit le 2 juillet.

Bref, il n’a pas eu ce qu’il voulait, j’ai fait respecté le jugement, mais, l’exemple permet de voir le genre de personne."

L'exemple que vous nous donnez ne nous permet en aucun cas de voir le "genre" de personne qu'est le père. Dans cette phrase, vous n'avez pas parlé de menace. Vous aviez reçu son mail quand ?

Il ne s'agit pas de moi. Mais je le répète, vous ne pouvez rien faire tant que le père estime que la personne est de confiance.

Et je le redis, le DVH est un droit et le père peut ou non l'exercer.

En général, quand on parle de moitié des vacances scolaires pour l'été, c'est en principe juillet pour l'un et aout pour l'autre. Cela évite les comptes de jours, voir d'heures comme on a déjà vu ici..

Pour le 2 juillet, pourquoi le père n'a-t-il pas pris l'enfant après l'école ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mimi50,

 

Si réellement ton partage des vacances que tu expliques marchait, ce serait si simple, moi, mon ex fait le détail de tout, même nombre de jours, de demi-journée, d'heures et de demi heure. Cela prend la tête plus qu'autre chose.

 

Je pense que cela doit être le cas de zétoiles, son ex a leur fils en dvh du 03 juillet au 02 aout et elle, elle en profite du 02 aout au 02 septembre.

 

Lorsque les parents ne s'entendent pas, les enfants sont toujours au milieu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici son mail (retouché pour les noms)

 

Pour faire suite a mon dernier mail et aprés avoir pris renseignements auprés de mon avocat, voici comment les choses vont s'articuler pour Juillet:

Je viendrais prendre BB A* le 2 juillet (1 er jour des vacances scolaires)

Comme tu pourras aussi te rendre compte, je fais fi du delais de 15 jours car il ne s'est jamais appliqué aux périodes de garde des vacances (mais uniquement pour le w-e par mois auquel j'avais droit).

Il va sans dire que, puisque je respecte le délibéré a la lettre, si tu refuses de me presenter A* le 02 juillet tu t'exposeras a des sanctions .

 

Voilà, le mail daté du 29 juin, une semaine avant, il m'avait dit par téléphone (son soit disant dernier mail), qu'il ne viendrait pas le prendre.

Si je ronchonne après les dates, c'est que le papa vient de demander au tribunal la totalité de toutes les vacances (sauf été et noel), et qu'il n'averti jamais s'il le prend ou non, sans que je l'ai relancé plusieurs fois, et il a des dates imposées par le jugement, mais il ne les respecte jamais quand il vient.

 

Pourquoi ne pas lui avoir fait prendre le petit à la sortie de l'école : car, je suis une menteuse, il n'y avait pas école le 2 juillet.

 

Ma question serait donc : qu'est ce qu'un personne de confiance dument mandaté ? Pour moi, elle doit avoir un courrier du père, disant qu'il le charge du trajet à sa place.

Je peux faire comment pour reconnaitre une personne, si elle m'attend sur le quai d'une gare, si je ne sais pas qui s'est ?

Qu'il désigne quelqu'un, d'accord, mais me cacher qui est la personne, je comprend pas, et ca peut vraiment poser problème.

 

Pour ce qui est du DVH, si j'ai bien compris, il fait comme il veut, quand il veut (dans sa période), et il aura raison ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Lorsque les parents ne s'entendent pas, les enfants sont toujours au milieu

 

Hélas !!!!!!! Nous sommes d'accord

 

---------- Message ajouté à 18h34 ---------- Message précédent posté à 18h23 ----------

 

"Si je ronchonne après les dates, c'est que le papa vient de demander au tribunal la totalité de toutes les vacances (sauf été et noel), et qu'il n'averti jamais s'il le prend ou non, sans que je l'ai relancé plusieurs fois, et il a des dates imposées par le jugement, mais il ne les respecte jamais quand il vient."

C'est le problème encore une fois qu'un DVH est un droit et non une obligation. Par contre, s'il ne vient pas le jour prévu, après 1 heure de retard, il est censé avoir renoncé à son droit.

 

"Pourquoi ne pas lui avoir fait prendre le petit à la sortie de l'école : car, je suis une menteuse, il n'y avait pas école le 2 juillet."

Je ne comprends pas cette phrase. Le petit avait école ou non ?

 

"Ma question serait donc : qu'est ce qu'un personne de confiance dument mandaté ?"

En principe il s'agit du grand père, de la tante..... ou de la concubine, épouse, amie (s). C'est une personne dont le père estime pouvoir avoir confiance

 

"Je peux faire comment pour reconnaitre une personne, si elle m'attend sur le quai d'une gare, si je ne sais pas qui s'est ?"

Je pense qu'il s'agira d'une personne que vous connaissez mais de toute façon, l'enfant sera là et lui il vous connait et vous le connaissez. Je ne pense pas que cela peut poser un problème

 

"Pour ce qui est du DVH, si j'ai bien compris, il fait comme il veut, quand il veut (dans sa période), et il aura raison ?"

Oui, c'est comme ça, comme vous vous faites ce que vous voulez quand vous avez l'enfant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est le problème encore une fois qu'un DVH est un droit et non une obligation. Par contre, s'il ne vient pas le jour prévu, après 1 heure de retard, il est censé avoir renoncé à son droit.

Dans mon cas, il avait 24 h pour venir (24h coincé à la maison, à attendre), le premier jour des vacances de sa moitié, il est toujours venu avant (dans ma période) ou bien après (avec des menaces de porter plainte pour NPE), je fais quoi, le petit le voit, je le laisse y aller, pas le choix, c'est le petit qui compte avant le jugement.

 

S'il ne vient pas au moment du début de son DVH, il est censé avoir renoncé à son droit, mais, venir en avance (plusieurs jours), il a le droit et c'est moi j'ai le droit de me taire, et de renoncer à mon temps avec le petit (le problème est le même dans les deux sens, et pourtant, si on ecourte pour le temps avec papa, c'est sanction, pour le temps avec maman, pas grave).

 

"Pourquoi ne pas lui avoir fait prendre le petit à la sortie de l'école : car, je suis une menteuse, il n'y avait pas école le 2 juillet."

Je ne comprends pas cette phrase. Le petit avait école ou non ?

Le petit avait école, je lui ai expliqué, donné des liens sur le site de l'éducation nationale... il a refusait de me croire, d'après lui, je mentais.

Alors, je pouvais bien lui dire de venir après l'école, vu que pour lui, il n'avait pas école, il ne m'a pas écouté.

 

"Ma question serait donc : qu'est ce qu'un personne de confiance dument mandaté ?"

En principe il s'agit du grand père, de la tante..... ou de la concubine, épouse, amie (s). C'est une personne dont le père estime pouvoir avoir confiance

Je connais juste sa mère, et elle ne peut pas conduire, et le "copain" de sa mère, qui n'a plus le permis. Les autres, je ne les connais pas, ne les ai jamais vu.

 

"Je peux faire comment pour reconnaitre une personne, si elle m'attend sur le quai d'une gare, si je ne sais pas qui s'est ?"

Je pense qu'il s'agira d'une personne que vous connaissez mais de toute façon, l'enfant sera là et lui il vous connait et vous le connaissez. Je ne pense pas que cela peut poser un problème

Sauf que, le papa m'a dit à 18h à la gare, le dernier train arrivant à 17h17 (je suis dans un coin vraiment paumé), c'est qu'ils ne seront pas en train, logiquement.

Donc, chercher quelqu'un comme çà.... (quai, parking devant, parking de derrière...). Je n'ai pas d'autre précision que "chez toi ou gare le 31 à 18h". Pour me rendre à la gare, vu que je n'ai pas de véhicule, soit, je trouve quelqu'un qui a une voiture (1h de trejet), soit, je part le 31 au matin en train.

Il ne doit pas de dire, normalement exactement, ou il ramene le petit ?

Vous croyez qu'il a le droit de me laisser dans une incertitude pareil ?

 

"Pour ce qui est du DVH, si j'ai bien compris, il fait comme il veut, quand il veut (dans sa période), et il aura raison ?"

Oui, c'est comme ça, comme vous vous faites ce que vous voulez quand vous avez l'enfant

Oui, je fais comme je veux, quand le petit est chez moi, et quand c'est "ma période". Mais, jamais il ne me viendrait à l'esprit de lui "refourger" le petit, car, j'ai autre chose à faire pendant dans mon temps avec lui (sa marche dans les deux sens).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

Bonjour,

 

je suis maman divorcée depuis + de 10 ans

et belle maman au quotidien de 2 enfants dont le papa a la résidence

 

je viens de lire ton fil ZETOILES ( qui est aussi sur au feminin d'ailleurs) et je me permet d'intervenir dans votre echange

 

je ne tiens en aucun cas a juger qui que se soit mais donner mon simple ressentie perso:o

 

d'abord le purement legal:

un jugement est applicable de droit , meme non signifié, a partir du moment ou il est reçu en RAR par les parties

en cas de soucis il s'agit juste de joindre les greffes pour que la reception du dit document par l'autre partie soit prouvée (par le retour du RAR signé)et prouve de ce fait la mauvaise foi de celui qui en rajoute en en voulant + parce que cela ne lui convient pas !

 

Meme un appel n'est pas suspensif! et le dernier jugement est celui de droit applicable

 

un jugement est valable tant qu'un autre ne le remplace pas , meme non signifié par huissier du moment qu'il a été duement envoyés par les greffes en double exemplaire aux parties: une fois en simple et une fois en RAR

 

 

ces jugements que vous( terme général pour dire PARENTS des 2 sexes) brandissez comme une bible, une régle de vie: lisez les en entier et retenez TOUT, même ce qui ne vous arrange pas!

 

et en cas de doutes faites appel a votre avocat ou faites une requete en interpretation

 

je veux dire par là que tous jugement comporte une phrase que personne ne veux voir et pour cause !! c'est "" sauf meilleur accord des parties""

cela veut bien dire que la suite dont chacun se targe comme étant son droit le plus stricte est simplement un garde fou pour parents non responsables et respectueux de l'intégrité identitaire et affectif de l'enfant qui lui est un être a part entiére et doté de droits lui aussi comme celui d'avoior accés librement a ses deux parents ( et par extension a ses deux familles)

ors , cette phrase dérange et on garde le mini, le garde fou:cool:

 

Dans cette histoire ZETOILES, je ne dit pas que tu as tord mais avec un peu d'honneteté et d'amour pour ton enfant ( avant ta haine pour lui ) tu te rendrais compte que tu chippotes sur tout!

ca va pas quand il veut le prendre un jour avant , mais ca va pas quand il veut le rendre avant aussi

je comprends soi certaine que cela implique que tu sois dispo parfois: mais est ce si grave??

toi qui le chouchoute et le caline au quotidien! qui le couvre de ton amour chaque jour, as tu fait ce BB toute seule ?

est ce si grave qu'il profite de son papa 1 jour de +

est ce si grave de vous parler ou ecrire simplement comme parents en trouvant des arrangements?

attention je n'exclue pas qu'il puisse être de mauvaise foi parfois ce Mr mais VOTRE enfant ne mérite t il pas que votre rancoeur lui sois epargner?

Votre enfant ne mérite t il pas d'avoir droit au calins de papa ET maman sans cumpabiliser de faire de la peine a un parce qu'il va voir l'autre ?

vous aimez cet enfant et vous battez pour lui, mais lui est déchiré, amputé de son amour filliale et devient l'enjeu d'une guerre qui le détruira LUI! On ne peut pas demander a un enfant de choiosir l'un de vous ! il est le resultat de votre amour et vous êtes son monde a lui!

 

Si je me permet de parler ainsi c'est que moi aussi j'ai divorcé mais quand on a vu nos 3 BB pleuré en nous entendant crier : dieu merci, je ne sais toujours pas pourquoi ni comment c'est arrivé mais nous nous sommes regardé et leur avons promis que cela ne se reproduirait pas et que noous allions trouvés la solution

noous avons tenus promesse!:)

depuis 10 ans, nous nous partageons nos enfants dans le calme et nous avons ré appris a nous faire confiance autrement! depuis nous sommes memes devenus amis et trés complices et meme si nous avons refait nos vies: les concubins en font partie et tous le monde s'entend parfaitement

nous sommes fiérs aujourd'hui et quand nos enfants nos calines en nous disant qu'on est des parents cool, super et qu'ils ont de la chance quand ils regardent leurs potes de parents divorcés: on pleure de bonheur!!!

on a raté notre mariage mais réussie a les preserver et c'est la qu'on est heureux et qu'on se dit VRAIMENT PARENTS

 

a contrario, mon conjoint actuel a eut la résidence des 2 siens au départ pour suspicion de maltraitance chez la mére qui vivait la tente sans eau ni [électricité] et vivait avec un repris de justice pour meurtre

la declaration avait été faite par l'ecole qui s'alarmait devoir les enfants maigrir a vue d'oeil et avoir trés souvent d'enormes bleues, oeil au beurre noir ou fracture

aprés enquete: garde immédiate a papa !

 

depuis les choses se sont largement améliorées et la mamn a demandé 2 fois la garde des enfants et le seul motif qui a fait perdre son dossier ( je cite) "" Mme XX s'acharne a critiquer sans cesse le pére et l'accuser de chose et d'autre plus ou moins diffamatoire, n'ayant aucune honte a instrumentaliser ses propres enfants. cela s'apparente a de la violence morale et met en péril l'interet et la stabilité des mineurs! Le pére quand a lui reste calme. Uniquement axé sur le bien etre des 2 mineurs, il ne répond pas aux attaques pourtant virilentes de la mére des enfants! Il reste donc seul garant de la sécurité matérielle, moralle etu pourras te regarder dans une glace et affective des 2 mineurs et seul garant de relations équilibrées et stables avec leur mére ""

 

Tu vois comment a pensé la Juge ?

 

d'un point de vue strictement parental:

 

ne t'arrête pas a ces détails!

prends du recul

toutes choses que tu vois comme un cadeau a lui faire et qui t'agaces : prends le positif et dis toi que tu sera aux yeux de VOTRE fils une maman extraordinaire qui le laisse vivre heureux et serein

Ton Ex n'auras rien a fournir pour tenter de prouver quoi que ce soit contre toi puisque tu acceptes les accords en dehors du mini du jegement

c'est un cadeau a te faire a TOi, mais aussi a votre enfant en lui préservant sa famille a LUI

 

il veut sortie d'ecole ? ben sortie d'ecole et basta !!!

il veut revenir avant/ dit toi que tu va revoir ton petit bonhomme 2j plus tot:)

 

et puis tu n'as pas a lui raconter ta vie a ton Ex: elle est a toi? alors accepte que la sienne soit a lui!

il n'a pas a te dire qui est SA personne de confiance! cette personne doit juste avoir un mot du papa qui dit qu'il l'envoie pour prendre son enfant XY conformément au jugement et cette personne doit pouvoir te fournir une carte prouvant son identité: le reste le regarde lui!

 

tu vois chez nouos aussi il y a les 24H obligatoire d'attente ! nous sommes rentrés de vacances a Porto exprés le 31 juillet car la mamn devait prendre ses 2 enfants le 1 a 9H!

le 2 a midi : personne et pas de nouvelles! portables a elle fermés!

elle a phoné le 3 a 20h pour dire comme une fleur: je suis la demain a 10H!

le papa ( mon zomme) avait parfaitement le droit légal de les lui refuser, mais si cela le vengeait , cela empechait aussi lesz enfants de voir leur maman qui ne les avait pas pris depuis NOEL !! ben vi, elle ecrivait qu'elle avait pas le temps!

les enfants avaient envie et bien le papa a bien dit a maman qu'il était sympa car pas obligés mais a laissé calmement partir les BB

c'est pas pour elle , mais pour EUX qu'il l'a fait!!!! et au diable le jugement et la loi: les enfants sont plus importants!!

 

Retire toi du conflit! fait le deuil de votre histoire ppour ne garder que votre role de parent et tu verra que si c'est extremement dur au départ, on en tire que du bonheur

 

voila! mon sentiment sur le sujet!

j'espére que tu ne m'en voudra pas d'avoir un peu bousculé ton histoire et te souhaites plein de courage et de sereinité:o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En relisant je vois que je me suis tant emballée que j'ai fait plein de faute :(:rolleyes::eek:

 

et dans la citation de la Juge il y a "" et tu pourras te regarder dans une glace"" qui n'ont rien a faire la :p

 

je suis sur mon pc portable et je dois avoir trop de doigts;):)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

un jugement est applicable de droit , meme non signifié, a partir du moment ou il est reçu en RAR par les parties

Le jugement n'a jamais été reçu par lettre recommandée, ni signifié à ce jour.

Le jugement est pourtant appliqué par le papa en ce qui concerne le montant de la pension, et, il s'octroit même le droit de procédé à des déductions pour un soit disant trop versé.

 

ces jugements que vous( terme général pour dire PARENTS des 2 sexes) brandissez comme une bible, une régle de vie: lisez les en entier et retenez TOUT, même ce qui ne vous arrange pas!

Justement, il n'y a pas d'accord possible, je respecte donc, le jugement mot à mot, et j'ai droit à des reproches, parce que je ne fais pas manquer l'école à mon fils, pour que son papa puisse le prendre, alors, qu'il m'avait dit quelques jours avant, qu'il ne viendrait pas...

 

Dans cette histoire ZETOILES, je ne dit pas que tu as tord mais avec un peu d'honneteté et d'amour pour ton enfant ( avant ta haine pour lui ) tu te rendrais compte que tu chippotes sur tout!

Je veux bien que le petit créé des liens avec son papa, mais son papa s'en débarrasse chez sa mère automatiquement à chaque vacance, ce qu'il fait de son temps avec le petit ne me regarde pas, d'accord, mais l'équilibre de l'enfant rejeté par son papa, çà regarde qui ?

De plus, je chippote peut-être, mais que diriez-vous, si la personne qui reconduit votre enfant n'a plus de permis, tape votre enfant, lui donne alcools et cigarettes ? Et bien, moi, on m'a répondu que je n'avais qu'à me taire, car, la parole d'un enfant n'est pas prise en compte...

 

ca va pas quand il veut le prendre un jour avant , mais ca va pas quand il veut le rendre avant aussi

Pour le jour d'avant, le papa ne me croyait pas que le petit avait école. Il est hors de question de faire "sécher" l'école sans raison valable, car le papa aurait très bien pu venir le chercher après, mais n'a pas voulu.

 

je comprends soi certaine que cela implique que tu sois dispo parfois: mais est ce si grave??

Oui, je ne pas être à sa totale disposition (il m'est difficile de le prouver, mais, les dates des DVH n'ont jamais été respecté). La gare, lieu ou je dois prendre et ramener mon fils est à 1 heure de chez moi, soit 2 heures aller/retour.

Actuellement, j'ai retrouvé un emploi, je ne peux pas me permettre de poser des heures au dernier moment, parce que cela convient au papa.

 

il veut revenir avant/ dit toi que tu va revoir ton petit bonhomme 2j plus tot

Oui, je suis heureuse qu'il rentre plus tôt. Mais, je ne peux pas être à la disposition du papa car çà l'arrange lui... et moi, je n'ai à avoir aucun travail, aucun projet... juste attendre son bon vouloir... ce n'est pas possible.

 

et puis tu n'as pas a lui raconter ta vie a ton Ex: elle est a toi? alors accepte que la sienne soit a lui!

Je ne lui raconte pas ma vie, il l'a sait grâce à l'intérogatoire que subit le petit à chaque fois que son papa vient le chercher.

Et, je ne cherche pas à savoir sa vie à lui, je veux savoir où est le petit, et dans quelle condition, car, quand j'ai vu ce qui s'est passé, et que je me suis fait insulté par le copain de la mamie devant le petit, je sais que je ne me suis pas inquiété pour rien... et pourtant, c'est le papa qui a raison, il fait ce qu'il veut.

 

il n'a pas a te dire qui est SA personne de confiance! cette personne doit juste avoir un mot du papa qui dit qu'il l'envoie pour prendre son enfant XY conformément au jugement et cette personne doit pouvoir te fournir une carte prouvant son identité: le reste le regarde lui!

Le monsieur a justement refusé de me présenter ses papiers, m'a insulté (devant le petit), et est parti. J'ai un mot du papa, mais rien ne prouve l'identité de la personne qui l'a ramené.

 

tu vois chez nouos aussi il y a les 24H obligatoire d'attente !

J'ai 24h aussi, à attendre à une gare qui n'est pas dans ma ville, mais à 1 heure de distance... vous resteriez vous 24h dans une gare avec votre enfant, à attendre... ?

 

Retire toi du conflit! fait le deuil de votre histoire ppour ne garder que votre role de parent et tu verra que si c'est extremement dur au départ, on en tire que du bonheur

J'ai plus que fait le deuil de cette histoire... sans rentré dans les détails, le papa m'a mit à la porte pendant ma grossesse pour se mettre avec quelqu'un d'autre...

Cela fait 6 ans que je vis avec mon chéri, nous comptions nous marier, même la date était fixée, résultat, après intérrogatoire du petit, le papa demande à avoir le petit en DVH à cette date...

Le conflit, je ne le cherche pas, je respecte le jugement, même s'il est plus qu'à mon désaventage, mais, il n'y a pas d'accord possible, enfin, je refuse d'être au service des caprices du papa, alors oui, il y a conflit sur conflit - j'ai du mal a vous expliquer simplement les choses comme elles se passent - mais, le petit l'entend, et se rend compte de ce qu'il se passe.

Par exemple, quand le papa m'appelle (moi, car il n'appelle jamais le petit), il me cri dessus car, il veut se faire obéir. Le petit l'entend crier, voit que moi, je ne cris pas... résultat, le petit essaye de faire pareil, m'aboit ses ordres... bel exemple...

Je peux peut-être être montré du doigt, parce que je me cache derrière un jugement, mais, je ne vous souhaite pas d'avoir le même genre d'ex compagnon que je dois subir jour après jour, et qui pour me punir d'être heureuse, fait du mal à un enfant qui n'a rien demandé.

 

J'aimerais rajouter une chose, le petit va faire sa rentrée en primaire, le papa n'a à aucun moment demandé le nom de l'école, il n'en sait rien, et ne veut pas le savoir. Le petit va faire une classe de CP/CE1, car en avance pour son âge (il sait lire, écrire, compter, et même faire des soustractions), son papa ne le sait pas, ne veut pas le savoir.

Il a sa première dent de lait prête à tomber, son papa ne l'apprendra qu'aux vacances de la Toussaint, s'il vient le chercher...

Je ne peux pas le forcer à s'impliquer dans la vie du petit, vu qu'il ne le veut pas... et pourtant, c'est moi qui suis montré du doigt, mais le pire, c'est le petit qui se rend compte, que son papa ne s'intéresse pas à lui, que son papa ne s'occupe pas de lui... et que son papa m'a accusé de mauvais traitement physique et moral, ainsi que négligeance sur lui, car, lors de l'enquête sociale (que monsieur m'a fait subir), le petit a été interrogé aussi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ZETOILES:

merci d'avoir répondu et de nous donner + de détails mais plein de trucs me tilt

puis je me permettre de t'en demander plus et de faire lire mon ressentie encore ?

 

Le jugement n'a jamais été reçu par lettre recommandée, ni signifié à ce jour.

Alors si il a pas été envoyé par les greffes, il y a pas de jugement ?

comment peut on parlé d'un jugement et connaitre son existence si il est pas sortis des greffes ?

je ne comprends pas là!

 

Le jugement est pourtant appliqué par le papa en ce qui concerne le montant de la pension, et, il s'octroit même le droit de procédé à des déductions pour un soit disant trop versé.

 

idem pour ca , il y a une date a prendre en compte qui est celle de la signature du dit jugement par la juge , ou la date décidé par la juge eventuellement

mais on revient au "" quel jugement que vous dites avoir mais pas avoir ""???

les déductions sont possibles dans des cas extremement precis et cadrés donc prudence !

si tu veux explique et je te dis si cela est légal ou non

 

Le monsieur a justement refusé de me présenter ses papiers, m'a insulté (devant le petit), et est parti. J'ai un mot du papa, mais rien ne prouve l'identité de la personne qui l'a ramené.

 

la , ne panique pas !

ca m'est arrivé pour mes beaux enfants a la toussaint derniére et a noel MDR

c'est simple: soit tu es OK et pas de soucis

soit tu l'es pas ( et je te comprends car je ne confierais pas un enfant a un étranger) et là, c'est simple comme bonjour: tu gardes surtout ton calme, pas d'ennervement ni d'insultes qui seraient mises a ton négatif!

ne laisse jamais , meme si c'est trés dur, de prise a l'autre pour te nuire ;

tu demandes déja a MR par RAR s'il le faut en mettant au point le prochain DVH le mot et au moins la copie recto verso de la CI du convoyeur ! a defaults qu'il puisse au moins te la présenter sur place

puis a cette personne lors du transfert : posément , poliement en expliquant "" que tu exiges une carte d'identité car il est hors de question que tu confies votre enfant a un étranger! que le fait d'avoir un mot du papa ne garantie pas que la personne soit bien celle nommée dans le mot! c'est une simple garantie pour tous! si il ne la présente pas , tu accepte de donner l'enfant mais dans les locaux de la gendarmerie pour + de sécurité ""

il ne pourront rien faire et si tu reste calme et posée: aucuns gendarme ne te reprochera de prendre des precautions pour votre enfant

 

a contrario Mr sera vu comme chiant: un point pour toi!

 

 

Par exemple, quand le papa m'appelle (moi, car il n'appelle jamais le petit), il me cri dessus car, il veut se faire obéir. Le petit l'entend crier, voit que moi, je ne cris pas... résultat, le petit essaye de faire pareil, m'aboit ses ordres... bel exemple...

pour que le petit entende, il faut que tu mette l'ampli ou que tu t'arranges popur qu'il entende ???

c'est une instrumentalisation de votre enfant! attention! cela peut se retourner contre toi !

 

maintenant il faut que tu soios consciente d'une autre chose:

ce Mr joue a "" je vois que je te fais ch...! ca m'amuse! je joue et je gagne donc je rejoue""

ben vi certains EX des deux sexes aiment ca et en use et abuse! sorte de jeu pervers

tant que tu ne comprendra pas comment fonctionne ce genre de personnages: tu seras perdante!

et crois moi! je sais de quoi je parle ! j'ai réussis a en sortir et je peux te dire que c'est pas evident mais efficace a fond

 

exemple:

il hurle au phone ? mord toi pour ne pas répondre et surenchérir: c'est ce qu'il cherche! ne lui donne pas !

respire un grand coup et répond calmement comme si cela te faisait rire "" ecoute bat toi seul, t'as raison! moi j'ai pas le temps! SALUT ! Bonne soirée!""et clac tu raccroche

meme si cela te fait mal et te fais pleurer parfois, tu auras la surprise de te rendre compte que ca va le mettre en vrille!

plus tu sera souriante et calme : plus il va se mettre en colére et perdra pied! il finira par faire des erreurs qu'un juge lui pardonnera pas mais contre toi il aura quoi ? RIEN! Nada! car tu seras resté cool zen, tu auras accepter des accords etc....

il faut parfois savoir perdre pour gagner

un dossier comme toi doit etre mené non avec le coeur mais avec la raison et en pensant en juge ;)

 

 

 

 

Justement, il n'y a pas d'accord possible,

 

bien sur que si ! a condition de le vouloir

 

mais que diriez-vous, si la personne qui reconduit votre enfant n'a plus de permis, tape votre enfant, lui donne alcools et cigarettes ?

 

il faut le prouver!! c'est ca la justice!

pour le permis c'est facile: si vous êtes sur de votre fait c'est une raison de + pour dire '' l'enfant sera a prendre a la gendarmerie" et vous demandez au gendarmes de vérifier avant départ

attention: une fausse accusation peut vous couter terriblement chére

 

 

Et bien, moi, on m'a répondu que je n'avais qu'à me taire, car, la parole d'un enfant n'est pas prise en compte...

 

absolument et dieu merci parfois !

pour plaire a sa mére qui lui promettais monts et merveille qu'elle n'a jamais eut, ma belle fille a raconté des horreurs contre son pére allant jusqu'a l'inceste

puis chez son pére elle faisait idem contre son beau pére !

elle s'est enfermé un jour a clef dans la voiture de son pére, devant le commisarriat , en hurlant qu'elle se suiciderait si on la forcait a y retourner !

les pilociers l'ont raisonner et ont appellé la mére en lui disant que l'enfant hurlait pour ne pas rentrer!

a l'arrivée de la maman, cette enfant de 8 ans a l'epoque s'est jettée dans les bras de sa mére en hurlant"" maman! je suis si contente de te voir! papa m'avait dit que je te reverrais jamais car tu étais morte c'est pour ca que je criais""

et oui!!!! elle avait 8 ans et les policiers interloqués ont téléphonés au procureur pour l'en informer! un juge pour enfant a été nommés sur son ordre!

tu vois ou peut aller un enfant ?

par par vice mais parce qu'il se rend compte qu'en faisant ca il est important et fait plaisir a l'autre parent! et oui ! c'est aussi simple que ca ! c'est un moyen de survie pour lui!

et dis toi que los d'une audience tu peux t'appercevoir qu'il fait pareil dans l'autre sens

il ne faut pas en vouloir a l'enfant: il se defends et se protége comem il peut ! il faut juste l'entourer d'amour et bien expliquer doucement que c'est pas bien et que papa et maman l'aime meme si ils ne s'aiment plus!

et ne plus plonger dans ce treap qui ne ménera nul part ( a moins bien sur de réel et vérifiable danger)

 

La gare, lieu ou je dois prendre et ramener mon fils est à 1 heure de chez moi, soit 2 heures aller/retour.

 

c'est inscrit ou ca ? l'echange doit se faire a la gare sur le jugement ?

 

et attention c'est 1h de battement pour les week end et 24 pour les vacances

mais il est bien entendu hors de question de poirauter 24h MDRMDR

sans nouvelles dans l'heure qui suit c'est gendarmerie pour dépot de main courante qui prouve que tu es la et que tu as attendu

ils essaieront de le joindre pour voir et si pas réponse ben tu peus rentrer chez toi: a lui de venir dans les 24H légale

manquerait plus que ca qu'on poiraute en gare 24H ! c'est valable a ton domicile mais pas en dehors :eek:

 

Actuellement, j'ai retrouvé un emploi, je ne peux pas me permettre de poser des heures au dernier moment, parce que cela convient au papa.

 

je te comprends ZETOILES mais un jugement reste un jugement et si tu ne lui accorde rien , il ne donnera rien non plsu donc effectivement vous vous enfoncez dans un conflit sans fin qui détruira tout le monde

il y a un moyen légal: c'est de proposer par RAR un tableau precis des prochains DVH avec jour, heures, lieu etc.... et finir ta lettre par "" sans réponse de ta part dans les 15j qui suivent , je considére que ce tableau te convient donc je le confie a mon avocat qui le remettra au tien pour officialiser un peu et rassurer chacun de nous

dans tes lettres soit ouvertes , calme et conciliante car c'est un ecrit qui peut etre produit;

n e l'agresse pas ! propose mais n'ordonne pas !

apelle le par son prénom et tutoie le car vous avez été assez intime pour avoir un enfant donc le vouvoyer et l'appeller Mr dénoerait de la haine de ta part

choisis bien les mots pour qu'ils ne soient pas mal interpretés!

pense en juge qui lit: c'est l'astuce :p

 

 

J'ai 24h aussi, à attendre à une gare qui n'est pas dans ma ville, mais à 1 heure de distance... vous resteriez vous 24h dans une gare avec votre enfant, à attendre... ?

 

j'ai répondu:D

 

 

 

Je peux peut-être être montré du doigt, parce que je me cache derrière un jugement, mais, je ne vous souhaite pas d'avoir le même genre d'ex compagnon que je dois subir jour après jour, et qui pour me punir d'être heureuse, fait du mal à un enfant qui n'a rien demandé.

ca malheureusement je connais super bien et je suis pas la seule:(

mais repense et médite ce que je t'ai expliquer plus haut: il veut te faire mal? ne lui laisse pas penser qu'il y arrive!!!! apprends a faire semblant

 

 

le petit va faire sa rentrée en primaire, le papa n'a à aucun moment demandé le nom de l'école,

 

attention prudence !!!

c'est au parent ayant la résidence qui a le soin de bien respecter l'autorité parentale conjointe ! c'est a dire que TOUS les documents et décision concernant votre enfant doivent lui etre communiqués

meme si il a l'air de ne pas en vouloir! si un jour il dit a un flic ou un juge '' vous voyez qu'elle me coupe de lui"", il aura beau role a prouver que c'est vrai

c'est toi qui lui aura donné cette chance de te piéger

oublie ta rancoeur et fait face en lui donnat ce qui doit l'etre !

je peux te donner toutes les loies et regles en ce domaine que je connais par coeur

je vais d'ailleurs assiter a un cabinet de travail a l'assemblée national ( au palais bourbon) en octobre pour durcir les regles du respect de l'autorité ! j'ai été recue il y a 2 mois la bas avec d'autres parents et c'est un phénoméne de siciéte qui ne peut plsu etre ignoré

 

si besoin je peux te renseigner amicalement:)

 

Je ne peux pas le forcer à s'impliquer dans la vie du petit, vu qu'il ne le veut pas...

comme nous disait l'enquetrice sociale, l'educateur et la secretaire du proc fut un temps'' fait ce que tu dois faire en laissant la porte ouverte derriére toi si il veut te suivre ! soit sans reproches et respecte les regles et l'avis de l'enfant! mais ne te retourne pas pour voir si il suit! avance! tu propose, il est adulte et fais ses choix! tu ne sera pas responsable si rien ne peut etre reproché!""

MERCI a ses gens qui nous ont ouvert mes yeux et qui font qu'aujourd'hui ca va mieux!

 

et pourtant, c'est moi qui suis montré du doigt, mais le pire, c'est le petit qui se rend compte, que son papa ne s'intéresse pas à lui, que son papa ne s'occupe pas de lui... et que son papa m'a accusé de mauvais traitement physique et moral, ainsi que négligeance sur lui, car, lors de l'enquête sociale (que monsieur m'a fait subir), le petit a été interrogé aussi.

 

un enfant éponge les emotions des adultes, ecoutent, subit et vit!

etre interrogé n'est pas dramatique ni traumatisant car ses gens la ont l'habitude !

ce qui l'es c'est la réaction des parents qui attendent de lui qu'il descende l'autre por gagner

on a été comme ca aussi au début et je comprends

un enfant est intelligent et sensible ! si tu lui dit simplement '' je n'aime plus papa meis on t'aimera toujours toi! et on doit aimer et respecter ses parents tu verras que ca ira bien por lui ""

 

je peux te scanner un rapport d'enquete justement de mon concubin qui parle de ses enfants et de leur vie avec nous et voila ce que les enfants ont dit au juge d'enfants devant l'enquetrice ( secretaire du proc egalement)

c'est le petit garçon de 7 ans a l'epoque qui parlait:

"" on aime maman et elle me manque souvent. quand j'ai de la peine parce que maman est loin , je vais voir JOJO ( loi LOL), elle me fais des calins et me dit que j'ai le droit de pleurer car maman me manque car une maman on en a qu'une et qu'on doit l'aimer trés fort toujours! si j'ai envie d'appeller maman je demande juste un téléphone et papa et jojo me laisse lui parler comme je veux! j'ai meme le droit de parler a la web can sur l'ordi de ma chambre avec maman. chez papa je m'inquiéte pas ! je sais que meme si je dit que j'aime maman et que je raconte des trucs qu'on fait: on me gronde pas ! quand c'est les vacances je sais que j'irais chez maman comme je veux , meme quand c'est pas ecrit ( on suppose qu'il parlait de jugement LOL). Chez maman doit dire des gros mots quand on parle de papa sinon maman gueule ( oups). quand on arrive elle prend nos portables pour que papa puisse pas nous parler! il est défendu de lui ecrire ou de faire MSn sinon on a une baffe; et quand on habitais chez maman ben elle noous cachait ppour que papa puisse pas nous prendre et nous ont était triste parce qu'on l'aimait quand meme ! alors veux pas aller revivre avec maman sinon on verra plus jamais papa : elle l'a dit! elle l'a déja fait! on veut plus ! on aime maman et papa mais on veux rester toujours chez papa parce que si on est chez lui on sait qu'on aura les deux : papa et jojo disent jamais de mal et on peut en parler!""

 

voila le discours de ce petit bonhomme de 7 ans

sa soeur qui a avait 9 a cette epoque a simplement ( d'aprés le rapport qu'on a lu ) répondu elle '' je suis d'accord avec mon p'tit frére! il a dit vrai! et si j'ai dit plein de mensonges s'était juste pour faire plaisir a maman! je regrette ! maintenant que ca va : j'essaierais de plus le faire! je veux voir maman pendant les vacances mais je veux pas vivre tous les jours avec elle sinon ca recommencera comme avant puisqu'elle le fait quand c'est les vacances!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai été convoqué avec mes 3 propres enfants pour audition car le proc voulait vérifier

je me suis rendu a la convoc mais SEULE, sans mes enfants !

j'ai expliqué que mes enfants ne connaissaient pas le conflit et que mon Ex et moi nous entendions parfaitement bein et que nous partagions amiablement nos enfants en garde alternée volontaire sans jugement depuis 10 ans! il était donc ors de question que mes enfants connaissent un tribunal pour uen affaire qui n'es pas la leur mais que j'acceptais bien volontier qu'ils soioent vu et entendu a mon domicile ou celui de leur papa qui était d'ailleurs dans le couloir car c'est lui qui m'avait servit de taxi car ma voiture en revision :p

il a cru me coincer en me disant "" vous pensez qu'il accepterait de nous parler? ""

pas attendu de répondre, je me suis levé , j'ai ouvert ma porte et lancer "" papounet ' c'est ainsi que nos enfants ne nomment ) tu peux venir ? ""

un grand moment de bonheur et de fierté et nous avons été félicité de notre mental

8j plus tard on recevait sa secretaire qui venait voir mes enfants mais ce fut final un grand moment de rigolade car elle est venue a 18h sans RV et ce soir la les enfants avait invité leur pére chez nous pour une soirée crepes:)

elle s'est retrouvée au milieu de mon concubin et ses enfants, mon Ex , nos enfants et moi: un régal!!

 

tu vois comment pensent nos chers tetes blondes ?

et surtout comment pense un juge ? ?

 

si tu veux en parler plus longuement je suis la , n'hésites pas : parlez parfois aide beaucoup:)

 

d'ailleurs je ne veux pas faire de pub , pardon au web master si c'est pas autorisé mais tu peux parler avec d'autres maman comme nous en toute sereinité et de facon conviviale sur un endroit qu'on s'est fabriqué pour nous et dont je suis la web master et dont je peux te donner les liens par MP

 

pour finir nous aussi on se re marie l'an prochain mais on ne veux pas que la maman sache pour ne pas interférer et on prend soin de fixer la date durant notre période: point barre !;)

 

tiens bon! courage et laissez vous une place pour le bonheur!:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le jugement est signé par le greffier, et a été envoyé uniquement aux avocats. Il est truffé d’erreur, tel que, c’est moi qui doit une pension alimentaire…

 

La loi dit que le jugement doit être signifié aux parties pour être valable, hors, à ce jour, il ne l’a pas été. Donc, légalement, il n’est pas valable, ce qui ne m’empêchera pas d’amener le petit voir son papa, sauf si celui-ci me fait tourner en bourrique, en changeant les dates, je travaille, je ne peux me permettre de poser mes congés, et les annuler à répétitions, cela peut-être compréhensible, je pense.

 

Pour la pension alimentaire, il est noté qu’elle est payable d’avance chaque mois, et que le montant est modifié à partir du 1er juillet 2009.

Payable d’avance, signifie chez moi, qu’elle doit être payée avant le 1er juillet, donc, qu’elle n’était pas encore modifié à cette date.

Le papa avait versé le bon montant le 6 juillet (il paye toujours plus tard, mais, je n’ai jamais rien dit), à versé le nouveau montant le 7 août, mais, m’a averti qu’il déduirait un trop versé en juillet, sur la pension de septembre.

Je me suis renseignée, même, s’il était dans son droit, ce qui n’est littéralement pas le cas ici, il n’a pas le droit de faire des déductions lui-même, il doit demander au juge la possibilité de faire une déduction, ou me faire saisir la somme, si je ne suis pas d’accord pour le rembourser.

 

Quand le papa appelle, c’est sur mon téléphone portable, le son résonne (surtout si quelqu’un cri), je ne dois pas être la seule personne à qui cela arrive.

Il ne téléphone jamais sur le fixe, car, il ne veut pas tomber sur mon chéri.

Et, si le petit est à côté de moi, c’est parce qu’il a reconnu la voix de son papa, et attend, si son papa veut bien lui parler à lui aussi… ce qui est plus que rare.

 

Je sais qu’il s’amuse à un jeu pervers pour me mettre hors de moi, me mettre en défaut … d’ailleurs, au test du Pervers Narcissique, il a gagné les 30 points…

 

Pour les accords possibles, à chaque fois que j’ai accepté ses demandes, il y a eu des débordements.

Je vais même donner un exemple bête. Quand le petit est chez sa mamie, j’ai uniquement le droit d’appeler aux heures des repas, et pas plus d’une fois et demi par semaine, ordre de monsieur.

Quand le petit est chez moi, le papa m’ordonne de faire appeler le petit une fois par semaine, chose que je ne fais plus, car, il ne veut pas parler au petit, mais me crier dessus.

Le plus drôle dans l’histoire, c’est que lui a les appels illimités vers les fixes et 4 h vers les mobiles, et moi non, et je payais le téléphone pour me faire crier dessus…

Alors non, j’ai donné, je sais que çà serait mieux pour le petit que maman n’énerve pas papa, en lui obéissant, mais, j’ai donné, je respecte au mot le jugement, comme je l’ai dit, même s’il est à mon désavantage.

 

Pour prouver le coup de la cigarette du moins, parce que çà c’est passé en plein centre ville, j’ai fait un appel à témoin, mais sur une ville de plus de 22000 habitants, j’ai peu de chance d’avoir un témoin qui accepte de témoigner comme çà.

 

Pour les mensonges d’un enfant, je sais que cela peut arriver, mais, il n’aurait pas raconté exactement la même chose en détails à autant de personne différente, surtout qu’il sait que l’alcool et la cigarette, je l’aurais puni (ne prenait pas peur, c’est puni de console), si ça venait de lui-même.

 

Il a raconté mot pour mot ce qui s’est passé aux personnels de l’hôpital de jour où il va, ces personnes sont habituées quand même à remarquer si un enfant ment, et je suis sûr et certaine qu’il ne ment pas sur çà, de plus, quand il a voulu me le raconter au téléphone, quand il était chez sa mamie, le compagnon de cette dernière lui a crié dessus de fermer sa bouche, je l’ai clairement entendu le crier.

 

L’échange doit bien se faire dans une gare pour les DVH. Le papa a réclamé le partage des frais de trajet, et l’échange dans une gare (il est employé [ de société de transport Y]… partage des frais…).

 

Le papa a demandé au juge l’annulation de son droit pour les week-ends, il n’était d’ailleurs jamais venu en week-end.

 

Pour mon délai d’attente, il n’y a rien de rien dans le jugement, donc, il a le droit de faire valoir ce droit de 24h, tout comme pour la pension, j’ai un jugement truffé d’erreur et d’absurdité, à mon désavantage.

 

Le papa devra désormais me prévenir 3 semaines avant de prendre le petit… mais, il a le droit de changer d’avis sur les dates, rien ne lui interdit, et il ne s’en est jamais privé.

 

Le coup du tableau n’est pas valable légalement, je me suis déjà renseigné, j’ai même déjà fait le tableau.

 

Je fais aussi toujours attention à mes mots, mais, c’est à me taper la tête contre les murs. Je lui ai expliqué qu’il ne pouvait pas appliquer le nouveau jugement, s’il n’était pas signifié, il m’a répondu que je répondais n’importe quoi, le nouveau jugement ne commençait pas en août, que j’étais une menteuse… dialogue de sourd, à chaque fois la même chose, je dis A, il répond que j’ai dit J, je renonce, la conversation avec lui est impossible.

 

Pour le partage de l’autorité parentale, il refuse les choses, lorsque l’école envoyait des documents (car, les écoles envoient les documents aux deux parents), il n’a jamais répondu, j’ai du insister, scanner les documents, et lui dire de les signer. Il reçoit les documents, mais, il m’a dit les jeter… s’il ne veut pas savoir, je ne vais pas le forcer.

 

Pour ce qui est de l’inscription à l’école, c’est la seule école de mon secteur, une école publique, il ne peut rien dire, je ne vais pas ne pas inscrire le petit à l’école, parce que l’école par défaut ne plait pas au papa. S’il voulait une école en particulier, il pourrait le faire savoir, mais, il ne le fera pas, car, s’il m’impose l’école privée, c’est lui qui aura la facture, moi, je ne peux pas me le permettre.

J’ai fait un choix par défaut, je ne l’ai pas inscrit dans un lieu en particulier, et le papa recevra les notes chez lui… donc, pas coupé de la vie de l’enfant.

 

J’ai un mail de lui, qui me dit qu’il ne peut pas exercer son autorité parentale en habitant loin, lorsque je lui ai demandé son avis pour mettre le petit à l’hôpital de jour. En gros, je fais ce que je veux, tant que je ne l’ennuis pas avec çà.

 

Pour ce qui est de l’enquête, le petit a été entendu a part, il a dit des choses contre son papa, oui, mais des choses que j’ai moi-même vu, comme le fait qu’il le tape… et pourtant, encore une chose qu’on ne peut pas prouver.

Le petit a aussi raconté que je le punissais, quand il faisait de grosses bêtises… c’est vrai.

Il essayait de montrer que papa et maman faisait des choses qu’il lui déplaisait.

 

Je ne monte jamais le petit contre son père, d’ailleurs, çà ne serait pas malin, les enfants préfèrent défendrent le parents qui est la cible des méchancetés… ce que le papa n’a jamais compris.

 

Je sais que des parents séparés arrivent à s'entendre pour les enfants, mais, ce n'est pas partout possible, j'ai fait plus que ma part d'effort pendant 6 ans, à fermer ma bouche et dire OK a tout les désirs du papa pour le petit.

Mais, ca n'a toujours été que dans un sens (c'est ma parole malheureusement), trop d'abus, trop de cris, de débordements... plus d'accord possible pour moi, je peux être critiqué, je me protège, je protège ma vie de famille qui souffre d'être au service du papa, et je protège mon fils en respectant le jugement, et en ne lui faisant par exemple pas raté l'école, parce que papa le veut...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Zetoiles, je comprends ce que tu vis et je te souhaites de t'accrocher car face à un mur c'est vraiment difficile.

Olympe2, ce que tu vis avec ton ex reste quelque chose d'exceptionnel, au vu de tous ces nombreux posts sur le forum.

 

Bon courage à toi zetoiles et profite du bonheur que tu peux partager avec ton fils et ton chéri.icon7.gif

 

Plus facile à dire qu'à faire, j'te l'accorde.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...