Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

demission et beaucoup de gros probléme dans mon entreprise


Pssykkotex

Messages recommandés

Bonjour à tous et merci d'avance de vos réponses qui sont chaque fois très judicieuses.

 

voilà j'ai été embauché en cdi (cc 3090 immobilier) il y a 6 mois de celà.

depuis 1 semaine je cherche un travail ailleurs et ai postulé (hors de mes horaires de travail) à deux offres pour changer de région.

j'ai stocké mon cv et ma lettre de motivation sur mon ordinateur de travail.

 

Je n'avais à cette époque encore ni démissionner ni parler à mon patron de mes intentions.

 

En fouillant dans mon ordinateur, mon patron est tombé sur mon CV et ma lettre de motivation, m'a convoqué dans son bureau, a dis que c'était inadmissible de vouloir quitter son entreprise et que c'était très grave et qu'il me virait sur le champ !

il ma jeté de l'entreprise dans la seconde et ma dis de ne pas revenir que je recevrais ma lettre de licenciement pour faute grave dans la semaine...

deux jours après il me téléphone et me dit de revenir travailler vendredi (soit demain) qu'il ne me vire plus et que je ne vais avoir qu'un blâme et deux jours de mise à pied non remunérée.

 

donc déjà il voulait me licencier pour une raison injuste (il n'est pas interdit de vouloir quitter son entreprise tout de même) et ensuite il me met un blâme pour une raison totalement injuste !

 

les soucis ne s'arretent pas là.

 

M'ayant dis clairement que j'étais viré, j'ai poursuivi mes recherches d'emploi et ai décroché un entretien pour ce vendredi. Donc je ne vais pas annulé mon entretien car mon patron a retourné sa veste faut pas pousser !

 

Donc vu qu'il ne me vire plus je viens de lui écrire ma lettre de démission.

 

je suis donc sensé reprendre mon poste demain matin (vendredi) et être en congé sans solde et forcé (car il ferme l'agence) pendant 1 mois (tout aout quasiment).

Ayant donné ma démission aujourd'hui même, je me demande quand prendra fin mon préavis ??

 

Mon patron me certifie que les congés sans solde ne sont pas compris dans le preavis. Que je dois non seulement supporter le mois d'aout sans travaillé (alors que je n'ai rien demandé comme congé !!) et sans être payé. et revenir une fois ces congé à lui terminé pour effectuer mon mois de preavis.

j'espère vraiment que c'est faux car sinon c'est vraiment inadmissible !!

 

il se fou complétement de moi et je ne sais plus comment faire :(

 

si mon entretien est concluant demain, j'espère bien prendre mon poste rapidement, vu qu'en aout je suis en sans solde forcé...

 

merci d'avance de vos impressions et avis sur tout cela...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu

Votre employeur a fait volte-face car il a pris conseil et s'est rendu compte que son attitude était stupide.

Il a l'intention de vous licencier mais ne peut le faire tout de suite.

Vous lui avez mâché le travail, il doit être ravi.

Car vous pouviez sous réserve d'en avoir la preuve le poursuivre pour licenciement abusif et surtout ne pas reprendre le travail, après tout à lui de vous licencier correctement si ça ne lui convenait pas.

Seuls les congés payés suspendent le préavis. Vous avez acquis environ deux semaines de congés.

Un mois, vous êtes sûr ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

votre cas est similaire au mien, en tout cas au départ.

 

Il y a 3 ans, (précédent employeur), je n'étais pas ravî de ma situation professionnelle donc je cherchais un autre travail. j'avais mis mon CV en ligne sur mon blog, mon site perso et il était très bien référencé.

Un jour mon employeur a voulu écrire un article sur moi pour la newsletter du groupe (présentation des collaborateurs), alors je lui ai donné l'adresse de mon site perso en lui disant qu'il trouvera tous les détails pro et perso sur moi là-bas et qu'il a ma bénédiction pour les publier. En fouillant dans mon site il a donc trouver mon CV.

Sur le champ j'ai été mis en mise à pied conservatoire pendant 2 semaines où ensuite j'ai été licencié. L'un des motifs (nombreux) dans la lettre de licenciement était que ma recherche d'embauche était un chose démotivante pour le reste de l'équipe et d'autre part que je cherchais à me faire débaucher tout ceci brisant la clause de loyauté dans mon contrat de travail.

J'étais jeune diplomé, pas cadre, sans responsabilité (pas chef), et voilà ce qu'il m'est arrivé...

Le jugement sera donné en octobre prochain.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...