Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

droits et obligation des parents


Mampatou

Messages recommandés

:confused:bonjour,

notre fils agé de 21ans est étudiant et travaille à mi-temps. Depuis 1an il entretient une liaison avec une jeune fille qui a 17ans cette année.nous ne sommes pas d'accord avec cette sitation vu la minorité de la jeune fille. Vu ce conflit,notre fils découche régulièrement.Ne supportant plus cette situation, nous lui avons demandé de prendre ses affaires et de s'installer chez elle vu que sa mère n'y voit pas d'inconvénient. Mais il refuse prétextant que nous avons l'obligation de l'entrenir jusqu'à ses 25 ans. Notre question est de savoir si cela est vrai et quels sont nos obligations et nos droits envers lui et jusqu'à quel âge.

Merci pour votre réponse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse

il y a une différence entre le devoir et la famille

 

il n'y a pas d'age limite, mais un besoin de la personne qui reçoit

 

il est étudiant et travaille a mi temps, si vous le mettez dehors et que votre fils demande une pension, ce sera au juge de decider en fonction de vos ressources et de celles de votre fils

 

le fait qu'il soit obligé de payer un logement ( attendez vous a ce qu'il vous fournisse des justificatifs comme par exemple le fait qu'il paye un loyer chez les parents de sa copine) parce que vous l'avez mis dehors ne plaidera pas forcement en votre faveur)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dommage d'en arriver là pour une liaison de jeunesse.

Si elle ne l'empêche pas de réussir ses études.

 

De deux choses l'une:

Ou c'est une étape et ils se quitteront.

Ou c'est la bonne et elle sera bientôt majeure.

De toutes façons, plus vous insisterez et plus ils s'aimeront.

Et là, vous risquez d'en arriver à l'irréparable: rupture, demande de pension , obtention judiciaire et rupture définitive avec vous.

 

Ceci dit, je réprouve vivement les principes (ou l'absence) d'éducation d'une mère toute prête à recueillir l'amant de sa fille de 17ans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ceci dit, je réprouve vivement les principes (ou l'absence) d'éducation d'une mère toute prête à recueillir l'amant de sa fille de 17ans.

 

 

il faut savoir autoriser avec un droit de regard plutot qu'interdire en sachant tres bien que l'interdit se fera ailleurs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il faut savoir autoriser avec un droit de regard plutot qu'interdire en sachant tres bien que l'interdit se fera ailleurs

 

J'ai toujours préféré que l'interdit garde son statut et sa saveur d'interdit,et qu'il se vive comme tel. Ailleurs.

Je comprends assez bien ce père, en fait.

Mais c'est pour lui le moment d'une intense prudence, ou d'un grand clash.

Lui seul peut estimer la situation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

On ne peut quand même pas tout accepter de ses enfants sous la menace d'une procédure. Encore une fois, quand de jeunes majeurs font des choix de vie contre l'avis des parents (des parents qui en l'occurence le nourrissaient, le logeaient....) doivent apprendre à assumer leur choix. Je me répète, mais trop facile : "tu fais ce que je veux où tu te retrouves au tribunal !!". Bien triste cette nouvelle génération qui pense que tout leur est du !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On ne peut quand même pas tout accepter de ses enfants sous la menace d'une procédure. Encore une fois, quand de jeunes majeurs font des choix de vie contre l'avis des parents (des parents qui en l'occurence le nourrissaient, le logeaient....) doivent apprendre à assumer leur choix. Je me répète, mais trop facile : "tu fais ce que je veux où tu te retrouves au tribunal !!". Bien triste cette nouvelle génération qui pense que tout leur est du !

 

 

Mimie, vous allez nous faire une rechute à vous mette ainsi en colère!:D

 

En fait, j'avais mal lu, il n'envisage pas de s'installer chez la mère. Ce garçon n'est pas si fou et ne se laisse pas piéger.

Pourquoi ne pas donner trois sous à cet enfant et qu'il aille vivre sa vie comme il convient à son age.

Cela ne sera pas forcément plus onéreux pour ses parents qui verront baisser en flèche toutes sorte de dépenses.

Ce garçon pourra vivre sa vie, apprécier ses amours et s'en lasser ailleurs que sous le regard de ses parents.

Il aura l'occasion de devenir adulte et de retrouver des rapports cordiaux avec sa famille.

Les miens ont vécu seuls très jeunes. (18,16 et 18). Comme ils n'avaient personne à contredire, pouvaient sortir et recevoir à leur guise,ils ont été plutôt sages.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Parce que trois sous ne lui suffiront pas ! Parce que s'installer ça veut dire payer une caution, l'assurance, un mois d'avance. Parce qu'un appartement il faut le meubler et en principe, croyez moi, un nombre important de ces jeunes (surtout les filles) n'iront pas chez Emmaus. Ca doit se coordonner, ça doit être moderne... J'en connais une qui a voulu des plaques à inducction (ou un truc comme ça) et qui les a eues d'alleurs !...

Désolée pour mon "énervement" mais je trouve que ces temps ci, il y a un peu trop de messages de ce genre !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie de vos réponses et conseils. Au dernières nouvelles notre fils va à la rentré suivre une formation en alternance et sera donc rémunéré environ 850,00euros par mois. Il voudrait loué une chambre d'étudiant.On verra.Pour l'instant il nous réclame les frais d'inscriptions à l'école.Mais il faut dire que nous lui avons déjà payé le permis, une voiture (7000,00 euros) l'assurance jeune conducteur (1500,00) une réparation suite à un accident fautif

 

---------- Message ajouté à 09h44 ---------- Message précédent posté à 09h39 ----------

 

SUITE

(1600), avance de 450,00 euros pour changement d'assurance suite au changement de véhicule. On trouve que l'on a déjà bien fait. Il ne veut pas nous rembourser disant que comme on ne le nourrit pratiquement plus, que c'est un dû!Alors il va et vient à la maison comme bon lui semble, vu qu'il a la loi de son côté.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Je vous remercie de vos réponses et conseils. Au dernières nouvelles notre fils va à la rentré suivre une formation en alternance et sera donc rémunéré environ 850,00euros par mois. Il voudrait loué une chambre d'étudiant.On verra.Pour l'instant il nous réclame les frais d'inscriptions à l'école.Mais il faut dire que nous lui avons déjà payé le permis, une voiture (7000,00 euros) l'assurance jeune conducteur (1500,00) une réparation suite à un accident fautif

 

---------- Message ajouté à 09h44 ---------- Message précédent posté à 09h39 ----------

 

SUITE

(1600), avance de 450,00 euros pour changement d'assurance suite au changement de véhicule. On trouve que l'on a déjà bien fait. Il ne veut pas nous rembourser disant que comme on ne le nourrit pratiquement plus, que c'est un dû!Alors il va et vient à la maison comme bon lui semble, vu qu'il a la loi de son côté.

 

Hélas, il est loin d'être le seul. Le mot d'ordre est : "tu dois payer, point." Ils ne semblent pas faire la différence entre le devoir d'éduquer et nourrir ses enfants (et là-dessus nous sommes tous d'accord) et l'obligation de céder à tous leurs caprices. Soit ce sont des enfants que nous devons assumer en totalité, alors nous avons notre mot à dire, soit ce sont des adultes responsables, capables de voter, de conduire, de se marier, de faire des prêts, donc d'assumer leurs choix et là, nous n'avons plus notre mot à dire ni notre argent à donner. Il faudrait enfin savoir..................

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais un peu dévier mais je me permets de penser de vous vous focalisez sur l'âge de la jeune fille peut-être à tort, ses parents à elle sont au courant et parfois à 17 ans il arrive des belles choses et on peut avoir du plomb dans la tête, elle est mineure certes mais si elle n'est pas sous influence c'est aussi son choix, je ne pense pas que ça vaille le coup de vous "prendre la tête" et de risquer vos relations familiales pour autant.

 

On ne choisit pas qui on aime, on choisit d'assumer ou pas ;)

 

* une petite "vieille" qui a connu son mari actuel alors qu'il n'avait que 17 ans et qui à l'âge de sa mère avec qui les choses ont été mises au clair dès le début et avec qui ça se passe très bien *

 

Et pour avoir l'exemple de mon cher et tendre qui a tout plaqué à 18 ans sans rien demander à ses parents et qui ne voulait même pas que je lui donne 5€ pour s'acheter un sandwich tant qu'il n'avait pas un petit boulot je suis d'accord avec Mimie50 mais c'est un tout autre débat :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toute façon on n'a pas d'autre choix que d'accepter cette situation.Sur la jeune fille il n'y a rien à dire même si elle a accepté que mon fils la trompe suite à une dispute.Je lui souhaite du courage! Mais la moindre des choses c'est d'arrêter de nous prendre pour une banque ou un hôtel.Il aurait pu faire les choses correctement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca je suis bien d'accord avec vous :) Mais ça donnait l'impression que c'était une grosse base de départ du clash avec votre fils mais à vous relire c'est surtout son comportement et ça se comprend tout à fait :)

 

Bien difficile de trouver le juste équilibre dans une société où tout est fait pour que les jeunes (whaou ! bon mon mari, 24 balais, parle comme ça aussi mais il est exceptionnel...) considèrent que tout leur est dû, le beurre, l'argent du beurre sans oublier la crémière :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

proposez une somme forfaitaire mensuelle et laissez le gérer tout seul ses affaires (loyer, assurances, frais de scolarité...) vous serez bien plus tranquille et ça ne vous reviendra pas plus cher... et lui ça le fera murir, avec ses 850 euros en plus il doit s'en sortir

 

proposez une somme forfaitaire pour les frais de début d'année

 

à quel nom est la voiture ? l'assurance ? qui paye la mutuelle ? l'abonnement téléphonique ? comment se passe la déclaration d'impôts ?

 

surtout qu'il prenne le bail A SON NOM, sinon il n'aura pas droit aux APL

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toute façon on n'a pas d'autre choix que d'accepter cette situation.Sur la jeune fille il n'y a rien à dire même si elle a accepté que mon fils la trompe suite à une dispute..

 

C'est exactement le genre de choses que les parents n'ont pas à connaitre de leurs enfants.

Comme le dit Chippi, il est temps pour lui de vivre seul d'assumer seul ses dépenses -et les choix qu'il fera-. En lui octroyant une petite mensualité complémentaire, vous ferez probablement des économies par rapport à la vie actuelle où vous réglez les factures, sans trop compter et surtout, sans qu'il soit à même d'apprécier ce que vous faites pour lui.

 

Pour les miens,je réglais, et règle encore les inscriptions. Au delà, ton virement mensuel doit te suffire. A vingt cinq ans au plus tard, fin des subventions. Mais depuis l'age de 12ans, ils savaient que les choses se passeraient ainsi et ont appris à aligner leurs projets sur ce schéma.

 

Au delà de ce contrat basique, s'il vous donne une raison ou que vous avez envie de lui faire un cadeau...tant mieux pour lui. Mais c'est cadeau, pas du.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...