Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Je demande à faire mes études à Paris


Limitedniko

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Pour "tenter" de faire simple, jusqu'en 2007 je vivais en Bretagne avec ma mère, année ou elle est partie avec son nouveau mari en Guadeloupe.

Je venais d'avoir mon bac et je n'étais pas du tout attiré par la Guadeloupe donc je suis allé chez mon père qui lui vit à Marseille.

 

J'ai commencé un BTS, mais je ne m'y plaisais pas du tout et je l'ai très vite compris, avec mon père les relations se sont dégradées (je n'avais jamais vécu avec lui auparavant) et à l'été 2008, après leur avoir annoncé que j'avais rencontré un garçon à Aix en Provence, je suis parti de chez lui et est allé vivre chez mon copain après que sa mère m'ait proposé de m'héberger.

 

Nos mères se sont arrangées et ont convenu d'un "loyer", j'ai commencé un nouveau BTS qui me plais et que je veux terminer, mon père verse une pension alimentaire à ma mère.

 

 

 

Ma belle mère, donc la mère de mon copain est prof et mutée sur paris pour la rentrée 2009, mon ami rentre en fac de droit à la Sorbonne, et j'éprouve donc le souhait de poursuivre mes études sur paris (je suis déjà inscrit en 2ème année de BTS dans une école parisienne), nulle part ailleurs.

 

Mes parents on beaucoup de mal a accepter cette idée, pour ne pas leur être une trop grosse charge financière j'ai voulu faire un prêt étudiant, mais ils n'ont pas voulu se porter garants, pour ne pas que je sois endetté, mais en même temps ils me menacent de me couper les vivres si je vais à paris et me disent qu'un juge m'obligerait a retourner poursuivre mes études chez l'un d'eux.

 

Je ne me sens pas la force morale de retourner vivre chez eux à 20 ans et surtout après avoir déjà vécu quasiment 1 an et demi en "ménage", auprès d'une personne en qui je tiens énormément, j'ai vraiment peur d'en être séparé.

De plus j'aimerais poursuivre ensuite dans une grande école sur Rennes, ce qui veut dire que nous serons forcément séparés pendant cette durée la (3 ans exactement), mais ça nous le savons déjà. 1 an de vie commune en plus serait pour nous un renfort.

 

 

 

Je compte essayer d'obtenir un prêt cautionné par[la mutuelle étudiante] mais a partir de l'année prochaine, ce ne sera pas suffisant pour payer "logement + école + nourriture + transport", et puis cette année si je n'obtiens pas de prêt et qu'ils me coupent les vivres, je crains de devoir engager une procédure contre eux.

 

Le juge peut-il m'obliger a retourner chez mes parents? même au risque que je sois mal moralement parlant?

 

Que puis-je faire?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 21
  • Création
  • Dernière réponse

Vous pourriez passer devant un juge mais soyez d'abord sure de vouloir couper les ponts peut-être définitivement avec vos parents.

 

Quel est le problème de Paris ? Financièrement les conditions changent ?

 

Après il faut aussi réaliser que les choix que l'on fait on un impact sur tout et ne jamais oublier que "choisir c'est renoncer" :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mon père verse une pension alimentaire à ma mère

 

?

et votre mère en fait quoi de cette pension?

 

est elle entièrement reversée a votre belle mère?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A vrai dire Paris je ne comprends pas trop pourquoi c'est un problème, il y a surement l'aspect financier mais ce qu'ils n'ont pas l'air de réaliser c'est que cette année en principe ça ne devrait pas augmenter, nous allons prendre un studio certes mais a deux donc bon...

 

ma mère récupère la pension et ensuite ça lui permet de soulager un peu son

compte en banque car par exemple pour moi elle donnait 300 euros à ma belle mère (dont 170 provenant de mon père), et 100 à moi.

 

 

 

Mimie 50, je pense que c'est la crise =)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

retour du baton sardine

 

les parents ( en general)ont fait des gosses pour se faire plaisir et maintenant ils en assument les conséquences

 

je ne comprends pas bien ce qu'il y a a reprocher a limitedniko, elle ne demande pas plus que ce qu'elle a , elle demande juste a faire ses etudes ailleurs

 

papa et maman font du chantage, je paye si tu restes

 

désolée mais je ne suis pas bien d'accord

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais bien. Mais n'importe lequel de mes ostrogoths aurait annoncé la bouche en coeur: "Tu m'embetes, je vais vivre avec Jules Octave, chez sa mère", puis l'année suivante: "nous partons à Paris"; j'aurais vraissemblablement répondu: "Très bien, chéri(e), que ces gens n'hésitent pas à t'adopter. je ne suis plus de garde."

 

Mais, je suis un monstre dépourvu de coeur. Et je l'assume.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais bien. Mais n'importe lequel de mes ostrogoths aurait annoncé la bouche en coeur: "Tu m'embetes, je vais vivre avec Jules Octave, chez sa mère", puis l'année suivante: "nous partons à Paris"; j'aurais vraissemblablement répondu: "Très bien, chéri(e), que ces gens n'hésitent pas à t'adopter. je ne suis plus de garde."

 

Mais, je suis un monstre dépourvu de coeur. Et je l'assume.

 

 

 

Quand mes parents sont partis en Guadeloupe, je n'ai pas eu mon mot a dire, la seule chose que je pouvais faire, c'était choisir entre la Guadeloupe et Marseille, et je suis allé chez mon père.

 

Quand ça s'est dégradé entre nous, pendant l'été 2008, je suis allé passer quelques temps chez ma mère en Guadeloupe et mon père a vendu mon lit, je n'avais donc plus beaucoup de solutions, on me reproche d'être allé chez mon copain, mais j'ai fait au moins cher, et au plus réaliste, si on m'avait pris une chambre, je serais quand même allé le plus possible chez mon copain, ils m'en auraient payé une mais pour rien, et je ne voulais plus non plus retourner chez mon père après le calvert que nous avions vécus tous deux.

 

 

 

 

Donc non je considère qu'on ne peut pas me reprocher grand chose

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bien d'accord avec vous et c'est pour cela que je disais qu'il fallait assumer

 

et je suis d'accord avec vous je ne comprends pas bien ce que l'on vous reproche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand mes parents sont partis en Guadeloupe, je n'ai pas eu mon mot a dire, la seule chose que je pouvais faire, c'était choisir entre la Guadeloupe et Marseille, et je suis allé chez mon père.

 

Quand ça s'est dégradé entre nous, pendant l'été 2008, je suis allé passer quelques temps chez ma mère en Guadeloupe et mon père a vendu mon lit, je n'avais donc plus beaucoup de solutions, on me reproche d'être allé chez mon copain, mais j'ai fait au moins cher, et au plus réaliste, si on m'avait pris une chambre, je serais quand même allé le plus possible chez mon copain, ils m'en auraient payé une mais pour rien, et je ne voulais plus non plus retourner chez mon père après le calvert que nous avions vécus tous deux.

 

 

 

 

Donc non je considère qu'on ne peut pas me reprocher grand chose

 

Pardonnez moi, j'avais complètement oublié cette composante de la séparation et du déménagement de votre mère

De toutes façons, vous êtes maintenant inscrite à Paris. Faites valoir l'avantage scolaire que cela représente et les nombreuses passerelles qui vous seront possibles pour continuer vos études, les opportunités de stage qui vous permettront de ne pas trop peser financièrement.

Je suppose que c'est sur dossier que vous avez obtenu ce transfert. C'est aussi un gage de qualité que vous pouvez mettre en valeur.

Parlez plutôt études qu'amour et bonheur d'avoir trouvé une nouvelle famille. Ce sera plus...diplomatique.:rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Si vivre avec vos parents est vraiment un calvaire (V.A.I.R.E.) et que néanmoins vous voulez obtenir leur participation financière, il vous faudra les assigner en justice. Cela veut dire, compromettre toutes vos relations à venir avec "votre" famille.

A Paris, les studios sont rares et les loyer très élevés. Un tribunal pourra condamner vos parents à vous verser une pension, mais pas à se porter caution en faveur de votre bailleur... Sans caution, encore plus dur de trouver un logement.

Pour vous constituer un petit pécule, avez vous au moins pris un petit boulot pendant les vacances ? Toutes les preuves de votre volonté de vous prendre en mains et de ne pas rester entièrement "assistée" peut favoriser l'opinion du juge en votre faveur.

Je vous trouve bien sévère quand vous dites que votre mère utilise la pension alimentaire versée par votre père pour "soulager son compte en banque", puisque vous dites qu'elle perçoit 170 € mais reverse 300 € à votre "belle-mère" + 100 € pour vous. Si vous voulez rester crédible, évitez ce genre de propos devant le juge...

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses, à vrai dire cet été non je n'ai pas trouvé de job, avec la prévision d'un déménagement, je craignais ne pas pouvoir donner de dates fixes et ne pas pouvoir promettre 2 mois complets voire 3 comme le demandent les recruteurs, je n'ai donc même pas essayé.

 

Par contre je suis inscrit dans une société qui s'appelle "exclamation" et qui m'envoie régulièrement des offres d'emplois, que j'accepte en fonction de mes possibilités, et aussi sur un autre site d'annonces de jobs étudiants sur Paris car je compte bien me trouver un quelque chose pour l'année, même symbolique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Je sais bien. Mais n'importe lequel de mes ostrogoths aurait annoncé la bouche en coeur: "Tu m'embetes, je vais vivre avec Jules Octave, chez sa mère", puis l'année suivante: "nous partons à Paris"; j'aurais vraissemblablement répondu: "Très bien, chéri(e), que ces gens n'hésitent pas à t'adopter. je ne suis plus de garde."

 

Mais, je suis un monstre dépourvu de coeur. Et je l'assume.

 

Une chose et certaine, les enfants n'ont pas à subir nos choix, mais nous, nous devons respecter les leurs et surtout être d'accord avec sous peine de se retrouver devant un juge !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ignore si donner 400€ à son enfant engage formellement à continuer de les donner.

Une chose me parait évidente compte tenu des délais:

 

Jamais cette jeune personne n'obtiendra de jugement pour la rentrée des classes.

 

Moralité, elle n'a pas d'autre voie actuelle que la négociation.

 

Ceci dit, Mimie, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.

Quant on choisit de changer sa vie, il ne faut pas oublier d'assumer ce qui était en cours.

L'éducation et le soutien de ses enfants, entre autre.

Ça aussi, j'ai vu faire: Maman partie à un bout de l'Afrique, Papa à l'autre bout. Maison vendue, enfants étudiants jusqu'alors très largement pourvus totalement oubliés d'un mois à l'autre.

Pas méchants les parents. Juste la cinquantaine qui leur donnait des ailes pour de nouvelles vies, "pendant qu'il était encore temps."

Heureusement, les garçons avaient été assez partageurs du temps de leur splendeur pour que les amis les soutiennent...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Sardineb, il me semble que même si la mère est partie vivre en Guadeloupe, le jeune a toujours été assumé. Dans un premier temps par le père et ensuite le père versait une PA.

Mais si je comprends bien, le père donne 300 euros à la mère, mais la mère, elle ne donne rien ? Il me semblerait assez logique que la mère contribue aussi.

"Quant on choisit de changer sa vie, il ne faut pas oublier d'assumer ce qui était en cours" Entièrement d'accord, mais en l'occurence, seule la mère semble avoir oublié d'assumer ! .

 

Comme vous le dites Sardineb, la meilleure solution est l'amiable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sardineb, il me semble que même si la mère est partie vivre en Guadeloupe, le jeune a toujours été assumé. Dans un premier temps par le père et ensuite le père versait une PA.

Mais si je comprends bien, le père donne 300 euros à la mère, mais la mère, elle ne donne rien ? Il me semblerait assez logique que la mère contribue aussi.

"Quant on choisit de changer sa vie, il ne faut pas oublier d'assumer ce qui était en cours" Entièrement d'accord, mais en l'occurence, seule la mère semble avoir oublié d'assumer ! .

 

Comme vous le dites Sardineb, la meilleure solution est l'amiable.

,

 

Oh, ma petite histoire, (véridique) c'était juste pour lui raconter qu'il y a des sorts pires que le sien.:p

En fait, le père donne 170 à la mère qui donne 400€ à la fille. Pas de quoi vivre, mais bon.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la mère donnait 300 a la mere de l ami pour l hebergement et 100 a sa fille si j ai bien compris

je ne vois pas en quoi ça les gène de donner parce qu elle est a aix et ne plus vouloir parce qu elle est a paris.

 

j aime bien la formulation de sardineb.

au nom de " je refais ma vie " , y a des parents qui sont indignes, et qui ne s en rendent pas compte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne vois pas en quoi ça les gène de donner parce qu elle est a aix et ne plus vouloir parce qu elle est a paris.

 

 

Mais peut être que EUX le voient.

Ces histoires de gamins, c'est comme les histoire de couple.

Va savoir ce qu'il y a derriere les mots, les affirmations, l'élégante présentation que fait celui qui revendique.

 

C'est pour ça que je dis toujours tout et son contraire. Que chacun reconnaisse la face qui lui ressemble, même s'il nous a dit le contraire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ma mère perçoit 170 euros de mon père, et elle reverse 300 euros à la mère de mon ami + 100 à moi pour que je mange le midi quand je suis en cours.

 

Pour ce qui est des négociations, je pense être sur la bonne voie ^^

 

 

Et en effet il y a toujours un revers de la pièce, je suis de nature très rêveuse et j'aime le luxe, mais même si j'en parle, je n'en fais pas un caprice pour autant, je rêve de vivre dans le luxe plus tard voila tout =)

Car je ne fais absolument aucune folie avec l'argent qu'on me donne bien au contraire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...