Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

arret pour accident du travail et medecin du travail


Invité Azukiyo

Messages recommandés

Invité Azukiyo

bonjour

 

un salarié est en AT pour accident du travail accordé par la secu

1er arret par l'hopital

suivi d'un second par le medecin ( sans appel possible puisque le salarié a encore des points sur la blessure)

 

l'arret est prévu jusqu'au 19/07 ( 15 jours puis 15 jours, il s'agit d'une personne qui travaille manuellement, droitière et dont la blessure ( 5 points après opération des tendus sans rupture sur l'index de la main droite).

 

l'employeur a prévenu le salarié ( son arret est tres pénalisant pour la société ) qu'il demandait une visite avec le medecin du travail pour le 20/07.

 

en fait celà vient du fait que l'employeur a deja planifié des installations la semaine du 20 et a donc peur qu'il ne reprenne pas, ce qui semble probable.

 

que se passe t il si son medecin le prolonge au dela du 19/07.

en fait étant arreté jusqu'au 19 il doit aller chez son medecin le 20 aussi

 

c'est pas tres clair.

 

qui est le plus " qualifié" pour accorder ou non une reprise le 20/07

 

je pensais que dans cette situation, l'employeur devrait se rapprocher plus de la medecine de la secu que de la medecine du travail puisque à ce jour il est encore en arret non?

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

:rolleyes:l'employeur a prévenu le salarié ( son arret est tres pénalisant pour la société ) qu'il demandait une visite avec le medecin du travail pour le 20/07.

 

c'est normal et l'employeur respecte le code du travail : il doit mettre en place une visite de reprise dans les 8 jours qui suivent la reprise.

 

 

le 19 juillet est un dimanche .

soit le salarié reprend le lundi matin, et se rend à la visite médicale du travail : le médecin du travail pourra déterminer qu'il est apte (donc il reprend le travail) soit inapte temporaraire (car par ex cicatrisation non terminée)

 

soit il va voir dés le matin un médecin (il peut aussi y aller le vendredi, rien n'empêche d'avoir des arrêts maladies qui se chevauchent) pour prolonger son arrêt (enfin concrétement, c'est le médecin qui va déterminer si il faut prolonger)

 

 

Moi je pencherais pour la 1ere option

 

je pensais que dans cette situation, l'employeur devrait se rapprocher plus de la medecine de la secu que de la medecine du travail puisque à ce jour il est encore en arret non?

 

bah non, il n'a rien à voir avec la sécu

 

 

Vous avez un employeur qui respecte bien les régles de reprise, soyez content !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

vu dans ce sens oui bien sur

 

 

en fait ça ne s'est pas passé comme ça:

 

le salarié explique a ses collègues sa blessure et dit

je suis pour l'instant arreté jusqu'au 19 après je n'en sais rien .......et c'est vraiment le cas

celà remonte aux oreilles de l'employeur qui je cite:

 

Nous avons eu un contact avec Mr xxx ce matin (collègue de travail), qui dit vous parler par téléphone, et qui nous dit que votre arrêt de travail en cours sera à nouveau prolongé au-delà du 19 juillet, ceci selon vos dires’’, c’est ce qu’il a fait entendre…, témoignage à l’appui !

 

Si c’est ce genre de discussion que vous avez eu avec lui alors qu’avec nous vous nous écrivez que vous êtes prolongé jusqu’au 19, et que vous savez déjà que vous ne serez pas là le 20, je vais devoir prendre des dispositions légales auxquelles vous vous exposez si ces faits s’avéraient vérifiés.

 

Il vous appartient au vu de ces évènements pour le moins déstabilisants de nous donner votre version officielle et réfléchie.

 

ceci prouve les rapports avec l'employeur..

 

le salarié repond a ce mail que les infos données a Mr X sont les memes que celles données a l'employeur, c'est a dire qu'a ce jour il est prolongé jusqu'au 19 et qu'ensuite il n'en sait rien

 

et l'employeur lui répond par mail:

 

OK je vous remercie et j’adresse à Me XXXXX un avertissement pour propos déstabilisant tenus pour votre compte.

 

Je vous informe aussi que je demanderai au médecin du travail de vous voir le lundi 20 au matin.

 

je precise que l'employeur:

- veut se debarrasser de Mr X

- que l'employé a prévenu son employeur de l'état exact de ses blessures donc l'employeur ne peut pas ignorer que ce n'est pas une "petite" blessure et qu'a ce jour a 10 jours de la soit disant reprise, l'employé a encore des points.

l'employé n'est pas du genre a demander un prolongation, il ecoutera son medecin

 

 

les propos menaçants, le chantage fait par l'employeur ainsi que ses menaces de sanction me gènent beaucoup et ce tant a l'egard de Mr XX que de l'employeur

qu'en pensez vous?

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

que compte tenu à priori de la gravité de la blessure, j'irais voir le médecin du travail dés le 20

 

et si la blessure est grave, celui ci mettra Mr X en inaptitude temporaire et l'employeur ne pourra rien dire (ie arrêt de complaisance).

aprés Mr X courra voir son médecin pour être arrêté (indemnité SS)

 

Sinon, toutes les menaces, si l'employeur a osé écrire cela, qu'il conserve bien le courrier (mail) , car ensuite, si licenciement, ça fera bien aux PDH

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le planning de la semaine du 20 juillet est déja fait, il est prévu que mon ami parte en déplacement le 20!!!!!!! pour travailler sur un chantier( en fait travail de précision dans l'electricité)

je rappelle que la blessure est a la main droite!!!!!

 

le rendez vous a la medecine du travail n'a pas été pris par l'employeur, du coup nous avons pris la decision et appelé et il n'y a plus de place pour le 20/07, ils lui ont trouvé une place le 21!! et lui ont dit de faire prolonger son AT jusqu'au 21.

Si nous n'avions pas appelé etant donné que la visite doit etre faite dans les 8 jours de la reprise , il partait en déplacement!!!

 

c'est evident que le medecin généraliste aurait prolongé l'arret, mais autant passer par la medecine du travail

 

C est quand meme dingue comme truc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

comme prévu prolongation et ça va durer certainement un moment car ce matin nous sommes allés à l'hopitale car la blessure n'est pas jolie jolie( RDV de nouveau jeudi pour savoir si il faut réouvrir ou ou pas)

 

bon a part ça voici un mail de ce cher patron:

 

veuillez nous adresser le plus rapidement possible un certificat médical pour la mutuelle

 

il se moque de qui?

notre médecin a refusé ok mais toutes ces demandes " hors normes de l'employeur" commencent a etre epuisantes

que faire,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui ne rentré pas dans les "ON dit" toute façon c'est improductible.

 

Tous ce qui compte c'est les écrits.

Donc en effet MR X n'est pas médecin, ni voyant et ne pas pas prédire son retour à l'employeur (normal) et de 2 - c'est le médecin du travail qui jugera si Mr X est apte ou inapte c'est tout simple.

 

Ensuite l'employeur respecte la médecine du travail, il est d'accord ça va il est pas d'accord il conteste auprès de la médecine, point !

 

Vous n'avez aucun document à envoyer à la mutuelle et encore moins des documents sur la santé !!

C'est personnel !!

tout ce que l'on peut vous demander c'est les avis de paiement de la sécurité sociale si vous avez une garantie complémént de salaire

maintenant lorsque vous avez une facture à faire rembourser à la mutuelle vous l'envoyez directement donc vous n'avez pas besoin de lui pour poster une lettre. et encore quoi !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...