Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

mariage de l'ex et PA


Soleildusud

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

L'ex de notre fille vient de se remarier.

 

Il fait appel à la Cour d'Appel pour une baisse de la PA, car maintenant il a une femme et le fils de cette femme qui vont vivre avec lui.

 

Il donne dans ses conclusions les frais de la maison de sa nouvelle femme, les frais de sa maison à lui, le prix de l'internat du fils de sa femme et j'en passe .....[électricité] de la femme, assurance de sa voiture, téléphone....toujours pour sa nouvelle femme.....

La PA s'élève actuellement à 10% par enfant il en a eu deux avec notre fille.

 

Ils vont emménager ensemble dans les prochains jours.

 

Il me semble avoir lu sur le forum que la nouvelle situation de l'ex ne devait pas influer sur cette PA.

 

Les ressources de notre fille sont les mêmes, celles de l'ex aussi.

 

Le dernier jugement de mai 2009 ( on en est au 3° sans la Cour d'Appel )avait fixé cette PA, soit 20% du salaire pour les 2 enfants.

 

Il a fait appel à la Cour d'Appel car il veut une baisse de la PA . Il a , dit- il, de nouvelles charges.

 

Mais maintenant, pour ses impôts, il aura 2 parts et demi je crois!

 

Voilà les faits. Si un intervenant pouvait nous aider, même plusieurs, je serais ravie.

 

Merci de m'avoir lue, et merci pour vos réponses qui nous éclaireront sans aucun doute.

 

Bonne journée à vous tous et encore merci !

 

Cordialement SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 65
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Azukiyo

les revenus de sa nouvelle compagne ainsi que la PA qu'elle reçoit( si c'est le cas) seront pris en compte

 

par conte je doute que les frais de double residence soient pris en compte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci Psau,

 

La nouvelle femme de l'ex a un taux d'invalidité de 40 %, longue maladie incurable ????? d'après les conclusions fournies par l'ex .( Il paraîtrait que ce serait la maladie de CROHN ! )

 

Elle doit percevoir une indemnité, je ne connais pas le code du travail.

Elle est inscrite au Pôle Emploi.

 

Elle n'a qu'un enfant à charge, sa fille doit avoir dans les 22 ou 23 ans. La CAF ne donne rien je crois pour un enfant à charge de 17 ans, je ne sais pas.

 

J'espère bien que le Juge de la CA ne tiendra pas compte des doubles frais.

 

Il a même mis ses frais de portable, il faut le faire !

 

Nous sommes dans le flou complet. J'ai fait des recherches sur NI, j'ai lu les problèmes de remariage et de PA, dont ceux de MIMI, mais je n'ai pas trouvé de réponse correspondant à ce problème particulier.

 

Si vous avez d'autres indications, merci de me les transmettre ou alors je n'ai pas su chercher et trouver sur le site "recherche" de NI .

 

Je vous souhaite un bon dimanche et vous assure de ma reconnaissance.

 

Bien cordialement SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour

La PA a été fixée en fonction des revenus et charges des 2 époux, et des besoins des enfants. Votre ex gendre ne peut aucunement demander une réduction de PA pour ses enfants en apportant la preuve de charges supplémentaires qu'il a sciemment souhaiter prendre. Une baisse de PA pourrait être demandée en cas de perte d'emploi mais aucunement ds le cas d'un changement de vie personnelle qu'il doit assumer tout en continuant de payer le montant de la PA. Une baisse de revenus est un argument pour faire baisser une PA mais un remariage, la prise en charge de l'entretien d'autres enfants, un prêt immobilier.... ne st pas retenus comme arguments valables pour faire baisser une PA.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour YAKA,

Merci de m'avoir répondu.Vous me mettez un peu de baume au coeur.

Il me semblait que j'avais lu sur le forum quelque chose qui ressemble à votre réponse, mais dans l'état de stress où je suis, je ne sais plus !

Monsieur l'ex prétend dans ses conclusions que ses nouvelles charges ne lui laissent que 800 € environ pour vivre.Mais comme vous l'avez vu sur mes posts, il compte les frais personnels ( dans le domicile conjugal qui est mis en vente et qu'il occupe à titre ;onéreux;) plus les frais de sa nouvelle femme qui habite un autre département.Il va déménager ce mois- ci, et va s'installer avec elle.

J'espère que la Cour d'Appel va tenir compte de tous ces faux frais . De plus, il payera moins d'impôts !

Notre fille n'a toujours pas trouvé de travail, le Pôle Emploi lui dit que sont prioritaires les personnes qui n'ont pas de PA.

Autre chose ! L'ex , dans ses arguments dit que notre fille va percevoir la moitié de la vente de la maison ( il faut enlever le crédit restant ), et la compensatoire. Donc, selon lui, elle n'a pas besoin d'argent.Il mélange tout.

La PA , je crois, n'a rien à voir avec le reste.Je ne sais pas combien coûte une pension complète dans un lycée, en tous cas, il prend cette dépense, en plus du reste.

Voilà 3 fois que la PA est remise en cause par l'ex,3 fois c'est un comble, et maintenant nous allons en Cour d'Appel, sur la demande de monsieur.Je ne comprends pas que son avocat ait pu faire ces conclusions. Il aurait pu lui dire que toutes ces charges n'étaient pas valables ! Je ne comprends plus rien .

Son avocat, le 2° , celui qui n'a pas suivi le divorce, entame des procédures pour encaisser le maximum. J'en suis persuadée !

Merci d'avoir répondu à une grand- mère désespérée par la tournure que prennent les choses. Voilà 5 ans que cela dure, de référé en référe, d'appel en appel, et maintenant la CA.

Je suis exténuée et triste pour mes petits- enfants .

Mon message est long, mais je voulais donner plus de précisions.

Encore merci YAKA, merci de tout coeur.

Si vous avez d'autres renseignements, je prends !

Bonne soirée et cordialement à vous, avec un grand MERCI ! SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour

Sans préjuger des conclusions de l'appel, je peux tt de même vous confirmer que vente de maison ou prestation compensatoire n'ont rien à voir avec la PA payée pour les enfants. La PA est destiné à l'entretien (pas joli mot mais c'est le terme utilisé) des enfants qui doit être assuré par les 2 parents en fonction de leurs revenus et charges et des besoins des enfants. Le fait que votre gendre ait déliberemment choisi de refaire sa vie et d'augmenter ses charges ne le décharge en rien (et heureusement) de l'obligation d'entretenir ses enfants. Et les JAFs ne st en général pas vraiment réceptifs à ce type d'arguments (j'ai une nouvelle femme ou jes des crédits sur ma nouvelle maison). Les enfants ne doivent pas pâtir des nouveaux choix de vie de leurs parents. Seuls st normalement retenus des arguments liés à la baisse de revenus (mais pas augmentation "volontaire" des charges).... Certains débiteurs arrangent leur insolvabilité mais si celà est prouvé, c'est tres fortement condamné.

Je comprends votre souci sachant que celà dure depuis longtemps. Mais votre gendre risque d'être TRES déçu. :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci YAKA,

 

L'ex s'est marié 9 jours avant la remise de ses conclusions le mois dernier.

 

Il a été malin !

 

Mes petits- enfants ont 14 et 17 ans, et les frais sont élevés pour des enfants de cet âge.

 

Il y a tellement de choses incompréhensibles que nous ne voyons pas la fin du tunnel.

 

J'espère que la CA sera objective et traitera le problème avec humanité.

 

Merci de me rassurer, je vous dirai ce qu'il en sera.

Les tribunaux sont en vacances judiciaires, et ce problème va encore traîner !

 

Bonne soirée, YAKA, et bien cordialement à vous ! SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Bonjour,

je confirme, la nouvelle situation de l'ex de votre fille ne devrait pas faire baisser la PA qu'il doit pour ses deux enfants.

Je cite "les enfants d'un premier lit n'ont pas à subir les choix de leur père (ou mère)" et "un paratre n'a pas à assumer son beau-fils".

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Mimie,

 

Merci de nous aider à tenir le coup.

Merci aussi d'avoir répondu à mon appel, nous sommes consternés.Mais vos réponses sur ce forum nous donnent une lueur d'espoir !

 

Pensez- vous que les charges qu'il assume en ce moment seront retenues par la CA ? ( doubles charges )

 

La PA pour les deux enfants s'élève à 20 % du salaire de l'ex: 10 % par enfant. Il a un salaire important, ma fille touche le RMI après calcul de la PA, soit 58 € !

 

Je ne savais pas pour l'enfant dont il ne devrait pas assumer les frais d'internat. Pourquoi paye -t-il aussi les frais de la maison qu'occupe sa nouvelle épouse ? Je ne connais pas les lois !

 

Ma fille a aussi un problème pour le paiement de la PA que l'ex doit payer pour le 1° de chaque mois. Nous sommes le 6, et rien encore. Il paye par chèque qu'il envoie avec un timbre vert ( petite vitesse ).

Voilà un trait de caractère de cet homme !

 

Bonne journée à vous, et encore un grand merci

 

Merci encore Mimie, je pense avoir compris que vous avez eu , vous aussi, des problèmes, c'est la raison pour laquelle j'ai fait référence à vous dans un post précédent.

 

Cordialement SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Sincèrement, je ne pense pas que les frais de la nouvelle épouse seront pris en compte, ni d'ailleurs ceux de son fils. A mon avis, vous n'avez pas grand chose à craindre. L'ex peut donner tous les frais qu'il veut et essayer de gonfler ses charges, cela ne devrait pas changer la PA, dans la mesure où il n'y a pas de changements importants de revenus pour lui et pour votre fille.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
mon mari a obtenu une baisse de pension alimentaire de plus d'1 tiers suite à sa nouvelle situation.

mariage,2 enfants et une nouvelle pension alimentaire.

tout dépend de l'avocat qui défend la cause de l'homme.

Nous avons eu une super avocate.

 

Pour vous il s'agissait de ses enfants et pas des votres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mon mari a obtenu une baisse de pension alimentaire de plus d'1 tiers suite à sa nouvelle situation.

mariage,2 enfants et une nouvelle pension alimentaire.

tout dépend de l'avocat qui défend la cause de l'homme.

Nous avons eu une super avocate.

 

 

Bonjour,

 

Moi je comprends que le mari de Lili62 a bien obtenu un baisse de la P.A.

Mais en fait ce doit être pour ses enfants à lui d'une précédente union et non les enfants à Lili62. C'est pourquoi elle cite "nous avons eu une super avocate". En fait Lili62 n'est pas la mère des enfants et elle est contente de voir que le papa donne 1/3 de moins de P.A. pour ses enfants à lui!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
mon mari a obtenu une baisse de pension alimentaire de plus d'1 tiers suite à sa nouvelle situation.

mariage,2 enfants et une nouvelle pension alimentaire.

tout dépend de l'avocat qui défend la cause de l'homme.

Nous avons eu une super avocate.

 

 

?? une super avocate qui a permis que votre mari obtienne de ne plus payer que 2/3 de l'ancienne PA pour ses 1ers enfants !! Je dois avouer que celà me scandalise bcp car celà revient à faire supporter aux enfants le nouveau choix de vie de leur père. Les JAF normalement ne prennent pas (à juste titre) ces nouvelles charges "volontaires" en compte mais le bien des enfants ne semble donc plus être primordial :mad:.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Aela,

 

Bien sûr qu'elle doit être contente si c'est ce que vous dîtes ! Les enfants sont pour elle une charge qui sera moindre !!!!!!!!!!

 

Cependant, il faudrait qu'elle nous dise si cette PA est versée pour des enfants en bas âge ou pour des adolescents, comme mes petits- enfants, ce qui n'est pas la même chose.

 

Ensuite, cette PA était- elle plus élevée que les 10% par enfant du salaire du père ?

 

Peut- être qu'aussi elle travaille, ce qui change la donne ! ses revenus seraient alors pris en compte !

 

Merci d'avoir pris part à cette discussion.

Cordialement SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

?? une super avocate qui a permis que votre mari obtienne de ne plus payer que 2/3 de l'ancienne PA pour ses 1ers enfants !! Je dois avouer que celà me scandalise bcp car celà revient à faire supporter aux enfants le nouveau choix de vie de leur père. Les JAF normalement ne prennent pas (à juste titre) ces nouvelles charges "volontaires" en compte mais le bien des enfants ne semble donc plus être primordial :mad:.

ce n'est pas parce qu'un homme ou une femme divorce,qu'ils ne peuvent plus refaire leur vie.

Il y a juste une équité entre tous les enfants.

Le JAF a jugé ainsi,d'une parce que son ex-femme s'était rajouté 3 crédits lorsqu'elle a appris pour la demande de baisse de pension et qu'elle a éssayé de faire tmoigner l'enfant pour qu'il dise des mensonges.

Son ex-femme travaillait alors qu'à 'époque de leur divorce,elle était au chomage.

Du coup,mon mari a même obtenu une rétroactivité.

oui,une super avocate qui sait où est la justice.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour YAKA,

 

Je vous avoue que le post de Lilli m'a abattue.

 

Cela ne correspond en rien à ce que vous et Mimie m'avaient dit, mais sachez que je vous fais confiance je vous fais confiance.

 

Je vous crois tous les deux puisque vous me citez des textes de lois .

 

Nous sommes le 7, l'ex de ma fille doit payer la PA le 1° et elle n'a encore rien reçu. Elle vient de téléphoner à son avocate qui lui donne rendez- vous le 13 de ce mois.

 

Comme vous le voyez, les ennuis s'accumulent, je ne sais pas quand nous sortirons de cette galère.

 

Merci à vous et à Mimie qui me remontez le moral.

 

Bien cordialement SDS

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce n'est pas parce qu'un homme ou une femme divorce,qu'ils ne peuvent plus refaire leur vie.

Il y a juste une équité entre tous les enfants.

Le JAF a jugé ainsi,d'une parce que son ex-femme s'était rajouté 3 crédits lorsqu'elle a appris pour la demande de baisse de pension et qu'elle a éssayé de faire tmoigner l'enfant pour qu'il dise des mensonges.

Son ex-femme travaillait alors qu'à 'époque de leur divorce,elle était au chomage.

Du coup,mon mari a même obtenu une rétroactivité.

oui,une super avocate qui sait où est la justice.

 

Bonjour Lili62

 

Ca ne vous ennnuie pas que ce soit les enfants de votre conjoint qui en subissent les conséquences. Il est tout à fait normal que le papa donne une P.A pour ses enfants mais par contre moins normal de réviser à la baisse sous prétexte qu'il refait sa vie, ce sont ses enfants et eux n'y sont pour rien dans le divorce ou le remaraige de leur parents. Je suis une maman divorcée et de tels propos me refroidissent. Je partage l'avis de Yaka sur la réponse précédente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour YAKA,

 

Je vous avoue que le post de Lilli m'a abattue.

 

Cela ne correspond en rien à ce que vous et Mimie m'avaient dit, mais sachez que je vous fais confiance je vous fais confiance.

 

Je vous crois tous les deux puisque vous me citez des textes de lois .

 

Nous sommes le 7, l'ex de ma fille doit payer la PA le 1° et elle n'a encore rien reçu. Elle vient de téléphoner à son avocate qui lui donne rendez- vous le 13 de ce mois.

 

Comme vous le voyez, les ennuis s'accumulent, je ne sais pas quand nous sortirons de cette galère.

 

Merci à vous et à Mimie qui me remontez le moral.

 

Bien cordialement SDS

C'est ainsi que cela s'est passé pour nous.

rétroactivité à partir de du début de la procédure (soit 8 mois) et une baisse de 130 euros. Elle était fixée à 330 euros pour l' enfant.Elle est maintenant de 200 euros.

 

---------- Message ajouté à 11h03 ---------- Message précédent posté à 11h01 ----------

 

Bonjour Lili62

 

Ca ne vous ennnuie pas que ce soit les enfants de votre conjoint qui en subissent les conséquences. Il est tout à fait normal que le papa donne une P.A pour ses enfants mais par contre moins normal de réviser à la baisse sous prétexte qu'il refait sa vie, ce sont ses enfants et eux n'y sont pour rien dans le divorce ou le remaraige de leur parents. Je suis une maman divorcée et de tels propos me refroidissent. Je partage l'avis de Yaka sur la réponse précédente.

Il subit quoi comme conséquences?

est-il moins aimé? NON

A-t-il moins d'habits? NON puisque maintenant,nous l'habillons.

Prenez un bain chaud,ça ira mieux.

Si le juge a jugé ainsi,c'est qu'il avait ses raisons et de bonnes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lili62,

 

Je participe juste à la discussion, je ne vous juge pas mais par contre vous, vous êtes d'une agressivité que l'on ressent rien qu'à votre écriture.

Merci pour le bain chaud, mais je trouve cette réponse plus que puérile. Je continuerai peut-être avec les autres intervenants mais pas avec vous.

Vous n'en valez pas la peine....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aggréssivité,non,relisez-vous à la base.

Vous jugez sans savoir.

J'ai répondu à une discussion. Je ne vous ai pas demandé de me juger,c'est là,la différence.

Eviter de juger et répondez juste à la personne qui ouvre le topic.

J'ai raconté mon histoire.

 

---------- Message ajouté à 11h16 ---------- Message précédent posté à 11h14 ----------

 

Bonjour Lili62

 

Ca ne vous ennnuie pas que ce soit les enfants de votre conjoint qui en subissent les conséquences. Il est tout à fait normal que le papa donne une P.A pour ses enfants mais par contre moins normal de réviser à la baisse sous prétexte qu'il refait sa vie, ce sont ses enfants et eux n'y sont pour rien dans le divorce ou le remaraige de leur parents. Je suis une maman divorcée et de tels propos me refroidissent. Je partage l'avis de Yaka sur la réponse précédente.

Si,ce n'est pas un jugement,comment cela s'appelle-t-il?

Pour moi,c'est un jugement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aggréssivité,non,relisez-vous à la base.

Vous jugez sans savoir.

J'ai répondu à une discussion. Je ne vous ai pas demandé de me juger,c'est là,la différence.

Eviter de juger et répondez juste à la personne qui ouvre le topic.

J'ai raconté mon histoire.

 

---------- Message ajouté à 11h16 ---------- Message précédent posté à 11h14 ----------

 

 

Si,ce n'est pas un jugement,comment cela s'appelle-t-il?

Pour moi,c'est un jugement.

 

On dit que les enfants d'un premier mariage ne doivent pas subir les conséquences du remariage du parent versant la pension.

 

Mais alors les enfants d'un second mariage doivent ils vivre chichement, voire pauvrement au dépens de leurs demi-frères/soeurs ?

 

Pour rappel, la pension alimentaire est une participation à l'entretien des enfants. Quand un père gagnant moins qu'une mère verse par ex 300€ de pension alimentaire, puisque la mère gagne plus cela signifie au moins que cela représente 50% de la participation, et que la mère participe donc au moins à cette hauteur.

 

Donc quand on calcul, dans mons cas, que l'enfant "couterait" 300€(pension)+300€(puisque c'est une participation la mère doit participer autant)+ 123,92 (allocs) = 723,92€/mois.

 

En restant objectif, mes enfants dont l'un sort de la maternelle et l'autre y est encore, dans des écoles publiques, sans activité extérieure ni nounou, l'école est en face de chez eux...ils ne "coutent pas 723,92€".

 

Tout en restant aussi objectif, je trouve que trop souvent on prends le parent non gardien pour un portefeuille a qui on refuse le droit de refaire sa vie.

 

Au fait, combien de fois un Juge a-t-il retenu le fait que la mère bénéficie des allocs et de la part supplémentaire niveau impôts et du droit aux colos par la CAF et de tous les autres avantages, et autre avantage non négligeable, quand elle aura un autre enfant cela comptera pour son 3e, donc une part en plus, tandis que quand moi j'en aurais un il sera considéré comme mon premier...mais avec 3 bouches d'enfant à nourrir....

 

Je n'ai vraiment pas le sentiment que la pension est calculée en fonction des besoins des enfants mais plutôt en fonction du maximum qu'il est possible de prendre au père, financièrement parlant. D'ailleurs pourquoi dire "10% ou 15%" des revenus (moi c'est quasiment 30%), car finalement on généralise. En fait, un enfant ne "coûte" pas forcément toujours 10% ou 15% du revenu du parent non gardien, cela vaudrait si on avait tous le même salaire.

 

Vivement qu'il y ait des tables de calcul pour la pension alimentaire, comme au Canada...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
On dit que les enfants d'un premier mariage ne doivent pas subir les conséquences du remariage du parent versant la pension.

 

Mais alors les enfants d'un second mariage doivent ils vivre chichement, voire pauvrement au dépens de leurs demi-frères/soeurs ?

 

Pour rappel, la pension alimentaire est une participation à l'entretien des enfants. Quand un père gagnant moins qu'une mère verse par ex 300€ de pension alimentaire, puisque la mère gagne plus cela signifie au moins que cela représente 50% de la participation, et que la mère participe donc au moins à cette hauteur.

 

Donc quand on calcul, dans mons cas, que l'enfant "couterait" 300€(pension)+300€(puisque c'est une participation la mère doit participer autant)+ 123,92 (allocs) = 723,92€/mois.

 

En restant objectif, mes enfants dont l'un sort de la maternelle et l'autre y est encore, dans des écoles publiques, sans activité extérieure ni nounou, l'école est en face de chez eux...ils ne "coutent pas 723,92€".

 

Tout en restant aussi objectif, je trouve que trop souvent on prends le parent non gardien pour un portefeuille a qui on refuse le droit de refaire sa vie.

 

Au fait, combien de fois un Juge a-t-il retenu le fait que la mère bénéficie des allocs et de la part supplémentaire niveau impôts et du droit aux colos par la CAF et de tous les autres avantages, et autre avantage non négligeable, quand elle aura un autre enfant cela comptera pour son 3e, donc une part en plus, tandis que quand moi j'en aurais un il sera considéré comme mon premier...mais avec 3 bouches d'enfant à nourrir....

 

Je n'ai vraiment pas le sentiment que la pension est calculée en fonction des besoins des enfants mais plutôt en fonction du maximum qu'il est possible de prendre au père, financièrement parlant. D'ailleurs pourquoi dire "10% ou 15%" des revenus (moi c'est quasiment 30%), car finalement on généralise. En fait, un enfant ne "coûte" pas forcément toujours 10% ou 15% du revenu du parent non gardien, cela vaudrait si on avait tous le même salaire.

 

Vivement qu'il y ait des tables de calcul pour la pension alimentaire, comme au Canada...

 

J'ai moi même dû supporté le paiement d'une PA importante fixée à un instant "t" en fonction des revenus des 2 parents et des besoins de l'enfant. On peut bien sûr refaire sa vie mais pas au détriment des enfants qui n'ont rien demandé. Je l'ai fait mais sans jamais demander de baisser la PA parce que j'avais de nouvelles charges, puis pris un prêt immobilier. En suivant ce type de raisonnement, pourquoi ne pas demander purement et simplement de ne plus payer de PA du tout ou ridicule parce qu'on a plusieurs nouveaux enfants? En autorisant ces baisses non justifiées (ou comme conséquences d'un choix de vie PERSONNEL), les JAF ne font qu'encourager ces comportements.

J'arrête sur ce sujet parce que certains propos et tons employés me heurtent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Pangassius
      bonjour je suis divorcée depuis peu mais avant notre séparation nous avions acheté une voiture a mon nom et elle cautionnaire solidaire apres notre séparation elle s est vu attribué la voiture avec elle la charge de payer le restant du du credit
      vu qu elle ne paie pas la maison de credit m ennui sans cesse pour payer et aujourd hui j ai recu une injonction de payer le solde qu est qui peut m arriver sachant que je n habite pas chez moi a l heure actuelle que tout ce qui se trouve ne m appartient pas
      merci de me repondre rapidement car je m inquiete merci d avance
    • Par Alex.29
      Bonjour, je voulais savoir si c était possible de mettre un enfant a soi majeur à la porte. Je vous explique la situation, je suis le deuxième frère j'ai 18 ans et mon frère en a 20, il passe c est journée dans son lit ou à sortir, il ne travail pas non pas parce qu'il peut pas mais parce qu'il n'a pas envie et qu'il ne en ressens pas le besoin. Il passe c est journée dans la provocation dès qu'il a la moindre remarque et on se fait traité de tout les nom, des menaces de tout genre ( déjà eu des menaces de mort ). Et plusieurs fois où c est partit dans la violence avec mon père et lui mais on sait plus quoi faire mes parents ne veulent pas payer si il le mettent dehors mais de toute les questions que j'ai vu on en revient toujours a se que les parents paye parce que l enfant ne "peut pas " subvenir à ses besoin. Je me tourne vers vous pour savoir si il y avait un autre moyen pour le mettre dehors sans avoir à payer parce que monsieur ne veut pas travailler . Merci pour toute réponse .
    • Par mathieu19
      Bonsoir,
       
      après avoir lu les carnets secrets de mon père je vois qu'il se plaint que sa copine car elle le dépouille de tout son argent (parfois, il lui donne de l'argent pour aller faire des courses et avec cet argent, elle achète un cadeau pour son fils). Elle lui fait prêter (donnc ?) énormément d'argent (au moins 60 000 euros, à vérifier). Quand elle vient à la maison de mon père, elle ne paye strictement rien (ni la nourriture, ni toutes les dépenses loirs, etc.). Elle sort même en ville avec son porte monnaie sans prendre le sien !
      Elle essaye de l'isoler des membres de sa famille et de ses amis qu'elle dénigre allégrement (comme la maison sauf quand elle la transforme). Elle ne veut voir personne de son entourage à lui. Mon frère et moi même étant locataire d'une partie de cette maison, celle-ci fait pression sur mon père pour nous virer (alors que nous payons le loyer).

      Elle essaye de rapprocher mon père des membres de sa entourage à elle ( famille, amis). Quand je parle au téléphone avec mon père, elle essaye toujours derrière pour écouter ce qui est dit (même quand je demande à ce qu'elle ne soit plus là).
      Il est fou amoureux d'elle et répond oui à toutes ses requettes (mais râle en cachette) car elle est lui fait du chantage affectif ("tu fais ce que je te demande ou tu ne me revois plus"). Elle le domine et il lui est totalement soumis. Ainsi, il rédige des lettres et fait des démarches adminstratives nocives pour son entourage et lui même (même s'il ne va pas forcément s'en rendre compte).

      Parfois, elle lui parle très mal. Elle essaye aussi de lui donner l'impression qu'elle est irremplacable et qu'il est entouré de gens nocifs. Elle lui parle extrêmement souvent en répétant en boucle les mêmes choses et en s'énerve de plus en plus quand il ne cède pas. Alors qu'il commence à vraiment être faible physiquement et qu'il a du mal à marcher, elle le fait souvent trimer à la maison (cuisine, ménage, transport de marchandise), etc.
      Elle n'arrête pas de lui dire qu'elle n'est pas amoureuse de lui (aucun signe d'affection de sa part) mais ils projettent de se marrier. Elle a visiblement l'air de beaucoup aimer la maison de mon père dans laquelle elle se sent de plus en plus chez elle et dans laquelle elle projette de vivre définitivement. D'ailleurs, c'est maintenant lui qui lui demande la persmission pour faire des choses à l'intérieur.

      Elle est très autoritaire, possessive, freak control, dominatrice et sadique (aime insulter, critiquer et faire souffrir les gens). Elle peut suciter la peur et est très manipulatrice (ment souvent, aime à se faire passer pour une personne de grande vertue, invente des défaults ou méfaits imaginaires aux autres et met au point des plans sadiques souvent liés à la vengance).

      Mon père qui commence à se faire assez vieux ne me semble pas en pleine possession de ses capacités intelectuelles (énormémes problèmes de mémoire et de logique). Il est complètement aveuglé par elle et arrive même à la trouver gentille !

      Personne ne m'aide. Je me sens seul au monde. Que faire ?

      Cordialement
    • Par 2002juju
      Bonjour,
      Mon amie (avec qui je suis pacsée) est divorcée depuis février 2008.
      Au moment du divorce, il a été convenu que chaque ex-époux, solde (grâce à la vente de leur appartement) les crédits qu'il avait contractés.
      Chose que ma compagne s'est empressée de faire.X (banque de son ex-mari) pour des mensualités qui sont impayées.
      X lui rappelle qu'elle est co-empruntrice de ce crédit.
      Crédit qui était sensé être soldé.
      Donc son ex-mari n'a pas tenu ses engagements.
      En regardant le jugement de divorce, rien n'est indiqué au sujet de ce crédit, aucune mention.
      A savoir qu'il s'agissait d'un divorce par consentement mutuel et qu'un seul avocat s'est occupé de celui-ci.
       
      Aujourd'hui, y'a t-il une possibilité qu'elle se désolidarise de ce crédit ?
      Quelle procédure peut-on envisager ? Y'a t-il un moyen de se "retourner" contre son ex-mari ?
      Y’a-t-il eu un défaut dans la procédure de divorce ?
       
      Par avance, merci pour vos réponses !
       
      Cordialement,
    • Par Mamblues
      Bonjour,
      Il y a 5 ans j'ai contracté un crédit immobilier pour la l'achat d'une petite maison en réinvestissant une petite partie de la somme récupérée sur la vente d'une première maison lors de mon divorce. A l'époque je vivais avec mon compagnon, mais ce dernier n'était que séparé de sa femme, pas divorcé et donc ne pouvait pas intervenir lors de cette achat. Nous possédons chacun 4 enfants d'un premier mariage.
      Depuis il a divorcée et actuellement je suis en train de revoir mon prêt immobilier pour obtenir un taux moins élevé et surtout en reduire la durée. Mon conjoint voudrait se porter caution.
      Ma question est la suivante, n'étant ni mariés ni pacsés et ayant chacun des enfants, si je décédais que lui arriverait-il ? Pourrait-il rester dans la maison ? Faut-il mieux se marier ou se pacser pour le préserver et sous quel contrat ? Par contre lors de la successsion, je ne voudrais pas que ces enfants héritent de quoi que ce soit car cette maison je l'ai construite pour laisser un héritage a mes enfants, mais je ne voudrais pas non plus que ces dernier puissent le mettre a la porte car nous partageons les dépenses communes et celles de la maison et donc pour moi elle lui appartient en partie.
      Mon compagnon est de 17 ans mon ainé et il est peu probable que ce soit moi qui disparaisse la première mais la maladie, l'accident etc.....ne regarde pas a l'âge.
      Merci de vos conseils:p
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...