Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Assedic : démission CDI au profit d'un autre CDI


Mylittlecandice

Messages recommandés

Bonjour,

 

L'entreprise pour laquelle je travaille est en difficultés en raison de la crise et elle procède à des licenciements dont je risque de faire partie.

 

Je souhaiterais savoir à quoi m'attendre en termes d'assedic.

 

J'ai travaillé du 1er mars 2006 au 12 décembre 2008 pour une entreprise X où j'étais en CDI.

 

J'ai démissionné pour travailler dans mon entreprise actuelle en sans intérruption entre les 2 emplois, soit en CDI depuis le 15/12/2008.

 

Est-ce que le fait d'avoir démissionné en décembre m'empêche de bénéficier des assedic sur une base de 12 mois consécutivement travaillés?

 

Merci par avance pour vos précisions

C.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

le fait d'etre licencié de votre entreprise actuelle ne vous prive pas de vos droits, meme si vous avez démissioné avant.

 

J'ai été dans le meme cas ; apres avoir travaillé pendant 7 ans pour une société X, j'ai demissioné car j'avais été démarché par une entreprise Y. Au bout de 2 mois, l'entreprise Y a mis fin a ma période d'essai car il n'avait pas de travail pour moi (sympa, vive les SSII). Je m'etais renseigné auprès des ASSEDIC et ils m'avaient confirmé que le fait d'avoir été viré "annulait" en quelque sorte ma demission de ma société X et que j'avais bien le droit au chomage.

 

Heureusement pour moi, j'avais retrouvé du travail 15 jours après ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse Titflo38! Donc ils prendraient mes 3 ans et quelques de travail en compte?

 

Par ailleurs, autre question, certaines personnes ont déjà été licenciées et d'autre ont eu "droit" à la rupture conventionnelle. Je suis à 2500 bruts et en emploi depuis le 15/12/2008, quelle somme conviendrait-il de négocier?

 

Merci encore pour ces précisions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour négocier, il faut être en position de force ...

Or, si vous êtes licencié économique, vous n'avez pas droit à l'indemnité légale de licenciement ( vous n'avez pas un an d'ancienneté)

Si vous voulez une rupture conventionnelle, vous avez droit à l'indemnité légale de licenciement au prorata de votre présence ( on ne demande pas un an d'ancienneté. Une circulaire l'a précisé récemment ) Vous auriez donc droit à 1/5ème de votre salaire mensuel brut, multiplié par 0,6 si par exemple vous avez 7 mois d'ancienneté. Vous le voyez, votre indemnité serait assez dérisoire. Mais même dérisoire, quel sera l'intérêt pour votre employeur de signer une rupture conventionnelle, s'il peut ne rien vous verser avec un licenciement éco ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette précision "Je rigole". Effectivement, c'est dérisoire... Je crois que cela va être assez compliqué... Sans compter le nombre de procédures prudhommales en cours et en prévision d la part de collègues... A suivre...

 

Par contre auriez-vous un supplément d'info concernant les droits aux assedics? Sur quelle période mes droits seront-ils calculés vu que j'ai démissionné de mon CDI précédent?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Titflo 38 vous a bien répondu à ce sujet. On calculera bien vos droits en tenant compte de votre premier cdi donc pas de souci à ce niveau là

Par contre, pour une prochaine fois, je vous mets en garde sur le fait que lorsque vous démissionnez d'un cdi et que vous n'avez pas au moins trois ans d'ancienneté, si l'employeur du deuxième CDI rompt la période d'essai, vous n'avez pas droit au chomage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Bonjour,

 

Du nouveau :Toujours dans un contexte flou mais ils ne sont pas décidés encore à me licencier...

J'ai trouvé un nouveau CDI. La date d'embauche est le 24 août.

 

J'ai évoqué le fait que je souhaitais quitter l'entreprise à mon employeur actuel. Nous devons prendre un RDV pour en discuter. J'espère qu'il acceptera la rupture conventionnelle pour raccourcir mon préavis de 3 mois... et être dispo pour le 24/08. Sinon, il va falloir que je démissionne et je suis tenue d'un préavis de 3 mois que je serai "obligée" de ne pas respecter.

 

Dans le cas où je ne ferai pas l'affaire et que la nouvelle entreprise mette fin à ma période d'essai, qu'il s'agisse d'une rupture conventionnelle ou une démission (j'ai travaillé plus de 3 ans consécutifs), j'aurai droit aux allocations chômage.

 

Mais ma question est la suivante : si d'aventure, mon employeur actuel mettait fin plus tôt à mon contrat et qu'entre cette fin de contrat et le début du nouvel emploi, il y avait quelques jours sans activité, aurais-je le droit aux allocations (rapport au 3 ans consécutifs obligatoires pour obtenir les allocations chômage en cas de démission)?

 

Merci par avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...