Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

expulsion d'une colocation


Ajor

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'aimerais connaitre mes droits pour ce cas particulier.

Je suis en colocation depuis presque un an.

Il n'y a pas de contrat écrit.

 

LG, mon colocataire, sous-loue un appartement HLM. Nous vivons donc à trois dans cet appart (LG, un autre coloc et moi).

La semaine dernière, LG à fait une sorte de dépression inexplicable et a changé la serrure pendant le weekend.

Je suis arrivé le lundi matin et ne pouvais rentrer chez moi.Je n'ai pu le joindre que le lendemain, il a décrété que je n'habitais plus ici sous prétexte d'un retard de paiement d'une facture d'électricité (ce qui est faux).

 

J'ai peur de cette personne et ne retournerais pas dans cet appart, donc j'ai profité d'un jour où il n'étais pas là (alors que l'autre coloc y était) pour récupérer toutes mes affaires.

 

Je lui ai dit que ce qu'il faisait était grave et illégal, qu'il risquait gros, il a répondu qu'il était chez lui et donc je n'avais rien à dire.

 

Reste la caution à récupérer. Il ne répond pas à mes messages donc visiblement, il ne compte pas me rendre ma caution.

 

Sachant qu'il n'y a eu aucun contrat écrit entre nous. Est-ce que je peux porter plainte contre lui ?

Quel moyen de pression (côté justice, ou côté sociét HLM) je peux avoir pour le forcer à me rendre la caution ?

 

Merci en tout cas à ceux qui pourront m'orienter...

 

AJ

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

mais qui est le locataire en titre ??? LG ? vous ?

Qui a loué l'appart aupres du bailleur ? je ne comprends pas bien votre histoire.

si vous etes le locataire (voir contrat de bail), alors vous allez avoir un gros problème avec le bailleur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

d'apres ce que je comprends, LG est (lui aussi), sous locataire "n°1

bref, il risque gros lui aussi si les HLM sont avertis de cette sous location :

en effet, il risque que le bail principal soit resilié judiciairement... et que, par consequent, il soit expulse (puisque n'etant sans titre, ni droits)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...