Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Mes parents ont ils le droit ?


Zoey

Messages recommandés

Bonsoir à tous !

Je suis agée de 18 ans et j'habite toujours chez mes parents. Mon pére travaille mais pas ma mère!

J'ai arrêté les cours cette année et je ne compte pas reprendre de suite car j'attends les inscriptions de ma future formation.

Actuellement je travaille comme saisonnier dans les champs. Mes parents qui touchent les allocations familiales pour moi veulent que je leur verse une partie de ma paie. J'ai gagné a peine 500 euros et ils m'obligent à leur verser au moins 100 euros, sinon ils ne veulent plus me nourrir et menacent de me mettre dehors. Ont t'ils le droit? Suis-je obligée de les payer? Je ne sais pas quoi faire! Merci de m'aider!

Bonne soirée :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 16
  • Création
  • Dernière réponse
Bonsoir à tous !

Je suis agée de 18 ans et j'habite toujours chez mes parents. Mon pére travaille mais pas ma mère!

J'ai arrêté les cours cette année et je ne compte pas reprendre de suite car j'attends les inscriptions de ma future formation.

Actuellement je travaille comme saisonnier dans les champs. Mes parents qui touchent les allocations familiales pour moi veulent que je leur verse une partie de ma paie. J'ai gagné a peine 500 euros et ils m'obligent à leur verser au moins 100 euros, sinon ils ne veulent plus me nourrir et menacent de me mettre dehors. Ont t'ils le droit? Suis-je obligée de les payer? Je ne sais pas quoi faire! Merci de m'aider!

Bonne soirée :)

 

Bonjour,

 

D'une part, vos parents n'ont pas le droit d'exiger une part de votre salaire.

Ils n'ont pas non plus le droit de vous mettre à la porte à 18 ans alors que votre salaire ne vous permet pas de vivre correctement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour

Un seul de vos parents travaillant et sachant que vous avez arrêté vos études depuis plusieurs mois tout en restant entièrement à leur charge, il n'est pas totalement incompréhensible, même si légalement ils n'ont pas le droit de le faire, qu'ils vous demandent de participer même modestement (100 euros) aux finances de la famille.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
Bonjour,

 

D'une part, vos parents n'ont pas le droit d'exiger une part de votre salaire.

Ils n'ont pas non plus le droit de vous mettre à la porte à 18 ans alors que votre salaire ne vous permet pas de vivre correctement.

 

Je pense Solal que les parents ont le droit de mettre dehors leur enfant majeur. Si le jeune ne peut pas s'en sortir financièrement, il doit assigner ses parents pour l'obligation alimentaire.

D'autre part, les parents ont tout à fait le droit de demander une participation financière contre la nourriture et l'hébergement.

Ne pas oublier que ce jeune est majeur.

Si vous avez des sources prouvant le contraire, cela m'interresse.

 

---------- Message ajouté à 21h56 ---------- Message précédent posté à 21h55 ----------

 

Désolée Yaka, nous avons posté presqu'en même temps !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vos parents ont une obligation alimentaire envers vous, et vous, vous en avez une envers eux. Ce sont des obligations réciproques. L'an prochain, lorsque vous reprendrez vos études, vous vous attendez probablement à ce qu'ils vous aident.

 

A niveau des impôts, vos revenus seront également pris en compte notamment pour l'établissement de la taxe d'habitation et son plafonnement éventuel ou l'imposition de vos parents et son montant. Cela peut augmenter leur imposition, diminuer l'aide au logement qu'ils perçoivent.

 

Il est donc normal que vous établissiez avec vos parents un modus vivendi de répartition de vos charges réciproques. Par exemple, payer les courses une semaine toutes les X semaines. Ou, décider d'un commun accord, que, comme l'an prochain vous reprennez vos études, vous placez cette année une somme donnée qui vous servivra à couvrir vos charges l'an prochain. Ou, comme ils vous le demandent de leur verser une pension alimentaire fixe en contrepartie du toit et du couvert.

 

Ou décider de prendre votre indépandance avec les revenus que vous avez actuellement, ce qui n'est peut être pas forcément le plus facile.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense Solal que les parents ont le droit de mettre dehors leur enfant majeur. Si le jeune ne peut pas s'en sortir financièrement, il doit assigner ses parents pour l'obligation alimentaire.

D'autre part, les parents ont tout à fait le droit de demander une participation financière contre la nourriture et l'hébergement.

Ne pas oublier que ce jeune est majeur.

Si vous avez des sources prouvant le contraire, cela m'interresse.

 

Vous avez raison j'aurai du être plus nuancé. Ils en ont le droit mais il y a l'obligation alimentaire.

Pour le reste de ce qui a été dit, je ne peux qu'approuver. Sorti du point de vue légal, il est normal de participer aux charges.

Mais sur le plan légal, ce n'est pas sérieux. Il a gagné une fois 500 euros dans sa vie et il serait contraint par un juge d'en donner une partie à ses parents...Je pensais que l'obligation alimentaire prenait vraiment toute sa force dans le cas de parents malades, incapables de subvenir à leurs besoins.

Cela doit rester amiable...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
Je pensais que l'obligation alimentaire prenait vraiment toute sa force dans le cas de parents malades, incapables de subvenir à leurs besoins.

..

 

Pas forcemment malades mais avec des ressources insuffisantes. On peut être malade et sans pb financier :p.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas forcemment malades mais avec des ressources insuffisantes. On peut être malade et sans pb financier :p.

 

Oui c'était un exemple ;)

Ma virgule c'est comme un ''ou'' et j'aurais du ajouter des points de suspension aussi :)

 

Je la refais,

 

parents malades ou incapables de subvenir à leurs besoins...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
Oui c'était un exemple ;)

Ma virgule c'est comme un ''ou'' et j'aurais du ajouter des points de suspension aussi :)

 

Je la refais,

 

parents malades ou incapables de subvenir à leurs besoins...

 

Non, si les parents st malades il n'y a aucune obligation de s'en occuper. Mais on doit les aider financièrement s'ils ont des ressources insuffisantes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, si les parents st malades il n'y a aucune obligation de s'en occuper. Mais on doit les aider financièrement s'ils ont des ressources insuffisantes.

 

Si ils sont malades et que cela implique qu'ils ne peuvent subvenir à leurs besoins...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
Si ils sont malades et que cela implique qu'ils ne peuvent subvenir à leurs besoins...

 

??? ah bon ? il y a bcp de rentiers, de riches retraités malades ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

??? ah bon ? il y a bcp de rentiers, de riches retraités malades ...

 

il y a quand même énormément d'enfants qui doivent s'occuper de leurs parents parce qu'ils sont malades...(Alzheimer par exemple) ils deviennent incapables de subvenir à leurs besoins, d'occuper leurs logements...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
il y a quand même énormément d'enfants qui doivent s'occuper de leurs parents parce qu'ils sont malades...(Alzheimer par exemple) ils deviennent incapables de subvenir à leurs besoins, d'occuper leurs logements...

 

Il n'y a aucune obligation "légale" ds ce domaine. Si la personne est incapable physiquement ou surtout mentalement parlant de pratiquer des opérations courantes, elle sera placée sous tutelle tt simplement.

Il est bien entendu que moralement parlant, on se doit en tant qu'enfant de s'occuper de ses parents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a aucune obligation "légale" ds ce domaine. Si la personne est incapable physiquement ou surtout mentalement parlant de pratiquer des opérations courantes, elle sera placée sous tutelle tt simplement.

Il est bien entendu que moralement parlant, on se doit en tant qu'enfant de s'occuper de ses parents.

 

Mais nous sommes entièrement d'accord là dessus. Mais il y a des situations où des parents malades se trouvent de ce fait dans des situations financières très délicates..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais sur le plan légal, ce n'est pas sérieux. Il a gagné une fois 500 euros dans sa vie et il serait contraint par un juge d'en donner une partie à ses parents...
Il nous dit "travail saisonnier..." Cela peut être simplement 15 jours de vendanges, effectivement. Mais cela peut aussi être un travail d'avril à octobre, avec plein temps durant les vacances, et les 500€ être le premier de plusieurs salaires.

 

Pour le reste, comme souligné, aider ses parents dépend du besoin des parents et des possibilités des enfants. Un enfant qui, par ailleurs, n'a aucune autre activité rémunérée, peut exercer son obligation alimentaire auprès de son parent malade en nature (autrement dit en le soignant). Cela va plus loin, il peut alors avoir le statut de tierce personne et être rémunéré par le parent pour cette aide (qui sera alors déclarée à titrre de BNC). Dans ce cadre, parent et enfant exercent mutuellement leur obligation alimentaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

d'un point de vu moral, il semble normal de participer aux depenses de la famille...100€ je vous mets au defi de payer un logement, les factures qui vont avec, plus la nourritures, les loisirs un moyens de trasnport... je ne pense pas que les parents abusent, c'est normal !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il n'y a rien d'illégal dans la position des parents. Ces sommes vont rentrer dans leur revenu imposable et vont peut-être leur faire perdre certains avantages liés au quotient familal.

D'autre part, tout dépend du comportement de l'adolescent. Les parents ne réclameront peut-être rien à un jeune qui économise ses quelques salaires pour se payer son permis de conduire (par exemple) mais seront plus exigeants avec un jeune qui dépensera son argent que pour faire la fête alors que les parents se serrent la ceinture pour finir les fins de mois.

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...